SPORIA : Utopie des Ombres] Chap I. A l’approche du danger

Forum strictement RP

SPORIA : Utopie des Ombres] Chap I. A l’approche du danger

Messagede Machuthu le Mer 24 Déc 2008 14:36:17

Sur le trajet du retour, vous restez somme toute assez silencieux.

La mère d’Uranie vous fait comprendre que Souffle-de-vent ne se laissera approcher que s’il a confiance en vous. Quand à vous donner un peu de son crin, il faudra qu’il y ai un véritable respect à votre égard. Elle-même ne peut exiger cela de lui, du moins, pas pour l’instant. Lorsqu’il aura passé quelques heures avec vous peut-être, mais pas encore.

A votre arrivée à Sporia, des Rêveurs affluent de partout. Il y a des Voyageurs et des Gardiens principalement. Tous sont préoccupés par l’état du père d’Uranie. Immédiatement, des Rêveurs s’attèlent à le soigner.

Puis, tandis qu’il se repose, un Rêveur vient trouver la mère d’Uranie. Son visage carré, son port figé, sa démarche militaire, sa voix autoritaire… tout en lui trahit le soldat. La mère d’Uranie affiche un sourire triste en le voyant approcher.


Malheureusement ton heure est venue, n’est–ce pas ? Il va nous falloir défendre Sporia, je le crains.

L’homme, un voyageur entre deux âges, confirme d’un signe de tête. La dame du lac poursuit.

Ces Rêveurs nous ont portés secours. De plus, ils accompagnent, cette magnifique jeune fille que tu vois là, et qui n’est autre que ma fille. Je suis certaine que nous pouvons leur faire confiance. En outre, ils disposent d’une certaine expérience en ce qui concerne l’Ire.

* Procaras *

Ton instinct t’a rarement fait défaut. Aujourd’hui encore, je préfère le suivre.

L’homme se tourne vers vous et se présente.

Soyez les bienvenus à Sporia, je me nomme Procaras, et c’est à moi que revient le devoir de protéger cette cité.
Si vous voulez bien nous suivre, il faut que nous envisagions les risques à venir pour nous y préparer au mieux.

L’homme se dirige alors vers un bâtiment de pierre particulièrement anguleux.

Ce dernier a tout l’air d’être une sorte de caserne, ou de quartier général.
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Re: SPORIA : Utopie des Ombres] Chap I. A l’approche du danger

Messagede lydia le Mer 24 Déc 2008 18:02:42

Décidément la lutte contre l'ire ne prend que son envol! Je croyais le pire passé et chaque jour ne le voit que s'approcher un peu plus!

Pile-ou-face s'avance vers la maison dans laquelle procaras s'est avancée.

Puisse nos actes avoir raison de ces fous de l'Ire Réelle.
Avatar de l’utilisateur
lydia
Héro des Plans
 
Messages: 1917
Inscription: Mer 07 Juin 2006 17:54:57

Re: SPORIA : Utopie des Ombres] Chap I. A l’approche du danger

Messagede Damch le Ven 26 Déc 2008 02:16:27

Maeva fait mine d'une certaine insatisfaction... Elle réfléchit...

"Serait-ce en relation avec ce Le Noir, le lépreux, ces mouvements guerriers à mon arrivé dans le rêve ?"

Elle finit par poser cette question...


Pardonnez-moi, j'ai beaucoup de mal à comprendre... Je ne saisis vraiment pas ce qu'est l'Ire... ni à quelle occasion j'en suis venu à les combattre...

Maeva a peur d'avoir dit une bétise... Mais rien dans mémoire affirme un vécu de révolte contre l'Ire...
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Re: SPORIA : Utopie des Ombres] Chap I. A l’approche du danger

Messagede Machuthu le Ven 26 Déc 2008 14:11:32

Darius pose la main sur l’épaule de la prophétesse.

C’est l’Ire qui a libéré Panique, l’Ire qui nous a empoisonné, l’Ire également qui est à l’origine du siège de Fort-le-kirkch. Le simple fait que vous vous accordiez de l’importance à des sans-esprits fait de vous l’une de leur ennemie.

Les Rêveurs qui appartiennent à l’Ire Réelle ne sont plus totalement humains, ils sont Rêveurs et rien de plus. Peu leur importe les moyens ou le nombre de mort, seule importe la fin. Et la fin, c’est de mettre à la tête du monde des hommes des Rêveurs, assoiffés de puissance et imbus de leurs propres personnes.

Après ces quelques explications, vous suivez Procaras jusqu’à l’intérieur du quartier général et ce dernier présente un plan des environs.

Il n’y a en Sporia aucun portail qui soit activé et aucun que l’on puisse activer. Le danger ne viendra donc pas de ces murs mais de l’extérieur.

J’ai déjà fait envoyer des éclaireurs afin d’être mis au courant dès les premiers mouvements de troupes de l’Ire.

La pierre de Cœur permet de commander aux objets inanimé, mais également à tout ce qui lui est soumis. Il n’est donc pas exclu que l’Ire se serve de cette pierre pour outrepasser la volonté d’une créature, d’une ombre, voir même d’un Rêveur.

Je sais que les informations dont nous disposons sont peu nombreuses, mais nous devons faire au mieux avec ce que nous avons. C’est pourquoi je vous demande d’essayer d’imaginer ce que l’Ire pourrait bien entreprendre avec la pierre. Avec eux, une chose est sûre, nous pouvons envisager le pire des scénarios.

Des idées ?
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Re: SPORIA : Utopie des Ombres] Chap I. A l’approche du danger

Messagede Damch le Lun 29 Déc 2008 14:11:34

Maeva se remémorre alors tous ces moments auxquels elle fut confrontée. Elle incline la tête, les paupières fermées, pensante... Elle revois son entrée dans Sporia, la toute première fois... Elle lève brusquement la tête...

Si les portails sont verrouillés, comment se peut-il que nous soyons entré la toute première fois lorsque nous nous sommes rendu à la demeurre du créateur de cette cité ?

Puis en plaçant ses pupilles voilées en direction d'une des portes de la bâtisse, elle s'absente spirituellement pour redécouvrir une vision dont elle n'a plus tous les détails... "Elles voient des hommes et des femmes qui se soulèvent et s'acharnent de rage sur des troupes et des murailles... La folie s'est emparée de leurs émotions et le pavé est ruisselant de sang..."

D'une voix distincte et résonnante elle pronoce ces paroles...

Ils se serviront des Sans-Esprits...
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Re: SPORIA : Utopie des Ombres] Chap I. A l’approche du danger

Messagede Machuthu le Lun 29 Déc 2008 14:50:25

C'est Darius qui répond à Maeva.

En fait, ce que voulait dire Procaras, c'est que nous ne sommes pas apparus au coeur de la cité, mais dans ses environs. Il n'y a nul portail qui mène directement à Sporia. Nous même, nous sommes arrivés sur un chemin non loin.

C'est au tour de Procaras de sous peser l'idée de la prophétesse.

Les sans-esprits sont sans pouvoir. Que leurs apporteraient-ils ? Au plus la créature qui est dominée est puissante, au plus la pierre de Coeur gagne d'intérêt, non ?

Je pensais plus à un Rêveur, à une créature puissante, ou à un objet colossal.
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Re: SPORIA : Utopie des Ombres] Chap I. A l’approche du danger

Messagede Damch le Lun 29 Déc 2008 17:12:36

Maeva fronce les sourcils...

Nous avons, donc, eu lecas avec Panique... Cette ombre qui détruisait la moindre personne... Bien trop gros, bien trop voyant...
Mais les sans-esprits... Ils sont partout... Ils sont nombreux... c'est, pardonnez-moi l'expression, de la chaire humaine... une armée pour laquelle l'Ire en a rien à faire... plus discret, plus subversif, plus fourbe car on attend pas à ce que les sans-esprits bougent... Et si l'Ire les manipule afin qu'ils se soulèvent contre les têtes d'Etat... Alors je puis vous dire que ça fera du dégât... Une rebellion qui tournera à la guerre civile voir la révolution... Et je rappelle que le pouvoir actuel, avec la mort du Roi et la Régence, est très faible...

Induire des mensonges et de la colère dans la tête des sans-esprits ne semblent pas aussi compliqué que cela,notamment quand on a le pouvoir...

Maeva retourne dans ses pensées et réfléchit... Elle est assez sombre et doute d'elle puisqueles vents se sont tû récemment... Elle n'a plusqu'à se ressasser ses souvenirs...
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Re: SPORIA : Utopie des Ombres] Chap I. A l’approche du danger

Messagede Uranie le Mar 30 Déc 2008 14:41:06

Uranie a suivi le groupe sur demande de sa mère,mais à vrai dire elle aurait aimer restée avec son pauvre père... Toujours est-il qu'elle se trouve dans cette soit-disante caserne... Elle n'a jamais eu l'habitude de fréquenter ce genre d'endroit qu'elle doit dire assez austère vis-à-vis de son ancienne demeurre... Uranie observe chaque recoin... Elle écoute quelque peu les autres, mais elle doit bien se mettre à l'évidence, elle ne comprend pas tout spécifiquement... Un sans-esprit ? l'Ire ? le cas Panique ?

A vrai dire si... Le cas Panique elle a dû en entendre mot auprès des commerçants de la ville... Un étrange mal prenait la population en pleine nuit... Si elle ne s'abuse... Toujours est-il qu'elle était bien loin de cela... Toutefois le fait que la Capitale soit assiégée, ça oui,toutes les campagnes ne parlaient que de ça... Uranie fut assez prospère dans le Domaine des Rosiers près de la ville d'Estape et même dans les endroits idylliques il arrive les pires malheur...

Uranie repire fort et souffle lentement... Elle laisse passer ses pensées malheureuses afin de ne pas interpeler ses nouveaux inconnus de route...

Elle pose discrètement,timidement, sans trop hausserle ton...


Qu'est-ce qu'un sans-esprit ?
Papillon qui vole, Planète qui s'affole...
Avatar de l’utilisateur
Uranie
Promeneur des plans
 
Messages: 48
Inscription: Mer 18 Juin 2008 11:37:14
Localisation: Auprès de la Dame du Lac... Rosier de Viviane

Re: SPORIA : Utopie des Ombres] Chap I. A l’approche du danger

Messagede Machuthu le Ven 02 Jan 2009 14:21:16

La mère d'Uranie se rapproche de sa fille.

J'oubliais que tu viens d'entrer dans le Rêve.

Un sans-esprits est un homme qui ne dispose pas du don de Rêver. Il erre dans le Rêve machinalement, effectuant une tâche quelconque sans vraiment être conscient qu'il l'exécute. Ils donnent souvent l'impression d'être plongé dans une Rêverie distraite dont on ne peut les sortir. C'est la raison pour laquelle nous les nommons Sans-esprits car leur esprit n'est pas réellement là.

Je rejoins Procaras à ce sujet. Les sans-esprits sont sans pouvoirs également et présentent un intérêt néglieable pour l'Ire. En revanche, un homme tel que le Seigneur de Fort-le-kirkch pourrait-être bien plus à craindre. Les sans-esprits obéiraient à ses ordres sans réfléchir et pourraient effectivement prendre d'assaut Sporia. Procaras, qu'en penses-tu ?

L'intéréssé affiche une moue dubitative. A ce moment, la porte s'ouvre doucement et aidé par un autre Rêveur, le père d'Uranie la franchit.

Oubliez cela, l'Ire peut soumettre les sans-esprits sans le Coeur de pierre et nul Rêveur ne saurait s'opposer durablement au pouvoir de plusieurs de leur Gardien. Les seules créatures qu'il nous faille craindre sont les ombres.

Panique en était une et sa force résidait dans la terreur qu'elle inspirait. Heureusement pour nous, elle n'est plus. Mais d'autres ombres existent, d'autres ombres qui font trembler le sol plutôt que nos jambes.

Pour ma part, je pense que l'Ire tentera de capturer une Colossale.
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Re: SPORIA : Utopie des Ombres] Chap I. A l’approche du danger

Messagede Uranie le Sam 03 Jan 2009 01:49:11

Uranie voyant son père soutenu par certainement ses gens ne peut s'empêcher d'être prise d'effroi... Sir Syrinx vient de subir un grand tromat, il devrait certes rester au lit. La jeune fille accourt vers son père...

Père ! Tu ne devrais pas fournir tant d'effort... Tu viens de si loin...

Elle soutient à son tour Sir Syrinx, l'épaule pour le diriger vers une chaise non loin de là, près d'une table...

Père ! Siège ici sur ce trépied et essaie de calmer tes biles aigries... Sporia ne tombera point, je t'en sermente. Dieu m'en prenne à témoin...

Essayant de calmer son père, une fois assis, elle lui dépose un baiser sur le front...

Avant d'appuyer tes propos, puisses-tu m'enseigner ce qu'est une "colossale" ?
Papillon qui vole, Planète qui s'affole...
Avatar de l’utilisateur
Uranie
Promeneur des plans
 
Messages: 48
Inscription: Mer 18 Juin 2008 11:37:14
Localisation: Auprès de la Dame du Lac... Rosier de Viviane

Re: SPORIA : Utopie des Ombres] Chap I. A l’approche du danger

Messagede Damch le Dim 04 Jan 2009 14:00:22

C'est Maeva qui prend la parole...

Panique aurait pû devenir une colossale si nous ne l'avions pas empêché d'agir. Une colossale est bien plus puissant qu'un simple gardien... Il détruit tout sur son passage. Et si l'on en venait à lever une armée, le monde sera en proie aux flammes et au chaos... Que n'ait-on pu concevoir arme aussi puissante que ce Coeur de Pierre... Ce n'est pas tant Sporia qui est en danger mais le monde du rêve autant que le monde réel... Une brêche va s'ouvrir et l'équilibre sera rompu... On ne sera plus ce qui de l'onirisme est autant que du réel... Le Noir Roi Véhément agira alors pour la désolation totale... Et...

*S'adressant à la mère d'Uranie...*

Firkt n'y pourra rien faire dans ce cataclysme... Il est plus du côté de l'harmonie des mondes que de sa destruction...
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Re: SPORIA : Utopie des Ombres] Chap I. A l’approche du danger

Messagede Machuthu le Lun 05 Jan 2009 14:16:03

Sir Syrinx s'assied, remerçiant sa fille du regard pour le soutient dont elle fait de nouveau preuve à son égard.

Il est plus difficile de dupliquer la pierre qu'il n'y paraît et l'Ire n'attendra pas d'avoir réussi avant d'attaquer. D'ailleurs, ils se rendront vite compte qu'ils ne disposent pas de toutes les informations nécessaires pour réussir. Il y a ici de nombreux outils, de nombreux documents qui leurs faciliterait la tâche. Et cela, je pense qu'ils le savent.

Il est donc probable que nous ayons à affronter une colossale et une seule. Fort heureusement pour nous. Et même si leur puissance est terrifiante, elle n'est pas suffisante pour perturber l'équilibre entre rêve et réalité.

Plusieurs coups frappés à la porte interrompent Procaras qui s'apprétait à prendre la parole. Le militaire, visiblement agacé, donne alors l'ordre d'entrer.

Un voyageur entre alors. Fin et élancé, il est essoufflé. Il y a de forte chance qu'il est parcouru une grande distance. Il se tourne vers Procaras.


Un puissant groupe armé a quitté la Forteresse sombre. Ils ont pris la direction du Royaume des ombres. La femme qui a attaqué Sir Syrinx était avec eux.
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Re: SPORIA : Utopie des Ombres] Chap I. A l’approche du danger

Messagede Damch le Lun 05 Jan 2009 23:49:35

Maeva surcille... Peste soit de ce mal qui la ronge... Elle se sent complètement impuissante... A-t-elle encore une utilité dans cette quête ?

Ne peut-on pas mettre en marche une armée afin de les empêcher de gagner le monde des ombres et de leur récupérer le Coeur ?

Elle s'arrête un moment... Puis reprend...

Combien de temps faut-il pour construire un autre coeur ?
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Re: SPORIA : Utopie des Ombres] Chap I. A l’approche du danger

Messagede Garwall le Mer 07 Jan 2009 10:07:25

Sylas mlagré son silence ne perd rien de la conversation apprenant par la même énormément de chose sur ce nouveau monde qu'il ne connait que depuis peu.
Tout cela ne cesse de lui faire se poser des questions mais il ne veut interrompre le fil de la discussion.

Toutefois en apprenant l'arrivée d'une armée, il commence à se sentir différent, enfin son expérience pourra peut-être s'avérer utile sans parler de son bras.
Avatar de l’utilisateur
Garwall
Cartographe des plans
 
Messages: 873
Inscription: Jeu 23 Fév 2006 23:13:57
Localisation: loin, trop loin de tout

Re: SPORIA : Utopie des Ombres] Chap I. A l’approche du danger

Messagede Machuthu le Mer 07 Jan 2009 14:11:23

Sir Syrinx baisse la tête, visiblement peiné

Créer ce coeur de pierre a été un véritable défi et le pouvoir qui l'habite est tellement puissant qu'il rend l'objet d'une grande fragilité. Nous avons du nous munir des matériaux les plus solides et d'une patience infinie pour parvenir à créer ce bijou.

Espérer pouvoir le dupliquer avant l'arriver de l'Ire est pure utopie, même avec la connaissance qui est la notre.

Quand à envoyer une armée, cela reviendrait à diviser nos forces. Nous ne pouvons quitter ce lieu sous peine de le laisser à la merci de nos ennemis.

Procaras acquiesce de la tête et poursuit.

Les forces dont nous disposons sont limités et l'enjeu est grand.
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Suivante

Retourner vers La Voie des Ombres...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 2 invités

cron