L'Antre

Forum strictement RP

Messagede Grotek le Ven 28 Sep 2007 15:05:18

Nadja, clouée au sol par la fatigue et la douleur écoute vaguement le nouveau venu blalbater son habituel discours avec ses pitoyables petits effets dramatico-mystérieux.
Comme le misérable Légat du Prince.
Comme Francesca.

Quelle plaie.

Au final, dans toutes cette bande de Vampires dégénrés et perdus dans leurs complots minables, seul le Prévôt de la ville aura montré l'intelligence de ceux qui ne s'embrouillent pas de l'inutile.
Parler à ce type lui semble un effort exagéré et inutile.

Si seulement elle n'etait pas si fatiguée...
Sa respiration est lourde.

Roulant mollement sur le dos, elle contemple la voute sombre, si loin au dessus d'elle.
Les Ténèbres dansent, moqueuses de sa condition misérable.

Elle ferme les yeux.
Dernière édition par Grotek le Ven 28 Sep 2007 18:40:51, édité 1 fois.
-Die Insect-
Avatar de l’utilisateur
Grotek
Explorateur des plans
 
Messages: 465
Inscription: Lun 17 Avr 2006 17:06:17

accord

Messagede Vladimir Ivaniev le Ven 28 Sep 2007 16:26:30

Qui c'est celui-la encore! Loïc est fatigué et la faim commence à lui embrumer l'esprit.
Il a une mission et la pression de son clan sur les épaules.

Pas de vague!

Elle n eservira pas de casse croute ce soir. Mais qui êtes vous donc?

Amis, ennemis...
Les haines de race ne sont au fond que des haines de place.
Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivaniev
Conteur GN
 
Messages: 1595
Inscription: Mer 12 Avr 2006 18:59:44
Localisation: Reims

Messagede Scott Evans le Lun 01 Oct 2007 14:38:54

Camille tient sa soeur dans ses bras. Elle est si faible qu'il sent à peine son pouls. Peu à peu, ses émotions reviennent, colorant son environnement immédiat de teintes familières. Sauf à un endroit, d'où la voix sensuelle de Narsès semble provenir. Il peut même sentir un instant son regard vide se poser sur lui.

Sacrée ? Et en quoi Sarah était devenue sacrée ? Il avait du mal à concilier la notion de sacré ou de sainteté avec tout ce qu'il pouvait savoir de sa soeur. Que lui avaient fait cette bande de tarés, même si la notion de folie était devenue quelque peu relative ces derniers temps ? Cet individu semblait savoir trop de choses pour être honnête. Ca pue le manipulateur de premier ordre.


Je propose de voir les détails plus tard, faut pas moisir ici.

Commençant à broyer du noir, Camille porte tant bien que mal son fardeau familial en se dirigeant vers la sortie. Son infirmité lui rend plus que jamais la tâche difficile, si bien qu'il est obligé de s'arrêter quelques mètres plus loin, la mort dans l'âme. Il doit se résoudre à l'évidence.

Et si quelqu'un pouvait m'aider, ca serait vachement gentil.

Décidemment, c'était vraiment une sale nuit.
Et il lui demandait : « Quel est ton nom ? » L'homme lui répond : « Je m'appelle Légion, car nous sommes beaucoup. »

Evangile de saint Marc, chapitres 3,13-5,43.
Avatar de l’utilisateur
Scott Evans
Marcheur des plans
 
Messages: 62
Inscription: Lun 09 Oct 2006 00:16:44
Localisation: Quelque part entre chien et loup

Messagede Sergeï le Mar 02 Oct 2007 01:00:46

L'inconnu, toujours au-dessus du gouffre, lève les yeux. Il se dirige vers le groupe évidemment harassé.

-Elle est sacrée car elle est humaine, notre race vit grâce à la sienne. A mes yeux donc elle est un bien précieux et non pas un trophée. Alors prenez garde à vos actes en ma présence, je ne tolèrerai pas la barbarie envers un humain quel qu'il soit !!

Pour faire court et changer de sujet je ne suis de toute évidence pas un ennemi !!!
Il pose son regard sur Loïc, la réponse est clairement orientée.

-Je tenais à vous féliciter pour ce qui s'est passé ce soir... vous avez été efficace. Cette Francesca a joué je le pense avec des choses un poil trop au-dessus de ce que sa gourmandise lui permettait d'avaler.
Si vous désirez me nommer vous pourrez m'appeler Narsès.
Maintenant il serait effectivement préférable de ne pas trainer dans les environs, les autorités humaines sont certainement déjà sur place, vous saurez sortir ou aurez vous besoin d'un petit coup de pouce ?
Au fait mon garçon, elle vivra, ne sois pas inquiet...

Il est suffisamment proche pour aider Camille à prendre la petite fille, sans toutefois lâcher Loïc du regard, le figeant littéralement sur place, tant son unique oeil est vide d'expression.

-Nous sortons ?
Il se tient immobile, attendant que les cainites prennent une décision, tandis qu'Anna vient prêter main-forte à Nadja.
Avatar de l’utilisateur
Sergeï
Cartographe des plans
 
Messages: 968
Inscription: Jeu 13 Juil 2006 14:21:40

ok

Messagede Vladimir Ivaniev le Mar 02 Oct 2007 12:36:32

Faites nous donc sortir d'ici et arrêtez de blablater!
Pas question de se faire choper...
Les haines de race ne sont au fond que des haines de place.
Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivaniev
Conteur GN
 
Messages: 1595
Inscription: Mer 12 Avr 2006 18:59:44
Localisation: Reims

Messagede Grotek le Mar 02 Oct 2007 14:11:06

Supportée par Anna, Nadja n'en mène pas large. Chacun de ses mouvements la plonge dans un océan de Douleur, au seuil de la Torpeur.
Sa tête est lourde, et vide.

Après tout, elle vient de prononcer le funeste Rituel de l'Exil, qui a chassé Cain du Pays de Nod, anéantissant les Morts dans le Néant absolu.

A moitié inconsciente, elle grommelle:


C'est qui encore ce plouc ?
-Die Insect-
Avatar de l’utilisateur
Grotek
Explorateur des plans
 
Messages: 465
Inscription: Lun 17 Avr 2006 17:06:17

Messagede Sergeï le Mar 02 Oct 2007 23:10:13

-Soit alors nous y allons, répond l'individu avec légèreté.
Je vous demanderai seulement de ne pas parler tant que je ne vous ferai pas signe, ne touchez à rien non plus tant que nous ne serons pas sortis... restez prêts de moi.

Aussitôt les recommandations données, Narsès s'engage dans l'escalier et reprend en sens inverse le trajet des caïnites, sans aucune précipitation. L'immeuble grouille de forces de police et de services de santé, des corps sont emmenés dans des sacs et visiblement la police scientifique prend un grand nombre de photos. La police est particulièrement sur les dents car semble-t-il des agents ont été grièvement blessés au cours de leur investigation dans les locaux.
Le petit groupe passe et personne ne s'occupe d'eux. L'ampleur des dégâts est très impressionnante maintenant que la fumée et la poussière ont disparu.

Narsès a maintenant atteint l'extérieur de la bâtisse. Le satyricon n'était plus un endroit discret, c'est certain.

Narsès continue ses pérégrinations jusqu'à une petite ruelle étroite non loin de l'hôtel, suffisamment proche pour que l'activité soit audible.


-Nous y sommes. Nous voilà à l'air libre.
Pour répondre à votre question Nadja, je suis Narsès, un enfant de la nuit, un curieux qui voulait au moins vous faire gagner du temps... je suppose que vous aviez tous d'excellentes raisons de vous trouver ici ?
En tout cas si ce n'est pas le cas, tâchez d'en trouver une parce que je ne doute pas que le prévôt cherchera à la connaître...

Sur ce je ne vais pas vous faire davantage perdre votre temps et si vous le permettez je vais me retirer. Camille je voudrais que tu viennes avec moi, je pense que tu auras des difficultés à t'occuper de ta soeur et à trouver un logement vu ton état.
Il caresse avec précaution les cheveux de la jeune fille comme on le ferait avec un objet fragile.
Avatar de l’utilisateur
Sergeï
Cartographe des plans
 
Messages: 968
Inscription: Jeu 13 Juil 2006 14:21:40

Messagede Grotek le Mer 03 Oct 2007 07:42:29

Nadja est trop fatiguée pour parler a Narsès.

Son plan a fonctionné à merveille. Les explosions et les pièges qu'elle a posé forceront la police vers l'immonde Puits, qui sera détruit.
La plupart des cadavres seront probablement mis en terre. Ceux qui n'ont pas été anéantis, seront apaisés.
Francesca, la porpriétaire aura des problèmes de justice, et, même si Nadja ne doute aucune seconde que sa cousine ne puisse s'en tirer sans trop de dommages, celà lui portera un coup non négligeable.
Camille a retrouvé sa soeur. Ce n'etait pas au programme, mais tant mieux pour lui. Quand à elle, son heure n'était pas encore venue.
Anna est gravement blessée, mais rien dont elle ne puisse se remettre.
Quand a Loic, elle ne sait même pas pour quelle raison il se trouvait là, mais...

L'aube ne tardera pas. Hochant de la tête vers Loic, elle déclare un peu ennuyée:



Vous m'avez sauvé de l'anéantissement, même si je doute que ce soit par pure bonté de coeur. Je suis donc votre débitrice.
-Die Insect-
Avatar de l’utilisateur
Grotek
Explorateur des plans
 
Messages: 465
Inscription: Lun 17 Avr 2006 17:06:17

rentrée

Messagede Vladimir Ivaniev le Mer 03 Oct 2007 12:52:20

Hum... il est temps de rentrer.
j'irais voir le prince demain, enfin, s'il veut bien cet abrutis!

Loïc rejoint sa chambre d'hotel. Bon, il a vu , il est venu mais...il va falloir tirer cela au clair.
Les haines de race ne sont au fond que des haines de place.
Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivaniev
Conteur GN
 
Messages: 1595
Inscription: Mer 12 Avr 2006 18:59:44
Localisation: Reims

Messagede Sergeï le Mer 03 Oct 2007 20:33:01

Loïc se retire, rejoignant son véhicule laissé un peu plus loin.
Anna et Nadja sont toujours dans la rue, en compagnie de Narsès, Camille et Sarah.


-Je pense que vous pourriez être ma débitrice en effet, mais vous vous en doutez je n'ai pas agi par simple bonté d'âme...
J'aurai besoin d'un petit service, mais il est encore trop tôt pour en parler, d'autant que nous sommes dans une ruelle et que des oreilles pourraient nous entendre...
Je vous dis donc à bientôt en espérant que vous saurez vous sortir de ce mauvais pas... sans compter que le soleil ne devrait pas tarder à se lever.

Loïc rendez vous sur le sujet: La Geste de Loïc
Avatar de l’utilisateur
Sergeï
Cartographe des plans
 
Messages: 968
Inscription: Jeu 13 Juil 2006 14:21:40

Messagede Grotek le Jeu 04 Oct 2007 07:50:34

Nadja écoute vaguement Narsès, emet un faible sourire et, avec sa verve habituelle, retrouve un minimum de vitalité pour le trancher

Ca s'adressait a l'escrimeur du Dimanche, mon chou.
Tout ce que vous avez fait vous, c'est nous empêcher de passer une journée à la morgue dans un sac étanche... Ce qui entre nous est quand même agréable.

A la prochaine Narsès... Je suis blessée, fatiguée, exsangue, mourante. Trop pour gâcher ma force à me donner une quelconque contenance pour contenter votre opinion, et pour satisfaire mon égo.

Nadja sent ses jambes se dérober sous elle

Si tu n'as pas de planque en stock, Sly, les égouts suffiront pour maintenant.
-Die Insect-
Avatar de l’utilisateur
Grotek
Explorateur des plans
 
Messages: 465
Inscription: Lun 17 Avr 2006 17:06:17

Messagede Sergeï le Sam 06 Oct 2007 12:05:14

-Peut etre ai-je commis une erreur de jugement.
Narsès prononce ces quelques mots en fixant Nadja, cette phrase semble plus adressée à lui-même qu'à son auditoire.

-Je ne suis pas contre le principe des joutes verbales habituellement mais en l'occurence celui à qui vous devez la vie se trouve être ce jeune garçon de la nuit.

D'autres raisons font que vous êtes en vie, et j'en fais parti, mais je ne pense pas que vous soyez capable de l'entendre, alors je vous laisserai mûrir un peu et je vous reverrai plus tard, peut être serez vous plus disposée à m'écouter et moins prompt à la provocation, de toute évidence ce qui vous attend dans les prochaines heures vous apprendra peut être la vie...

Bonne nuit à toutes les deux.

Le Vampire adresse un sourire amical aux deux femmes et se retire accompagné de Camille et de la jeune fille.
Avatar de l’utilisateur
Sergeï
Cartographe des plans
 
Messages: 968
Inscription: Jeu 13 Juil 2006 14:21:40

Messagede Scott Evans le Sam 06 Oct 2007 14:53:00

Camille a les yeux qui flottent, quelque part entre deux mondes. D'un côté, il voit plus qu'il n'entend les âmes qui l'entourent, sauf une, qui reste étrangement noire et absente. De l'autre, les voix, réelles mais cotonneuses, dont celle de Narsès qui semble s'echapper de ce néant. Non loin, la silhouette désormais familière de la nécromancienne malmenée, mais néanmoins fière et digne. Quelque chose de royale dans sa posture, dans sa réaction. Camille reste fasciné par la dualité de cette personne, si forte mais si dépendante des autres, notamment de celle qui la soutenait en ce moment.

Celle-ci ne disait rien, mais réagissait également au fil de la conversation. Elle était si captivante... Il pouvait se perdre dans les myriades de nuances qui dansaient devant lui. Il avait vu quelque chose la concernant... Des casiers métalliques, du feu, de la souffrance. Un flash parmis tant d'autres, sans quelconque signification pour l'instant, mais témoin d'un passé tortueux et pénible. Il avait envie d'en savoir plus, même si cela pouvait lui coûter cher.

Puis vient le départ, brutal. Une main se pose sur son épaule, l'emmenant loin des deux femmes. Pas un mot, ils sont de toute façon inutile maintenant, du moins en ce qui les concerne. Elles ont pris une trajectoire qui n'est plus la sienne. Ca le rend triste, sans qu'il sache vraiment pourquoi, même si cela présente l'avantage de considérablement faire progresser son taux de survie à court terme.

Passé quelques minutes de marche silencieuse, le garçon s'arrête, puis braque son regard absent sur la silhouette de son tuteur autoproclamé.

Les mots sont de trop, il arrive à les voir avant même que Camille ne les forme de toute façon. Rapidement, il dessine dans son esprit des émotions, comme autant de questions posées à celui qui le guide. Il en savait trop, et lui trop peu, pour pouvoir lui faire confiance.
Et il lui demandait : « Quel est ton nom ? » L'homme lui répond : « Je m'appelle Légion, car nous sommes beaucoup. »

Evangile de saint Marc, chapitres 3,13-5,43.
Avatar de l’utilisateur
Scott Evans
Marcheur des plans
 
Messages: 62
Inscription: Lun 09 Oct 2006 00:16:44
Localisation: Quelque part entre chien et loup

Messagede Grotek le Dim 07 Oct 2007 18:19:54

Nadja regarde Narsès -le mystérieux type qui savait tout sur tout et qui pouvait juger de qui pourrait partager sa connaissance ultime- s'éloigner lentement avec Camille et sa soeur. Elle murmure à Sly:

A vivre de ses plans, on en oublie de vivre dans le présent.

Partons.
-Die Insect-
Avatar de l’utilisateur
Grotek
Explorateur des plans
 
Messages: 465
Inscription: Lun 17 Avr 2006 17:06:17

Messagede Sergeï le Lun 08 Oct 2007 19:01:03

Anna raccompagne Nadja vers leur véhicule garé à quelques patés de maison du carnage.
Une fois à bord du véhicule, Anna sort son PDA


On va où et comment comptes tu m'aider à payer tout le matériel de ce soir ?
Avatar de l’utilisateur
Sergeï
Cartographe des plans
 
Messages: 968
Inscription: Jeu 13 Juil 2006 14:21:40

PrécédentSuivante

Retourner vers Vampire,la Mascarade - De deux Roses l'une...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité