Un tête à tête avec le seigneur de Talur

Forum strictement RP

Un tête à tête avec le seigneur de Talur

Messagede Machuthu le Ven 25 Aoû 2006 13:02:04

Le page conduit donc Maeva jusqu'aux appartements du Seigneur De Talur... Ce dernier est assis, songeur dans un coin de la pièce, l'odorat développé de l'aveugle l'informe de la présence de nourriture dans la pièce, probablement une pièce de volaille, agrémentée de légumes et de fruits...

De Talur invite Maeva à prendre place...


Entrez Maeva, si mon calcul s'avère exact, vous n'aurez guère eu le temps de manger... Le repas n'est probablement plus très chaud mais si vous souhaitez vous sustenter, je vous invite à ne pas hésiter...

De Talur s'enfonce dans son fauteuil, Maeva sent son regard curieux flotter dans sa direction... Elle l'intrigue au plus haut point et la jeune femme n'est pas tellement surprise lorsque le souverain s'adresse à elle en ces termes...

Vous paraissez si fragile et pourtant votre pouvoir est...

De Talur cherche le mot adéquat un instant...

... surprenant, exceptionnel... J'imagine avec grande peine les limites des avantages dont vous disposez... Médium, vous pressentez l'avenir, Rêveuse, vous disposez de la nuit pour dominer vos adversaires... Avec des tels avantages vous pourriez aisément vous hisser au sommet des hiérarchies sociales...

Il faut que vous compreniez, si je dois vous faire confiance, il me faut savoir... Il me faut comprendre ce qui vous anime, ce qui vous pousse à vouloir m'aider ainsi...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Ven 25 Aoû 2006 16:12:40

Hum... Cette pièce de pièce de volaille m'a l'air très apétissante. Je dirai que c'est de la poule préparée en bouillon. Je vous remercie agréablement de ce repas qui tombe à point nommé. Mon apétit est aussi grand que mon besoin d'apporter mon soutien à des personnes qui en ont besoin.

Maeva s'atable à l'invitation de De Tallur.

Ma présence ici ne doit pas être un hazard. La destinée m'a toujours guidée. La voie qui s'ouvre à moi doit être empruntée tant que mon pied ne rencontre pas d'ostacle. *Maeva sourit au comte*.

Voyez *prenant un morceau de chair galinacéenne sur sa fourchette*, mon Seigneur, vous êtes prétendant au trône, me trompè-je ? Ce royaume est aussi celui qui m'a reccueilli, celui qui m'héberge. J'ai connu la misère qui a dévasté le peuple voisin. Un sombre roi en qui je ne puis offrir mes services.

Les lèvres s'ouvrent, Maeva glisse le morceau de poule près de son palet. Elle mâche et avale.

Si je souhaite me mettre à votre service, ce n'ai pas un hasard. Je sais que le royaume est fragile en ces temps décisifs. Le roi est mort il y a peu par la traitrise d'un de ses suivants. Je ne peux dire qui sera placer à sa succession. Mais toujours est-il que qui que ce soit, le danger guettera, latent. Pour éviter la noirceur pour votre royaume, je préfère être sur place et aiguiller le choix de la lumière. Pourquoi pas vous ? Nul ne le sait.

Très bon cette poule ! Vous n'en toucher goût ?

Maeva plante sa fourchette dans un morceau de légume. Un carotte semble-t-il. C'est bien cela, le palet ne se trompe pas.

Seigneur. Je suis dans vos rangs... Je ne bouge pas pour l'instant... Je sais avoir confiance en certaine personne. C'est à vous de choisir votre camp. Je ne saurai, rassurez-vous, vous combattre. Vous êtes bien trop puissant pour moi. Ce que je ferai, in muro, c'est collecter. Collecter. Collecter. Toute information interessante pour vous et pour moi. Il y a déjà eu des traîtres au sein du palais, il se peut qu'il y en ai encore. Je suis une personne très discrète quand je le veux et et très éloquente quand je le désire. La balle est pour l'instant dans votre camp, la décision doit être prise quant au futur. Pour le royaume côtier ou pour les autres...

Votre cuisinier est excellent ! J'irai le rencontrer pour avoir quelques recettes. Quelques mets supplémentaires que je pourrai concocter. Savez-vous comment je les cuisine les carottes ? Et bien je les laisse massérer au préalable dans un peu de cervoise légère...

Maeva poursuit son repas tout en déballant quelques bonne vielles recettes au Seigneur De Tallur...

Maeva sait qu'elle joue gros en intriguant De Tallur, mais de toute manière, elle sera fixé sur d'éventuels liens et de logiques optiques de De Tallur pour ce royaume en proie au feu et aux flammes.

La recette de carottes de grand'mère de Maeva est toutefois très excellente. Maeva sourit, qui ne saurai résister à sa douceur et à sa générosité de vie ?
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Machuthu le Lun 28 Aoû 2006 12:44:26

De Talur observe longuement Maeva... Visiblement, le militaire n'a que faire d'une recette de poule au pot ou de carottes...

L'homme est un habitué des complots, des intrigues et de la guerre... Visiblement, il n'apprécie guère de perdre du temps de cette façon...


Je crois que je me suis mal exprimé, Maeva. En vous laissant graviter autour de moi, je vous offre une connaissance qui peut se retourner contre moi et par conséquent, j'attends de vous que vous preniez le même risque...

Voyez-vous, j'ignore tout du Rêve et des Rêveurs... Or il me faut savoir à quoi je puis être exposé par delà la barrière du sommeil... J'ai entendu de nombreuse fabulations mais je me doute que bon nombre d'entre elles tiennent plus de la superstition que de la réalité...

Tenez... D'aucun affirment que les Rêveurs peuvent prendre la forme de spectre et hanter le monde réel... D'autres déclarent qu'ils peuvent voler le corps d'un homme...

Je veux pouvoir dissocier le vrai du faux dans ces affirmations... Dès lors que vous m'aurez enseigné ce que je veux savoir sur les Rêveurs, j'estimerais que les informations auxquelles je vous donne l'accès représentent un tribut raisonnable au vu de ce que vous m'aurez appris.

Bien entendu, je disposerais alors d'informations précises sur votre nature et sur celles de vos confrères... Peut-être même saurais-je comment vous vaincre ? étes-vous prête à jouer ce jeu ?

Le ton du discours s'est largement modifié et Maeva, qui fonctionne beaucoup à l'instinct cherche au fond d'elle les motivations qui peuvent être celles de De Talur...

Avec de telles informations, le prétendant au trône pourrait lancer une chasse sur les Rêveurs et tenter de les anéantir tous...

Il se peut également qu'il soit sincère et qu'il se soucie uniquement du bien fondé des informations qu'on lui rapporte... Qu'il veuille juger les Rêveurs équitablement, contrairement à ce que d'autres monarques ont fait avant lui...

Le seigneur reste pourtant muet aux yeux de Maeva... Elle est incapable de dire ce qu'il cherche exactement... Le ton qu'il a employé est dénué de toute inflexion révélatrice si bien que même l'instinct surdéveloppé de Maeva ne lui permet pas de trancher dans un sens ou dans l'autre...

L'aveugle prend soudain conscience de sa position... Elle est à la croisée des chemins... Ce qu'elle fera risque d'impacter le destin de tous les Rêveurs du Royaume, en bien ou en mal et elle n'a aucun moyen de trancher...

De son côté, De Talur s'impatiente...


Alors ?
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Lun 28 Aoû 2006 13:49:50

Maeva, encore le goût de la carotte au creux du palet, est perdue dans ses pensées. Ce n'est qu'au "alors" prononcé par De Tallur qu'une soudaine question vient hanter son esprit. Ses lèvres luisantes imposent ce peu de mots :

Que vous a dit Fédil ?

J'ai cru vous entendre dire quelques mots à son propos.

Maeva fixe son regard vide dans celui de De Tallur.
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Machuthu le Mar 29 Aoû 2006 11:45:29

De Talur réfléchit un instant, se demandant si Maeva ne cherche pas à gagner du temps ou à trouver un mensonge cohérent avec la version de Fedil... Malgré cela, De Talur répond...

Fedil ne m'a rien dit en particulier, j'ai entendu plusieurs fois l'histoire de Walan contée par sa bouche et s(il ne fait pas directement référence aux Rêveurs, il laisse planer le doute à plusieurs endroits de son récit...

De fait, Maeva a entendu elle aussi ce récit et de nombreuses indications sur l'univers des Rêveurs s'y dissimulent... Fedil dispose d'un art du conte consumé qui lui permet de laisser un point de détail inachevé qui laisse penser que quelque chose de beaucoup plus large se dissimule derrière... Cela fait tout l'attrait de ses contes...

Toujours est-il que ce conte reste trop vague pour que De Talur y voit clair mais que Maeva peut y trouver de nombreux exemples pour étayer ses propos...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Mar 29 Aoû 2006 14:18:10

Maeva se terre dans ses pensées, puis elle finit par acquiescer.

Seigneur De Tallur ! Soyons clairs !

La voix de Maeva est différente. Elle se fait plus présente. Elle amène un besoin d'écoute approfondi. Maeva ne déloge pas son regard de celui de De Tallur. La sincérité entière vient s'installer.

Vous combattez les Oraliens, je les combats aussi. Vous êtes un stratège comme il en manque assez souvent en période de crise. Je ne suis pas aussi stratège que vous. Je n'apporte que les directions à suivre pour aider un peuple à se lever, à se dresser.

Fédil vous a parlé d'une entité aux yeux de l'avenir ! Ces yeux sont les-miens ! Le monde du rêve me permet ce pouvoir. D'autre personnes, de l'autre côté veillent à ce que votre royaume ne soit pas pris au piège de puissances malfaisantes.

Oh, non, je ne suis pas le lien entre les deux mondes ! C'est un équilibre qui s'instaure de lui-même entre l'onirique et le réel. Le réel a besoin du rêve, comme le rêve a besoin du réel. Si l'équilibre est rompu, c'est l'anihilation de la totalité du monde qui surviendra. Fédil tout comme Walan ainsi que moi et d'autres veillent à ce que cet équilibre se maintienne.

Notre but n'est pas de vous anéantir, vous comme votre royaume. Mais bien de consolider la force du Royaume Cotier. Le roi, désormais décédé, le savait. Il avait des appuis de part et d'autre dont l'un des chaînons fut Fédil. Certains gardes de votre royaume en font parti. Une alliance onirique s'est formé et préserve le monde réel de l'infortune. Je suis parti intégrante de cette alliance. Je m'opposerai à toute personne qui veut biaiser le Royaume, que ce soit dans le monde onirique ou réel. Vous avez devant vous une des clefs à la réussite, à la prospérité du Royaume dont vous avez la garde !

Je suis le passé, le présent et l'avenir !
Je suis la justice, la paix, l'harmonie !
Vous avez la main sur l'une des cartes maîtresses d'un jeu où ombres et lumières s'affrontent !
Votre position est capitale ! Soit vous éliminez ! Soit vous préservez !
Mon regard profilera dès lors les failles, les faiblesses, les enjeux, les joies ou les richesses. L'ombre ne pourra vous maintenir. Votre esprit s'apaisera...

Maeva chuta sa tyrade, et eclipsa son regard dans l'ombre de son capuchon. Elle se tait et patiente.
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Machuthu le Mer 30 Aoû 2006 12:34:40

De Talur paraît impressionné par les propos de Maeva... Cette dernière semble réellement agir par patriotisme... Son ton s'en ressent et il est moins agressif que quelques minutes auparavant...

D'accord, mais dites moi alors ce que vous êtes capable de faire, dans le Rêve et expliquez moi les implications que cela peut avoir sur le Réel...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Mer 30 Aoû 2006 13:06:54

Cher seigneur De Tallur, dans le monde onirique je reçois des images amenés par le chant des vents. Ces images m'annoncent soit ce qui s'est produit, soit ce qui est, soit ce qui va se produire.

C'est ainsi que j'ai pu comprendre où été Fédil lorsque tous le cherché. Il fut enfermé dans une forteresse emprise aux ombres et aux esprits malfaisants.
C'est ainsi que j'ai pu comprendre que le roi avait été assassiné par un traitre et qu'une machination infernal avait été mise au point par le dénommé De Claus.
C'est ainsi que Walan et ses suivants ont découvert les preuves de la traitrise de De Claus. N'avez-vous pas entendu parler de cette histoire.

Les messages que je reçois je les interprète et de là j'envisage ce qu'il faut que je fasse pour aider les personnes en difficulté. Je suis avec vous au croisé des chemins. De votre dénouement, hélé par mon dévouement, nous pourrons contrecarrer les plans d'invasions de ce que je concidère comme entrave à votre royaume.

Si cette bête qui détruit des vies humaines est présente sur Fort le Kirch. Elle est, à mon regard, une intention de déstabiliser la Capitale. Ce qui engendrera, pour ma personne, des signes de soulèvement du peuple quant aux disparitions, qui plus est des plus étranges, d'habitant de la ville. Une ombre dans la nuit.

Les gens se sentiront en danger continuellement et ils ouvriront de force les portes de la ville pour se jeter dans les gorges déployés des ennemis du royaume. Il faut rassurer les villageois ! Car les rumeurs iront très vite bon train. Il me semble peut profitable de cacher la vérité aux habitants. Le fait d'aller à leur rencontre, de les réconforter, de montrer que les grands du royaume sont présents pour eux doit suffir à préserver un climat, non pas d'acalmie, mais de réconfort ! Maintenant c'est mon avis personnel, vous en fait ce que vous voulez. Si les gens savent que des individus spécialisé feront tout pour désarçonner le mal, la panique ne sera pas là, surtout i cette tâche est confié à des gens de confiance. Et je pense qui si vous prénait part à cette chasse, votre réputation ne pourra qu'encore mieux s'élever auprès des villageois. Montrer votre présence, montrer votre force dans une lutte contre le mal.

Maeva, sourit sereinement. Et finit, de ce fait, calmement, sans mot dire, son assiette de poule.
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Machuthu le Jeu 31 Aoû 2006 12:53:39

De Talur fait la moue...

Pour l'instant, j'essaie de limiter l'impact de cette bête... Il sera toujours temps de se placer en défenseur du peuple lorsque ce dernier paniquera mais ce n'est pas encore le cas...

Mais dites moi, Maeva, vous m'avez fait part des pouvoirs qui sont les vôtres... Or, j'ai cru comprendre, notamment dans le récit de Fedil que l'homme qui l'avait libéré avait usurpé le visage d'un autre... Je présume par conséquent que vous disposez tous de pouvoirs différents... Comment vous sont attribués ces pouvoirs ? Et surtout, certains de ces pouvoirs peuvent-ils nuire à un non-rêveur dans le Réel ? Un Rêveur peut-il par exemple tuer un homme depuis le Rêve ? Lui imposer sa volonté et en faire son esclave ? Que sait-je encore ?
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Jeu 31 Aoû 2006 14:08:36

N'y a-t-il pas de personnes plus enseignées, plus éduquées, plus érudites que moi sachant vous répondre ?

La bibliothèque du fort ne serait pas cache de mystères oniriques, réponses à vos questionnements ?

N'avez-vous donc pas de conseillers du rêve dans vos connaissances ?

N'y a-t-il pas la même part de nuisances, que vous craigniez, dans le réel ?

Ma place n'est pas une entrave à votre progression, ma place ne peut résoudre toutes les énigmes.

Lors de votre sommeil, n'avez-vous pas l'impression qu'une étrange aura vous suis pas à pas lors de votre évolution en somme ? Cette nuit vous comprendrez certainement d'autres choses.

Maeva, sur ces dernières paroles se lève, il semble qu'elle désire gagner sa chambre. Maeva a certainement l'attention de rendre visite au Seigneur cette nuit. Mieux vaut emmener l'incompréhension dans le climat de toutes les énigmes pour envisager d'entreprendre quoi que ce soit et ainsi trouver la lumière ! Le chant des vents sera son guide...
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Machuthu le Ven 01 Sep 2006 12:57:02

De Talur se tait un instant...

Vous contournez mes questions Maeva... Ceci étant dit, je comprends que vous dussiez conserver une certaine prudence...

Je présumes que...

Trois coups violent sont frappés à la porte...

Seigneur De Talur, Seigneur de Talur...

De Talur, agacé d'être ainsi coupé, invite néanmoins l'intrus à entrer... Un jeune page essoufflé entre et lui tend un parchemin... Maeva entend distinctement le froissement du papier et le craquement sec du sceau de cire que l'on brise... De Talur poursuit...

Bien jeune homme, vous pouvez disposez, informez votre maître que j'arrive.

Le page sort et De Talur explique succinctement la situation à Maeva...

Les corps de deux autres victimes ont étés trouvés... Ce sont deux jeunes gens qu'on surnommait en ville les amants du moulin... Le fils du meunier du château et la fille de la cuisinière...

Au vu des blessures apparaissant sur leurs corps, il n'y a aucun doute que ce soit l'oeuvre de la bête...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Ven 01 Sep 2006 13:43:07

Comment ? Deux autres victimes !

Maeva est recluse dasn ses pensées, l'incompréhension étendue sur son visage possé par une pointe d'horreur. Elle ferme les yeux un instant.

Il est grand temps d'empêcher cette bête de nuire aux civils. Deux jeunes amants...

Maeva est écoeurée par la suppression de deux vies inocentes gorgées d'amour nouveau... Elle pousse sa chaise d'un geste guerrier sous la table.

Seigneur De Tallur, puis-je vous accompagner jusqu'au lieu du sinistre ?
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Machuthu le Mar 26 Sep 2006 13:20:24

De Talur corrige...

Les deux jeunes gens sont déjà dans les geôles... Je veux prévenir toute forme de panique... Mais il faut agir vite et je compte sur vous pour cela, Je ne réussirais pas à cacher les actions de cette bête éternellement...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Mar 26 Sep 2006 15:37:26

Sachez et soyez assuré, Mon Seigneur, que mes partenaires et moi mettons tout en oeuvre pour éradiquer du royaume les perfides manigances du personnage qui orchestre cette horrible machination.

Puis-je néanmoins vous accompagner ?
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Machuthu le Mer 27 Sep 2006 12:31:41

De Talur acquiesce...

Bien sûr...

Vous descendez donc tout deux jusqu'aux geôles... L'atmosphère générale n'a guère évoluée depuis tout à l'heure et Maeva s'approche donc des deux corps pour parcourir de ses mains leurs visages.

L'intuition et la sensibilité de Maeva (jet n°3718) lui laissent entendre que les deux jeunes gens ont étés quasiment paralysés par la peur lors de l'attaque de la bête... Il s'agit d'une peur irraisonnée, surréaliste comme si on avait imposé à leur esprit cette peur d'une façon non naturelle...

De Talur reste silencieux...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Suivante

Retourner vers La Voie des Ombres...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 0 invités