SC: La Prêtresse de Mars - CH1 : Les Grands Jeux

Modérateur: Astro Buck

Re: SC: La Prêtresse de Mars - CH1 : Les Grands Jeux

Messagede Astro Buck le Dim 19 Juil 2020 15:23:36

Tandis que le voyage se poursuit, des heures durant, la martienne verte qui a soigné Melody se met à travailler de ses mains habiles, tout en chevauchant. (Le fait que ces montures ne soient pas guidées au moyen de rênes permet d'avoir toutes ses mains de libres.) Elle retaille le cuir du harnachement que portait l'homme vert terrassé par Melody afin de l'adapter au mensurations terriennes. Puis elle le tend à Melody afin qu'elle s'en revête.

A en juger d'après ce que portent tous les individus composant la caravane, verts comme rouges, il doit s'agir de la tenue traditionnelle sur Mars. Ces harnachements présentent, en revanche, une grande diversité d'ornements : les plus simples sont réduits à de simples lanières de cuir, d'autres comportent des plaques de métal, d'un métal plus ou moins ouvragé, plus ou moins brillant, gravés de symboles divers, parfois sertis de pierreries ou agrémentés de colifichets en bois ou en os, parfois d'une origine douteuse et macabre.

Celui qui est offert à Melody comporte toutes les plaques de métal qui ornaient celui de son ancien propriétaire et même une sorte de pendeloque qui ressemble fort à un long doigt desséché. Apparemment, tout ce qui appartenait au vaincu appartient désormais à Melody... mais bien que personne ne se soit emparé des armes, qui ont été pliées dans une étoffe, la martienne ne lui permet pas de les toucher.

Avec le reste du cuir, ainsi que d'autres chutes, la cette dernière continue son ouvrage et compose deux autres harnachements, sans ornements ceux-ci, qu'elle donne à Marvin et Valande.

Au cours du voyage, certains mots étant prononcés plus souvent que d'autres, et les mêmes mots par les martiens rouges aussi bien que par les verts, les trois Terriens commencent à acquérir un petit lexique :

- La plante dont est extrait le lait, qui constitue la boisson principale des martiens, ainsi qu'une base à partir de laquelle il fabriquent une sorte de gruau et de fromage insipide, s'appelle : Mantalia.

- Les animaux de monte, qui s'apparentent à des chevaux, s'appellent : des thoats

- Les gigantesques pachydermes éléphantesques : des zitidars.

- Ceux que Marvin baptise des "chiens hyperactifs" : des calots

- Les martiens verts sont appelés : Xarths, mais il est encore impossible de savoir si c'est le nom de leur race en général, ou seulement de cette tribu en particulier...

Les Xarths semblent très étonnés chaque fois qu'ils surprennent Marvin en train de nouer contact avec les animaux en s'adressant à eux ou en les caressant. Mais, prenant sans doute cela pour une lubie propre à d'autres races ou cultures que la leur, ils finissent pas ne plus y prêter attention.

Apprendre la langue ne s'avère pas une mince entreprise pour Valande : les martiens verts sont d'un naturel peu loquace et ont une patience très limitée ; quant aux martiens rouges, la plupart manifestent un malaise presque palpable en sa présence, tandis que leurs lèvres forment le mot qu'elle a déjà entendu à maintes reprises prononcées à son égard : le mot "Thern". Quant à sa demande de vêture adressée à Brog, elle rencontre une fin de non recevoir. Mais ce n'est peut-être pas si grave au fond, car étrangement, sa peau délicate de blonde ne présente pas les rougeurs alarmantes qui l'auraient marquée sur Terre sous la même température. L'atmosphère de Mars est beaucoup plus ténue mais, paradoxalement, semble mieux protéger du rayonnement solaire.

De son côté, Melody trouve une assistance dévouée en la personne de la grande martienne verte qui ne semble pas le moins du monde lui en vouloir d'avoir occis l'un de ses congénères, et dont elle apprend qu'elle se nomme Thorsa. Et d'une manière générale, les Xarths qui de toute évidence ont en haute estime les exploits guerriers, semblent assez bien disposés à son égard.

Cependant, Melody peine tout autant que Valande à entrer en contact avec les prisonniers rouges. Lorsqu'ils la voient, ils ne prononcent pas le mot "Thern", qui semble être exclusivement réservé à Valande, mais ils la regardent avec haine et dégoût.

Bientôt, un incident lui permet enfin de comprendre la raison de cette attitude...

Alors que la caravane avance dans un étroit défilé, sur un terrain rocailleux, la roue d'un chariot se brise. Le véhicule se renverse, éparpillant tout son contenu. Il s'agit d'une cargaison d’œufs. Des œufs de divers calibres. Les plus petits sont gros comme des œufs d’autruche et d’un blanc de neige avec des liserés bleuâtres, semblables à celui que Melody a essayé de gober. Les plus gros font bien 70 cm de haut pour 50 de large.

Les femmes rouges à proximité poussent des cris de détresse et se précipitent sur les œufs pour vérifier un à un si les coquilles ne sont pas endommagées.

C'est alors que Melody voit l'une d'elle se fissurer, dégageant un étrange nuage de vapeur verdâtre. Lorsque le nuage se dissipe enfin, ce n'est ni un reptile, ni un oiseau, qu'elle voit émerger de la coquille... mais une jeune fille rouge, déjà adolescente.


Image
MJ pour John Carter de Mars
Personnage Castor KUB dans Chroniques
Avatar de l’utilisateur
Astro Buck
Champion des Plans
 
Messages: 2246
Inscription: Sam 23 Avr 2016 21:58:15

Re: SC: La Prêtresse de Mars - CH1 : Les Grands Jeux

Messagede valande le Lun 20 Juil 2020 13:15:52

Valande était hypnotisé par le spectacle. Une naissance d’une femme rouge.

*Elles sont ovipares, c’est incroyable. Je comprends mieux la réaction contre Melody . *

La jeune femme voulait aider, mais avait peur que cela soit mal pris par les martiennes rouges. Alors tout doucement, elle s’approcha des femmes qui examinaient les œufs et en essaya d’exprimer par des gestes et avec une expression du visage ses intentions amicales.

Si leurs réactions n’étaient pas trop négatives, elle pourrait les aider à ramasser délicatement les œufs et leur passer ensuite pour qu’elles vérifient que tout allait bien.

Elle avait compris que Thern, n’était pas un compliment, mais sans moyens de converser, il était bien difficile de comprendre la signification. Se rapprocher des femmes était un bon moyen pour apprendre.

Elle avait imaginé pouvoir trouver une solution pour faire fuir tous les esclaves, mais maintenant qu’elle comprenait qu’elles ne fuiraient pas sans leurs enfants, il était inutile de chercher une solution à si grande échelle.

Fuir avec Melody, Marvin et la belle femme rouge restaient dans le domaine de l’envisageable.

Mel s’occupait en apprenant des choses avec sa gardienne, et Marvin avait une idée pour notre moyen de sortie.
Elle devait communiquer en cachette avec les femmes rouges, c’était la seule solution envisageable.
Avatar de l’utilisateur
valande
Arpenteur des plans
 
Messages: 165
Inscription: Sam 09 Mai 2020 15:43:46

Re: SC: La Prêtresse de Mars - CH1 : Les Grands Jeux

Messagede Melody Winchester le Mar 21 Juil 2020 11:26:04

Melody appréciait la vie sur la caravane. L'absence de discussions interminables était rafraîchissante à ses yeux.

Peu intéressée par les contacts sociaux en général, elle trouvait dans les Xarths un peuple aux mœurs peut-être brutales mais non dénuées de logique.

Elle aimait tout particulièrement la compagnie de Thorsa et l'avait remerciée du mieux qu'elle avait pu pour l'arrachement qu'elle lui avait confectionné ainsi qu'à Valande et Marvin.
Elle arborait même l'espèce de doigt desséché qui pourtant était loin d'être ragoûtant.

La scientifique faisait de son mieux pour apprendre auprès de Thorsa et de ce peuple nomade qui chaque jour gagnait un peu plus son intérêt voir même son affection.

Jusqu'à l'incident des oeufs qui remit tout en question.

Lorsque Melody vit émerger une jeune adolescente à la peau rouge de l'oeuf brisé, elle eut un haut le cœur qu'elle ravala à grand peine.

Elle jeta un regard de haine pure vers Brog, le martien vert qui les avait trouvé et l'avait encouragée à gober l'oeuf.

Un œuf, qui aujourd'hui elle le comprenait, contenait un bébé martien rouge.

Melody serra les dents avec rage et avala tant bien que mal sa salive. Elle fit un effort énorme pour conserver une attitude impassible tout en observant la scène.

Elle devait mettre la main sur des composants explosifs.


*De quoi offrir un feu d'artifice inoubliable...*

La terrienne aux cheveux bleus se promit d'en faire sa priorité.
Alias Rosamund dans Chroniques Oubliées
Fiche de perso Melody
Avatar de l’utilisateur
Melody Winchester
Arpenteur des plans
 
Messages: 160
Inscription: Sam 16 Mai 2020 16:53:18

Re: SC: La Prêtresse de Mars - CH1 : Les Grands Jeux

Messagede Marvin Lerouge le Mar 21 Juil 2020 18:48:34

Marvin s’était précipitée quand le véhicule avait renversé sa cargaison. Venir en aide était l’idée. Montrer qu’il est bon et serviable. Il espérait que cette façon d’agir, à plus ou moins terme, lui permettrait de prendre contact avec le peuple martien. Car, s’il semblait qu’il arrivait à des résultats avec la faune locale, c’était une tout autre histoire avec l’humanité de Mars…

Donc, quand il découvrit la naissance, il « bugua ». Il ne s’attendait pas à un tel événement. Pour lui, les femmes de Mars ressemblaient beaucoup trop aux femmes de la Terre. Donc, naturellement, son esprit avait associé la naissance de la Terre à Mars. Mais pas du tout…

Il « bug » pendant de longues secondes. Puis il y a un déclic. Peut-être un cri plus aigu ? Peut-être une bousculade physique ? Peu importe. Marvin reprend contrôle de lui-même. Et il décide de faire quelque chose. Toujours dans l’idée d’être bon et serviable. Il se précipite donc pour courir après les œufs qui roulent et qui s’éloignent.

Au besoin, il va faire des signes des mains pour faire comprendre que « tout va bien », « qu’il va faire attention aux œufs », « qu’il veut seulement aider ». Si les femmes martiennes le laissent faire, il aide. S’il comprend qu’il dépasse une limite, il s’excusera et reculera de la scène du drame.
Personnage de Alcide Cherche-Cerf pour l'univers de Chroniques Oubliées
Personnage de Roy Christ pour l'univers de l'Appel de Cthulhu

Marvin Lerouge
Avatar de l’utilisateur
Marvin Lerouge
Marcheur des plans
 
Messages: 97
Inscription: Dim 17 Mai 2020 09:06:40

Re: SC: La Prêtresse de Mars - CH1 : Les Grands Jeux

Messagede Astro Buck le Mer 22 Juil 2020 15:32:22

Au regard assassin de Melody, Brog renvoie un grand sourire. Cette plaisanterie cruelle semble être fort à son goût.

Quand Valande s'approche des martiennes rouges, l'une d'elle qui tient un œuf serré contre son cœur, tend sa paume ouverte dans sa direction, dans ce geste universel qui signifie : "Stop !" Il est évident qu'elle repousse son aide, comme s'il s'agissait d'un danger plus grand encore que celui encouru par la chute des œufs sur le sol.

La martienne rouge la plus proche jette une interjection interrogative à celle qui a repoussé Valande. Cette dernière lui répond, en soulignant ses propos par des gestes éloquents : de sa main libre elle tire ostensiblement sur une mèche de ses cheveux, puis pointe Valande du doigt. L'autre opine alors du chef en réponse : cette considération capillaire semble être la meilleure des raisons pour expliquer la méfiance qui l'anime. Et il semble à Valande voir une fois de plus leurs lèvres former ce mot qui a été si souvent prononcé à son égard : "Thern".

De son côté, Marvin vient directement à l'aide des martiennes rouges, sans avoir cherché leur approbation. Elles le considèrent tout d'abord avec méfiance. Mais quand, sautant sur un œuf, il l'écarte de justesse des sabots d'un thoat qui allait l'écraser, puis le remet délicatement à l'une des "nourrices" (comment les appeler ?), celles-ci le regardent avec un mélange de surprise et de reconnaissance. Lorsqu'enfin tous les œufs qui ont pu être sauvés ont été sauvés et que le véhicule se remet en marche, les martiennes rouges adressent à Marvin des mots et des gestes qui expriment très vraisemblablement la gratitude.

La caravane poursuit son chemin à pas lents et silencieux, pendant plusieurs heures encore. Puis avec cette soudaineté d'une lampe qu'on éteint, la nuit tombe d'un seul coup sur l'étendue désertique.

Alors, pour la première fois, les Terriens voient les Martiens se munir de vêtements : ils jettent des capes de fourrure sur leurs épaules pour se protéger du froid nocturne. Thorsa, qui se montre toujours très dévouée à l'égard de Melody lui donne de quoi se couvrir.

L'une des martiennes auxquelles Marvin est venu en aide s'approche et lui tend deux capes d'une étoffe fine et légère. Elle lui montre Valande du doigt, pour lui signifier que l'une des deux capes est pour elle, mais elle ne tient visiblement pas à la lui remettre en personne. En dépit de sa faible épaisseur, ce vêtement adhère à la peau et la tient au chaud.

La caravane finit par s'installer au pied d'un canyon, non sans avoir disposé de nombreuses sentinelles dans des emplacements stratégiques. Après un repas de gruau, dans la composition duquel entrent le lait de mantalia ainsi que ce qui s’apparente à une farine céréalière, tous se préparent pour la nuit. Pour une fois, les trois Terriens s’endorment dans un relatif confort et trouvent rapidement le sommeil.

Plusieurs journées se succèdent, avec un déroulé identique, presque monotone. Les recherches de Melody en matière d’explosif ne donnent rien, car on ne la laisse jamais s’approcher de l’armement des hommes verts.

Cependant, une nuit, un événement se produit, riche en enseignement pour la jeune scientifique…

Vers ce qui doit équivaloir minuit en temps martien, des coups de feu retentissent, faisant sur la caravane l’effet d’un coup de pied dans une fourmilière. Les projectiles tirés par les fusils crépitent sur les rochers, quand ils ne s’enfoncent pas dans la peau d’un homme ou d’un animal. Les prisonniers, désarmés, n’ont de meilleure défense que de rester allongés sur le sol sans bouger.

L’ennemi est invisible, mais les Xarths ripostent aussitôt. L’escarmouche, quoique de courte durée, est dévastatrice : les tirs, malgré la nuit, ont été de part et d’autre d’une précision redoutable. Des corps de martiens verts jonchent le sol ici et là. Ce sont en effet des créatures de la même espèce qui sont à l’origine de l’attaque. Les femmes vertes s’activent aussitôt sur les corps des blessés, dont elles extraient les balles à vif, de leurs mains gantées, sous le faible éclairage de torches enflammées, armées de leur équipement chirurgical rudimentaire.

En les observant, Melody constate que les blessés sont séparés en deux groupes. Bien qu’elle n’en comprenne pas encore la raison, son esprit scientifique identifie rapidement le critère de cette discrimination : ceux dont on a réussi à extraire les balles entières sont autorisés à regagner les rangs ; mais ceux dans la chair desquelles on a trouvé des éclats de projectiles, sont rassemblés à l’écart.

Bien que l’attaquant ait été anéanti, les Xarths manifestent une grande nervosité, en pointant du doigt les lunes qui parcourent le ciel et leur permettent de se repérer dans l’espace aussi bien que dans le temps. Ils font repartir toute la caravane dans la plus grande précipitation, comme s’il y allait de la survie générale de quitter les lieux au plus vite. Tout cela… pour seulement déplacer le campement à peine trois cent mètres plus loin.

Les hommes et animaux qui ont été isolés du groupe sont abattus impitoyablement par ce qui ressemble fort à un peloton d’exécution.

Le reste de la nuit se passe sans incident. Mais au matin, dès que la lumière du jour reparaît, des explosions se font entendre - peu sonores en raison des conditions de la propagation du son sur Mars, mais très audibles tout de même. Tous regardent alors le lieu où s’est déroulée la bataille, à l’endroit précis où le camp avait été initialement installé. Une série de petites explosions se produit en de multiples endroits, parfois sur les rochers ou dans le sol, soulevant des mottes de mousse ocre, et, offrant un spectacle macabrement horrifique, tous les cadavres éclatent, comme s’ils avaient été truffés d’explosifs.

Voilà qui donne matière à réflexion pour notre scientifique terrienne…
MJ pour John Carter de Mars
Personnage Castor KUB dans Chroniques
Avatar de l’utilisateur
Astro Buck
Champion des Plans
 
Messages: 2246
Inscription: Sam 23 Avr 2016 21:58:15

Re: SC: La Prêtresse de Mars - CH1 : Les Grands Jeux

Messagede valande le Jeu 23 Juil 2020 12:09:44

*des sauvages ! C’est des sauvages !*

Valande venait d’assister avec horreur à l’explosion des corps. Aucune sépulture, aucun respect pour les défunts, aucun honneur, simplement une méthode barbare. Elle avait envie de vomir et elle se détourna rapidement du spectacle macabre.

Rien ne se passait comme elle le voulait. Les femmes rouges n’aimaient pas sa coiffure, elle avait certainement les cheveux en bataille, pas de brosse à cheveux ici, pas de douche, pas de parfum.

Elle se remémora les événements précédents, les œufs au sol.


*elles me repoussent et acceptent Marvin, elles doivent être sexistes, je suis dégouté, pourtant je veux vraiment les aider, c’est qui cette Thern à qui je ressemble ? Je vais m’accrocher encore un peu et si rien n’est possible, inutile de faire plus d’efforts.*

Elle mémorisa comment les martiennes remercièrent Marvin pour son aide, cela pouvait servir un jour, d‘ailleurs elle n’attendit pas longtemps pour mettre cela en pratique.
Quand Marvin lui proposa la cape, offerte par celles qui ne l’aimaient pas, elle fut surprise et failli refusée.
Elle était tellement vexée d’avoir été rejetée, mais le froid allait avoir raison d’elle, et Melody avait autre chose à faire que de lui servir de couverture chauffante.

Elle prit la cape, et se dirigea immédiatement vers celle qui avait pensé à elle. Elle reproduit du mieux possible les remerciements qu’elle enregistre un peu plus tôt, en restant à bonne distance pour qu'elle ne se sente pas agressée, puis elle s’éloigna sans attendre une réaction, de toute façon elle était une pestiférée .

Les jours suivants elle ne parla pratiquement pas, passant le maximum de temps à recueillir des informations, comprendre le langage, et repérer le pseudo princesse.

Puis viens l’attaque surprise, une épreuve pas plus traumatisante que cela.
Elle avait déjà subi cela à Quantico, dans les camps de formations, même si cette fois les balles étaient réels.
Allongée pour éviter les tirs, elle essaya de repérer si une prisonnière avait besoin d’aide.
Quand l'embuscade prit fin, elle découvrit les mœurs barbares de Xarths.
Avatar de l’utilisateur
valande
Arpenteur des plans
 
Messages: 165
Inscription: Sam 09 Mai 2020 15:43:46

Re: SC: La Prêtresse de Mars - CH1 : Les Grands Jeux

Messagede Melody Winchester le Jeu 23 Juil 2020 18:21:27

Melody avait observé avec un intérêt certain tout ce qui avait pu se passer suite à l'attaque que la caravane avait subite. Par contre, elle avait pris soin de ne pas témoigner trop ouvertement son intérêt, se souvenant du sourire méchant de Brog .

Elle avait observé les femmes martiennes vertes retirer les projectiles dans les corps blessés. Un apprentissage qui pouvait toujours s'avérer utile. Elle essaya même de récupérer l'une ou l'autre balle extraite.

Pour ce qui était d'avoir abattu les individus blessés pour lesquels l'extraction avait échoué et le déplacement rapide de la caravane, ce n'est que plus tard que son esprit avait pu élaborer des hypothèses. Après les explosions en fait.

Dans les heures qui suivirent la scientifique fit mine de retourner à ses occupations habituelles tandis que son cerveau tournait à plein régime.

A un moment de la journée, elle retrouva Valande et Marvin et, discrètement, sous l'apparence d'une banale discussion, partagea avec eux le fruit de ses réflexions. Melody espérait de la sorte enrichir son propre raisonnement et peut-être trouver des pistes de réponse supplémentaires.


[MEL]- Vous avez vu ce qui s'est passé ? Avec les explosions. Je pense avoir compris que ce sont les fragments de balle qui explosent. Pas les balles entières. Celles extraites n'ont pas explosé, pas plus que les balles non tirées ne le font.

C'est très intéressant. ... il s'agit aussi d'une information vitale. Car si on est touché la balle doit être extraite entièrement et le plus rapidement possible.
Car je n'ai pas encore compris ce qui les fait exploser.
Est-ce aléatoire ? Lié au lever du soleil ? A autre chose ? Y a-t-il un délai connu avant l'explosion ?
Je pencherais plutôt pour le soleil mais rien n'est certain. De plus, cela pourrait alors signifier que si on est touché en journée par une balle qui se fragmente, on explose.

Qu'en pensez-vous ?

-(Malgré sa question, la jeune femme ne leur laisse pas l'opportunité de répondre et poursuit)-

C'est sans doute pour cela qu'ils les ont abattus. Ils allaient de toute façon mourir. Et explosé de l'intérieur cela ne doit être joli-joli comme mort. Et de panique, ils risqueraient de s'approcher du reste de la caravane et donc de faire plus de victimes.

-(elle poursuit plus pour elle-même)-

Cette capacité d'explosion des fragments de balles est des plus intéressante et son pouvoir destructeur est immense. On peut facilement faire exploser un obstacle. Vous avez remarqué que cela fonctionnait aussi dans le sable ou sur les rochers ? Et imaginez si vous faites ingérer un fragment de balle, à son insu, à quelqu'un durant la nuit, il explosera sans doute au petit jour.
Ou mieux encore, si on parvient à réduire une balle en une sorte de poudre et en faire ingérer même une infime partie à son ennemi, il pourrait lui occasionner une hémorragie interne fatale. Ni vu ni connu...

La jeune femme laisse sa dernière phrase en suspend. Ses yeux brillent sous le soleil martien et un franc sourire éclaire son visage.
Alias Rosamund dans Chroniques Oubliées
Fiche de perso Melody
Avatar de l’utilisateur
Melody Winchester
Arpenteur des plans
 
Messages: 160
Inscription: Sam 16 Mai 2020 16:53:18

Re: SC: La Prêtresse de Mars - CH1 : Les Grands Jeux

Messagede Astro Buck le Ven 24 Juil 2020 00:18:32

Trois nouvelles journées de voyage se succèdent encore, sans connaître d'incident majeur.

Valande aperçoit parfois la prisonnière rouge aux atours de princesse. Le Xarth qui la tient attachée à la selle de son thoat est visiblement un membre influent de la tribu, sans doute une sorte de chef, car à plusieurs reprises il distribue des ordres qui sont aussitôt exécutés par d'autres de son espèce, sans faire l'objet de la moindre discussion. Or il ne semble guère apprécier qu'on approche sa belle prisonnière.

Cependant, parvenant parfois à tromper sa vigilance, Valande trouve l'occasion d'échanger avec elle quelques gestes, des regards, et des mots dont seules l'intonation et parfois le contexte permettent de deviner le sens. C'est ainsi que la blonde Terrienne finit par acquérir la certitude que la ravissante martienne rouge se prénomme : Xaxa.

Lorsque la connivence qui se noue entre elles devient manifeste aux yeux des autres martiens rouges, Valande constate que leur défiance à son égard s'atténue peu à peu. Cela permet à la jeune femme de mieux progresser dans l'acquisition des rudiments de la langue martienne.

Tout d'abord, elle constate que tous les martiens, qu'ils soient de race rouge ou verte, parlent la même langue. Une langue assez simple et rudimentaire, si on ne considère que les mots "parlés" dont elle se compose. Car en effet, ce qui la complexifie, c'est que cette langue, ainsi que le découvre Valande avec stupéfaction, n'est pas seulement formée de mots qui se prononcent, mais également de mots qui... se pensent. En effet, elle "entend" certains des messages que les martiens lui adressent alors qu'ils ont la bouche fermée ! La conclusion qui s'impose c'est que la communication entre martiens est également véhiculée par des ondes télépathiques. L'acquisition de cette langue demande donc aux Terriens de développer des aptitudes psychiques qui, sur Terre, sont restées toute leur vie durant à l'état latent.

Paradoxalement, c'est en s'intéressant aux animaux que Marvin, de son côté, fait à son tour la même découverte. En effet, si les animaux se montrent réceptifs à ses caresses, il a tout d'abord du mal à se faire entendre d'eux et, quand il les appelle, ceux-ci l'ignorent la plupart du temps. En observant la manière dont les martiens verts les dirigent, Marvin commence à capter les impulsions télépathiques que les cavaliers envoient à leur monture. Du même coup, le voile se lève sur ce qui était jusqu'alors un mystère : si les martiens verts n'ont pas besoin de rênes pour diriger les thoats, c'est qu'ils les dirigent au moyen d'un lien télépathique. Voilà ce que doit absolument parvenir à maîtriser Marvin s'il veut obtenir de réels résultats avec les bêtes.

Quant à Melody, les martiens rouges ne relâchent pas leur méfiance à son égard : la notoriété dont elle jouit parmi les Xarths depuis qu'elle a terrassé l'un d'entre eux en combat singulier, ainsi que la prévenance de Thorsa qui veille constamment à son bien-être, ne sont pas pour améliorer sa réputation ! Mais la grande martienne verte lui parle régulièrement, ce qui lui permet également de commencer à acquérir quelques éléments linguistiques.

Enfin, alors que le soleil brûlant descend sur l'horizon de la désolation ocre, les Xarths se mettent à hâter le convoi, faisant claquer les fouets, piquant les traînards de leurs lances, comme s'ils voulaient rapidement boucler une étape.

Les Terriens comprennent bientôt que la caravane arrive enfin à sa destination.

Le terrain se met à monter de façon assez abrupte, à l'approche de ce qui, de loin paraissait être une chaîne montagneuse. Mais, après avoir emprunté la piste rocailleuse qui permet d'y accéder, ils comprennent qu'il s'agit en vérité d'un vaste plateau, très élevé.

Au bord du plateau s'élèvent les murs d'une grande cité. Ses bâtiments nombreux et monumentaux sont coiffés de dômes qui brillent sous le soleil. La plupart sont flanqués de multiples tours, de formes variées, contournées et vrillées, parfois aussi fines que des flèches de cathédrales. De place en place s'élèvent des colonnes cyclopéennes surmontées de statues colossales.

Un mot circule alors dans la masse des voyageurs, un mot que les Terriens ont déjà entendu : le mot "Xarth". Ils comprennent alors que ce mot est non seulement le nom des martiens verts qui dirigent cette caravane, mais que c'est également le nom de cette cité, qui est la leur.
MJ pour John Carter de Mars
Personnage Castor KUB dans Chroniques
Avatar de l’utilisateur
Astro Buck
Champion des Plans
 
Messages: 2246
Inscription: Sam 23 Avr 2016 21:58:15

Re: SC: La Prêtresse de Mars - CH1 : Les Grands Jeux

Messagede valande le Ven 24 Juil 2020 08:17:49

Le voyage dans cette immensité désertique allait prendre fin, mais va lande savait que les ennuis étaient loin d’être fini. La vente des esclaves était proche.

Elle aurait bien voulu que le voyage dure un peu plus longtemps, surtout depuis qu’elle avait réussi à dompter les amazones rouges. La persévérance avait fini par payer. Xaxa et tous les Martiens à priori communiquaient par télépathie, sans doute un moyen de contourner la mauvaise diffusion du son sur cette planète. Cela expliquait aussi pourquoi les barbares étaient la plupart du temps silencieux.

Valande avait fait comprendre qu’elle s’appelait Val et lui avait demandé de lui apprendre la langue par télépathie ou au moins que d’autres femmes rouges prennent le relais, évidemment en toute discrétion, les Xarth ne devaient rien savoir.

Les informations de Mel avaient modifié sa vision des hommes verts. Valande pensait qu’ils avaient fait exploser les corps, mais d’après Mélody c’était un effet secondaire des balles qu’ils avaient reçu pendant le combat. Si cela était vrai, cela changeait un peu la situation.

L’idée d’empoisonner la nourriture des Xarth était une bonne idée, mais pour aller où ? et comment ? Peut-être chez les femmes rouges.

La proximité des murailles la rappela à la réalité.
Avatar de l’utilisateur
valande
Arpenteur des plans
 
Messages: 165
Inscription: Sam 09 Mai 2020 15:43:46

Re: SC: La Prêtresse de Mars - CH1 : Les Grands Jeux

Messagede Marvin Lerouge le Ven 24 Juil 2020 17:40:02

Dépassé. Marvin était dépassé par la situation. Pour le moment, il avait du mal à trouver ses marques. Pour en revenir avec sa carrière terrienne, il avait du mal à savoir quel objectif atteindre. Quand il courrait, il savait qu’il y avait une ligne d’arrivée, même s’il devait pour ça vaincre la fatigue de son corps et passer une nuit dehors. Mais ici ? Dans cet environnement désertique en plein milieu de tant de choses inconnues ? Marvin se sentait comme un mouton qui suivait le reste du troupeau… Sans compter que Melody semblait particulièrement intéressée pour faire exploser tout et n’importe quoi. C’était… étrange. En quelque sorte : malaisant. Mais elle restait une des deux dernières terriennes, et il y avait donc un lien avec elle.

Délaissant ses activités avec la faune martienne, Marvin était revenu auprès de Valande et Melody. Il lui semblait faire des avancées mais il n’était pas encore sur de ses hypothèses. Tout comme il n’avait pas encore acquis un niveau de maîtrise. Il tatonnait et l’approche de la cité devenait un frein à ses activités.


[MARVIN] – Salut, les filles. Vous tenez le coup ?

Marvin vérifia que personne ne tendait l’oreille pour les écouter. Bon, ils parlaient tous terriens et ils ne pouvaient pas être compris. Mais ça restait un des seuls gestes qu’il pouvait faire.

[MARVIN] – Je crois que j’ai compris quelque chose d’important. Je commence à passer pas mal de temps avec les thoats, les zitidars et les calots. Et je crois comprendre comment ils font pour être réceptifs aux martiens.

Il s’arrêta un instant. Un instant de doute en imaginant qu’il allait peut-être dire une connerie.

[MARVIN] – Je crois qu’il y a une sorte de lien télépathique. Je ne sais pas comment je pourrais l’avoir. Je ne sais pas si je pourrais l’avoir. Mais je vais continuer à chercher à comprendre. Mais ça, c’est mon affaire. Ce que je voulais vous dire,

Et il porta un regard plus appuyée sur Mel qui voulait tout faire exploser.

[MARVIN] – C’est qu’on devrait peut-être faire attention à nos pensées… Ouais, je sais, ça semble débile. Et, dans le cas où c’est vrai, c’est pas en mettant nos mains autour de notre tête que ça fera bouclier.
Personnage de Alcide Cherche-Cerf pour l'univers de Chroniques Oubliées
Personnage de Roy Christ pour l'univers de l'Appel de Cthulhu

Marvin Lerouge
Avatar de l’utilisateur
Marvin Lerouge
Marcheur des plans
 
Messages: 97
Inscription: Dim 17 Mai 2020 09:06:40

Re: SC: La Prêtresse de Mars - CH1 : Les Grands Jeux

Messagede Melody Winchester le Ven 24 Juil 2020 19:44:50

Mel avait délaissé la vision de l'impressionnante cité Xarth pour écouter les suppositions de Marvin.

La scientifique n'avait tenté de communiquer ni avec les animaux, ni avec les martiens rouges. En fait, à part de Thorsa, elle n'était pas vraiment proche de qui que ce soit.

Ses relations étaient à peine plus "intimes" avec Valande et Marvin bien qu'ils continuaient à dormir "ensemble".


*Au fond, ce n'est pas bien différent de sur Terre.*

La jeune femme repensa soudain à Jason. Elle ne savait pas pourquoi mais elle aurait aimé revoir le marines. Enfin, elle avait peut-être une petite idée du pourquoi...

Elle secoua la tête pour revenir à la conversation et répondit.


[MELODY] - Si ce que tu dis est exact, il faut trouver le moyen de dissimuler nos pensées.
C'est peut-être pour cela que les martiens rouges ne tentent pas de s'enfuir... ou alors, il y a autre chose.

Melody pensait aux œufs. Elle imaginait mal les martiens rouges abandonner leur descendance.
Qu'ils soient ovipares l'intriguait toujours autant mais elle avait choisi de concentrer ses recherches sur autre chose.

Après sa discussion avec Marvin et Valande, elle décida de se mettre en quête de la princesse, la fâmeuse Xaxa. Elle se doutait qu'elle ne pourrait pas l'approcher de beaucoup. Entre son geôlier et les membres de son peuple, elle était consciente qu'on lui ferait barrage. Elle chercha juste à s'approcher assez et à croiser le regard de la princesse avant de se concentrer pour lui envoyer un message mental qui, elle l'espérait, serait compris par l'intéressée.


*Pardon. J'ignorais ce que contenait ces œufs et mon ignorance vous a causé préjudice et douleur. Je suis désolée.*

Melody ne s'attarda pas et retourna vers Thorsa. Elle voulait mettre le temps qui lui restait avant l'arrivée en ville pour "questionner" celle-ci sur le langage par télépathie et les moyens pour protéger son esprit. Mais aussi pour obtenir, si possible, quelques renseignements sur la princesse Xaxa.
Alias Rosamund dans Chroniques Oubliées
Fiche de perso Melody
Avatar de l’utilisateur
Melody Winchester
Arpenteur des plans
 
Messages: 160
Inscription: Sam 16 Mai 2020 16:53:18

Re: SC: La Prêtresse de Mars - CH1 : Les Grands Jeux

Messagede Astro Buck le Ven 24 Juil 2020 23:55:27

Sous les larges pattes des thoats et des zitidars se déroule à présent une longue route pavée, qui évoque les voies romaines de l'Antiquité terrienne, et dans le même état de ruine où on les trouve aujourd'hui, usée, disloquée, rongée par les mousses. L'entretien des infrastructures routières n'est de toute évidence pas la priorité des hommes verts.

Tout en cheminant, Thorsa s'efforce de répondre aux questions de Melody, en articulant lentement, dans un langage qu'elle tâche de rendre aussi intelligible que possible.


[THORSA] - Parler par la pensée s'apprend. Nous l'apprenons aux nouveaux-éclos dès leur première semaine après la sortie de l’œuf. Tu ne l'as pas appris ? Tout le monde sur Barsoom parle ce langage. Mais toi tu es différente. J'entends tes mots avec mes oreilles. Mais je n'entends pas tes pensées. Ton esprit est fermé comme une noix de sorapus. Peu savent faire ça. C'est pour ça que le mensonge n'existe presque pas sur Barsoom.

Mais elle, là, celle que tu appelles Xaxa, elle doit savoir aussi fermer son esprit. Parce que c'est une menteuse. Oui, je sais qu'elle ment parce qu'elle dit et elle pense qu'elle est une "Jeddara" chez les hommes rouges. Mais le mot "Jeddara" n'existe pas. Xaxa dit que ça veut dire une Jeddak femelle. Mais une Jeddak femelle, ça n'existe pas. Alors elle ment, forcément.

Xaxa doit quand même être quelqu'un d'important pour les hommes rouges. Parce qu'elle porte un métal précieux et travaillé.

Tandis que Thorsa prononce ces derniers mots, la caravane passe sous une porte monumentale et, pour s'écouler à travers les rues, se divise en plusieurs colonnes de marche, les montures empruntant sans hésiter ni même regarder autour d'eux un itinéraire qui semble être inscrit dans leurs habitudes depuis fort longtemps.

Les trois compagnons d’aventure constatent que de nombreux bâtiments sont déserts. Sans qu’ils soient trop dégradés, on voit bien qu’ils n’ont pas été habités depuis des années, peut-être même plusieurs générations.

Mais ils n'ont guère le temps d'admirer l'architecture car ils franchissent bientôt une seconde poterne, qui donne sur une rue obscure, bordée par de hauts murs aveugles. Les hommes verts s'arrêtent, formant une haie de guerriers de chaque côté. Fermant la marche en rang serré, 3 zitidars avancent implacablement, comme des chasse-neige, poussant devant elle la foule des prisonniers. S'ensuit une grande bousculade, qui entraîne Valande, Marvin et Melody dans son flot irrépressible.

Ils passent un nouveau porche et débouchent dans une vaste salle voûtée. Alors que le dernier prisonnier passe la porte, une lourde grille en fer forgé se referme derrière lui en émettant un raclement sinistre. A l'autre extrémité de la pièce, la lumière du jour pénètre par une autre porte, fermée de la même manière.

Les trois Terriens se trouvent enfermés dans cette salle aux allures de prison, en compagnie de six hommes rouges, trois femmes rouges et un homme vert.
MJ pour John Carter de Mars
Personnage Castor KUB dans Chroniques
Avatar de l’utilisateur
Astro Buck
Champion des Plans
 
Messages: 2246
Inscription: Sam 23 Avr 2016 21:58:15

Re: SC: La Prêtresse de Mars - CH1 : Les Grands Jeux

Messagede Marvin Lerouge le Sam 25 Juil 2020 11:13:07

Le temps des réflexions semble terminé. En entrant dans cette salle voutée, Marvin a tout de suite pensé au film Gladiator. Il a pensé aux geoles qui enferment les prisonniers avant d’être relâché dans une arène. Il espère se tromper. Car il n’a aucune envie de se retrouver dans un duel à mort.

Il observe rapidement les dix martiens avec eux. Est-ce qu’il remarque quelque chose par rapport à leur musculature ? Peut-être des faiblesses sur lesquels il pourrait jouer ? Mais Marvin ne pousse pas longtemps son observation. Ce qui lui importe le plus, c’est de découvrir l’environnement de l’autre côté de la salle voutée.

Alors il se déplace, pose les mains sur les barreaux et observe…
Personnage de Alcide Cherche-Cerf pour l'univers de Chroniques Oubliées
Personnage de Roy Christ pour l'univers de l'Appel de Cthulhu

Marvin Lerouge
Avatar de l’utilisateur
Marvin Lerouge
Marcheur des plans
 
Messages: 97
Inscription: Dim 17 Mai 2020 09:06:40

Re: SC: La Prêtresse de Mars - CH1 : Les Grands Jeux

Messagede valande le Sam 25 Juil 2020 17:07:38

* c'est quoi cette arnaque ? on dirait une petite arène. j'en ai marre d'être manipulé par des psychopathes.*

les grilles de la salle venait de se fermer sur le petit groupe. Valande avait l'impression qu'ils allaient devoir se battre pour amuser la galerie. Elle avait perdu de vue Xaxa.

La ville était bien construite, mais pas du tout entretenue, la seule explication pour Valande, c'est que cette ville a été conquise par les Xarths, mais qu'ils ne l'ont pas construite.


*soit ils veulent nous voirent se battre, mais ils risquent de perdre de l'argent, à moins que...mais oui j'ai compris, c'est la salle de ventes aux enchères*

Elle leva la tête et regarda tout autour de la pièce, pour vérifier qu'elle avait vu juste et qu'il devait y avoir des balcons avec des acheteurs qui regardaient le premier lot en vente.
Puis au pire si elle se trompait, avec un saut magique de Mars, elle pourrait trouver un moyen de s'échapper avec ses 2 amis.


[Valande] - Mel! Marvin! quoi qu'il arrive, soyons solidaire. S'il faut utiliser l'étrange gravité de cette planète pour fuir, hésitez pas.

Elle essayait de se faire comprendre des autres prisonniers avec son language limité.

[VALANDE] - au moindre danger, on se regroupe et on lutte ensemble. Il vaut mieux mourir en tuant ces salopards, que les servir !
Avatar de l’utilisateur
valande
Arpenteur des plans
 
Messages: 165
Inscription: Sam 09 Mai 2020 15:43:46

Re: SC: La Prêtresse de Mars - CH1 : Les Grands Jeux

Messagede Melody Winchester le Sam 25 Juil 2020 17:35:56

Melody est loin de partager l'optimisme de Valande. Elle n'est pas sans ignorer l'aversion que les martiens rouges lui portent.
Pour ce qui est du martien vert, la scientifique se demande s'il ne pourrait pas appartenir à une autre cité.


* Peut-être est-ce ainsi qu'ils sont organisés. Des cités rivales disséminées dans ce désert. Mais alors qu'en est-il des martiens rouges. Et existe-t-il des martiens d'autres couleurs ....*

La scientifique peste contre elle-même.

* J'aurais dû interroger Thorsa quand j'en avais l'occasion !*

La jeune femme refuserait de l'admettre mais elle n'avait pas imaginé que Thorsa puisse l'abandonner au même titre que n'importe quel prisonnier.

[MEL]- Ok Val. On reste sur nos gardes et attentifs. Je me demande bien ce qu'ils nous veulent.

Melody s'approche de la grille du fond de la pièce, celle derrière laquelle on aperçoit de la lumière. Une potentielle sortie ?

Elle se déplace lentement pour ne pas alarmer les martiens rouges, tout en cherchant à se tenir loin d'eux mais sans perdre des yeux les 10 martiens enfermés avec eux.

Une fois à la grille, elle jette un œil de l'autre côté.
Alias Rosamund dans Chroniques Oubliées
Fiche de perso Melody
Avatar de l’utilisateur
Melody Winchester
Arpenteur des plans
 
Messages: 160
Inscription: Sam 16 Mai 2020 16:53:18

PrécédentSuivante

Retourner vers John Carter de Mars - Aventures sur Barsoom

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron