Nuit sombre à Fort-le-kirkch

Forum strictement RP

Nuit sombre à Fort-le-kirkch

Messagede Machuthu le Jeu 28 Sep 2006 13:18:26

Vous vous éveillez tout trois dans cette même chambre. Le silence qui règne dans le palais est caractéristique... Sortant de votre chambre, vous apercevez par une meurtrière les alentours du palais. Même dans le rêve, la ville est en état de siège, les armées Oraliennes encerclent Fort-le-kirkch tandis que les soldas du Fort tiennent les remparts... Tous semblent plongés dans la contemplation du camp adverse. Les deux armées s'affrontent du regard sans avancer le moins du monde, à n'en pas douter, c'est une bataille psychologique qui s'est installée pour la nuit... Aussi, lorsque vous entendez les hurlements lugubres qui déchirent le ciel rougeoyant de cette sombre matinée, vous savez que les Oraliens disposent d'un avantage de taille...

Les soldats de la côte se retournent en effet, craintifs, ils cherchent autour d'eux la source de ce hurlement... D'aucun en ont entendu parler et ceux-là préviennent les autres... Sur leurs visages, vous pouvez déjà lire la crainte de la Bête...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Walan le Jeu 28 Sep 2006 19:14:03

Allons voir dans la grande salle, Firkt pourra nous donner les dernières nouvelles et nous y retrouverons peut-être Sertac.
"Tout ce qui est or ne brille pas,
Tous ceux qui errent ne sont pas perdus [...]
Des cendres, un feu s'éveillera.
Des ombres, une lumière jaillira. [...]
Le sans-couronne sera de nouveau roi."

J.R.R Tolkien
Avatar de l’utilisateur
Walan
Historien des plans
 
Messages: 1396
Inscription: Mar 18 Mai 2004 18:09:03
Localisation: Nancy en semaines/Vosges en WE

Messagede Machuthu le Ven 29 Sep 2006 13:11:52

Vous vous dirigez donc vers la salle principale qui est bien plus déserte qu'à son habitude... Bon nombre de Rêveurs semblent aoir décidé de prendre part à l'action cette nuit...

Firkt est là, visiblement soucieux, il salue votre arrivée d'un signe de tête. A ces côtés, Walan distingue non sans plaisir, la silouhette familère de Sertac. Ce dernier vous rapporte rapidement les évènements...


La créature est visiblement une ombre de peur, à priori assez ancienne. Le Gardien qui se trouve là-bas pense pouvoir la traquer... En fait, il pense plutôt traquer son pouvoir, il ressent les émotions à distance et pourrait localiser une forte peur à des kilomètres à la ronde...

suite à une intuition, j'ai fais un petit tour à la biblithèque, ma crainte s'est révélée justifiée... Cette créature provoque probablement la peur de ses victimes à distance... Par contre, lorsqu'elle les attaque, elle doit aller au contact...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Drakken le Ven 29 Sep 2006 15:27:08

Le Traqueur ecouta attentivement les paroles de son compagnons tout d'un coup un detail sembla lui echapper

Cette créature peut elle tuer dans le rêve ou seulement dans le monde réel car cela pourrais changer beaucoup de chose
Avatar de l’utilisateur
Drakken
Arpenteur des plans
 
Messages: 170
Inscription: Lun 26 Sep 2005 17:19:01

Messagede Machuthu le Mar 03 Oct 2006 13:00:22

Sertac rassure Drakken.

Une ombre ne peut intervenir que dans le monde du Rêve. Dans le cas présent, la frayeur qu'elle provoque terrorise tellement ses victimes qu'elles en subissent les effets dans le Réel également...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Drakken le Mer 04 Oct 2006 14:27:47

Donc on peut trouver cet chose c'est bien, mais on l'elimine comment, car si elle peut provoquer la peur a distance, il faut trouver un moyen de s'en approcher sans se faire reperer

On serait en foret j'aurais eu aucun mal mais en ville je risque d'être moins discret

Est ce que quelqu'un a reussi a se sortir de la peur de ce monstre comment repousser cet horrible pouvoir

Pour reussir a vaincre cette chose il faut en savoir le plus sur elle
Avatar de l’utilisateur
Drakken
Arpenteur des plans
 
Messages: 170
Inscription: Lun 26 Sep 2005 17:19:01

Messagede Walan le Mer 04 Oct 2006 19:16:02

Walan ajoute ses questions à celles de Drakken :

Comment se fait-il qu'elle ne s'attaque qu'aux habitants de la ville et pas aux assayants ? Elle obéit à l'un de leur gardien ?
"Tout ce qui est or ne brille pas,
Tous ceux qui errent ne sont pas perdus [...]
Des cendres, un feu s'éveillera.
Des ombres, une lumière jaillira. [...]
Le sans-couronne sera de nouveau roi."

J.R.R Tolkien
Avatar de l’utilisateur
Walan
Historien des plans
 
Messages: 1396
Inscription: Mar 18 Mai 2004 18:09:03
Localisation: Nancy en semaines/Vosges en WE

Messagede Machuthu le Jeu 05 Oct 2006 11:15:58

Alors que Maeva fait son apparition à l'entrée de la salle, Sertac réponds aux questions des Rêveurs...

J'ignore si elle répond aux directives d'un Gardien du camp adverse mais cela me semble difficile... On en sait assez peu sur les Ombres et il est clair qu'elles sont difficiles à maîtriser, d'ailleurs, au plus elles sont puissantes, au plus elles risquent de se retourner contre un éventuel 'maître'...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Jeu 05 Oct 2006 22:01:53

Maeva parcourant la salle la tête haute cherche à entendre si elle connait quelqu'un. Soudain, elle s'arrête sur la voix d'un individu qui parle d'ombre et de camp adverse.

Son visage s'illumine d'un sourire, pour tant elle ne reconnait pas la voix. Elle se dirige d'un pas certain vers celle-ci.

Dans son élan, elle manque de bousculer certains, elle hésite donc. La voix s'est arrêtée. Elle patiente pour écouter davantage...
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Walan le Ven 06 Oct 2006 15:34:18

Saluant Maeva, Walan fait les présentations.

Bonsoir Maeva, comment-allez vous ?

Voici Sertac, un spectre, tout comme moi. C'est lui qui m'a éveillé au rêve.
Sertac, voici Maeva, elle fait partie de la nouvelle mesnie des prophètes ... mais je suppose que vous le savez déjà.
"Tout ce qui est or ne brille pas,
Tous ceux qui errent ne sont pas perdus [...]
Des cendres, un feu s'éveillera.
Des ombres, une lumière jaillira. [...]
Le sans-couronne sera de nouveau roi."

J.R.R Tolkien
Avatar de l’utilisateur
Walan
Historien des plans
 
Messages: 1396
Inscription: Mar 18 Mai 2004 18:09:03
Localisation: Nancy en semaines/Vosges en WE

Messagede Damch le Ven 06 Oct 2006 17:09:04

Reconnaissant alors la voix de Walan, un autre sourire illumine son visage. Elle se rapproche du jeune homme.

Sertac... Vous dites...
Je suis bien heureuse de vous rencontrer. Bien le bon réveil Walan ! Je suppose que Drakken ne doit pas être bien loin.

Est-ce vous Seratak qui venez à l'instant qui exposiez l'apparition d'une ombre. La-même, je présume, qui dépèce ses victimes par la peur ?

Si c'est elle, elle se nourrit et grandit de façon surprenante. La ville n'est pas encore au courant. En fait pour le moment, elle ne se doute de rien puisque De Tallur fait en sorte que le secret ne se divulgue pas.

Je suis très contente de vous retrouver, mes chers amis. Bien sûr, si Vous, Seigneur Sertac, veuilliez bien m'accepter parmi vos amis.

Maeva incline la tête.
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Machuthu le Lun 09 Oct 2006 12:22:36

Le Spectre détourne sa réponse à Maeva... De toute évidence, il n'est pas de ceux à accepter des amis sur simple demande...

Sertac je vous prie, non pas Seratak... Oui, c'est bien moi qui exposais l'apparition d'une ombre, j'oserais même dire de 'L'Ombre'...

Sertac insiste sur ce mot comme s'il s'agissait de la seule Ombre, accroissant encore l'intérêt qui lui est attribué...

La prophétesse frissonne un instant... Il y a quelque chose dans la voix de Sertac qui l'impressionne au plus haut point, comme une douleur, une blessure profonde, incrustée dans la chair du Spectre... Machinalement, Maeva écoute les vents et comprends... Sertac n'est plus, il est mort, physiquement du moins et dans le Rêve, il peine à retrouver l'équilibre qui était le sien... L'individu en question se décide à continuer pour ne pas laisser le silence s'installer...


Oui, mon cher Drakken, vous avez raison... Il serait de bon ton d'en savoir le plus possible sur cette créature et c'est pour cela que j'ai jugé bon de vous apporter ceci...

Le Spectre sort un livre, épais et poussiéreux...

Je l'ai...

Le Spectre hésite un instant et s'adresse alors à Firkt avec un ton, frisant l'excuse...

... emprunté à la bibliothèque de Fort-le-kirkch...

* A tous *

Je pense y avoir trouvé la trace de cette ombre, pluri séculaire...

Sertac se met alors à lire un passage du livre...


.... 18iéme jour...

La créature rôde, nous le savons tous... Nous avons compris depuis longtemps ce qu'elle est... Panique, c'est ainsi que nous la nommons... C'est une ombre Sournoise de la famille des Craintes. Contrairement à ses congénères, son intelligence est remarquable, elle s'en est prise à des sans-esprit pendant plusieurs jours afin de limiter les risques... En choisissant ses proies parmi des proches et en les mutilant, elle entretient la peur, elle la développe car ce simple sentiment la nourrit et lui permet de grandir...

Moi même en écrivant ces lignes, je ne peux m'empêcher de ressentir une crainte... Le moindre bruit m'alarme et je tourne la tête à chaque instant... De temps en temps, nous entendons le cri de l'une des victimes... Panique la laisse crier et souffrir longtemps, pour nous prévenir, pour nous impressionner, pour développer la peur, encore et toujours...

C'est Sythéo, le sans-peur, qui a pris notre commandement. Nous ne sommes plus qu'une poignée maintenant et je crains que nous ne puissions rien faire mais Sythéo lui semble terriblement à l'aise, ce Rêveur ne connaît pas la peur... Ses compagnons de toujours affirment qu'il a vaincu celle ci en combat singulier, qu'il l'a expulsé de lui pour la pourfendre...

Je ne sais pas vraiment ce que cela signifie et pour tout dire cela m'importe peu... Il est le seul à pouvoir nous aider, j'en suis sûr...

Sertac précise que d'un coup, l'écriture devient moins nette, plus incertaine, comme si l'auteur s'était mis à trembler convulsivement...

Ca y est, je l'entends à nouveau, le silence... Lorsqu'elle s'approche, le Rêve se tait... Tout le monde retient son souffle... Elle a eu un sans-esprit, il crie, c'est affreux, sa voix déchire le ciel, on ressent sa souffrance... Elle va le laisser crever et se débattre, jusqu'à ce qu'il meure... Fichue Panique...

Cette fois, il faut en finir, Sythéo vient de donner le signal... Je dois dire que je ressens un certain apaisement à aller me battre... Au final, peu importe l'issue du combat, lorsque ce sera finit, je n'aurais plus à la craindre... Cette fichue panique m'aura quitté...



... 19iéme jour...

Il y a du sang et de la sueur sur le livre... Visiblement, l'auteur est blessé...

C'en est finit... Je ne sais pas trop qui a gagné... Lorsqu'il a vu que nous ne parvenions pas à la repousser, Sythéo a opté pour une tactique audacieuse... Il a décidé d'enfermer l'Ombre dans l'une des épées des Voyageurs... De là, il s'est dit qu'elle ne pourrait rien faire et qu'elle finirait par mourir de faim.

Pour réussir, Sythéo s'est placé entre l'ombre et l'épée et les gardiens ont préparés un piège pour enfermer Panique...

Sythéo n'a pas survécu et la créature s'est débattue... Il n'y a plus que moi et l'épée... Je ne survivrais pas longtemps, je le sais... Je ne sais pas qui trouvera cet écrit et je veux l'informer du danger... Il faut dissimuler l'arme, la cacher dans un endroit sûr ou nul Rêveur n'ira la chercher... Il faut qu'elle demeure à jamais dissimulée, incapable de ressentir une quelconque émotion...

Vous pourriez me croire fou, mais je sens encore sa présence... L'épée en elle même provoque la peur maintenant... Ce serait une arme terrible si le pouvoir qu'elle détient ne l'était pas plus encore... Aussi, toi qui lit ces mots... Lorsque tu trouveras l'arme gisante à mes pieds, trouve un lieu ou elle restera à jamais enfouie...



Sertac referme le livre et résume la suite...

Les mots de l'auteur s'arrêtent là mais il y a une note de celui qui a trouvé l'ouvrage... Au côté du livre, il n'y avait plus d'épée et on ignore ce que l'arme est devenue...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Lun 09 Oct 2006 12:56:59

Maeva fronce les sourcil un instant, elle réfléchie.

Une épée... Comment peut-on enfermer une ombre si puissante dans une telle arme?

Maeva reste dubitative...

Le rêve est fascinant ! La scène s'est-elle déroulée dasn le rêve ou dans le réel ?
Je présume dans le rêve...
De quand date cette ouvrage ?
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Drakken le Lun 09 Oct 2006 16:15:15

Dubitatif le Traqueur releva la tête de l'ouvrage

Ce que j'aimerais savoir c'est si l'ombre a été liberer ou alors si c'est l'epée en elle même qui commet tout ses actes et dans c'est cas la a qui appartiens le bras qui la porte

Ou alors qui est le maitre qui serait assez fou ou assez puissant pour controler cet ombre
Avatar de l’utilisateur
Drakken
Arpenteur des plans
 
Messages: 170
Inscription: Lun 26 Sep 2005 17:19:01

Messagede Machuthu le Mar 10 Oct 2006 11:08:01

Sertac répond à Drakken...

Je ne vous citerais pas les passages exact mais beaucoup de voyageurs se sont interrogés sur l'arme en question et ils semblent s'être mis d'accord sur un point...

Si l'arme venaient à être utilisée régulièrement et qu'on lui permettait de se repaître de la peur de ses victimes, l'ombre finirait par briser la lame et par se libérer...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Suivante

Retourner vers La Voie des Ombres...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 5 invités