SC: LA TROIE ENGLOUTIE - Ch 2 : Les mystères de l'Opéra

Modérateur: Astro Buck

SC: LA TROIE ENGLOUTIE - Ch 2 : Les mystères de l'Opéra

Messagede Astro Buck le Sam 12 Nov 2016 00:12:41


Scénario Hollow Earth Expedition


LA TROIE ENGLOUTIE


Second Chapitre : Les Mystères de l'Opéra.



Avec la participation de Kitty Yellow et marie1988


Image


Paris, Septembre 1909, Palais Garnier...

La salle de spectacle est plongée dans la pénombre. L'obscurité s'épaissit à mesure que l'on se rapproche de l'entrée des spectateurs. Côté scène, par contre, quelques rais de lumière blafards tombent des hauteurs, éclairant cinq personnes.

Un machiniste aux yeux caves et embués d'alcool. (René)

Un homme ventripotent, au visage rond et d'une relative élégance. (Ernest Van Dyck)

Une femme, vêtue d'un costume antique, se tient accrochée à l'épaule de ce dernier. (Lucienne)


Image


Les deux autres personnes sont deux femmes qui se rencontrent pour la première fois...
MJ pour John Carter de Mars
Personnage Castor KUB dans Chroniques
Avatar de l’utilisateur
Astro Buck
Champion des Plans
 
Messages: 2264
Inscription: Sam 23 Avr 2016 21:58:15

Re: SC: LA TROIE ENGLOUTIE - Ch 1 : Prélude

Messagede marie1988 le Sam 12 Nov 2016 01:27:18

Mademoiselle B était une femme d'un certain age, rondouillarde avec un visage bouffi, boudiné.
Son volume corporel l'obligeait à adopter une démarche lourde que seule les personnes souffrantes d'un surpoids étaient contraint d'utiliser. On devinait même une légère claudication côté droit venant de douleurs au niveau de la cheville du même côté.
Elle portait un manteau gris et un chapeau à plumes. Sa voix était haut perchée


[MARIE] - Mais que lui est il arrivé au pauvre homme pour tomber dans les pommes ainsi ?
C'est inouï, incompréhensible, si les hommes nous piquent nos prérogatives ou va t on !
Que peux ton faire pour ce pauvre homme ?

Elle se tourna vers Van Dyck

[MARIE] - Si il est de vos amis, alors allons l'aider je ne m'y connais pas trop en médecine, mais il avait l'air couvert, ne faut il pas qu'il respire un peu ? Ou bien qu'il sorte dehors respirer de l'air frais ?
Avatar de l’utilisateur
marie1988
Arpenteur des plans
 
Messages: 204
Inscription: Jeu 24 Mar 2016 19:11:01

Re: SC: LA TROIE ENGLOUTIE - Ch 1 : Prélude

Messagede Kitty Yellow le Sam 12 Nov 2016 08:36:33

La jeune fille qui sortait de la cage d'escalier mesurait dans le mètre soixante dix et était svelte et élégante. Presque passe partout de sa tenue et n'imposait rien de sa prestance. En réalité, elle ne dégageait rien de particulier meme si elle était d'une beauté évidente. Maquillée que de façon légére elle ne semblait pas appartenir à la classe des Dame, ou de l’aristocratie. Elle n'avait aucune exubérance et ne ne semblait meme pas attirer les regards masculin malgré son évidente jeunesse


Elle jeta un regard appuyé en direction du duo femmes aux cotés de monsieur Van Dyck, une lueur de curiosité dans le regard comme si elle essayait de se souvenir d'un détail. Elle s'approcha de l'homme aux yeux caves et embués d'alcool. et lui chuchota quelque chose à l'oreille, un sourire au visage

PJ de Alex pour la partie Magna Veritas
Avatar de l’utilisateur
Kitty Yellow
Explorateur des plans
 
Messages: 347
Inscription: Jeu 13 Oct 2016 16:56:02

Re: SC: LA TROIE ENGLOUTIE - Ch 2 : Les mystères de l'Opéra

Messagede Astro Buck le Dim 13 Nov 2016 00:24:19

En réponse aux chuchotis de Kitty, le machiniste répond par d'autre chuchotis, sa tête tournant de droite et de gauche dans un mouvement de dénégation et son regard s'attardant plus qu'il n'est convenable sur la personne de Mademoiselle B... Puis il chasse une mouche invisible devant ses yeux et poursuit son chemin vers le fond de la scène.

Tout-à-coup, un homme arrive en courant, une grosse valise à la main. Il est suivi par un véritable troupeau humain : danseuses affolées, pompiers, ouvriers, administrateurs... L'Opéra, qui semblait presque désert quelques instants auparavant, se réveille comme une fourmilière dans laquelle on aurait donné un coup de pied.


[VAN DYCK] - (S'adressant à Mademoiselle B) C'est le Dr Lelong, le médecin du théâtre !

[DR LELONG] - Où est le malade ?

[VAN DYCK] - Ils ont dit qu'ils l'emmenaient au Foyer de la Danse.

Et dans un bruit de cavalcade assourdissant, la foule crève le rideau et disparaît de la scène. Le silence qui s'ensuit, encore chargé d'échos, ne dure pas longtemps. Lucienne, la cantatrice, se met à hurler :

[LUCIENNE] - MAIS JE VOUS DIS QU'IL Y A UNE MORTE DANS LES DESSOUS DE LA SCENE ! QUI C'EST QUI VA FAIRE UN PEU ATTENTION A CE QUE JE DIS A LA FIN ?
MJ pour John Carter de Mars
Personnage Castor KUB dans Chroniques
Avatar de l’utilisateur
Astro Buck
Champion des Plans
 
Messages: 2264
Inscription: Sam 23 Avr 2016 21:58:15

Re: SC: LA TROIE ENGLOUTIE - Ch 2 : Les mystères de l'Opéra

Messagede marie1988 le Dim 13 Nov 2016 01:38:09

Marie écouta les récriminations de Lucienne et ayant suivit du regard le Dr Lelong, elle lui emboita le pas avec la ferme intention de lui communique cette information. Elle semblait visiblement exténuée de la tournure que prenait les choses

Elle se fraya un chemin devant tous les curieux et tenta d'attirer l'attention du Dr Lelong

[MARIE] - Docteur Lelong, docteur LELONG, DOCTEUR LELONG !

Elle supposa que le dernier "docteur Lelong" prononcé avec emphase et force allait attirer l'attention de ce dernier

[MARIE] - Il semblerait qu'une autre personne ai besoin de votre attention, ou défaut de vos compétences !
Avatar de l’utilisateur
marie1988
Arpenteur des plans
 
Messages: 204
Inscription: Jeu 24 Mar 2016 19:11:01

Re: SC: LA TROIE ENGLOUTIE - Ch 2 : Les mystères de l'Opéra

Messagede Kitty Yellow le Dim 13 Nov 2016 07:45:06

La demoiselle resta là un petit moment, regardant Lucienne avec attention. Elle arborait une mine inquiete sur le visage et rajusta ses meches blonde sur son épaule sur ses paules en respirant un grand coup, comme si elle voulait prendre une dose de courage. Il fallait prendre une decision et agir, ce qu'elle fit. D'un pas rapide, elle se déplaca alors et grimpa vers un endroit sur elevé un banc ou la scene si elle n' était pas loin, de sorte à etre plus grande que les autres et de surplomber son auditoire. Ainsi placée, on pouvait voir la silouhette fluette de la demoiselle qui commencait à taper dans les mains pour attirer l'attention vers elle


Image


Aprés s'etre assuré qu'on la regardait, elle arréta et parla à voix haute


[KITTY] - Seignor et Seignores, yé vous demande votre attentionné...Yé suis Kitty, assistante del Seignor Pages pour la représentation ....Oun jeune fille di nom dé Paula, a eu oun accidenté sur la scéna il y a quelques minoutes-Elle pointe un lieu située vers le fond de la scene. Le groupé de Machiniste -Elle pointe l'homme à la casquette- a laissé tombé oun panneau du plafond, et celui ci est tombé sur la malheureuse Paula juste ou pokito avant que la Seignorita arrive sur la scène -Elle pointe la femme aux cotés de Van Dyck vêtu d'un drapé blanc et la regarda comme si elle voulait se rappeler à sa mémoire- Yé demandé de l'aide à la Seignorita et son groupé mais personne n'a pas voulu m'aider n'est ce pas Seignorita?.. Aprés leur représentationne, tout el mondo a disparou et le corps de Paula égalementé...La seignorita ici présente -Elle pointe Lucienne du bout des doigts- vient d'apporter à votre attention qu'un corps git dans les profondeurs des coulisses....Il ne peut s'agir qué del corps de Paula que yé recherche depuis 10 minoutes.


Afin d'éviter que les voix ne s'eleve et que les gens ne commencent à crier, elle leve les paume des mains vers le groupe pour demander le silence


[KITTY] - Yé vé aller demander à ce que l'on appelle la Policia sur le champs et elle sera la dans quelques minoute. Bien entendu, elle va vouloir poser des Questionnes à chacun d'entré vous. C'est pourquoi, yé vous demanderé à vous tous - Kitty pointe du doigt chaque personne présente dans la salle comme si elle les comptait à voix basse - de garder votre calmé, et surtout, ne pas quitter cette salle . Yé vous remercie de votre attentionné Seignores, Seignoritas!

Aprés avoir légérement incliné la tete comme pour remercier son publique de son attention, elle descendit de sa position sur élevée et se dirigea vers la sortie d'un pas pressé.
PJ de Alex pour la partie Magna Veritas
Avatar de l’utilisateur
Kitty Yellow
Explorateur des plans
 
Messages: 347
Inscription: Jeu 13 Oct 2016 16:56:02

Re: SC: LA TROIE ENGLOUTIE - Ch 2 : Les mystères de l'Opéra

Messagede Astro Buck le Dim 13 Nov 2016 16:14:28

A l'appel de Marie, ce n'est pas le Dr Lelong qui revient sur ses pas, mais un homme en uniforme qui se présente aussitôt en claquant des talons :

Image


[PAPIN] - Lieutenant de pompiers Papin, à votre service !

Il s'approche de Marie et pose une main rassurante sur son avant-bras.

[PAPIN] - Le Dr Lelong est fort occupé. Mais je suis là, moi. Qui a besoin d'être secouru, dites-vous ?

La bouche ouverte, à en faire tomber sa mâchoire inférieure sur ses pieds, il regarde Kitty qui se tient debout sur le piano (hormis cet instrument, en effet, le plancher de scène ne présente rien d'autre sur quoi grimper). A la fin de son laïus, tandis qu'elle s'en va, le pompier lui crie :

[PAPIN] - Bonne idée ! Allez donc chercher un gendarme. Nous allons tâcher de retrouver votre Paula pendant ce temps.

Le pompier se tourne vers Lucienne et lui demande :

[PAPIN] - Vous étiez là au moment de l'accident avec cette Paula ?

La cantatrice pose une main sur son cœur et prend un air indigné.

[LUCIENNE] - Moi ? Mais pas du tout ! Je n'ai jamais vu cette... escaladeuse de piano et je ne connais pas non plus de Paula. A moins qu'elle veuille parler de la femme morte dans les dessous de scène. Mais je vous garantis qu'aucun panneau ne lui est tombé sur la tête. Elle était bien vivante quand je l'ai vue. Et puis, comme dans un rêve, je lui ai donné le bouquet de fleurs et puis elle est... morte.

Ernest prend la main de Lucienne et la tapote doucement.

[VAN DYCK] - Allons ma chère amie, vous dites "comme dans un rêve". C'était peut-être un rêve, tout simplement ? L'excès de travail, la fatigue... Je vous accompagne voir le Dr Lelong, puisqu'il est là. Il vous prescrira quelque chose.
MJ pour John Carter de Mars
Personnage Castor KUB dans Chroniques
Avatar de l’utilisateur
Astro Buck
Champion des Plans
 
Messages: 2264
Inscription: Sam 23 Avr 2016 21:58:15

Re: SC: LA TROIE ENGLOUTIE - Ch 2 : Les mystères de l'Opéra

Messagede Kitty Yellow le Dim 13 Nov 2016 21:36:28

Kitty, arréta sa course à hauteur de la porte, dés l'arrivée du lieutenant Pompier, qu'elle avait d'abord pris pour un gendarme à cause de l'uniforme. Elle avait écouté les réponses à son pseudo interrogatoire et n'avait pas manqué de plisser les yeux au moment de la réponse de la dénommée Lucienne. Elle regagna l'intérieur de la salle et alla en direction de Papin


[KITTY] - Seignor Papine, pourriez vous accompagner cette yeune femme pour voir le corps? C'est trés importanté et si c'est bien Paula, elle a peut etre besoin de soins directement



Aprés s’être assuré de la réponse de Papin, elle ferait volte face et se dirigerait vers l'accueil pour demander au concierge de faire appel à un membre des forces de l'ordre au plus vite
PJ de Alex pour la partie Magna Veritas
Avatar de l’utilisateur
Kitty Yellow
Explorateur des plans
 
Messages: 347
Inscription: Jeu 13 Oct 2016 16:56:02

Re: SC: LA TROIE ENGLOUTIE - Ch 2 : Les mystères de l'Opéra

Messagede marie1988 le Mar 15 Nov 2016 14:59:22

Marie se dirigea vers la sortie et alla directement voir le concierge pendant que la jeune femme à l'accent hispanique prononcé était en discussion avec le lieutenant des pompiers. La mine de Marie était déconfite, son teint livide et elle semblait relativement paniqué, fébrile

(MARIE] - Excusez moi de devoir vous déranger de nouveau, mais il va falloir que j'aille chercher un policier, il semble y avoir eu un accident, ou autre chose. Préférez vous vous en charger, ou bien préférez vous que je la fasse ?
C'est une telle agitation, un des ténors est en train d'être ausculté par le médecin de l'opéra. Il serait tomber dans les pommes, vous rendez vous compte u homme tomber dans les pommes, cela ne vous arriverait pas à vous, vous êtes un homme, un véritable. en prononçant cette dernière assertion, elle posa sa main sur celle du concierge

Et il est question d'autre chose, mais je n'ai pas bien compris. En faite, je me sens pas très bien après toutes les émotions de tout à l'heure, c'est presque plus que je ne peux en supporter. Si vous n'y voyez pas d'inconvénient je vais aller prendre l'air et tenter de prévenir un agent de police.

Son air dénotait comme une certaine attirance pour le concierge, bien que particulièrement accablé par tous les évènements, elle voulait partager ce moment, bien que l'endroit et le moment ne s'y prêta pas.
Avatar de l’utilisateur
marie1988
Arpenteur des plans
 
Messages: 204
Inscription: Jeu 24 Mar 2016 19:11:01

Re: SC: LA TROIE ENGLOUTIE - Ch 2 : Les mystères de l'Opéra

Messagede Astro Buck le Mar 15 Nov 2016 17:54:10

[hrp]Cas complexe d'actions simultanées... On me rappelle la règle PBF suivante : l'action décrite dans un post par un joueur ne peut pas remonter dans le temps et se passer AVANT l'action qui a été décrite par un autre joueur dans un post précédent. En l'occurrence : Marie, tu décris une action en la situant dans le temps "pendant que la jeune femme à l'accent hispanique prononcé était en discussion avec le lieutenant". Mais je ne peux pas faire commencer l'action de Marie avant que Kitty ait fini de prononcer sa dernière phrase. PAR CONTRE le dernier paragraphe de Kitty décrit une action au conditionnel, ce qui exprime non pas une action déjà réalisée, mais les INTENTIONS du PJ, l'action pouvant être réajustée selon la "réponse" de l'environnement (= MJ). DONC il est possible que l'action décrite par Marie commence à se produire dans cette phase de déclaration d'intention. La brève situation que je décris ci-après est à l'intention exclusive de Kitty : précises-moi seulement si cette nouvelle donnée (le départ de Marie) provoque une modification de tes intentions / de ton action et, le cas échéant, laquelle.[/hrp]

Le lieutenant de pompiers secoue vigoureusement son index devant le nez de Kitty, dans un geste de dénégation soulignant ses paroles :

[PAPIN] - De toute évidence, vous êtes la seule à pouvoir nous dire si la femme supposée morte là-dessous est bien la Paula dont vous parlez. Il est donc impératif que vous restiez avec nous.

Au moment où Papin prononce ces mots, Kitty, du coin de l'œil, voit Marie traverser la scène en direction des coulisses.
MJ pour John Carter de Mars
Personnage Castor KUB dans Chroniques
Avatar de l’utilisateur
Astro Buck
Champion des Plans
 
Messages: 2264
Inscription: Sam 23 Avr 2016 21:58:15

Re: SC: LA TROIE ENGLOUTIE - Ch 2 : Les mystères de l'Opéra

Messagede Kitty Yellow le Mer 16 Nov 2016 18:31:48

[hrp]Oui je sais que cela a déjà été dis à SG mais je penserais à faire un post pour la formation histoire de bie rappeler qu'on commence toujours le RP du personnage à la fin du post juste au dessus.[/hrp]

Kitty regarda le Pompier avec étonnement tout en regardant la jeune femme qui partait en coulisse.

*Elle n'a pas dû entendre ma demande de ne pas quitter la salle *


Elle fit un sourire forcé au Pompier


[KITTY] - Seignor, j'ignore tout de l'endroit ou est mon assistante. Si vous désirez, je peux vous accompagner, mais il faudra demander à cette dame de nous conduire à l'endroit ou elle a vu le corps. Cela m'étonne d'autant plus que cette Seignorita prétende que la femme qu'elle a vu serait tombée en sentant un bouquet de fleur, car Seignor Jules, lui-meme, est également tombé dans les escaliers alors qu'il tenait des fleurs dans la main.

Mais ne tardons pas car je vois que ma demande de ne pas quitter la salle jusqu'à l'arrive de la police n'a pas été prise en compte par tout le monde et des gens ont déjà quitter ce lieu.
PJ de Alex pour la partie Magna Veritas
Avatar de l’utilisateur
Kitty Yellow
Explorateur des plans
 
Messages: 347
Inscription: Jeu 13 Oct 2016 16:56:02

Re: SC: LA TROIE ENGLOUTIE - Ch 2 : Les mystères de l'Opéra

Messagede Astro Buck le Mer 16 Nov 2016 21:14:13

Le concierge bombe le torse, manifestement sensible aux suggestions flatteuses de Marie à l'endroit de sa virilité.

[CONCIERGE] - Vous ne m'apprenez rien ma p'tite dame. On ne vous a jamais dit qu'un concierge ça sait tout ? D'ailleurs moi, les malheurs, je le savais même AVANT, que ça allait arriver.

Il fronce les sourcils et plonge ses yeux, soudain allumés d'une lueur menaçante, dans les yeux de Marie.

[CONCIERGE] - TOUT CELA EST DE VOTRE FAUTE !

Il désigne alors d'un index tremblant le petit meuble du vestibule sur lequel est posé un fer à cheval.


[CONCIERGE] - Je vous avais bien dit que ça porte la guigne quand on rentre dans l'Opéra sans toucher du fer.

L'attitude menaçante de l'homme s'évanouit pour laisser place à un profond abattement.


[CONCIERGE] - Je suis injuste avec vous. Tout cela, c'est uniquement de MA faute. Je n'aurais jamais dû vous laisser entrer sans vous l'avoir fait toucher. Allez où bon vous semble. Sortez de ce lieu maudit.

L'échine courbée comme un pénitent, il rentre dans sa loge, laissant la voie libre à Marie.
MJ pour John Carter de Mars
Personnage Castor KUB dans Chroniques
Avatar de l’utilisateur
Astro Buck
Champion des Plans
 
Messages: 2264
Inscription: Sam 23 Avr 2016 21:58:15

Re: SC: LA TROIE ENGLOUTIE - Ch 2 : Les mystères de l'Opéra

Messagede marie1988 le Mer 16 Nov 2016 22:44:43

[MARIE] - Je vous remercie de votre compréhension et je saurai m'en souvenir. Souhaitez vous que nous nous revoyons ? Sachant ou vous travailler si cela vous convient je pourrai vous retrouver demain soir à l'heure qui vous semblera la plus appropriée

Marie fit courir dans sa voix des trémolos indiquant qu'elle était loin d'être insensible au charme du concierge et qu'elle se sentirait d'une tristesse insondable si elle venait à essuyer un refus

[MARIE] - Prenez le temps de la réflexion je reviendrai demain soir et alors vous me donnerez votre réponse.

Marie sortit de l'opéra sans se presser dans un premier temps, ne montrant aucune inquiétude,adoptant la démarche d'une jeune femme marchant d'un pas normal vers la destination qu'elle avait choisie, tout en surveillant dans les reflets des vitrines si elle n'était pas suivit. Puis elle prit une rue sur la droite et tenta de se fondre parmi les passants encore présents. Elle en profita pour retirer son chapeau si aisément reconnaissable et le mettre dans son sac et occupa une grande partie de son temps à tenter de dérouter un éventuel poursuivant et surtout de déterminer si il y avait effectivement un, ou des poursuivants. Elle se laissa environ 1 heure et demi de marche dans paris, rentrant dans les magasins encore ouverts principalement de vêtements, dans les cafés et autres lieux s'y prêtant avant de retourner chez elle, si elle pensait ne pas avoir été suivi.

Elle avait de toute façon toujours dans sa main les deux aiguilles pour le cas ou un malotru viendrait à lui chercher des noises
Avatar de l’utilisateur
marie1988
Arpenteur des plans
 
Messages: 204
Inscription: Jeu 24 Mar 2016 19:11:01

Re: SC: LA TROIE ENGLOUTIE - Ch 2 : Les mystères de l'Opéra

Messagede Astro Buck le Jeu 17 Nov 2016 12:47:05

Sur la scène, le pompier fait à l'adresse de Kitty une moue dubitative lorsqu'elle fait allusion aux fleurs.

[PAPIN] - Vous savez, des fleurs vous en trouverez partout, ici, dans toutes les pièces. Et j'en suis le premier mécontent ! Combien de départs d'incendies sont arrivés à cause d'un bouquet oublié trop prêt d'une chandelle ? Heureusement moi et mes gars, nous sommes toujours intervenus à temps. Eh oui, j'ai réussi à faire interdire l'éclairage au gaz - plus de 360 becs qu'il y avait dans ce foutu monument ! - mais les bougies et les lampes à huile, malheureusement, c'est une autre histoire...

Le lieutenant s'interrompt brutalement, comme s'il prenait conscience que l'heure n'est pas au discours sur les dispositifs anti-incendie. Il écrase l'une contre l'autre les paumes de ses mains en regardant le couple de chanteurs.

[PAPIN] - Bien ! Je connais les dessous de scène comme ma poche. S'il y a une femme, morte ou vive, là-dessous, je vais la retrouver. Et si je ne la retrouve pas, c'est qu'il y en a pas. C'est pas plus compliqué que ça ! Montrez-moi seulement par quelle trappe vous êtes passée.

Lucienne désigne la trappe. Le pompier ouvre le battant. Kitty peut alors voir un escalier en fer, très raide. Les lumières de la scène n'éclairent pas suffisamment la cage d'escalier dont le fond se perd dans l'obscurité. Papin allume une lampe portative et commence à descendre.
MJ pour John Carter de Mars
Personnage Castor KUB dans Chroniques
Avatar de l’utilisateur
Astro Buck
Champion des Plans
 
Messages: 2264
Inscription: Sam 23 Avr 2016 21:58:15

Re: SC: LA TROIE ENGLOUTIE - Ch 2 : Les mystères de l'Opéra

Messagede Kitty Yellow le Jeu 17 Nov 2016 21:08:23

*Je dois en avoir le coeur net!*

Sans perdre une seconde, Kitty se dirige à la suite du pompier et attend qu'il soit arrivé à mi hauteur pour commencer à descendre, veillant à mettre la main sur le coté de sa robe pour tendre le tissu au maximum. La peur et l'exitation se mélangeaient en meme temps mais avant tout la crainte de retrouver la jeune femme morte. Mais son envie de vérifier son état l'emportait sur le reste.
PJ de Alex pour la partie Magna Veritas
Avatar de l’utilisateur
Kitty Yellow
Explorateur des plans
 
Messages: 347
Inscription: Jeu 13 Oct 2016 16:56:02

Suivante

Retourner vers HEX - Archives

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité