Chapitre 1: Le naufrage

Forum strictement RP<br>
* en attente d'un nouveau MJ *

Chapitre 1: Le naufrage

Messagede Ner Gal le Ven 11 Aoû 2006 14:27:51

Vous vous reveillez la joue sur le sable, vous ouvrez les yeux et levez la tête.
Vous etes sur la terre ferme, de petite vagues vous caressent les pieds.
Votre corps est douloureux mais vous ne vous souvenez pas tout de suite pourquoi puis les images reviennent...

Le "Deus Mare" le navire Niram de la 5ieme expedition d'exploration d'Eldryus voguait fierement sur le grand ocean d'Oroka.
Vous etiez dans la cabine commune à tous les explorateurs quand un matelot a hurlé.
Tous se sont précipités sur le pont et vous avez vu un monstres énorme attaquer le "Deus Mare".
Immediatement les archers firent feu sur la créature mais celle ci était trop massive pour qu'elles lui fassent le moindre mal.
Puis tout s'enchaine très vite, la coque cede les vagues gigantesque créée par le monstre marin brise le bateau en deux.

Les personnes autour de vous sont projetées cetaines sont même happées par la bête. Vous tombez à l'eau et tentez tant bien que mal de fuir puis c'est le néant...

Le "Deus Mare" était qualifié d'intouchable mais il n'avait pas encore rencontré cette chose.

Vous etes en vie c'est une certitude mais d'autres questions vous chiffonnent maintenant...

Ou etes vous ? Etes vous sur eldryus? Y'a-t-il d'autres survivants?

A cette question une réponse vous vient alors que vous regardez autour de vous.
Des débris de bois et de tissus mais aussi des corps immobiles, par dizaines...

L'horreur de la situation occulte le magnifique paysage qui s'offre à vous.
Certains corps ne sont plus que des carcasses attaquées par les charognards.


Que faites vous ?
__________________________________________________

mort, réincarné, re-mort, ressuscité... pourvu que ca dure
Avatar de l’utilisateur
Ner Gal
Cartographe des plans
 
Messages: 818
Inscription: Mer 02 Aoû 2006 20:24:07

Messagede Machuthu le Mar 22 Aoû 2006 12:58:28

Oaklia se dresse lentement... Peu à peu, les souvenirs du naufrage lui reviennent en mémoire, son regard se fixe sur les nombreux corps étendu sur le sable... L'espace d'un instant un frisson lui parcourt l'échine... Une crainte sourde l'envahit... Et si elle était seule ? Si elle était la seule à avoir survécu au naufrage ? Toujours immobile, Oaklia guette un mouvement sur la plage, un bruit familier et rassurant mais il n'y a que les vagues qui se fracassent contre la plage et les bruits inquiétants de la forêt proche...

Cela fait plusieurs années maintenant que la jeune Verk évolue, seule sur le continent, allant de ville en ville, vivant au jour le jour de son métier de guérisseuse mais cela n'a rien à voir avec cette solitude là... Seule sur une île, peut-être déserte, perdue au milieu des flots...

Pendant quelques minutes, la panique lui noue l'estomac, Oaklia cherche son souffle, retient sa respiration, de peur de s'attirer des ennuis... La jeune Verk reprend néanmoins ses esprits... Ce n'est pas le moment de se laisser aller... Déterminée, elle observe à nouveau la plage, les corps immobile... Elle est guérisseuse avant tout, l'un d'eux est peut-être encore en vie...

Un à un, elle s'approche des corps, sans vie... Elle fouille sommairement les cadavres, récupérant ce qui pourrait aider à soigner les blessés... Peu habituée aux combats, Oaklia ne dispose que d'une dague, qu'elle utilise pour les soins. Autour des aventuriers tombés, elle cherche donc également une arme qui lui paraisse accessible, une épée, pas trop lourde...

Oaklia pense un instant à entasser les corps sans vie, pour les livrer au feu et éviter ainsi qu'ils ne soient la proie des charognards mais ils sont trop nombreux et il lui faut avancer... En elle un déclic se fait, il va lui falloir de l'eau, de la nourriture et un abri...

Pas à pas, corps après corps, Oaklia poursuit donc son examen, à la recherche d'équipements, de vivres, d'armes... de compagnie surtout...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5161
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

naufrage

Messagede Vladimir Ivaniev le Mar 22 Aoû 2006 14:21:59

Takano Itachi.

Ce n'est pas l'heure de la mort! Combien de temps avait-il passé à lutter contre les vagues, le froid et la faim? Une éternité de son point de vue. En tous cas trop longtemps pour ses compagnons. Il avait tenté d'aider un maximum de gens, surtout une famille avec les enfants qui voulait s'affranchir d'un seigneur trop tyrannique. Pas un seul n'a survécu, ils sont morts ensemble, toute une famille!

Autour de lui, la plage de sable est couverte de débris et de cadavres que les oiseaux et crabes ont déjà bien entamé. L'odeur de putréfaction est atroce mais Takano devra les bruler tous pour que Ner Gal puisse les acceuillir dans son royaume.

Il lui semble apercevoir quelques survivants mais sa vue est encore brouillée et la soif le tenaille, un trop plein de sel dans la bouche avec la langue gonflée.

Ses reflexes lui ont permis de garder un peu de matériel dans son sac ainsi qu'une arme mais rien de très utile dans l'immédiat. Par quoi commencer? Sa survie, les blessés, le matériel? Difficile de réfléchir car son cerveau est au moins aussi embrumé que sa vue.

Après quelques secondes pour se réveiller, il décide d'arpenter la plage et de rejoindre l'autre survivant(e); en cours de route il s'arrête, baisse la tête en signe de receuillement et joint ses mains

Ner Gal! acceuille tout ces esprits! Ils ont bravé l'océan en quête d'une nouvelle vie, ils ont affronté tout les dangers et c'est toi qu'ils vont retrouver; par ma prière je te demande de les acceuillir car ils ont bien fini leur vie!

Le samouraï reprend son chemin en tentant de reprendre tous ce qui peut servir, notamment le bois, qu'il mettra à sécher
Les haines de race ne sont au fond que des haines de place.
Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivaniev
Conteur GN
 
Messages: 1695
Inscription: Mer 12 Avr 2006 18:59:44
Localisation: Reims

Messagede Ner Gal le Mer 23 Aoû 2006 09:48:00

Gin-Ko est asise depuis plusieurs minutes maintenant, faire le point, voilà de quoi elle a besoin.
Partir n'est peut etre pas la meilleure idée qu'elle a eut. Il est trop tard il faut maintenant il faut penser à l'avenir.

On lui a dit que cette mission était dangereuse mais elle pensait que le danger viendrait d'Eldryus et pas de la mer.

Elle se leve et s'appuie sur sa hallebarde comme une canne pour un veillard elle avance. Uniquement des corps inanimés autour d'elle mais bientôt elle apercoit au loin deux personnes debout.


" des survivants ou des otoctones? peu importe je n'ais pas envie de me retrouver seule "

Lentement elle s'approche, elle les voit fouiller les corps mais elle n'a même pas envie de regarder les cadavres.
Elle n'a pas le coeur de verifier si certains sont encore en vie.
Elle se focalise sur les deux survivants et avance lentement.


/hrp/ J'attends la réponse de tous pour faire la réponse du mj ^^ /hrp/
__________________________________________________

mort, réincarné, re-mort, ressuscité... pourvu que ca dure
Avatar de l’utilisateur
Ner Gal
Cartographe des plans
 
Messages: 818
Inscription: Mer 02 Aoû 2006 20:24:07

Messagede Machuthu le Mer 23 Aoû 2006 12:28:15

Pour la Nième fois, Oaklia se relève... Pour l'instant, pas le moindre survivant... Bien que la jeune Verk aie refoulée la panique, sa volonté tressaille à chaque mort dont elle ferme les yeux... D'une certaine façon, ce geste la rapproche de cette absolue solitude qu'elle craint tant...

Oaklia souffle une nouvelle fois, fixant le sable... Du revers de sa manche, elle essuie ses larmes et relève la tête... Lorsqu'elle aperçoit cet homme qui se tient debout à moins d'une centaine de mètre d'elle, ses nerfs lâche... Entre pleurs et joie, elle se met à avancer, puis à courir dans sa direction... A mesure qu'elle approche, elle reconnaît l'homme, elle l'a aperçue sur le bateau deux ou trois fois... Pas un instant elle ne pense que l'homme pourrait lui vouloir du mal... A aucun moment elle ne songe que son geste pourrait être pris pour une agression... Oaklia court dans sa direction, larmes et soubresauts agitent son corps convulsivement... La jeune Verk a oublié la bienséance, la distance qu'il faut garder face aux autres... Elle a besoin de ce contact, de cette présence et lorsqu'elle arrive enfin au niveau de ce compagnon d'infortune, elle se jette dans ses bras, fondant en larmes laissant un flot de paroles s'écouler de ses lèvres sans qu'elle en maîtrise réellement le flux ou le sens... Il y est question d'angoisse, de joie de trouver quelqu'un, du feu qui renaît en elle, de la vie, de la mort, de la mer, le tout mélangé et débité à une vitesse folle...

Soudain, Oaklia s'immobilise et fixe la plage derrière elle... Elle vient d'apercevoir une autre forme... Une autre survivante... Bien qu'assurée cette fois d'avoir un tant soit peu de compagnie, Oaklia ne parvient pas encore à faire cesser ses sanglots...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5161
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

gene

Messagede Vladimir Ivaniev le Mer 23 Aoû 2006 16:24:28

Takano est perdu dans ses pensées et prières destinées à NerGal lorsqu'il entend quelquechose...ou plutôt quelqu'un . Il lève la tête et a tout juste le temps d'ouvrir ses bras pour acceuillir cette fille en pleurs.

Takano à l'age d'être consolé par sa mère et non de consoler les autres. Il serre la fille dans ses bras puissants en dissimulant la gêne et l'embarras. Toutefois il est heureux de ne pas être seul et se laisse bercer par cette amitié soudaine.

Au même moment que la verk, il se redresse, apercevant lui aussi une troisième survivante. Lentement il desserre son étreinte...

Ca va? Moi c'est Takano!

Le guerrier se rend immédiatement compte de la stupidité de sa question; de plus il est certainement déjà tout rouge!

Il fait un geste de la main en direction de la femme

Hey Ho! On est du Deus Mare!
Les haines de race ne sont au fond que des haines de place.
Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivaniev
Conteur GN
 
Messages: 1695
Inscription: Mer 12 Avr 2006 18:59:44
Localisation: Reims

Messagede Machuthu le Mer 23 Aoû 2006 16:52:33

Lorsque Takano desserre son étreinte, Oaklia reprend enfin conscience de la situation... D'un coup, elle s'aperçoit qu'elle s'est jetée dans les bras d'un inconnu pour y déverser un tas de stupidité... La jeune Verk ne s'est jamais sentie aussi ridicule et tout comme le Genko, son visage passe par toutes les nuances du rouge... A son tour elle se tourne vers la nouvelle venue et attend son arrivée...

Prenant sur elle, Oaklia décide de s'expliquer...


Mon nom est Oaklia... Je... Je suis confuse Takano, il n'est pas dans mes habitudes de... Seulement, je croyais être... enfin... tu comprends n'est-ce pas ?

La jeune Verk pose ses yeux sur le puissant Genko... Sans qu'elle ait jamais pu s'expliquer pourquoi, elle apprécie les gens de sa race... Pour la première fois, elle observe le visage de son nouveau compagnon, il est jeune, probablement plus qu'elle. Ces cheveux et ses yeux noirs lui donnent un sérieux qui contraste avec le pourpre qui s'est installé sur ses joues... L'homme est grand, même pour un Genko et sans qu'elle puisse s'expliquer pourquoi, cela rassure Oaklia... Elle dispose probablement là d'un défenseur hors pair...

La guérisseuse tourne alors la tête vers l'autre survivant... L'autre survivante pour être exact... Une Genko, elle aussi, assez petite mais à en juger par la hallebarde sur laquelle elle s'appuie, la jeune femme aux cheveux de feu et aux yeux rouges maîtrise elle aussi l'art du combat...

Dans un sursaut de lucidité, Oaklia détaille ces compagnons d'infortunes pour s'assurer qu'ils ne sont pas blessés. Autant se rendre utile si c'était le cas...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5161
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Ner Gal le Mer 23 Aoû 2006 20:26:40

Gin-Ko assiste au loin à la scene, la joie de voir d'autres personnes en vie, les blessures et les évenements devraient faire naitre en n'importe quel etre de l'émotion mais la femme Genko s'est forgé un caractere de sans-coeur.

" Je ne suis pas seule s'est rassurant... hum une Verk à priori et un autre Genko vu sa taille, c'est d'autant plus bénéfique que les querelles racistes ne seront pas possible "

Encore sous le choc du naufrage Gin-Ko avance en s'appuyant sur sa hallebarde plus pour se rassurer que pour une réele raison physique.


Quand elle se trouve à leur hauteur, elle leur sourit et parle enfin.
Bonjour... * elle se tait un instant* Sommes nous les seuls survivants? Pardon avec tout ça j'en oublie de me présenter Gin-Ko, je suis... j'était la gardienne de l'ordre du "Deus Mare"

Elle ne dit rien comme pour leur laisser la parole, Gin-Ko n'est pas bavarde en général vient s'ajouter à cela l'état psychologique de la jeune femme.

Elle ose enfin regarder les corps autour d'eux mais son regard stagne sur la foret la couleur verte lui faisant oublier le bleu cyan de l'océan.

/hrp/ Vous ne trouver rien de bien util sauf peut etre le bois détrempé /hrp/
__________________________________________________

mort, réincarné, re-mort, ressuscité... pourvu que ca dure
Avatar de l’utilisateur
Ner Gal
Cartographe des plans
 
Messages: 818
Inscription: Mer 02 Aoû 2006 20:24:07

Messagede Ebony Saï le Mer 23 Aoû 2006 20:44:04

Lorsque la tempête avait éclaté, Ebony avait fait son possible pour rester sur le bateau. Seulement, ce dernier avait finit par être détruit. Etant douée pour la métamorphose, elle utilisa sa forme d'orque pour pouvoir tenir sous l'eau et nager rapidement. Du fait de sa capacité à nager, elle n'avait pas dérivé comme les autres et s'était retrouvé sur la plage à quelque distance des autres survivants et des cadavres

Epuisée, ayant du nager quand il n'y avait pas assez de fond, elle s'endormit rapidement, et se réveilla le lendemain, seule. Elle marcha, réfléchissant où la carcasse du bateau avait pu s'échouer, n'ayant que peu d'espoir de voir des survivants. Ebony tomba rapidement sur ce qu'elle voulait, mais elle vit également 3 personnes debouts au mileu des corps. Le visage de la demoiselle avec sa hallebarde lui était familier, ce devait être des rescapés

Elle s'approcha tout de même avec une certaine méfiance du trio
Ebony Saï
Flaneur des plans
 
Messages: 3
Inscription: Ven 18 Aoû 2006 17:52:59

Messagede Machuthu le Jeu 24 Aoû 2006 11:48:58

Apercevant une autre forme humaine sur la plage, derrière elle, Oaklia réponds à Gin-ko...

Mon nom est Oaklia, j'ai vérifié bon nombre des corps étendus sur la plage histoire de vérifier si certains étaient encore en vie, à part nous trois, je n'ai pas trouvé de survivants, même gravement blessé... Ceci étant, si nous avons survécu, d'autres ont peut-être réussi eux-aussi... D'ailleurs, il y a une autre femme qui s'approche par là... Probablement une survivante...

J'y pense, l'un d'entre vous est-il blessé ? Il me reste un peu de matériel de soin au cas où...
Reste à espérer que cela suffira car la majorité de l'équipement des autres aventuriers a été englouti ou est trop endommagé pour servir...

Finissant sa phrase, Oaklia se tourne vers la nouvelle arrivante pour s'assurer qu'il n'y a rien à craindre de ce côté...

Machinalement, Oaklia a fait son rapport à Gin-ko, comme si elle s'adressait à un supérieur... Elle ne se sent en aucun cas en mesure de prendre la direction du groupe et cette jeune femme, lui paraît presque être dans son élément... Qui plus est, si elle était gardienne du Deus Mare, c'est qu'elle doit disposer de faculté exceptionnelle.
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5161
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

salutations

Messagede Vladimir Ivaniev le Jeu 24 Aoû 2006 17:24:25

En entendant le terme de "Gardienne de l'ordre du Deus Mare", Takano s'incline légèrement en signe de respect.
Il observe un peu cette petite guerrière à la hallebarde; Takano sait mieux que beaucoup que les guerriers de petite taille sont souvent très rapide et jamais il ne s'avisera de la regarder avec un air supérieur.

Il tend la main et prend l'avant bras de la genko, le salut des guerriers.


Espérons que d'autres voyageurs aient survécu
Tiens en parlant de survivant!

[/i]Takano indique une femme qui s'approche doucement...
Les haines de race ne sont au fond que des haines de place.
Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivaniev
Conteur GN
 
Messages: 1695
Inscription: Mer 12 Avr 2006 18:59:44
Localisation: Reims

Messagede Ner Gal le Jeu 24 Aoû 2006 18:32:14

/hrp/ c'est le mj qui parle ^^/hrp/

Alors que vous faites rapidement le connaissance avec les seuls survivants connus à ce moment precis... Un voix se fait entendre.
Un long râle de souffrance, une créature peut etre un niram peut etre un oiseau se traine hors de l'eau poussée par les vagues avance en se tortillant comme un ver.

En se rapprochant la créature s'avere etre un niram rescapé enfin rescapé est un bien grand mot car dans son état il ne survivra surement que quelques minutes avant de succomber.

Vous regardez ce spectacle sans aucun moyen de lutter, il meurt enfin et immediatement les charognards volants viennent sentir de quoi va etre fait leur repas.

C'est a ce moment precis que vous vous rendez compte que vous etes de veritable miraculés, que vos blessures superficielles, qui guerrirons sans soins dans quelques jours, ne sont vraiment pas la mer à boire /hrp/ ;) /hrp/

Le soleil commence à décliné et le ciel se pare de couleurs magnifiques ...


Que faites vous ?
__________________________________________________

mort, réincarné, re-mort, ressuscité... pourvu que ca dure
Avatar de l’utilisateur
Ner Gal
Cartographe des plans
 
Messages: 818
Inscription: Mer 02 Aoû 2006 20:24:07

Messagede lydia le Ven 25 Aoû 2006 09:25:52

Une forme se redresse péniblement. De loin il vous semble que cela doit être une femme.

Elle frotte le sable qui doit coller à sa tenue. Remet en place sa chevelure.

Elle semble jeter un oeil aux alentours. elle ramasse un baton ou enfin quelque chose qui y ressemble. Elle tâte ce qui semble être un sac.

Finalement il vous semle qu'elle regarde autour d'elle pour voir si elle est la seule survivante.
Avatar de l’utilisateur
lydia
Champion des Plans
 
Messages: 2045
Inscription: Mer 07 Juin 2006 17:54:57

Messagede Machuthu le Ven 25 Aoû 2006 13:05:08

Voir mourir un blessé sous ses yeux n'est pas chose aisée mais lorsque en plus vous êtes guérisseuse, cela vous fait hurler de rage... Oaklia sait bien qu'il était condamné et que tout son talent n'aurait pas suffit à le sauver mais malgré cela, elle ne peut s'empêcher de ressentir une colère sourde en elle-même en voyant ce pauvre Niram succomber...

Elle ne peut s'empêcher d'examiner le cadavre afin de relever les blessures qui ont causées sa mort... Oaklia cherche surtout à savoir s'il est mort noyé ou si ses blessures sont dues à autre chose... à cette créature venue des fonds marins et contre qui nul ne pouvait rien...

Machinalement, Oaklia fait l'inventaire des possessions de l'homme sans grand espoir... La mer a certainement prélevé son tribut.

Lorsqu'elle se relève, elle se tourne vers ses compagnons...


La nuit ne va pas tarder à tomber, ne devrions nous pas chercher un abri pour la nuit ? De l'eau potable ? De la nourriture ?

Oaklia ne prend pas la décision... Elle s'en remet à Takano, à Gin-ko et aux autres survivants qui arrivent un à un...

Les présentations sont sommaires, nul n'a vraiment envie de parler... La plupart du temps Oaklia se contente d'un simple salut lorsqu'elle est présentée aux nouveaux rescapés...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5161
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

salutations

Messagede Vladimir Ivaniev le Ven 25 Aoû 2006 17:08:00

Takano s'en remet encore une fois à Ner Gal concernant le pauvre agonisant.
L'ayant vu mourir Takano se charge de lui donner une cérémonie selon les règles de notre monde

Ceci fait il s'en retourne vers les autres.


Bon, écoutez, ce qui nous arrive n'est pas ce qu'on a prévue, c'est sur. Mais on va pas se laisser abattre.

Je vais voir un peu dans cette forêt pour trouver un abris et de quoi manger. Je ne connais pas la nature de cette ile et je ne garanti rien mais bon , je peux essayer.

Les haines de race ne sont au fond que des haines de place.
Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivaniev
Conteur GN
 
Messages: 1695
Inscription: Mer 12 Avr 2006 18:59:44
Localisation: Reims

Suivante

Retourner vers Eldryus : La découverte de l'île

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité