A la bibliothèque : Leiraz

Forum strictement RP

A la bibliothèque : Leiraz

Messagede Machuthu le Jeu 01 Fév 2007 13:25:50

Trois jours que Leiraz est enfermé dans la bibliothèque... Il est tellement pris dans ces études qu'il n'a pas fermé l'oeil depuis...

Cette étrange créature est fascinante... Ce n'est pas la première fois qu'elle s'en prend aux hommes... Le jeune homme a trouvé des traces d'une précédente incursion dans le monde des hommes il y a des siècles de cela... Durant quatre mois, elle aurait attaqué et tué des hommes, des femmes et des enfants, inspirant chaque nuit une terreur plus grande encore...

L'univers de Leiraz se résume pour une bonne part aux murs de cette bibliothèque et ce n'est pas la première fois qu'il lit des légendes ou des histoires abracadabrantesques qui trouvent de toute évidence leur origine dans le Rêve, cette étrange contrée ou sévissent les Rêveurs...

Pas le moindre doute concernant celle qui fut autrefois nommée 'Panique'... Cette créature, cette Ombre comme ils l'appellent, appartient au Rêve et au Rêve seulement... Elle attaque les hommes au plus profond de leur sommeil, se nourrissant de leur peur jusqu'à ce qu'ils se donnent eux même la mort pour échapper à cette crainte ancestrale que Panique réveille en eux...

Du fait de l'éloignement temporel important, pu d'ouvrages subsistent encore pour restituer les faits de l'époque mais deux légendes ont interpellée l'esprit de Leiraz...

La première affirme que la créature aurait été terrassée par une épée, une lame qui aurait emprisonné son âme à jamais... Mais c'est la seconde qui intéresse le plus Leiraz car elle offre une solution qui lui semble tout à fait réalisable... En fait, alors que la créature gagnait chaque jour en puissance, un Scientifique aurait trouvé le moyen d'éviter qu'elle ne s'attaque à certaines personnes... Pour se faire, il leur faisait boire un étrange breuvage... L'homme en question donne la recette de son breuvage dans ses mémoires... Une décoction destinée à empêcher un homme de Rêver lorsqu'il dort...

Tandis que Leiraz continue d'étudier les antiques écrits, un homme entre dans la bibliothèque... Le jeune homme cherche son père du regard, mais ce dernier n'est pas là et Leiraz ne connaît pas l'intrus... Comment se permet-il d'entrer ici ? L'homme, d'apparence assez âgé s'adresse directement au jeune homme...


Que fais-tu ici toi ? Ne sais-tu pas qu'il est interdit de...

L'homme s'interrompt sous l'effet de la surprise...

Mais tu n'es pas un Sans-esprit... Qui es-tu ? Réponds ou subit ma colère...

Pour tout dire, Leiraz est loin d'être sportif mais le vieillard n'a lui non plus rien de bien athlétique et affiche même un tremblement spasmodique incontrôlable... Pourtant, il semble particulièrement assuré de sa supériorité...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Zariel le Jeu 01 Fév 2007 18:17:13

Je me prénomme Leiraz, et vous monsieur, qui êtes vous pour venir me troubler? Cette bibliothèque n'est pas accessible à n'importe...
Je m'interromps en relevant dans sa phrase le terme de "Sans-esprit" et demande avec méfiance et irritation( je n'ai jamais été très sociable et je n'ai pas fermé l'oeil depuis trois jours).
Que voulez vous dire? Un Sans-esprit?
Je réalise alors que son attitude et sa présence ici indique un rang important au chateau. De plus il serai capable de distinguer les Réveurs...
Un...matérialiste? Non, un...voyageur...

Pardonnez mes manières monseigneur. Je suis Leiraz Thor'el, fils de Nathaniel Thor'el, Scientifique à la cour. J'effectue présentement une recherche mineure.Je tais le sujet de celle-ci toujours méfiant, guettant sa réaction alors que je me lève et incline le buste.
Je vous en pris acceptez mon siège.
Durant tout mon monologue ma voix ne se départie pas d'une irritation controlé; je déteste être dérangé dans une recherche captivante, même si cela l'est plus encore!! Je cherche en outre dans ca tenue, son maintien, un indice sur son identité, son rôle...


(hrp: a-t-il quelque chose de remarquable en plus de sa confiance en lui?)
Alavalam, maître de mon esprit, esclave de mon coeur...
Avatar de l’utilisateur
Zariel
Promeneur des plans
 
Messages: 31
Inscription: Lun 15 Jan 2007 20:11:43
Localisation: A la frontière entre rêve et folie...Ou peut-être ailleur (78 epone)

Messagede Machuthu le Ven 02 Fév 2007 13:52:09

L'homme reste interloqué... Il observe Leiraz un instant se demandant visiblement comment amener le sujet précis qui l'intrigue...

Leiraz Thor'el ? J'y suis, le fils du bibliothécaire...

Je te prie de m'excuser, je ne m'attendais pas à te trouver ici... C'est que nous ne sommes pas vraiment... Comment te dire ? Vois-tu cette bibliothèque ? Est-ce donc celle dans laquelle tu as grandi ?

L'homme désigne les murs de la bibliothèque et les étagères remplies de livres... Leiraz laisse ses yeux glisser sur les rayonnages et doit bien convenir qu'il ne s'agit pas là de la bibliothèque dans laquelle il a grandi... Celle-ci est plus grande, à la fois identique et différente... Pourtant, Leiraz en est sur, il est à Fort-le-kirkch... Il reconnaît même les gravures de la porte en bois et l'antique serrure en fer forgé sombre qui clôt le slieux lorsque son père est absent...

Des lieux différents et pourtant si similaires... Cette pensée réveille en lui de vieux souvenirs, il a déjà lu quelque chose là dessus...

Son regard revient se porter sur le vieil homme et Leiraz perçoit une étrange aura autour de l'homme... Comme un fluide étrange flottant autour du vieillard, rien de particulièrement visible, juste quelques vollutes... Des vollutes de pouvoirs... Leiraz le sent, ce sont ces vollutes qui sont à l'origine de l'assurance du vieil homme...

C'est à ce moment là que la vérité s'impose... L'homme n'est pas un matéialiste, non... C'est un Gardien... Le tremblement spasmodique qui l'agite sans cesse, c'est le handicap qui caractérise cette mesnie... Mais alors, comment a-t-il fait pour le reconnaître, pour voir en lui autre chose qu'un sans-esprit ?

Le Rêve... Le jeune homme sent son cerveau bouillir de toute part, tout ce qu'il a lu sur les Rêveurs lui revient en un instant... Ces derniers sont capables de se reconnaître dans le Rêve et par conséquent, ils sont dans le Rêve... Le seul endroit ou les lieux peuvent être à la fois similauires et différents...

L'homme observe attentivement Leiraz et perçoit son trouble...


Leiraz, tu as compris n'est-ce pas ? Tu as compris ce que je suis et par conséquent, ce que tu es également, non ?
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Zariel le Ven 02 Fév 2007 19:21:58

Qui êtes vous??!!! Que faites vous ici???
Demandai-je irrité de m'être si lourdement fourvoyé sur la situation et quelque peu débousolé par ce brusque changement de contexte.
Comment connaissez vous mon père?
N'ayant aucun réel indice sur ses intentions, même si il semble amical, je recule de quelque pas. Jugeant la distance qui nous sépare suffisante je l'observe de pieds en cape

(hrp: comment est-il vétue, l'expression de son visage, ses yeux?)

Et je vérifie qu'il n'y a personne d'autre caché dans un recoin de ce lieu si familier et si étrange... Soudain je me rends compte que mon esprit ne fonctionne plus correctement tellement je me sens déstabilisé. Je me force alors à retrouver mon calme et à analyser froidement ma situation. Je claque-mur ma surprise dans un coin de ma tête et réorganise mes pensées
Alavalam, maître de mon esprit, esclave de mon coeur...
Avatar de l’utilisateur
Zariel
Promeneur des plans
 
Messages: 31
Inscription: Lun 15 Jan 2007 20:11:43
Localisation: A la frontière entre rêve et folie...Ou peut-être ailleur (78 epone)

Messagede Machuthu le Lun 05 Fév 2007 13:36:48

Depuis qu'il a compris que tu viens de t'éveiller au Rêve, l'homme est beaucoup plus calme, et amical... Il porte une tunique de couleur brune rougeâtre en accord avec les anciennes modes Kirkchiennes.

On me nomme Tremble-feuille, en raison de mon infirmité et je suis bibliothécaire de ce côté de la frontière...

Pendant ce temps, Leiraz emprisonne sa surprise dans un coin de son esprit avec une facilité déconcertante pour son interlocuteur et récupère son applomb...

Je vois que nous sommes partis sur de mauvaises bases... C'est que vois-tu, il y a quelques semaines à peine, un sans-esprit est entré ici et a consulter un livre très important pour le compte d'un Rêveur mal attentionné, du coup, je redouble d'attention... Mais de toute évidence, ce n'est pas ton cas... Allons dis moi, quelle est la nature de ton handicap ?

L'homme s'avance alors et dans un réflexe de défense, on esprit porjette devant lui le premier obstacle qui lui vienne à l'esprit... Une table...

A là grande surprise de Leiraz, la table se matérialise réellement et son apparition coïncide avec une légère douleur au niveau de sa tête...

L'homme observe l'objet nouvellement apparu, pose la main dessus et traverse l'objet...


Illusion, tel est donc ton premier pouvoir... C'est une bonne chose, cela peut s'avérer très pratique parfois... Veux-tu que je t'aide à trouver les autres ?

Les autres ??? Leiraz écarquille les yeux, bien malgrès lui... Non seulement, il est capale de faie apparaître des illusions d'objets, mais en plus, ce n'est pas son seul pouvoir... La curiosité le tenaile... Mais la prudence... Et puis, peut-être pourrait-il apprendre cela dans les livres, il a tout appris dans les livres...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Zariel le Lun 05 Fév 2007 15:26:32

Faire part d'une faiblesse à un inconnu!! Surement pas!
Si vous le voulez bien je passerai mon handicap sous silence avant de mieux vous connaître Tremble-feuille. Mais j'accepte votre aide pour découvrir mes facultés dans le Rêve.
Un mentor peut s'avérer beaucoup plus utile qu'un livre et dans ce nouveau monde mieux vaut avoir un minimum d'alliés.
Exaspéré par la sensation dans mon crâne j'efface la table d'un revers de volonté.
Je m'avance vers lui et lui tend la main.

Et si vous commenciez par m'expliquer les règles de ce monde?
Je me souviens avoir lu quelque chose sur des organisations politico-idéologiques... Qui me semblaient avoir une importance certaine dans le Rêve.
Alavalam, maître de mon esprit, esclave de mon coeur...
Avatar de l’utilisateur
Zariel
Promeneur des plans
 
Messages: 31
Inscription: Lun 15 Jan 2007 20:11:43
Localisation: A la frontière entre rêve et folie...Ou peut-être ailleur (78 epone)

Messagede Machuthu le Mar 06 Fév 2007 14:59:57

Tremble-feuille acquiesce sans pendre ombrage du refus de Leiraz...

Comme il te plaira...

Les Règles de ce monde... Ma foi, voilà qui est assez vaste, mais histoire de commencer par quelque chose d'assez simple, je m'en vais te décrire les règles de ce lieu... Fort-le-kirkch est en effet un peu à part, c'est une zone neutre ou il est interdit d'user de ses pouvoirs à l'encontre d'autres Rêveurs... C'est également le lieu de rencontre de tous les Rêveurs des Royaumes Côtiers.

Pour l'organisation du pouvoir, certains groupes de Rêveurs, des allégeances, se sont organisée pour réglementer un peu le Rêve... Les Investis sont des lettrés ayant étudiés les lois du Rêve et en ayant compris l'esprit... Ils sont amenés à participer au jugement des Rêveur qui transgressent ces Règles pour s'assurer que la justice est bien rendue... Ils sont également à l'origine de certaines lois.

Une fois qu'une loi est adoptée, ce sont les Mencris, sortes de colporteurs du Rêve qui vont la divulguer à tous. Enfin, lorsqu'un Rêveur manque à ces règles, ce sont les Veilleurs qui le traquent pour faire en sorte qu'il soit jugé...

Tout cela te paraît probablement étrange et un peu complexe, mais de cette façon, les pouvoirs sont à peu prés équilibrés...

Pour le reste, il existe un Rêveur particulier, une sorte de chef spirituel, le Padre... Si ce dernier estime qu'une loi est injuste, il peut s'opposer à celle-ci... Son influence est telle, qu'il peut provoquer l'abrogation de cette loi... Le Padre n'est pas élu, c'est juste le Rêveur le plus apprécié, le plus respecté des autres... Je te présenterais cet homme un peu plus tard, si tu le souhaites, il se nomme Firkt et appartient à la mesnie des Voyageurs...

Tremble-feuille s'arrête un instant avant de poursuivre...

Mais le mieux, c'est encore de commencer par détecter tes pouvoirs...
Il y a l'Illusion, mais je détecte une autre forme de pouvoir, je vais essayer de voir de quoi il s'agit...

L'homme ferme alors les yeux et Leiraz ressent rapidement un léger mal de crâne... Instinctivement, le jeune homme ferme son esprit et s'apperçoit avec surprise d'une nouvelle douleur dans son cerveau... Il commence alors à comprendre qu'il s'agit d'une fuite d'énergie, qui se produit à chaqu fois qu'il use de son pouvoir...

En face de lui, Tremble-feuille affiche un mouvement de recul et se masse les tempes...


Bon, en voilà un deuxième... Tu es capable de protéger ton esprit d'une éventuelle intrusion... Tu es capable de dresser un véritable bouclier mental contre lequel tout Rêveur se fracassera s'il veut lire tes pensées...

Cela ne nous aidera pas à déterminer ton dernier pouvoir...

En quête d'aspiration, le bibliothécaire se dirige vers une rangée de livres et commence à feuilleter un ouvrage...

Ces livres contiennent le nom et la description de tous les pouvoirs découverts jusqu'à aujourd'hui... Etant donné que tu sais lire, tu peux peut-être m'aider à chercher... Essaye de chercher ce qui te plairait... En général, cela correspond plus ou moins à ce que la source t'octroie...

Leiraz s'approche du premier livre et lit quelques pouvoirs, d'un intérêt plutot limité... Comme cela lui arrive souvent, le jeune homme peste intérieuement... Ces recherches sont souvent longue et laborieuse... Si seulement, il pouvait...

L'esprit de Leiraz se met alors en ébulition, une nouvelle brûlure se fait ressentir et le jeune homme pose la main sur un livre en particulier... C'est celui là, il en est certain... Probablement dans le quatrième chapitre, celui qui traite des pouvoris concernant les livres...

En quelques instants, Leiraz trouve exactement le pouvoir qu'il vient inconsciemment d'utiliser et énonce...


Lien intérêt/sujet... Permets au Rêveur de dénicher un ouvrage proche qui éveille son intérêt du moment... Particulièrement répandu chez les bibliothécaires...

Le vieil homme sourit...

Et de trois... Bienvenu dans le Rêve jeune homme et surtout, bienvenu dans ta Mesnie, Gardien... Tu verras, tu adoreras ça...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Zariel le Mar 06 Fév 2007 22:26:17

Je vois... Dites moi, le pouvoir de lire dans les esprits est-il très répandu? A t il une grande importance dans le système de pouvoir du Rêve?
Son vrai nom n'est pas Tremble-feuille...D'un ton plutot amical...
Et, Tremle-feuille, si vous pouviez m'appeler Pleure-Lune, mon identité n'a pas à être la même dans le Réelle et dans le Rêve, n'est ce pas?
Et puisque vous connaissez mon vrai nom ne serait il pas naturel que je connaisse le vôtre, mon ami?
Je continue à bloquer l'accès à mon esprit, peut etre peut il y accéder sans que je m'en appercoive. Et pendant ce temps je m'exerce à dresser des illusions.Je forme une illusion de dague dans ma main et fais semblant de la manier. Mais je surveille les fuites d'energies, et cesse dès que celle-ci baisse trop. Puis je me dirige vers le couloir qui donne sur le principale escalier du château.

(hrp:A quel moment répond il à ma proposition?)
Alavalam, maître de mon esprit, esclave de mon coeur...
Avatar de l’utilisateur
Zariel
Promeneur des plans
 
Messages: 31
Inscription: Lun 15 Jan 2007 20:11:43
Localisation: A la frontière entre rêve et folie...Ou peut-être ailleur (78 epone)

Messagede Machuthu le Mer 07 Fév 2007 13:17:27

Eh bien, Leir... Pleure-lune... Le pouvoir de lire dans les pensées est en effet l'un des plus répandu dans le Rêve... Les Spectres en sont régulièrement pourvus et de fait, il entre couramment dans les prises de décisions...

L'homme sourit de toutes ses dents à la requête de Leiraz et semble chercher en lui un certain laps de temps...

Eh bien, ta requête est juste, il me semble... Mais voilà tellement longtemps que je n'ai plus utilisé mon nom... Du temps ou je passais encore la frontière entre le Rêve et le Réel, on me nommais Faïlin, mais cela fait longtemps que ce nom s'est effacé des mémoires...

Pendant que Tremble-feuille t'explique cela, tu dresses diverses illusion mineure de toute sorte, quelques livres, une chaise, une plume et un godet d'encre... A chaque fois, tu ressens cette légère brûlure et après quelques essais, tu ressens une certaine fatigue... Tu sais que tu pourrais continuer et pour tout dire l'envie ne t'en manque pas mais Tremble-feuille t'arrête...

Tu ne devrais pas user ainsi de ton pouvoir Pleure-lune... Si jamais tu venais à manquer d'énergie, tu en subirais les conséquences... Et crois moi, elles n'ont rien de bien plaisante...

Lorsque tu te vides de ton énergie, la source qui t'a fait ce don s'engouffre en toi avec une force telle que tous tes muscles, tous tes os, tous tes sens s'en trouvent paralysés pendant plusieurs secondes... Tu as l'impression d'exploser de l'intérieur et... lorsqu'on survit à un tel événement, on se retrouve courbaturé de partout pendant plusieurs jours...

Cela s'appelle un retour de source... Les premiers sont rarement mortels, mais plus ils sont réguliers, plus ils deviennent violents et dangereux... Méfie toi, jeune Rêveur, c'est la principale cause de mortalité chez nous autres les Gardiens, nous sommes trop attirés par le pouvoir de la source... Nombreux sont ceux qui succombent à la suite du retour de source avant même de connaître l'après-mort...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Zariel le Mer 07 Fév 2007 16:29:00

La mémoire des livres dure bien plus longtemps que celle des hommes Faïlin... Merci aussi de m'inculquer tout cela au sujet du Rêve.Je le pense vraiment, ce vielle homme commence à me plaire.
Nous y allons? Présentez moi donc au "Padre".
Nous commençons à marcher et une nouvelle question me vient à l'esprit.
Au fait quels liens y a t il entre les Rêveurs d'une même Mesnie?
Alavalam, maître de mon esprit, esclave de mon coeur...
Avatar de l’utilisateur
Zariel
Promeneur des plans
 
Messages: 31
Inscription: Lun 15 Jan 2007 20:11:43
Localisation: A la frontière entre rêve et folie...Ou peut-être ailleur (78 epone)

Messagede Machuthu le Ven 09 Fév 2007 13:50:59

Le vieux Rêveur sourit...

Nous avons tous débuté dans le Rêve un jour où l'autre et puis... Nos pouvoirs sont puissants, mais ils sont limités... Je pourrais bien avoir besoin de ton aide un jour ou l'autre...

Pour répondre à ta question, je te propose d'entrer un peu plus dans les détails... Le pouvoir du Rêve est en quelque sorte emprisonné, immobile par bien des aspects... C'est pour cela par exemple que tu ne peux ramasser un objet du Rêve pour l'emporter avec toi... Il appartient à un seul lieu... Figé, ce pouvoir cherche en permanence à se libérer de cette immobilité et pour se aire, il s'écoule par le biais de six sources... Ces sources représentent des facettes différentes du pouvoir, mais tous s'accordent à dire que notre source est de loin la plus puissante... D'ailleurs, tu dois sans peine ressentir le feu intérieur qui sommeille en toi, cette puissance qui n'attend que ta volonté pour exprimer l'étendue de son pouvoir... La plus puissante, mais aussi la plus attirante, nous sommes en permanence soumis à la tentation d'user de nos pouvoirs, ceux là même qui nous offrent la liberté que notre handicap nous a si souvent retiré. Chacun de nous est comme une meurtrière, ouverte sur la source, tellement étroite en comparaison avec l'immensité de la source qu'elle ne permet d'en apercevoir qu'un infime segment... Avec le temps, cette meurtrière s'ouvre peu à peu, élargissant notre champ de vision et notre ressemblance avec la source... C'est pourquoi je te ferais la réponse suivante : A notre éveil dans le Rêve, nous sommes tous foncièrement différents, notre seul point commun, c'est d'avoir un handicap majeur. Mais avec le temps, nous tendons tous vers la même nature et nous devenons de plus en plus semblable.

Bien sûr, il existe différents courants de pensées, au sein même d'une Mesnie, mais ils débattent plus du chemin à parcourir pour rejoindre la source que de la nature de la source elle même.

Au fil des couloirs, vous parvenez dans la partie la plus fréquentée du palais, approchant de la salle de réception... Leiraz constate à ce sujet de légère disparité entre le Rêve et le Réel... Tremble-feuille lui en explique la raison...

La représentation que se fait le peuple de cette partie du palais est forte et elle a une influence dans le Rêve... Comme tu peux le voir, les gens de la côte se représentent cette partie du palais comme richement ornée, couverte d'or par endroit et, à en juger aux tentures accrochées sur les murs, répondant à la dernière mode en vogue du brun et de l'ocre... C'est ainsi d'une grande partie du Rêve... Dès que les hommes développent des lieux ou des choses dans leur imaginaire, ces dernières se matérialisent dans le Rêve...

L'inverse est vrai également, lorsque des lieux sont peu fréquentés, peu d'hommes nourrissent l'imaginaire de cette partie et le Rêve en devient instable, chaotique, changeant... C'est le cas par exemple du Désert de Goras, dans le Rêve, c'est un lieu très dangereux, à chaque instant, il peut changer du tout ou tout...

Mais nous y voilà... D'autres questions avant de rencontrer le Padre ?
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Zariel le Ven 09 Fév 2007 19:00:35

Pardonnez moi si la question est indiscrete; faites vous parti d'une allégeance Tremble-feuille?
Alors que l'on approche de la salle de réception je me remémore ce qu'a dit Tremble-feuille. Le Padre a juste un droit de veto et d'abrogation. Il n'y aurai donc pas de pouvoir central dans ce monde... Ce qui laisse beaucoup de marge pour les allégeances. Serai-ce elles qui détiennent le pouvoir? La politique du Rêve a l'air différente de celle du Réel. Peut-être pourrai-je m'y faire une place... Il faut dès maintenant tisser des liens solides, et se renseigner en détails sur l'influence des allégeances.
Alavalam, maître de mon esprit, esclave de mon coeur...
Avatar de l’utilisateur
Zariel
Promeneur des plans
 
Messages: 31
Inscription: Lun 15 Jan 2007 20:11:43
Localisation: A la frontière entre rêve et folie...Ou peut-être ailleur (78 epone)

Messagede Machuthu le Lun 12 Fév 2007 13:34:00

Tremble-feuille hausse un sourcil et amusé, répond...

Vous avez raison, jeune homme, votre question est indiscrète... D'autres que moi pourraient d'ailleurs le prende assez mal... Ceci étant dit, je comprends vos interrogations... Je vous répondrais donc de la sorte...

Officiellement, je n'appartiens à aucune alégeance... Pour l'officieux, nous verrons plus tard...

Sur ces quelques parôles, le Gardien entre et désigne un Voyageur au centre de la pièce... Deux Rêveurs viennent de le laisser et se dirige vers la sortie de la salle... Tremble-feuille en profite pour se glisser auprès du Padre, entraînant le jeune homme à sa suite...

Padre ? Je viens vous présenter Pleure-lune qui s'est éveillié il y a quelques minutes à peine... Ce jeune homme dispose de facultés particulières qui pourraient m'être utiles à l'avenir et c'est pourquoi j'ai entamé sa formation... Comme tout Gardien, ce dernier est avide de connaissance à propos du Rêve...

L'homme, particulièrement massif, se tourne vers toi et te salue en signe de bienvenue.

Soit le bienvenu Pleure-lune, je me nomme Firkt et j'ai ici un rôle de guide... Tremble-feuille est un Rêveur qui connaît bien des secret et je ne doute pas qu'il saura répondre à tes questions mais si néanmoins je peux t'être utile, n'hésite pas à me le faire savoir...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Zariel le Lun 12 Fév 2007 20:00:29

Je bloque mon esprit à un éventuel coup d'oeil discret.
Oui, avez vous une grande influence comme Padre?
J'inspecte discretement le personnage, et le reste de l'assemblée à la recherche d'autres gardiens. Tout ce monde me met mal à l'aise, trop de bruit. Je me le promet, après, je retourne à mes livres. J'ai d'ailleur quelques petites choses à regarder...
Alavalam, maître de mon esprit, esclave de mon coeur...
Avatar de l’utilisateur
Zariel
Promeneur des plans
 
Messages: 31
Inscription: Lun 15 Jan 2007 20:11:43
Localisation: A la frontière entre rêve et folie...Ou peut-être ailleur (78 epone)

Messagede Machuthu le Mar 13 Fév 2007 11:50:36

Le Padre sourit et réponds...

Je n'ai que l'influence que l'on souhaite me donner... Dans les faits, de nombreux Rêveurs ont confiance en moi et m'obéiront au doigt et à l'oeil, dans les textes, ils ne sont en aucun cas obligés de le faire... Demain, un autre que moi peut devenir Padre sans qu'il y ait vote ou élection...

Vois-tu, lorsqu'il y a une crise, il faut que les Rêveurs se mobilisent autour d'un chef en qui ils ont confiance et ce chef, pour l'instant, c'est moi.

A ce sujet, Tremble-feuille ne t'a peut-être pas mis au courant, mais il y a en ce moment dans le Rêve une créature puissante qui erre en ville et qui provoque la Panique partout ou elle passe... Nous autre Rêveurs, nous essayons de limiter les dégâts qu'elle peut faire.

Vois-tu, il s'agit d'une ombre, ce genre de créature peut, selon les cas se nourrir de bien des choses. Elle, elle se nourrit de la peur qu'elle engendre... Puisque tu sembles avoir quelques prédispositions dans une bibliothèque, je te laisse aider Tremble-feuille à chercher tout ce qui pourrait nous servir contre elle.

A ce moment, un hurlement lugubre et puissant se fait entendre, il est tout bonnement terrifiant. Leiraz fait immédiatement le rapport entre les hurlements qui effraient tant les soldats de Fort-le-kirkch et la créature...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Suivante

Retourner vers La Voie des Ombres...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 3 invités