Dragos Polinsky : Première danse...

Forum strictement RP

Dragos Polinsky : Première danse...

Messagede Machuthu le Mer 14 Nov 2007 11:53:01

La meute des danseurs s'immobilise à l'entrée du terrain vague... D'un geste nerveux, l'un d'eux hume l'air ambiant... Rien qu'à sa façon de lever le nez, Dragos reconnaît en lui un lupus, chose plutôt rare dans les environs de New-York... Comme unis d'un même mouvement, les cinq danseurs s'avancent... La plupart gardent une prudence à peine dissimulée... Tous en fait, sauf lui.. L'alpha, sans le moindre doute, un ahroun au passé chargé, plusieurs cicatrices sont là pour l'attester... D'un regard dédaigneux, il observe le renégat et crache par terre...

Crocs-d'argent hein ?

Jamais pu les sentir ceux là... Pas surprenant que tu ais décidé de changer de camp...

L'homidé, d'une taille respectable s'avance et prend le paquet de cigarette du Philodox... Sans même hésiter, il prend une cigarette et l'allume avant de te rendre le paquet...

Bon, pas la peine de traîner... On prend ta caisse, on va directement déposer ton petit présent à la ruche... Je parie que Rage-sanguinaire sera ravi de recevoir ce petit présent...

Les autres membres de la meute restent silencieux et trois d'entre eux s'installent à l'arrière de la voiture, laissant leur alpha prendre place à tes côtés à l'avant...

Après avoir tiré une longue bouffée sur la cigarette, il annonce...


Tu connais la vielle décharge... Celle qui se trouve au niveau de la 14ième avenue ? Alors roule...

Tandis que Dragos s'apprête à mettre le contact, l'ahroun pose sa main sur celle du Philodox...

T'es bien conscient que c'est le genre de voyage dont on ne revient pas, hein ?

Ce soir tu danseras... Tu danseras comme jamais tu n'as dansé... Et je ne donne pas cher de ta peau si tu as essayé de nous doubler...

Ces dernières paroles sont prononcées avec un rictus carnassier tout à fait clair... Puis, changeant de ton du tout au tout, le Danseur poursuit...

Mais je t'agresse... Dis moi plutôt ce qui t'a ouvert les yeux... Ce qui t'a amené à reconnaître la voie du Ver comme étant la seule acceptable ?
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Sigismond le Mer 14 Nov 2007 13:35:35

'And Oh..
Maybe Mother told you true
And they're always be something there for you
And you'll never be alone.

But maybe she's wrong
And maybe I'm right
And just maybe she's wrong.'

LCD Soundsystem, New York, I love you but you're bringing me down


'Difficile de répondre sans leur donner immédiate satisfaction... Voilà bien une question de Danseur : ils ont déjà la réponse mais ils préfèrent l'entendre de ta bouche. Que tu l'admettes devant eux, c'est un de leurs petits péchés mignons. Que puis-je lui répondre ? Que je n'ai jamais pu supporter d'être seul ? Que ma meute me manque ? Que je ne supporte plus d'être déchiré entre la culpabilité, l'impuissance et la solitude ? Tout ne que nous avions réalisé ensemble était insignifiant, toutes ces morts étaient vaines.
Oui, difficile de lui dire que j'entends les jappements effrayés de mes infortunés compagnons sitôt que je suis seul dans le noir. Ils m'appellent constamment et me supplient de les délivrer des Ténèbres...

Je finis par lâcher au bout de quelques secondes, comme tout bon philodoxe qui biaise :


Disons simplement que je n'aime pas perdre.

La voiture démarre et nous nous engageons dans le trafic en direction de la 14eme. Bon sang, quelle odeur entêtante ! Je ne crois pas avoir senti un Danseur de si près et là, quatre d'un coup je suis gâté. Il va vraiment falloir que je m'y fasse.

Je souhaite un instant avoir mis une bombe dans le coffre et me faire exploser avec eux pour qu'on en finisse une fois pour toutes. Qu'on m'euthanasie comme le bon toutou qui a finit par déplaire et dont on ne supporte plus le regard larmoyant, c'était tout ce que je demandais. Mais non, on n'achève pas les Garous de mon pedigree. Grave erreur, on devrait, plutôt deux fois qu'une même. Me voilà parti pour aller aux tréfonds de ma déchéance, le vin est tiré et c'est jusqu'à la lie...

La Spirale Noire. Mon oncle Eugène m'en avait parlé une fois. De ce qu'il en avait entendu, elle contenait neuf cercles concentriques destinés à tester physiquement et psychiquement la valeur des Danseurs. Et personne n'en revenait indemne, qu'on y soit entré volontairement ou non. Et que dans certains cas, il fallait achever les masses de chair tremblotantes dénuées de tout esprit qui en émergeaient.

Je déglutie avec difficulté.

Puissent mes ancêtres -que je viens de couvrir de honte au passage- m'accorder suffisamment de force pour franchir le premier cercle noir...

Nous approchons des abords de la décharge.
'
Vous êtes sûrs d'être assez ?
Avatar de l’utilisateur
Sigismond
Promeneur des plans
 
Messages: 45
Inscription: Lun 12 Nov 2007 06:00:24
Localisation: 12000 kms vers le Levant

Messagede Machuthu le Mer 14 Nov 2007 14:23:58

L'alpha désigne un portail qui s'ouvre automatiquement à l'arrivée du véhicule...
Une fois entré dans la décharge, Dragos gare sa voiture... Les membres de la meute de danseur descendent... De nouveau, l'alpha s'adresse au nouveau venu...


Je te laisse prendre ton petit présent... Tu vas avoir l'insigne honneur de l'offrir toi même à Rage-sanguinaire...

Le danseur se dirige ensuite vers un baraquement, assez banal, à l'intérieur de se dernier, vous trouvez un passage qui s'enfonce en terre... Après quelques secondes de descente, Dragos et son escorte parviennent à l'aboutissement d'un tunnel...

Le boyau duquel ils sortent se jette tout droit dans un gouffre dont le Philodox ne parvient pas à percevoir le fond... Tout autour de ce gouffre, des dizaines de veines taillées à même le sol s'enchevêtrent dans un chaos sans nom... Les parois quant à elles n'ont plus rien d'argileux ou de rocheux... Elles ressemblent d'avantage à une muqueuse mi-rose, mi-verte couverte de pustules et d'irrégularités peu ragoûtantes... Le tout génère une odeur puissante d'épice et de décomposition...

D'un simple regard, Dragos peut apercevoir des dizaines de créatures difformes qui arpentent les autres boyaux... Il y a là toutes sortes de créatures ayant juré fidélité au Ver...

Sans s'attarder plus que cela, votre groupe bifurque dans l'un des boyaux qui longe le gouffre avant de s'enfoncer à nouveau dans le sol...

Vous parvenez ainsi à une salle de taille respectable où vous retrouvez une dizaine de Danseurs...

Vous faite une entrée remarquée et plusieurs d'entre eux se tournent vers votre groupe, laissant leurs regards peser sur le nouvel arrivant... Sans hésitation aucune, l'alpha de la meute se dirige vers un ahroun qui vous tourne le dos et s'immobilise à quelques mètres de ce dernier...

Celui qui porte sans nul doute le doux surnom de Rage-sanguinaire se retourne alors d'un geste nerveux, agressif...

Il observe l'alpha qui s'incline en signe de soumission puis il se tourne vers toi...

Ses yeux sont aussi rouges que des braises incandescentes et chacun de ses mouvement trahit une rage excessive, une colère prête à exploser à tout instant...

Aboyant plus qu'il ne parle, l'ahroun questionne à son tour Dragos...


Tu veux rejoindre le ver, jeune loup... Que lui apportes-tu ? Qu'est ce que cela te coûte ?

Dragos reconnaît immédiatement le phrasé d'un Lupus ne s'encombrant pas avec les habitudes verbeuses des homidés... Quelle était la nature du tribut qu'il apportait en guise de bonne foi, ce que cela lui coûtait et par extension, la façon dont il se l'était procuré...

Les questions sont claires et directes, de toute évidence, la patience n'est pas l'une des vertus principales de Rage-sanguinaire, mais l'on s'en serait douté...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Sigismond le Jeu 15 Nov 2007 05:37:26

'In the middle of the summer
I'm not sleeping
cold wind blowing
In the middle of the night they
try to find me but I'm still driving.

There's music on the station and I'm just listening to cold wind whistling
and if they ever find me
tell the papers cold wind cold wind
cold, cold wind blowing
cold wind blowing.'

Arcade Fire, Cold Wind


Difficile d'esquiver celui-ci comme le précédent, il ne semble pas vouloir se contenter d'une réponse creuse. Quant à dire que je suis venu pour la partouze, je doute qu'il goûte mon humour. En tout état de cause, mieux vaut être direct. Surtout avec les lupus. Si j'avais su qu'ils occupaient les positions d'alpha, j'aurais peut-être réfléchi à deux fois.
Il est trop tard désormais pour faire marche arrière.

J'avance afin de poser le carton respectueusement à ses pieds puis recule de trois pas. Le message peut difficilement être plus clair et ca devrait pénétrer même le crane épais d'un ahroun, lupus ou pas.

Vois par toi-même, Pleine Lune

Rage-Sanguinaire s'approche du carton et le renifle. Il comprend alors instantanément ce qu'il contient mais le déchire d'un mouvement sec, curieux de savoir de qui il peut bien s'agir. Le carton imbibé cède sans résistance et la tête roule au sol. Malgré l'expression d'ignoble surprise qui déforme le visage, on reconnaît bien Pluie-d'Etoiles, le Maitre des Rites de mon cairn. Enfin, ex-cairn devrais-je dire. Abattu à bout portant et en traitre avec des balles en argent, pas de quoi en tirer gloriole je dois l'avouer mais le vieillard n'aurait sans doute pas passé l'hiver de toute façon. C'est presque un service que je lui ai rendu. Et puis c'est aussi en grande partie pour venger Silence-de-l'Aurore dont il avait ordonné la mise à mort pour avoir violé la Litanie. Je ne lui ai pas laissé le plaisir de prononcer une sentence similaire à mon endroit...
Evidemment cela compromet sérieusement mes chances de pouvoir me faire un jour pardonner pour mes actes. Les Anciens vont dire que j'ai complètement perdu la tête. Je souris intérieurement. Je ne serai pas le seul dans ce cas cette fois.
Vous êtes sûrs d'être assez ?
Avatar de l’utilisateur
Sigismond
Promeneur des plans
 
Messages: 45
Inscription: Lun 12 Nov 2007 06:00:24
Localisation: 12000 kms vers le Levant

Messagede Machuthu le Ven 16 Nov 2007 12:06:37

Rage-sanguinaire affiche un rictus mauvais et acquiesce simplement, signifiant par là qu'il accepte le cadeau et le trouve à son goût...

Tu danseras ce soir... Le Ver t'indiquera la route à suivre... Trouble-fête et sa meute te présenteront les lieux en attendant...

Trouble-fête, l'alpha de la meute qui est venue te chercher passe donc une partie de la journée à te présenter les différents hauts lieux de la Ruche...

Il y a la salle des hurlements, depuis laquelle on peut entendre les cris des dizaines de créatures qui sont soumises à la torture, la salle des défis, dont les murs tâchés de sang semblent encore empreint de la rage des combattants, la salle des ordinateurs et son imbroglio de fils, de câbles et d'écrans de toute sortes semblant répondre à un chaos complet et la salle principale, celle où Dragos est censé danser ce soir... Contrairement à ce qu'il pensait, cette salle ne comporte aucune spirale et il commence à se demander s'il saura comment danser...

Les heures s'écoulent ainsi et à la fin de l'après-midi, Dragos sait comment s'orienter dans la ruche... Toutefois, il note qu'on ne lui a présenté qu'une faible partie de la structure... Bon nombre des boyaux qui s'enfoncent avec le gouffre lui sont interdits et tout laisse à penser que Trouble-fête n'a lui-même pas exploré l'ensemble de ces galeries...

A l'approche de l'heure fatidique, Trouble-fête te conduit dans une pièce ou tu es censé pouvoir te préparer...

Quelques minutes plus tard, une créature vient te chercher, envoyée par Rage-sanguinaire... De toute évidence, il s'agit d'un humain qui a embrassé les enseignements du Ver et qui a eu la chance d'obtenir en échange quelques émanations de sa puissance...

La créature t'entraîne au gré des couloirs jusqu'à la salle principale... Au sol des bougies noires ont été disposées selon un schéma précis...

Aux abords des parois, une foule de garou est venue assister à la danse... Tous se tiennent assis, certains disposent devant eux d'instrument de musiques à percutions ou à vent...

Trouble-fête t'amène jusqu'à un endroit précis de telle sorte que tu te retrouve seul non loin du centre de la pièce...

Sans que personne ne s'en charge, les bougies noires s'allument et tu t'aperçois qu'un mince filet de fumée ocre se dégage de chacune d'entre elle... Une légère brume commence à tapisser le sol... Tout autour de la pièce, personne ne dit mot... Les garous commencent alors à frapper sur les tambours, sans cohésion particulière...

La fumée s'épaissi encore et empli la pièce de telle sorte que tu ne distingues bientôt plus rien... Pourtant, autour de toi, des formes sombres semblent évoluer au coeur de la brume... Pour tout dire, c'est la brume elle même qui semble s'épaissir en certains endroit...

Devant tes yeux ébahis, les formes retracent la légende tels que certains d'entre vous la connaissent...

Tu distingues rapidement trois formes, qui forment à elle trois un arbre... Il y a le Ver, tapis sous les racines, qui détruit peu à peu ce qui doit l'être, le sauvage qui crée l'arbre, qui le fait pousser aléatoirement et tissant les branches une à une afin de les immobiliser, il y a la tisseuse... Pourtant, quelque chose te gènes dans ce tableau... Il ne correspond pas à la réalité, il n'y correspond plus... Tout comme tu t'y attends la tisseuse grossit et tisse une toile immense, avide de pouvoir, elle attire le Ver dans sa toile pour tenter de l'emprisonner, en profitant pour figer autour d'elle tout ce qu'il était possible de figer... Alors le Ver réagit, toujours emprisonné dans la voile, il choisit de se désagréger en une multitude d'insectes, une multitude de minuscule entité qui s'installent partout où la tisseuse sévit et qui peu à peu prenne de la force... Mes les esprits se rebiffent, ils ne comprennent pas la raison du changement du Ver... Pourtant ce dernier n'a pas le choix, il doit arrêter la tisseuse, il doit faire en sorte de stopper sa folie, libérer l'espace pour que le sauvage puisse à nouveau exprimer sa créativité...

La scène qui se déroule sous tes yeux est rythmée par les tambours et les instruments à vent qui donnent à l'ensemble une unité profonde...

Le rythme général vibre en toi, réveillant la rage inhérente à ta nature... Tu sens sourdre en toi la colère de l'injustice... Tu fais tienne l'interrogation de toute la tribu, comment peut-on accuser le Ver d'assumer son rôle ? Comment peut-on ignorer à ce point la folie de la tisseuse ? Empli de colère, tu laisses ton instinct te guider jusqu'à ta forme la plus puissante, celle de Crinos et tu fouettes la brume de tes griffes acérées, bien décidés à combattre la tisseuse et les ennemis du Ver... Emporté par la musique et la rage, tu bouges aux rythmes des tambours, conscient que par cette danse, tu t'approches un peu plus du Ver... Après de longues minutes à combattre ainsi, ton corps entre en transe et la sueur perle sur chaque parcelle de ta peau... Tu poursuis la danse pendant plusieurs minutes encore, évoluant selon une forme qui t'échappe encore mais que tu juges proche de la fameuse spirale, frappant le vide tel un danseur de capoeira.

Puis, vidé de toute énergie tu t'effondres. La brume semble avoir déserté le centre de la pièce et de nouvelles ombres évoluent dans la brume, représentant un tableau neuf...

Cette fois, des gratte-ciels immenses semblent se dresser tout autour de toi, t'écrasant par leur présence... Tout en eux indique un soin extrême... L'alignement des vitres qui se répète à l'infini, la forme architecturale, respectée au millimètre près... Le ciel de ce décor lui même semble n'être qu'un enchevêtrement de câbles optique tissés entre eux avec le plus grand soin... Le décor se déplace autour de toi de sorte que tu aperçois dorénavant le sommet de l'un des grattes ciels... Trois hommes se tiennent là, prêt à descendre et tout autour d'eux, des milliers d'araignées se regroupent lentement... Ces trois hommes, sans réellement comprendre d'où tu le tiens, tu sais que ce sont des Danseurs... Tu voudrais les prévenir mais tu es trop loin... Tu sais qu'ils vont avoir besoin d'aide bientôt... Et cette aide, le Ver te confie la tâche de la leur apporter...

Peu à peu la fumée disparaît en volutes étranges et la musique cesse à son tour... La plupart des Danseurs quittent la salle, laissant Dragos seul au sol, incapable de se relever pour l'instant... Puis Trouble-fête s'approche, lui tend la main pour l'aider à se relever...


Alors ?

Tu as la nette impression que tu es le seul à avoir assisté au spectacle des brumes...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Sigismond le Lun 19 Nov 2007 05:00:57

'This electricity
Injected into me
Emotions running over me
And when you're getting close
You touch my innermost
A feeling deep inside me knows.'

Royksopp, Circuit Breaker

Gleurg! A ton avis ?

Dis-je en vomissant mes tripes. Je suis en forme glabro et tente de reprendre le controle de mon systeme digestif. Faire le derviche tourneur sans preparation physique a singulierement perturbe mon sens de l'equilibre.
Trouble-Fete esquisse un sourire :


"Gleurg, parfait, tu as desormais un nom.

- Comment ca ?

- Nous donnons au nouveau danseur un nom qui est souvent le premier mot qu'ils prononcent une fois la transe achevee

- Tu plaisantes ? Je vais m'appeler Gleurg alors ?

- Oui. C'est la tradition pour les convertis.

- Charmante coutume, encore heureux que je n'ai pas dit un truc genre la p***** de la c** de ta m***"

Trouble-Fete hausse les epaules et regarde ailleurs. Une foultitude de questions m'assaillent concernant le symbolisme de la vision qui m'a frappe en premier mais cela va demander un peu d'introspection et a la limite une discussion avec un theurge, pas un ahroun. Je suis plus intrigue par la seconde partie.

"Vous avez trois batards en chasse a l'exterieur ?

- Mmh, oui pourquoi ?

- Parce que je crois qu'ils se sont aventures sur le territoire de la Grande Arachnee et qu'ils risquent de cocoonner le restant de leurs jours. Alors, on peut faire quelque chose pour eux ?"

La verite est que je me fous pas mal de ce qui peut leur arriver mais si cette vision m'a bien ete envoyee par le Ver, leur destin et le mien doivent etre lies d'une maniere ou d'une autre.

On peut oui, dis m'en plus, repond-il.
Vous êtes sûrs d'être assez ?
Avatar de l’utilisateur
Sigismond
Promeneur des plans
 
Messages: 45
Inscription: Lun 12 Nov 2007 06:00:24
Localisation: 12000 kms vers le Levant

Messagede Machuthu le Lun 19 Nov 2007 15:35:42

Lorsque Dragos finit la description de sa danse à Trouble-fête, ce dernier acquiesce...

J'ai un vieux compte à régler avec la Tisseuse...

L'expression qui s'affiche sur son visage laisse à penser que l'alpha prendrait assurément un plaisir intense à infliger les pires sévices à n'importe quelle créature qui aurait rejoint la Tisseuse...

Lançant un ordre qui ressemble plus à un aboiement qu'à une véritable parole, Trouble-fête ordonne à ses compagnons de se préparer... Dans les cinq minutes qui suivent, le théurge de la meute vous fait passer dans l'Umbra...

Ce même théurge contraint rapidement un esprit à vous guider au travers d'un dédale de câble et fils électriques en tous genres jusqu'au royaume de la tisseuse...

Lorsque vous arrivez, Dragos reconnaît immédiatement l'univers qui s'était dévoilé à lui dans les brumes...

Vous êtes sur le toit d'un immeuble, non loin de l'endroit ou Dragos a vu les Danseurs... Dragos désigne l'immeuble où il les a vu, à quelques centaines de mètres de là mais le théurge attire votre attention sur un phénomène étrange...


Regardez les araignées du motif...

En l'occurrence, des centaines d'arachnées de toutes sortes se dirigent vers un immeuble, plus grand et plus moderne encore que les autres... L'immeuble en question est à mi-chemin entre l'endroit ou Dragos a vu les danseurs et l'immeuble ou eux même se trouvent...

Trouble-fête observe son nouvel élément et lui demande...


C'est toi qui as eu la vision... Où on va ?
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Sigismond le Mar 20 Nov 2007 04:38:22

En effet mais ce n'est pas non plus un GPS umbralien, ils ont du se deplacer depuis.
Si vos batards traquent une proie en Son domaine, celle-ci doit se trouver precisement la.

dis-je en designant le point de convergence des tisserandes.

Il y a donc toutes les chances qu'ils soient aussi a l'endroit precis ou vont se derouler les hostilites. Mieux vaut effectuer la jonction la-bas. Avons-nous un moyen de les prevenir sans attirer immediatement l'attention superflue des esprits locaux ?

Je me tourne vers le reste des danseurs presents:

Par ailleurs, une diversion semble a l'ordre du jour ou nous allons tous a l'equarissage. Mais bon, cela depasse le cadre de mes attributions presentes... J'ai juste une vision assez deplaisante de notre avenir...
Vous êtes sûrs d'être assez ?
Avatar de l’utilisateur
Sigismond
Promeneur des plans
 
Messages: 45
Inscription: Lun 12 Nov 2007 06:00:24
Localisation: 12000 kms vers le Levant

Messagede Machuthu le Mer 21 Nov 2007 14:53:58

Trouble-fête hoche négativement la tête...

Non, impossible de les prévenir...

En route... Nous emmènerons la Tisseuse Danser ce soir...

Passant sous forme Crinos, Trouble-fête s'élance vers le point indiqué par Dragos, s'engouffrant dans des escaliers près à vous emmener dans les profondeurs de la ville... Sans la mindre hésitation, la meute plonge à sa suite...

Lorsque vous arrivez au Rez-de-chaussée, vous apercevez deux formes s'infiltrer dans l'immeuble d&ésigné par Dragos...

Dans la vision de Dragos, les danseurs étaient trois...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Sigismond le Jeu 22 Nov 2007 06:20:58

Ca sent le sapin, pour ainsi dire, vu le contexte. Je passe sans effort a une forme quadrupede que j'affectionne tout particulierement et qui allie la vitesse a une capacite d'etripage tres honnete, le hispo, et grogne a l'intention de mes allies :

Grrrrr-rrrr

Traduction: "O, Courageux Suivants du Ver, il semble que poursuivre dans cette direction pourrait avoir un effet negatif sur notre etat de sante general et meme nous faire passer de vie a trepas sans coup ferir et dans un delai que d'aucuns qualifieraient de court. De plus, il me semble que nous devrions effectuer une jonction tactique avec nos freres car nous aurons besoin d'un coup de patte vue l'hostilite des esprits du cru."

*couine*

"Non pas que je veuille remettre en cause l'indefectible jugement de notre alpha mais je vais attendre ici que les 3 louvards poitent le bout de leur museau. Si vous n'y voyez pas d'inconvenient, cela s'entend."
Vous êtes sûrs d'être assez ?
Avatar de l’utilisateur
Sigismond
Promeneur des plans
 
Messages: 45
Inscription: Lun 12 Nov 2007 06:00:24
Localisation: 12000 kms vers le Levant

Messagede Machuthu le Ven 23 Nov 2007 14:19:52

L'alpha réponds par un couinement moqueur...

Traduction : Restes donc ici si tu veux... La peur ne fait pas partie de mon vocabulaire...


Sur ce couinement, l'alpha et sa meute s'élance à la poursuite des deux formes...

Quelques secondes plus tard, Dragos aperçoit la meute de sa vision qui s'approche...


(hrp : Rdv sur le sujet : Bataille au Royaume de l'arachnée... )
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...


Retourner vers Loup-Garou, l'Apocalypse : RP - Amérique du Nord

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron