Entre défiance et alliance, un équilibre incertain...

Forum strictement RP

Messagede Machuthu le Ven 05 Oct 2007 13:23:50

L'Architecte, comme il se doit, refuse la main tendue par Celui-qui-crée...

Vous pouvez m'appeler l'Architecte... Et, pendant que j'y pense, Celui-qui-crée...

Rare sont les pirates qui ont la correction de vous prévenir avant de vous égorger... Mama vous a fait une fleur... D'autres ne vous la ferons pas...

Le ton est dur, mais il change à l'écoute des propos de la Prophétesse...

Vous devriez écouter votre amie, Sylvestius, elle parle avec sagesse... Nul autre qu'un pirate ne peut diriger un pirate...

Tandis que le groupe s'éloigne pour apprécier sous un angle plus adéquat le navire, Changeur se retire à l'écart... Probablement un besoin urgent...

Pas étonnant au vu de cet échange que l'architecte s'adresse plus à la Prophétesse et à ces autres compagnons qu'à Sylvestius lorsqu'il explique les mécanismes du navire...


En fait, le principe est assez simple, c'est sa mise en oeuvre qui est complexe... Comme vous le savez tous, un objet créé par un voyageur peut parfois être le réceptacle d'un pouvoir... Au plus cet objet est travaillé avec soin et avec art, au plus le pouvoir qu'il peut abriter est grand...Ceci étant dit, même l'objet le mieux travaillé ne peut emmagasiner un pouvoir infini... Deux solutions s'offrent alors à vous si vous voulez emmagasiner un pouvoir plus grand... Multiplier le nombre d'objet, ou augmenter la taille du dit objet...

En fait, nous avons du avoir recours aux deux solutions pour parvenir à faire voler ces navires... Certes, nous avons utilisé les bois les plus légers, et les voiles les plus fines, nous les avons travaillés avec le plus grand soin, mais il nous a fallu de nombreux réglages avant de parvenir à la taille idéale et au poids idéal... En fait, si nous ne pouvons construire de barque, c'est qu'une barque ne comporterait ni assez de pouvoir, ni assez de pièce pour vous porter tous...

Tenez, observez ce Voyageur là-bas... Celui qui tresse les cordages... Voyez le soin qu'il place dans chacun de ses mouvements, voyez, la qualité du fil dont il a tressé à la main chacun des plus petits filaments... Toutes les pièces du navire, sans la moindre exception sont réalisées avec le même soin...

Ensuite, d'autres Rêveurs, pour la plupart des Gardiens, insufflent dans chaque objet un sort de vol, de légèreté, de vent, selon leurs capacités respectives...

Autant dire que si vous voulez faire voler un rocher capable de vous porter tous, il vous faudra le travailler avec soin, maître-artisan... Bien plus de soin que ce dont nous sommes capables, nous autres, vulgaires pirates...

Pour le reste, le secret de ces navires réside dans la proportion de voile, de coque, de pièces de bois et de longueur de cordes qui les compose... Ceci étant dit, cela serait à la fois long et fastidieux à expliquer, sans vous apporter je le crains, rien de bien utile pour votre défi...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Machuthu le Lun 08 Oct 2007 11:35:30

(hrp : Aucune réponse... Je vois, faire voler les rochers, c'est pas votre truc... Ok, je prend un truc plus drôle à faire... :sifflote: )

Tandis que l'Architecte achève son discours, et que vous avez été rejoint par Changeur et Pile-ou-face restés en retrait, un pirate s'approche de vous... Il s'agit de toute évidence d'un simple matelot, mais fait suffisament surprenant pour être signalé, il vous semble cordial et ravi de vous rencontrer...

Ainsi voilà le groupe dont tous ici parlent... Je vois qu'on vous explique de bien joli choses, mais qu'on ne vous a pas encore offert de quoi vous raffraîchir... Permettez que j'y remédie...

* L'homme tend une bouteille à Celui-qui-crée... *
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Tlatloc le Lun 08 Oct 2007 12:30:23

Sylvestius, qui a bien remarqué l'hostilité croissante des pirates à son égard et dont l'ego a interprêté comme un camouflet les propos de la prophétesse, regarde les yeux mi-clos la bouteille qu'on lui tend, en se demandant bien pourquoi il était là à subir les insultes d'une bande de rustres alors qu'il pourrait être dans un palais de la ville haute à prendre une commande. Mais le sourire du matelot lui rappelle qu'il ne s'agit que de faquins, et qu'il ne saurait leur donner raison en faisant simplement demi-tour.

Mais bien sûr, l'ami! Je sais toute la valeur d'un geste amical en ces lieux...

Celui-qui-Crée se saisit de la bouteille. Ce faisant il réfléchit au problèle de la pierre...

En réalité, ce n'est pas tellement la taille, selon lui, qui pose problème, mais surtout le fait qu'une pierre, par définition, ce n'est pas un objet créé. Il porte le goulot à sa bouche et avale une gorgée d'un breuvage qu'il n'arrive pas à identifier, mais qui lui brûle la gorge...Après avoir toussé et s'être exclamé "Nom du Casse-Gnouffe!", il demande en prenant un ton délibérément gouailleur:


Dis, l'ami... Y a-t-il des objets qui volent mieux que d'autres? Est-ce que plus un objet est travaillé, plus il vole? Sais-tu cela?
Alyaùs steryam vilnis nam, astryu cörianis velmùns!
Avatar de l’utilisateur
Tlatloc
Explorateur des plans
 
Messages: 397
Inscription: Ven 29 Juin 2007 12:34:11
Localisation: Mordor

Messagede lydia le Lun 08 Oct 2007 12:34:58

Pile-ou-face observe celui-qui-crée mais aussi le pirate qu'il voit arriver et lui parler. Il gratte le fond de sa mémoire pour voir si ce dernier ne lui dis rien de particulier...
Avatar de l’utilisateur
lydia
Héro des Plans
 
Messages: 1917
Inscription: Mer 07 Juin 2006 17:54:57

Messagede Machuthu le Lun 08 Oct 2007 13:16:27

L'homme répond, ravi qu'on accepte sa boisson...

Fait passer l'ami, fait passer...

Pour sûr, ce que tu dis est vrai... Plus un objet est travaillé, plus il a de chance d'être enchanté pour voler, oui...

Dans votre cas, le mieux serait de sculpter la roche avec le plus grand soin... Où d'y incruster des motifs peut-être...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Tlatloc le Lun 08 Oct 2007 14:11:46

Ah ça, bien sûr, je sais faire! Sculpter, Travailler, créer!! Qu'on m'apporte un burin et je m'en vais vous montrer quel est mon pouvoir!

Celui qui crée n'a pas terminé sa phrase qu'un echo se fait sentir en lui. Son pouvoir... Occultées par sa fierté vexée, les paroles de la prophétesse finissent néanmoins par remonter à son esprit. Sylvestius regarde incrédule la bouteille, la pose au sol et appose ses mains au-dessus en se concentrant...
Alyaùs steryam vilnis nam, astryu cörianis velmùns!
Avatar de l’utilisateur
Tlatloc
Explorateur des plans
 
Messages: 397
Inscription: Ven 29 Juin 2007 12:34:11
Localisation: Mordor

Messagede Tlatloc le Lun 08 Oct 2007 14:32:50

Les yeux de Celui-qui-crée s'ouvrent et s'arrondissent de surprise. Il ramasse la bouteille et la tends au matelos, avec un sourire à la fois enigmatique et triomphant.

Dis-moi, l'ami, vous avez un atelier de poterie par ici?
Alyaùs steryam vilnis nam, astryu cörianis velmùns!
Avatar de l’utilisateur
Tlatloc
Explorateur des plans
 
Messages: 397
Inscription: Ven 29 Juin 2007 12:34:11
Localisation: Mordor

Messagede Teho le Lun 08 Oct 2007 18:58:13

Teho, intrigué par la discussion se rapprocha pour mieux voir.
† La mort dans l'âme, le flingue sur la tempe.†

http://te-ho.deviantart.com/
Avatar de l’utilisateur
Teho
Explorateur des plans
 
Messages: 335
Inscription: Lun 15 Jan 2007 21:27:11
Localisation: Sur Terres ou en Enfer, quelle différence ?

Messagede Damch le Lun 08 Oct 2007 21:35:27

Maeva reste en arrière et sourit. Quelque chose a dû se passé, la voix de celui-qui-crée exprime une certaine satisfaction.
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Machuthu le Mer 10 Oct 2007 12:16:39

L'homme récupère la bouteille, la regarde avec une certaine curiosité et acquiesce à moitié...

Un atelier de poterie... Oui et non... Nous avons un atelier assez complet, mais pas uniquement de poterie... Laissez moi vous montrez...

L'homme lance la bouteille à Changeur avant de partir en direction de la forêt...

Quelques minutes plus tard, vous découvrez l'atelier promis... Il y a là un amalgame d'objets et de matériaux de toutes sortes... Entre les outils de bûcherons, ceux de charpentiers, ceux de forgeron et ceux de tisserand se dressent toutes sortes de créations...

Si l'atelier n'est pas vraiment un modèle de propreté, il y a à peu près tout ce qu'on peut espérer trouver dans l'antre d'artisans passionnés...

L'homme désigne un four non loin de la forge...


Y'a ce four là-bas... On ne l'utilise pas des masses mais il est fonctionnel...

Vos mouvements sont suivis et un groupe de curieux reste en permanence non loin... Le Capitaine Artemus fait parti du lot mais ne semble guère s'intéresser à ce que vous faites...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Tlatloc le Mer 10 Oct 2007 12:47:51

Celui-qui-crée observe scrupuleusement tous les outils à sa disposition, et ne peut s'empêcher de marmonner à lui-même: "A peuple frustre, outils de rustres..."

Il avise dans un coin un bacquet d'environ 4 pieds de diamètre et 5 de haut, fermé d'une toile de lin humide et maculée de taches ocres.

Voilà...un brouillon... un esquisse...

Il se dirige vers le bacquet, le traîne avec difficulté hors de l'atelier. Là, il quitte ses vêtements de cuir et de fourrures, sa chemise de soie, et devant tous il enlève le lin et retourne le bacquet au prix d'un effort considérable. Une masse orange tombe dans un ploc mou. Il retourne dans l'atelier, remplit un bol d'eau et ressort. Il trempe ses mains dans le bol, et non sans une certaine délectation plonge ses deux mains dans l'argile.

Le temps autour de lui se suspend, alors que ses deux mains glissent sur la masse minérale comme des araignées agiles et légères, mais commencent à apparaître des excroissances, des creux, des bosses sur la surface. La masse s'allonge sur le sol prenant une forme de barque ornée de tentacules, qui avec une lesteté fascinante s'animes de visages de dragons et de sirénes. Au bout de quelques dizaines de minutes, un drakkar étonnant représentant tout un monde de créature marine trône devant l'atelier. La figure de proue est particulièrement saisissante: un corps couvert d'écailles et termines par de longs tentacules qui remontent en volutes autour de la coque de la maquette domine la structure. Ce corps devient féminin, avec une poitrine fière et voluptueuse, et surtout un visage décidé qui regarde au loin et qui porte les traits de Mama Joomba.

Sylvestius remets les mains dans le bol, comme si elles avaient surchauffé, et regarde le résultat de son travail avec un air satisfait. Après s'être nettoyé, il remet ses vêtements et, avec une très grande dignité, appose ses mains au dessus du drakkar d'argile long de trois mètres en murmurant:
"C'est l'heure de vérité"...
Alyaùs steryam vilnis nam, astryu cörianis velmùns!
Avatar de l’utilisateur
Tlatloc
Explorateur des plans
 
Messages: 397
Inscription: Ven 29 Juin 2007 12:34:11
Localisation: Mordor

Messagede lydia le Ven 12 Oct 2007 11:42:37

Pile-ou-face regarde Celui qui crée oeuvrer. Il observe et sourit en voyant le visage de Mama Joomba.

Il s'approche alors de celui qui crée et pose une main sur l'éapaule alors que celui qui crée murmure : "C'est l'heure de vérité."


Elle appréciéra.

Il pointe son nez en direction de la proue.

Belle Oeuvre. Tu peux en être fier.

murmure pile-ou-face à celui qui crée.

la vérité éclatera et il seront sans voix de ta réussite.

Finalement il se redresse sachant que personne ne l'a entendu.
Avatar de l’utilisateur
lydia
Héro des Plans
 
Messages: 1917
Inscription: Mer 07 Juin 2006 17:54:57

Messagede Machuthu le Ven 12 Oct 2007 14:19:30

Tout autour de vous, les murmures se taisent peu à peu... Il faut bien admettre que Celui-qui-créé dispose d'un talent certain... Même Maeva, malgré sa cécité, comprend aux réactions autour d'elle que la sculpture de Sylvestius laisse les pirates quelques peu admiratif...

Le Drakkar qu'il a réalisé en quelques minutes à peine est vraiment très beau...

Une fois le travail de Celui-qui-créé achevé, l'Architecte attend quelques instants et s'approche...


Je dois bien te reconnaître un certain talent... C'est un bel objet que tu viens de créer, mais j'ai bien peur qu tu ne pèche une nouvelle fois par orgueil... Si nous tentons d'insuffler à cet objet la capacité de voler, à hauteur de son poids, il ne résistera pas...

Distingue tu le mât principal du Formidable, le navire là-bas...

En fait, Sylvestius distingue ce mât, mais peine à en voir les détails... Cordialement, Artemus lui tend une longue-vue... Sylvestius retient alors un juron... L'architecte continue son explication...

Vois-tu, j'ai travaillé moi-même ce mât, jusqu'au moindre de ces dessins... Il n'y a pas un pouce carré de bois qui ne soit couvert d'une sculpture, pas une seule sculpture qui m'aie demandé moins d'une heure, pas la moindre éraflure sur aucune de ces sculptures... Il y a dans ce mât, toute l'énergie de plusieurs mois de travail, toute la sueur de plusieurs dizaines de nuits et toute l'application dont je sois capable... Or vois-tu, ce mât, qui consiste sans nul doute ma création la plus aboutie, ce mât donc ne supporterait jamais à lui seule le poids de la moitié de votre groupe...

Tu es, je n'en doute pas un instant, capable de prouesses artisanales hors pair... Mais nous ne parlons plus d'artisanat à ce niveau... Nous parlons d'Art...

Souhaites-tu maintenant que nous tentions d'enchanter ton Drakkar ?
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Tlatloc le Ven 12 Oct 2007 15:01:04

Celui-qui-crée dévisage l'Architecte avec étonnement. La qualité du travail du mat est effectivement excellente, mais elle devient exceptionnelle par contraste avec le monde rustre dans lequel ce talentueux artisan vivote. L'espace d'une minute il se demande si il ne devrait pas lui proposer un emploi dans son atelier...

Puis il dodeline de la tête, et en lui souriant lui dit: Je n'ai absolument pas la prétention de réussir du premier coup. Créer, ça je sais faire. Mais faire voler des objets, j'ai besoin de m'entraîner, de m'exercer avant. Je pense qu'il est important que nous essayons de faire voler ces livres d'argiles sculptées, au risque d'échouer, car pour l'instant ni toi ni moi ne sommes capables d'accomplir notre mission. Il nous faut donc expérimenter...

Si il faut sculpter encore d'autres objets, ce n'est absolument pas un problème. Et maintenant que je sais que tu n'es pas le dernier dans cette discipline exigeante, j'espère que tu m'apporteras l'aide nécessaire, devrions nous sculpter un chateau entier dans une montagne de granit...

Pour l'heure, tentons de faire voler ce drakkar. Et si il s'effrite et se ruine, nous aurons tout de même gagner une information précieuse: ce n'était pas suffisant... L'art ne transigera pas.

Puis à lui-même, sous cape: "mais j'ai confiance. La source ne peut être insensible à ça...". Sylvestius met sa main dans sa poche et en sort en mouchoir noué. Avec délicatesse et méfiance, il prend un couteau dans l'atelier et revient dénouer le mouchoir. Dedans, l'étrange insecte collecté avec son mentor dans la prairie écarte ses elytres rouges pour impressionner son agresseur, et Celui-qui-crée sans siller plante le couteau dans son abdomen. Il regarde ensuite sa main droite où il y a toujours les traces des morsures de l'arthropode, comme si justice avait été accomplie, puis il récupère avec précaution les deux élytres.

Il retourne vers le drakkar, et en quelques gestes experts place les deux elytres rougeoyants sur la figure de proue.

Les yeux de feux de Mama Joomba irradient alors autour du drakkar, créant un halo irrisé de rouges et de pourpres qui magnifie l'oeuvre et transcende la puissance de l'ensemble. Sous le soleil de l'après-midi, les taches lumineuses comme autant de gouttes de feu dansent sur le sol et les spectateurs, et certains d'entre eux auraient juré à ce moment voir les tentacules de la coque glissées comme des serpents, et le monde fantastique sembla s'animer sous les étincelles brulantes des yeux de Mama...


Allons-y, et voyons....
Alyaùs steryam vilnis nam, astryu cörianis velmùns!
Avatar de l’utilisateur
Tlatloc
Explorateur des plans
 
Messages: 397
Inscription: Ven 29 Juin 2007 12:34:11
Localisation: Mordor

Messagede Machuthu le Lun 15 Oct 2007 10:46:54

Un Rêveur s'approche en claudiquant sur la demande de l'Architecte... Il appose les mains sur le Drakkar de Celui-qui-crée et vous ressentez l'énergie quitter ses mains pour s'insinuer dans la construction d'argile...

La puissance des Gardiens est surprenante et vous percevez bientôt les tourbillonnements du pouvoir dans le Drakkar... Après une minute, quelques craquements se font entendre... Le Gardien observe l'Architecte et sur un signe de celui ci poursuit, non sans prendre la peine de s'écarter un peu... Quelques secondes plus tard, la structure d'argile se met à vibrer, d'abord doucement puis plus fort... Le Gardien poursuit... La vibration du Drakkar se transmet peu à peu au sol et devient perceptible pour tous... Les pirates commencent doucement à reculer... Puis, soudainement, les vibrations cessent et vous ressentez comme une vague déferlante de pouvoir qui s'échappe du Drakkar...

D'un cri puissant, Artemus lance...


A TERRE !!!!

Les pirates se jettent alors sans hésiter au sol et vous les imitez par réflexe...

A peine touchez vous le sol que le Drakkar explose littéralement... Des morceaux de la sculpture sont propulsés dans tous les directions et vous ne devez votre salut qu'à la rapidité avec laquelle Artemus a réagit...

Lorsque vous vous relevez, il ne reste de la structure qu'un masque du visage de Mama et ses deux yeux qui vous fixe, rougeoyants... Ce dernier se tient droit, sur le sol, maintenu dans cette position par la magie qu'il parvient à contenir...

Mama qui a assisté à la scène à quelques dizaines de mètres de là s'approche et commente, un brin moqueuse...


Tout d'abord vous me manquez de respect et maintenant vous me décapitez... Décidément 'Maître' artisan, vous n'êtes guère prudent...

Le ton ne laisse aucun doute, Mama est moqueuse, mai il n'y a pas de méchanceté sous-jacente dans ces propos...

Vous avez sous-estimé nos artisans, admettez-le...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

PrécédentSuivante

Retourner vers La Voie des Ombres...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité

cron