Champ de bataille...

Forum strictement RP

Champ de bataille...

Messagede Machuthu le Mer 13 Juin 2007 15:16:30

Calmement, attendant patiemment votre retour, Brégus taille pensivement un morceau de bois... L'aptitude du Rêveur à sculpter est digne des Voyageurs, ce qui ne vous étonne guère... Son premier coup d'oeil se porte sur Walan et d'un signe de tête, il indique aux soigneurs mandés durant la journée de s'occuper de son cas...

De toute évidence, ces derniers sont ravis de s'occuper du Rêveur et n'hésitent pas à puiser dans leurs forces profondes pour rendre à ce dernier visage humain...

Lorsque devant l'ampleur de la tâche, ils finissent par baisser les bras, le jeune homme ne porte plus que de légère trace qui laisserait à penser que son combat remonte à plusieurs semaines...

Averti de votre arrivée, les soldats de la forteresse s'accumulent autour de vous et leur chef s'approche...


Ainsi ce que nous a conté Brégus est vrai... Je peine encore à en admettre la réalité, nous avons combattu la créature durant de si longues années...

Quoi qu'il en soit, vous nous avez aidé et notre peuple vous est redevable aussi vous prierez-je d'accepter ces présents...

Sertac reçoit un ouvrage étrange tant qu'ancien, ce dernier l'ouvre légèrement et le referme aussitôt, acquiescant de la tête. Marek et Horical se voient offrir des outils de forge d'une qualité tout à fait honorable. Darius reçoit lui aussi un ouvrage sur lequel apparaissent des dizaines de symboles étranges... Puis vient le tour de Maeva et Walan...

A vous, maîtresse des temps, à vous dont la vue fait défaut, permettez moi de vous offrir ces bijoux...

Une femme s'avance alors et dépose dans les mains de la prophétesse deux boucles d'oreilles finement ouvragées. Maeva ressent sans peine la magie qui s'écoule en elle...

Puissent, à travers elles, les sons vous parvenir, clarifiés...
Puis le chef des soldats s'adresse à Walan tandis que l'un de ces hommes s'avance vers lui, une cape soigneusement pliés sur ses avant bras...

Quant à toi changeur, accepte ceci, qui me fut donné il y a de nombreuses années par mon prédécesseur... Lorsque tu le souhaiteras, cette cape te dissimuleras à la vue de tous, étouffant jusqu'aux sons que tu produiras...

A tous enfin, permettez moi de vous offrir l'hospitalité... En ces temps troublés, si vous veniez à ne plus être les bienvenus en vos demeures, vous pourrez trouver refuge chez les gens du Nord... Si un Rêveur vous aperçoit là-bas, contez lui votre histoire et il vous apportera toute l'aide qu'il lui sera possible de vous fournir, en notre nom...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Jeu 14 Juin 2007 06:07:31

Maeva sourit. Elle incline la tête humblement. Puis elle laisse son pouce caresser délicatement les boucles d'oreille.

"Quel raffinement dans les ornements. L'artisan voyageur qui en est à l'origine a réellement un don entre ses doigts. Un soupçon de magie vient se glisser au travers de mon échine. Un frisson agréable... Ca me rappelle le moment où ma mère m'a offert cette broche. Un bijou qui remonte le temps et les aieux."

Maeva penche son visage vers le bijou maternel tout en manipulant les boucles. Elle vient les accrocher, tel une femme de goût, aux oreilles.

"Ca fait longtemps que je ne me suis plus occupée de moi. Ma féminité restera ce qu'elle est même si la coquetterie n'est pas mon fort. Et c'est un honneur que de recevoir ces précieux bijoux"

Maeva soupire de contentement en toute humilité, elle rayonne...
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Walan le Jeu 14 Juin 2007 11:49:16

Après avoir chaleureusement remercié les soigneurs s'étant occupés de lui, Changeur écoute patiemment aux côtés de ses compagnons les paroles du seigneur de la forteresse.

Lorsqu'il se voit présenter la cape, il ouvre de grands yeux avant de la prendre doucement des bras de l'homme qui lui tend et de la passer sur ses épaules. Il pense à disparaitre et, à la réaction des autres, voit bien que c'est effectivement le cas.

Souriant, il réapparait et s'incline devant les hommes du nord.


Ce sont des présents de grande valeur que vous nous offrez, et votre hospitalité n'est pas le moindre.

Du coin de l'oeil, Walan observe Maeva et sourit de plus belle.

Nous les acceptons avec joie et honneur.
"Tout ce qui est or ne brille pas,
Tous ceux qui errent ne sont pas perdus [...]
Des cendres, un feu s'éveillera.
Des ombres, une lumière jaillira. [...]
Le sans-couronne sera de nouveau roi."

J.R.R Tolkien
Avatar de l’utilisateur
Walan
Historien des plans
 
Messages: 1396
Inscription: Mar 18 Mai 2004 18:09:03
Localisation: Nancy en semaines/Vosges en WE

Messagede Machuthu le Ven 15 Juin 2007 12:31:27

Au souvenir de la situation que vous avez laissés à Fort-le-kirkch, les effusions sont de courtes durées et dans le but de faciliter votre retour, Brégus et ses pairs ouvrent un passage vers les Royaumes Côtiers, ce qui vous permet d'être revnu à votre point de départ après une heure de trajet à peine...

Le spectacle qui s'offre alors à vous est éloquent... Les rues de la ville sont désertes, de toute évidence, les Rêveurs se sont employés à faire fuir les sans-esprits, autant qu'à se protéger eux-mêmes des attaques de Panique... Avant même que vous n'en preniez conscience, vous ressentez une peur sourde s'immiscer en vous, vous invitant à prêter attention à chaque pas, à chaque bruit, à chaque mouvement, même le plus anodin...

Un peu partout en ville, vous repérez également des traces de combat et les hurlements lugubres de l'Ombre ne tardent pas à se faire entendre...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Ven 15 Juin 2007 14:10:19

Maeva avait fini par oublier ces sinstres hurlements. Mais son subconscient, non ! Elle retrace en mémoire sa première rencontre avec Panique et malheureusement la perte de Drakken...

Elle s'accroche au bras de Walan.


Sir... Promettez-moi de ne jamais être trop téméraire. Ne partez jamais tête baissée et seul vers la créature. Il nous faut trouver les combattants du royaume pour nous aider. Evitons la désolation ! Rendons-nous au fort !

Puis soudain Maeva tourne la tête. Darius doit être présent. Walan ne sera pas seul...
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Machuthu le Lun 18 Juin 2007 12:38:04

Marek et Horical rappellent à leur tour leur présence...

Je crois que la prophétesse a raison... L'arme que nous possédons ne doit pas tomber entre les mains de Panique... Il serait judicieux d'attendre d'être en nombre suffisant pour en faire usage...

Sur ces quelques mots, vous vous dirigez vers le Fort, guidés par Darius et Maeva dont l'ouïe surpasse, dorénavant, largement les votres...

A votre arrivée, c'est un spectale malheureusement devenu familier qui s'offre à vous... Rêveurs en tous genres sont accumulés dans la salle de réception, parés au combat ou pansant leur blessure... Ces scènes de soins et de préparation à la bataille sont devenues trop courantes ces temps ci...

Tandis que vous vous avancez, un murmure parcourt la foule et les premiers regards se tournent vers vous, plein d'espoir... Naturellement, une haie se forme de chaque côté de la salle pour vous laisser vous avancer jusqu'à Firkt... Ce dernier apprécie du regard votre groupe et note la présence de l'arme, portée par Walan... De toute évidence, ils vous attendaient avec impatience...

Tandis que vous continuez à avancer, un groupe de Gardien s'approche rapidement... Près d'une quinzaine, vous n'avez jamais vu un tel nombre de Gardien côte à côte... La vue de ces infirmes couplées à la connaissance du pouvoir dont ils disposent à eux tous concourre à vous mettre mal à l'aise... Force et faiblesse au même endroit, expression même de la dualité du Gardien....

L'un d'eux s'avance, le plus jeune, il tend les mains pour recevoir l'épée, que Walan lui donne... Puis, avec respect, avec précaution, il place l'arme sur une pierre devant l'un des gardiens, de toute évidence le plus puissant d'entre eux...

Vous n'avez jamais assisté à l'enchantement d'une arme, mais de toute évidence, celui-ci fait parti des plus spectaculaire...

Vous ressentez l'énergie du vieillard qui se déverse tel un torrent impétueux dans l'arme... En quelques secondes n'importe lequel d'entre vous aurez épuisé toute son énergie mais le vieillard poursuit... D'un instant à l'autre, vous vous attendez à ce qu'il se vide totalement, appelant irrémédiablement le retour de source, mais cela ne se produit pas... D'un seul élan, les autres Gardiens libèrent à leur tour l'énergie puissante qu'ils dégagent... C'est un foisonnement de puissance qui s'engouffre dans le vieillard pour se déverser dans l'arme, encore et toujours... Soumis au spectacle fascinant du rituel, les instants vous paraissent se détâcher du temps... Une certitude s'impose à vous, seul un objet exceptionnel peu recevoir une telle quantité de pouvoir sans se briser... De fait, l'arme émet maintenant une chaleur cuisante et rougoie sans qu'aucun des gardiens n'ai porté la main sur elle...

Puis vient l'instant fatidique... Comme un seul homme, à nouveau, les Gardiens s'arrêtent... Les plus jeunes tombent à genou, les plus vieux cherchent un appui sur lequel se reposer... L'épée quant à elle continue d'emettre cette puissante chaleur...

D'un geste de tête, le vieillard observe Firkt, seul à être resté debout, il est évident que seule sa volonté lui permet de se maintenir... Les paroles qu'il prononce sont simples...


Nous avons fait notre travail... A vous de faire le vôtre...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Lun 18 Juin 2007 23:12:43

Maeva a écouté attentivement la scène afin de se la tracer en tête. Elle se tourne vers Firkt afin d'entendre la réponse qu'il accordera au groupe de gardien.

Elle s'imagine qu'il faudra bientôt retrouver la bête et ferme les yeux.

"Puisqu'il nous faut vivre, il nous faudra anihiler le mal. La bête une fois détruite, nous comprendrons assurément un certain nombre de choses"

Elle se tourne, l'un après l'autre, vers Walan, Marek, Horical et Darius duquel elle sent tout le poids de son regard sur elle. Elle prononce cette parole.


Notre devoir sera d'éradiquer le mauvais oeil... Dès maintenant la croisée des chemins se dénouera...
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Walan le Mar 19 Juin 2007 10:55:31

Avec soulagement, Walan s'était déchargé de l'épée qu'on lui avait remise, puis il avait regardé l'enchantement, admiratif. Une fois le rituel fini, il observa Firkt quelques instants, attendant de voir ce qu'il allait faire, mais Maeva prit la parole avant.
En l'entendant, Changeur, ne pu réprimer un petit soupir, comme s'il souhaitait que l'avenir cesse pour une fois de s'appuyer sur leurs épaules, mais déclara.


Alors, allons nous occuper de Panique dès maintenant ...
"Tout ce qui est or ne brille pas,
Tous ceux qui errent ne sont pas perdus [...]
Des cendres, un feu s'éveillera.
Des ombres, une lumière jaillira. [...]
Le sans-couronne sera de nouveau roi."

J.R.R Tolkien
Avatar de l’utilisateur
Walan
Historien des plans
 
Messages: 1396
Inscription: Mar 18 Mai 2004 18:09:03
Localisation: Nancy en semaines/Vosges en WE

Messagede Machuthu le Mer 20 Juin 2007 14:30:30

Gravement, Firkt acquiesce...

Je suis ravi que vous vous chargiez de cette mission et nous ferons tout notre possible pour vous aider... D'ailleurs, si vous avez un lieu de prédilection pour attaquer Panique, un lieu ou vous disposeriez d'un avantage certain, nous pourrions faire en sorte de la mener jusqu'à vous. Qu'en pensez-vous ? Une idée particulière ?
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Mer 20 Juin 2007 17:05:12

Maeva a toujours suputé et même envisagé dans le coin de sa tête que la dite Panique ne pouvait supporter les endroits clos. Elle avait annoncer il de cela quelques nuits qu'il fallait amener Panique dans une grande pièce fermée et obstruée de toute issue possible. Elle reste sur cet avis et annonce :

J'ai toujours pensé qu'il valait mieux un endroit clos pour rencontrer notre adversaire. Etant agile, très agile, elle ne doit apprécier guère ce genre d'endroit. Un cul-de-sac dans une ruelle serait encore trop ouvert à l'extérieur, elle s'enfuirai par les toits. Nous devons avoir recours à une salle fermée voir même ostruée de toute issue.

Qu'annonce donc vos Stratège Seigneur Firkt ?
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Machuthu le Lun 25 Juin 2007 12:30:04

A la remarque de Maeva, Firkt se masse le menton...


Un lieu clos... Evidemment, l'idéal, ce serait le Fort, mais je doute que Panique soit suffisamment stupide pour s'y laisser enfermer...

Un jeune homme s'approche alors, comme sous l'effet d'une révélation... C'est un cartographe, ce qui n'a rien de bien surprenant au demeurant...

Il existe un autre lieu, presque clos et aussi solide que ne le sont les murs de cette forteresse...

Vous êtes tous passés au moins une fois par la porte Nord n'est-ce pas ? Dans ce cas, vous vous souvenez tous de ce long couloir de plusieurs dizaines de mètres de long sur plusieurs mètres de haut...

Cette porte est close aujourd'hui, à cause du siège, mais le couloir qui y mène lui est encore accessible...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Mar 26 Juin 2007 11:21:43

Maeva ne sait si elle connait cette porte et encore moins d'un long couloir, cependant une question...

Vous dites que ce lieu est "presque" clos. Pouvez-vous être plus explicite sur ce "presque clos" ? Car à la moindre faille, Panique s'échappera.
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Machuthu le Mar 26 Juin 2007 12:16:58

Firk fronce les sourcils...

Quelque soit le lieu que vous trouverez, il faudra bien qu'il dispose d'une porte afin que vous et Panique puissiez y pénétrer...

Ce lieu en possède deux dont une qui est close... D'où le fait qu'il soit presque clos...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Walan le Mar 26 Juin 2007 22:32:28

Walan réfléchit quelques instants.

Avec des charrettes bien placées dans les rues adjacentes, il sera possible de fermer rapidement l'autre bout du couloir non ?
Et pour peu que les charrettes soient lestées et qu'on y ajoute quelques pieux ça empêchera toute sortie pour ce qui sera enfermé dans le couloir ...
"Tout ce qui est or ne brille pas,
Tous ceux qui errent ne sont pas perdus [...]
Des cendres, un feu s'éveillera.
Des ombres, une lumière jaillira. [...]
Le sans-couronne sera de nouveau roi."

J.R.R Tolkien
Avatar de l’utilisateur
Walan
Historien des plans
 
Messages: 1396
Inscription: Mar 18 Mai 2004 18:09:03
Localisation: Nancy en semaines/Vosges en WE

Messagede Machuthu le Mer 27 Juin 2007 12:23:12

Firkt acquiesce...

Cela ne poserait effectivement aucun souci...

Reste à savoir comment nous pourrions parvenir à l'attirer auprès de vous...

Mais Firkt n'a pas finit sa phrase qu'une jeune femme le corps décharné, la peau sur les os, s'avance...

Je la ferais venir à eux.
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Suivante

Retourner vers La Voie des Ombres...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 5 invités