Une liberté savoureuse...

Forum strictement RP

Une liberté savoureuse...

Messagede Machuthu le Ven 08 Déc 2006 13:54:35

A peine Dalanyr ferme-t-il les yeux qu'il sent le sommeil s'emparer de lui... Déjà, il perçoit le Rêve, tout proche, si présent... Il faut dire que la journée n'a pas été de tout repos... Le Voleur s'éveille dans une planque de Fort-le-kirkch qui lui est familière...

La première chose qui lui revient à l'esprit, c'est la drogue... Ici, elle semble totalement dénué d'effet... Dalanyr n'éprouve plus le moindre désir pour cette femme et il sait déjà ce qu'il ferait si elle venait à croiser à nouveau son chemin...

Pour tout dire, le voleur est partagé entre deux choix... Aller à son rendez-vous et piller un navire chargé d'or ou... Retrouver cette Rêveuse dans le Rêve et en finir avec elle...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Dalanyr le Ven 08 Déc 2006 19:32:22

Un sommeil agité s'empare aussitôt de Dalanyr...

Ses frocs tachées du sang de son ami... la lame qui s'empale dans la chair... et ce doux parfummm... et ce visage angélique...

Tu ne me reverras jamais !... disait la voix suave de cette femme qui s'éloignait derrière la porte... Jamais... cette sentence cruelle se diluait en un écho se perdant dans les vapeurs de l'oubli, tandis qu'une sueur acide osa s'étirer jusqu'aux commissures de ses paupières closent...

Devait-il ouvrir les yeux ? Il lui tardait de réaliser la cruelle évidence qui s'offrirait à lui, seul dans cette pièce dénudé... et ce parfum si délicieux !...Pourtant il sentait se mélange frais et libérateur du pouvoir personnel qui l'habite totalement à cet instant...


Maudite sois-tu ! feule-t-il de sa voix éraillée qui s'ébroue d'un plaisir retrouvé, s'imaginant lui enfoncer une dague entre les côtes...

À son grand soulagement, les battements timides de ses paupières lui révélèrent qu'il était revenu dans la mansarde, là où eurent lieu les premiers balbutiements de son envol dans le monde du Rêve...

Les mains sous la nuque il rive ses yeux sur le plafond, fixant une poutre tordue... Une magnifique toile d'araignée frémit sous le mouvement de l'air que laisse pénétrer la lucarne entrouverte ... En guise de voilage, elle y dessine paresseusement une délicate dentelle, où se recroquevilles en tenue mortuaire, quelques proies imprudentes...

Le souvenir embrumé des vents de la rade et du roulis suivit d'un haut le coeur resurgit à sa mémoire ... Il revoit La Palme, le Capitaine du bateau... et le pont sur lequel s'activaient les Sans esprits...
La vie est belle! Croquons-y à pleines dents!
L'humour est le moteur d'une journée remplie de petits bonheurs!
Tout ce que je fuis me poursuit!
Avatar de l’utilisateur
Dalanyr
Arpenteur des plans
 
Messages: 242
Inscription: Mer 03 Mai 2006 17:05:54
Localisation: Un paradis perdu... au confin du rêve!

Messagede Machuthu le Mar 12 Déc 2006 13:15:11

Quelques minutes plus tard, Dalanyr est dehors, observant le port et le bateau de La Palme... Dans moins d'une demi-heure, il embarquera le précieux chargement mais le Voyageur hésite encore...

Certes l'appât du gain est formidable mais le Voleur sait que s'il ne fait rien cette nuit, il se retrouvera de nouveau prisonnier de la Rêveuse dès le lendemain...



(hrp : Peux-tu me dire quel choix prend Dalanyr stp ?)
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Dalanyr le Mer 13 Déc 2006 20:56:37

Le vent froid de la rade fouette le visage à demi caché de l'homme qui jette régulièrement au large, des regards furtifs... Indécis, il fait les cent pas sur la jetée embourbée de caisses et de ballots épars... Des inscriptions stylisées dans une calligraphie méconnue surprennent l'imaginaire du flâneur...Sans doute la cargaison destinée au navire qui dort encore amarrée aux ancres métalliques dressant leur silhouette rouillée dans le brouillard de la nuit...

Le vent se lève de nouveau en rafales imprévues, soulevant le manteau de Dalanyr...
Frisquet ce soir, murmure le jeune voleur, tandis que d'humides volutes s'élèvent devant lui... La fraîcheur crue de l'air ressaisie son esprit indécis...

Il remettra à plus tard son rendez-vous avec la déesse... Elle ne perd toutefois rien à attendre...

Décidé à poursuivre son aventure rutilante...il contemple d'un oeil brillant les pièces d'or qu'il convoite toujours... Il longe le quai... marchant d'un pas convaincu vers le bateau dont le bastingage se trémousse sous l'effet de la marée... tandis que les voiles claquent fièrement dans la nuit auréolée d'étoiles prometteuses...


La chance est de mon bord, s'empourpra Dalanyr en remontant le col de son manteau... La passerelle, petite planchette de bois menant au pont du navire... se présente luisant sous le reflet de la lune ronde... Il avance en appuyant fortement ses talons sur les lattes de bois transversales... ne voulant pas glisser sur le crachin que l'eau saline s'amuse à recouvrir...
La vie est belle! Croquons-y à pleines dents!
L'humour est le moteur d'une journée remplie de petits bonheurs!
Tout ce que je fuis me poursuit!
Avatar de l’utilisateur
Dalanyr
Arpenteur des plans
 
Messages: 242
Inscription: Mer 03 Mai 2006 17:05:54
Localisation: Un paradis perdu... au confin du rêve!

Messagede Machuthu le Jeu 14 Déc 2006 14:12:48

La Palme observe le nouvel arrivant et le salue... La pluie qui s'abbat en fine brume sur ses épaules ne semble en rien le géner...

Ah... Te voilà... Mais, tu es seul ? Qu'est-il arrivé à ton compagnon ?
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Dalanyr le Jeu 14 Déc 2006 18:54:05

Le regard interrogateur du capitaine se pose sur moi... Du revers de la main, j'essuie la mince couche de pluie qui s'immisce indolente le long mon visage abaissé...

Voilà, disons que... levant la tête vers Main-Leste... Comme s'il connaissait à l'avance de quoi il en retournait pour mon comparse...

Nous avons eues une petite échauffourée dans un bistrot du port... Rien d'important... mais cependant... il fait dire.... qu'il ne sera pas du voyage..., réussit-il à mentir d'une voix des plus neutres...

Me voilà dans un sale drap bougonna Dalanyr en contournant le capitaine afin de rejoindre la porte conduisant aux cabines...
Qu'est-ce que le cuistot a bien pu tarabiscoter pour casser la croûte... J'ai une sacrée faim de loup !...
La vie est belle! Croquons-y à pleines dents!
L'humour est le moteur d'une journée remplie de petits bonheurs!
Tout ce que je fuis me poursuit!
Avatar de l’utilisateur
Dalanyr
Arpenteur des plans
 
Messages: 242
Inscription: Mer 03 Mai 2006 17:05:54
Localisation: Un paradis perdu... au confin du rêve!

Messagede Machuthu le Ven 15 Déc 2006 13:57:34

La Palme sourit et désigne la cabine qui sert de cantine...

Y reste un peu de bouillie mais je te préviens, rien de bien folichon...

Si tu as faim, profites en, le convoi devrait arriver d'ici quelques minutes...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Dalanyr le Sam 16 Déc 2006 07:18:18

Bah ! D'la bouillie... j'déteste la purée poisseuse !... s'invectiva silencieusement le jeune voleur... en descendant les marches conduisant à la cantine...

Des images pleines de piécettes rutilantes dans sa tête... il s'assoit sur le banc et regarde la porte tout en fourrant dans sa bouche une lampée de bouillie... Faite d'un mélange douteux de légumineuse et de céréales à peine concassées, elle ressemblait étrangement à l'immondice pâte que l'on jetait dans l'auge des pourceaux...


Sacré nom de roulis ... Fichtre et foutre... Que m'a-t-il donc pris de m'être embarqué de nouveau sur ce satané rafiau ?...

Le tangage accentué par la marée qui s'obstinait à prendre de la hauteur... faisait éructer Dalanyr de plus belle... Bien que son estomac s'évertuait à jongler... des nausées se présentèrent intempestives...

Le visage verdâtre... il remonte sur le pont à présent balayé par la forte pluie que charrie le vent du large, qui s'engouffre coquin dans la rade protégée de brises lames efflanquées et des montagnes escarpées dessinant leurs ombres ténébreuses à l'horizon...

S'accoudant difficilement au bastingage ruisselant, il se vida de son repas... salissant ses frocs tandis qu'une odeur âcre de bile chatouilla ses narines empêtrées...


Sans doute la cuite de la nuit dernière !... réussit-il à vociférer, malgré la tempête qui chahutait de tout autour...
La vie est belle! Croquons-y à pleines dents!
L'humour est le moteur d'une journée remplie de petits bonheurs!
Tout ce que je fuis me poursuit!
Avatar de l’utilisateur
Dalanyr
Arpenteur des plans
 
Messages: 242
Inscription: Mer 03 Mai 2006 17:05:54
Localisation: Un paradis perdu... au confin du rêve!

Messagede Machuthu le Lun 18 Déc 2006 14:37:10

La Palme affiche un petit sourrire moqueur à la vue de Dalanyr qui end son déjeuner pa dessus bord...

La cuite d'hier soir... Dit surtout que tu ne supporte pas la bouillie de notre chef cuistot... Tu seras plus crédible...

De toute façon, ça a peu d'importance... Voilà le convoi, nous lèverons l'encre dans une dizaine de minutes...

De fait, un chariot arrive sur le port, tracté par une mule... Il ne paye pas de mine et au premier abord, Dalanyr ne voit que quelques fagots de bois... Pourtant, La Palme dit vrai, un chariot de bois ne serait pas accompagné de deux Voyageurs, d'un cartographe et de deux Gardiens...

La Palme arrague ses troupes afin qu'elles s'activent de décharger le contenu de la charette... Le départ est imminent...

La tempête naissante ne semble d'ailleurs pas géner le moins du monde le capitaine...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Dalanyr le Mer 20 Déc 2006 21:54:48

La violence du clapotis des lames qui se brisent sur la jetée annoncent la tempête qui s'agite probablement au loin...

Dans le va et vient des hommes de La Palme qui s'affairent au déchargement du charriot, Dalanyr se comporte comme un véritable matelot... il descend sur l'embarcadère faisant mine d'être utile ...

Voyant défiler l'étrange chargement fait de quelques fagots de bois tirés par une mule grisâtre qui peinait à avancer...

Des Rêveurs !... s'étonne Dalanyr... en percevant leur aura. Que font-ils ici ? Sûrement l'appât du gain !... Fallait y songer... personne ne viendra s'y frotter... Cacher l'or caché parmi ces tas de bouts de bois...

S'activant avec les autres marins... le jeune Rêveur empoigne un des ballots, lançant un oeil hargneux en direction de La Palme...


Tout va pour le mieux Capt'aine... , hurla-t-il en haussant le ton... une lueur brillant au fond de ses yeux narquois....
Dernière édition par Dalanyr le Lun 08 Jan 2007 16:06:19, édité 3 fois.
La vie est belle! Croquons-y à pleines dents!
L'humour est le moteur d'une journée remplie de petits bonheurs!
Tout ce que je fuis me poursuit!
Avatar de l’utilisateur
Dalanyr
Arpenteur des plans
 
Messages: 242
Inscription: Mer 03 Mai 2006 17:05:54
Localisation: Un paradis perdu... au confin du rêve!

Messagede Machuthu le Mer 27 Déc 2006 12:35:17

En quelques minutes et malgré la pluie battante qui nettoie maintenant le port, le chargement est placé sur le navire et les Rêveur qui accompagnaient le convoi attendent patiemment que la Palme fasse larguer les amarres pour quitter le port...

Le capitaine leur donne rapidement satisfaction et le vent s'engouffre bientôt dans les voiles déployées. Tandis que le port s'éloigne doucement, les Rêveurs, restés à quai, reprennent la direction du palais...

Malgré la pluie et le vent, la mer est à peu prés calme et le navire fend les eaux sans trop de roulis... Les sans-esprits s'activent sans rechigner sous les ordres de La Palme et ce dernier observe la mer, confiant... Ni le claquement des voiles, ni la pluie qui balaie le pont ne parviennent à lui ôter son sourire... L'homme aime naviguer, cela se sent, la mer est son domaine... Se tournant vers Dalanyr, il lui indique la mer autour de vous...


Surveille les alentours, je ne voudrais pas être surpris par des écumeurs des mers... Qui sait, ils n'ont que deux heures, mais ça leur suffit amplement pour attaquer...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Dalanyr le Sam 06 Jan 2007 15:39:19

Remonter à bord avec les quelques matelots, Dalanyr regardent d'un air suspicieux les étrangers qui assistent à leur départ...

Pourquoi avoir déployé une telle délégation face à un si petit convoi ? se demande le jeune voleur... Si de l'or se cachait véritablement dans ces foutus ballots... des gens de métiers auraient du normalement faire écran afin de protéger des filous de se l'approprier le métal doré... Il ne comprenait pas ! À moins que le petit charriot transporta une toute autre cargaison... Il verrait bien finit-il par conclure, en levant les yeux vers le capitaine qui venait de lui conseiller d'ouvrir l'oeil...

Tandis qu'il s'acharnait à se tenir du mieux qu'il le pouvait au bastingage, le vent gonfla orgueilleusement les voiles propulsant le navire à vive allure... Sa coque fendait hardiment les flots... et lui tentait de calmer la tempête qui faisait encore rage dans ses boyaux... Il espérait bien donner le change au membre de l'équipage et de La Palme...

L'oeil vif de la bravoure, l'homme scrutait l'horizon...et pourtant le jeune voleur cru y lire un soupçon d'inquiétude...


Capt'aine, vous me paraissez un homme d'une grande intelligence... Vous aimez bourlinguer sur les mers... n'est-ce pas ? Et pourtant je me demande en quoi les écumeurs vous jettent la frousse ? Car à vous voir... j'aurais juré que vous n'avez pas froid aux yeux...

Jetant alors son regard au loin, Dalanyr cligne des paupières chassant les gouttelettes de pluie... Une si petite cargaison aurait donc le pouvoir de vous ... s'interrompu-t-il en fixant d'étranges pics foncés qui semblaient narguer la mer agitée...
La vie est belle! Croquons-y à pleines dents!
L'humour est le moteur d'une journée remplie de petits bonheurs!
Tout ce que je fuis me poursuit!
Avatar de l’utilisateur
Dalanyr
Arpenteur des plans
 
Messages: 242
Inscription: Mer 03 Mai 2006 17:05:54
Localisation: Un paradis perdu... au confin du rêve!

Messagede Machuthu le Lun 08 Jan 2007 11:50:14

La Palme hausse un sourcil inquisiteur à l'égard de Dalanyr...

La frousse ? Non, pas outre mesure... Seulement, lorsque les écumeurs me tombent dessus, j'aime autant être prêt à les recevoir... Et puis, cette cargaison n'est pas si anodine qu'il y paraît... Lorsque le Fort rembourse ses dettes, il tient à ce que cela soit fait dans les règles... Je ne tiens pas à m'attirer les foudres du Padre et de ces ouailles...

Pour ne rien arranger au mal de mer de Dalanyr, le temps se couvre encore... Le ciel s'assombrit jusqu'à ce que vous ne distinguiez plus les côtes pourtant toute proches... La pluie se met à tomber avec force et le rideau formé par les trombes d'eau diminue encore le cercle de vos perceptions... Pour tout dire, un navire pourrait se tenir à quelques dizaines de mètres que vous ne le verriez pas...

Cette brusque détérioration du temps n'a rien de bien naturelle et Dalanyr n'est pas serein...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Dalanyr le Lun 08 Jan 2007 22:06:39

Le jeune homme se retourne juste à temps pour remarquer l'interrogation sur le visage du capitaine...

Certain cap'taine... octroya positivement Dalanyr... Mais je n'suis pas au fait de tout ce qui se trame... Hum ! ... Dans les hautes sphères du Fort... Ben disons que... Qui sont ce Padre et ces asticots...?

En tentant de s'appuyer sur le câble du bastingage, la main du voleur glisse... il se retrouve ainsi à califourchon sur le pont en faisant des efforts presque surhumains pour ne pas dégurgiter tout le contenu bileux de son estomac...

Il se retourne vers La Palme, vert de honte et se demande sérieusement si le boucanier des mers croit véritablement en son jeu de carte... pourtant si fragile... Tenter de feindre le matelot expérimenté lui pèse grandement... et ces satanés hauts le coeur... Il ne s'en sortirait probablement jamais...


Étrange ! poursuit Dalanyr... parcourant d'un regard teinté de questionnements... l'azur tourmenté qui prend subitement le masque d'un orage qui lui semble imminent... Comment se fait-il qu'en si peu de temps la mer devienne si agitée ? Et ces colonnes d'eau voraces et toute cette vapeur opaque... Ce n'est tout de même pas l'époque des tempêtes ?

Essayant de se retenir à la porte menant à la coursive malgré la force accrue du roulis... il régurgite une seconde fois un plein bol de bile nauséabonde... S'essuyant à qui va mieux du revers de sa manche... il hurle presque...

Toute cette agitation me trouble... J'ai l'impression qu'une machination malsaine nous pourchasse...
La vie est belle! Croquons-y à pleines dents!
L'humour est le moteur d'une journée remplie de petits bonheurs!
Tout ce que je fuis me poursuit!
Avatar de l’utilisateur
Dalanyr
Arpenteur des plans
 
Messages: 242
Inscription: Mer 03 Mai 2006 17:05:54
Localisation: Un paradis perdu... au confin du rêve!

Messagede Machuthu le Mar 09 Jan 2007 12:38:40

La Palme est de moins en moins rassuré... Il semble lui aussi considérer que ce changement brutal de temps n'a rien de bien salutaire...

Il lance les ordres à la volée à l'équipage...


Fout-la-frousse, Barre à bâbord, les frères Carpenov, hissez le grand Foc, les autres, aux armes et aux canons et fissa bande de mollusques attardés...

L'équipage obéit au doigt et à l'oeil et tandis que les premiers matelots s'emparent des armes et s'approchent des canons, Dalanyr entend distinctement une voix en lui...

Il reconnaît rapidement la voix du vieillard de la veille, à la taverne... C'est une sensation étrange, le Voyageur est sûr qu'il est le seul à entendre cette voix...


Alors l'ami, t'as voulu tenter le coup, hein ? Pour sûr, t'as eu raison... Ca doit être la pagaille de votre côté, hein... Ce vieux La Palme doit penser que ce sont les écumeurs qui usent de leurs pouvoirs pour modifier le temps mais il se trompe... J'ai une offre à te faire, profites de la pagaille pour t'emparer du trésor, fout le dans une chaloupe et glisse toi dedans... Eloignes toi du bateau du mieux que tu puisses... Quelques minutes après, nous te récupérerons à bord, avec le trésor... Ensuite, ce sera 50-50...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Suivante

Retourner vers La Voie des Ombres...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité