SC: LA CONQUÊTE DE L'AIR - Ch 5 : La conquête de l'Aire

Forum strictement RP

Modérateur: Astro Buck

Re: SC: LA CONQUÊTE DE L'AIR - Ch 5 : La conquête de l'Aire

Messagede Adélaïde NEFELUS le Mar 03 Sep 2019 22:55:31

Adélaïde est en désaccord avec Franco mais ne veut pas se lancer dans une longue querelle.

[ADELAIDE] – Des humains qui viendraient d’une autre galaxie, et qui, comme par hasard, parleraient notre langue. Comme c’est vraisemblable...

Père, ne voyez-vous pas que j’ai raison ? Ne me soutiendrez-vous pas ?
Le distrait fou va bientôt frapper.....
Le pinailleur fou aussi !

Adélaïde Nefelus (HEX)
Anne Rexit (INS/MV)
Insenlée (CO)
Pounet (Dungeon world)
Avatar de l’utilisateur
Adélaïde NEFELUS
Arpenteur des plans
 
Messages: 249
Inscription: Mer 15 Aoû 2018 14:09:37

Re: SC: LA CONQUÊTE DE L'AIR - Ch 5 : La conquête de l'Aire

Messagede Franco le Mer 04 Sep 2019 18:06:56

Franco rigole et fait mine de regarder son père

[FRANCO] - pourquoi? vous trouvez ca plus vraissemblable d'avoir un homme oiseau qui parlent notre langue? Si vous n'appelez pas ca un extraterrestre,comment appelez vous ca dans votre jargon de chercheur scientifique? Une poule au pot?

Arretons de dire n'importe quoi voulez vous? Nous n'allons pas partir en guerre parceque madame à soudain des élans d'envie de justice pour une histoire qu'elle ne connait pas du tout. Vous voulez de la justice? Commencez déjà par vouloir que votre père rentre chez lui au lieu qu'il pourrisse dans ce monde en partant en guerre à dos de Ptéranodon.

Il leve les yeux au ciel en soupirant pour dire "aaah les femmes"
Perso de Alex dans HEX
Avatar de l’utilisateur
Franco
Arpenteur des plans
 
Messages: 249
Inscription: Ven 20 Juin 2008 20:39:21

Re: SC: LA CONQUÊTE DE L'AIR - Ch 5 : La conquête de l'Aire

Messagede Astro Buck le Lun 16 Sep 2019 15:05:10

Ecoutant l'échange houleux entre Adélaïde et Franco, le professeur Néfélus prend un air de plus en plus alarmé. Après avoir tenté plusieurs fois d'intervenir sans succès, il profite rapidement du silence qui succède aux mots de Franco pour prendre à son tour la parole :

[Pr NEFELUS] - Allons, allons jeunes gens ! Ne vous échauffez pas en vain. D'abord permettez-moi de vous rappeler aux bonnes manières : vous parlez de notre hôte, en sa présence, comme s'il n'était pas là, en vous interrogeant sur la nature de ce qu'il est...

L'homme-oiseau balaie les propos du professeur d'un revers de son bras emplumé.

[SYCRAT] - Les oisillons humains aussi, à ce que je vois, ont ce tempérament impétueux qui les fait tomber si souvent de leur nid...

Vous employez parfois des mots que je ne comprends pas, comme "galaxie", "esra... excraterresst"... Mais je crois deviner que vous vous interrogez sur ma nature. Cela saute aux yeux pourtant, non ? Je suis un Homme-Aigle ! Autrement dit, je suis comme vous... en beaucoup plus évolué, puisque je vole. Enfin... je volais.

Une tristesse mêlée de dépit éteint dans un sanglot la voix de Sycrat. Après avoir émis quelques trilles d'oiseau inintelligibles, il prend une profonde inspiration puis reprend :

[SYCRAT] - Je crois comprendre aussi que vous imaginez pouvoir regagner votre monde par le portail qui a conduit l'Usurpateur dans notre monde. Mais ce portail se trouve dans notre patrie : l'Aire. Or ce lieu se trouve à une telle hauteur qu'il est inaccessible autrement que par la voie des airs. C'est pour cela que je m'égosille à vous répéter que nous avons besoin de trouver un moyen de locomotion aérienne. Et c'est précisément ce qu'Aetos était venu chercher chez vous. Sans ce moyen, IMPOSSIBLE d'accéder à l'Aire. Rigoureusement impossible.
MJ de Hollow Earth Expedition
Avatar de l’utilisateur
Astro Buck
Héro des Plans
 
Messages: 1845
Inscription: Sam 23 Avr 2016 21:58:15

Re: SC: LA CONQUÊTE DE L'AIR - Ch 5 : La conquête de l'Aire

Messagede Adélaïde NEFELUS le Mar 17 Sep 2019 14:42:21

Adélaïde réagit à ces propos en regardant son père :

[ADELAIDE] – Père, vous pouvez surement faire quelque chose ! C’est un challenge pour un homme de science comme vous !
Ne pourriez-vous pas refaire un petit dirigeable, ou peut être simplement une montgolfière ?


Quel dommage que j’ai perdu Doudon ! j’aurais pu le dresser pour l’utiliser comme monture volante. Mais cela aurait pris trop de temps. Peut-être pourrions-nous capturer des adultes et les utiliser.
Le distrait fou va bientôt frapper.....
Le pinailleur fou aussi !

Adélaïde Nefelus (HEX)
Anne Rexit (INS/MV)
Insenlée (CO)
Pounet (Dungeon world)
Avatar de l’utilisateur
Adélaïde NEFELUS
Arpenteur des plans
 
Messages: 249
Inscription: Mer 15 Aoû 2018 14:09:37

Re: SC: LA CONQUÊTE DE L'AIR - Ch 5 : La conquête de l'Aire

Messagede Franco le Mer 18 Sep 2019 08:45:58

Franco hocha de la tete, bras croisé

[FRANCO] - Oui Adelaide, c'est une idée qui se tente, meme une bonne idée. meme si on ne sait pas ou l'on va arriver, l'idée de monter haut dans le ciel avec un ballon pourrait etre un nouveau record à battre!

Cette idée venait de donner de la baume au coeur de franco. Cela lui changeait les idées

Il se tourna vers le volatile



[FRANCO] - Quo qu'il en soit messir Aigle marchand, ne voyez pas mon attitude comme une impolitesse mais plutot comme une franchise de ma part. Je dis ce que je pense tout haut alors que d'autre le feraient tout bas. Je ne doute pas de vos bonnes intentions, mais l'attitude de votre Roi nous a appris à nous méfier des votre malheureusement. Hors, déjà, nous pensions qu'il était le seul de sa race, et nous découvrons qu'il ne nous a pas parlé du tout du reste de son empire en sommeil.

Je reste persuadé qu'il doit bien y avoir un moyen de regagner la surface. Votre civilisation a trop déteint sur la notre pour que votre Roi soit le seul à etre remonté à la Surface de l'autre monde. Peut-etre vous l'a t il caché ,comme il nous a caché à nos votre existence? Allez savoir. Mais vu le nombre de kilomètre que nous avons traversé de roche, avec l'obligation de creuser des pierres dure comme du diamant et traverser des lits de lave en fusion, je doute fortement que votre Roi soit monter tranquillement en utilisant ces boyaux. Il aurait mit presque 1 mois, sans manger ni boire et serait mort de fatigue. En outre, s'il était effectivement monté par un de ces boyaux, il serait redescendu par le meme et n'aurai pas monté tout un stratagème pour kidnapper le professeur ici présent dans l'espoir de le forcer à créer sa machine. Ne m'en veuillez pas, mais il y a des zones d'ombres dans votre histoires

Il se croisa les bras et se frotta le menton de la mains droite


[FRANCO] - Par contre, si notre histoire est riche d'information concernant les votres, peut etre la votre l'est elle aussi? N auriez vous pas des livres ou des tablettes contant les faits du passé comme c'est le cas dans notre monde? Cela permettrait peut etre de découvrir comment les Etres d'ici faisaient pour regagner notre Monde?
Perso de Alex dans HEX
Avatar de l’utilisateur
Franco
Arpenteur des plans
 
Messages: 249
Inscription: Ven 20 Juin 2008 20:39:21

Re: SC: LA CONQUÊTE DE L'AIR - Ch 5 : La conquête de l'Aire

Messagede Astro Buck le Ven 20 Sep 2019 20:30:18

Aux interrogations de Franco, l'homme-oiseau répond sèchement :

[SYCRAT] - Il n'y a pas de zone d'ombre. Je vous ai déjà expliqué que c'est grâce à l'aide des hommes-taupes que mon roi a pu gagner ce pays que vous appelez "la Surface". C'est d'ailleurs bien étrange que vous l'appeliez ainsi, parce que la surface, c'est ici. C'est VOUS qui venez des profondeurs de la terre.

Ces derniers mots attirent un petit ricanement du professeur Néfélus.

[NEFELUS] - C'est une vieille histoire ça. Chacun voit les choses de son petit point de vue. Monsieur Sycrat nous met face à un paradoxe... En effet, puisque pour aller d'un monde à l'autre il faut passer par les souterrains, qui de nous ou de lui habite la Surface ?

Le Révérend Digby, qui était resté muet jusque-là, rappelle soudain sa présence en faisant résonner sa grosse voix. Il semble vivement agacé.

[DIGBY] - Cessez vos enfantillages, professeur. Au lieu de faire des jeux de logique sans queue ni tête, répondez plutôt à la question de votre fille : est-il techniquement possible de prendre la voie des airs ?

Néfélus est surpris par cette saute d'humeur de Digby. Il le lorgne un instant par-dessus ses lunettes, considérant le visage suant du révérend, attardant son regard sur ses grosses mains tremblantes.

[NEFELUS] - Mmm... Le sevrage forcé commence à manifester ses effets.

Je vous ai déjà dit, effectivement qu'il serait possible de réinjecter un gaz sustentateur dans le ballon de notre dirigeable. J'ai découvert des sources naturelles à l'intérieur de larges trous d'eau dans la jungle. Et j'ai en tête le dispositif technique qui devrait pouvoir nous permettre de l'exploiter. Mais cela prendra plusieurs jours... enfin, pour autant que l'on puisse parler de jours dans ce monde hors du temps...

************************************************************************************************************************
Beaucoup plus tard...

************************************************************************************************************************

Les jours qui suivirent, le professeur Néfélus montra à ses compagnons la découverte qu'il avait faite dans la jungle. C’était une petite clairière au centre d’une palmeraie.Il s'y trouvait un geyser de boue chaude, à la surface duquel venaient crever de grosses bulles gazeuses. Il y plongea un roseau creux et s’exclama de plaisir comme un enfant quand, en approchant une allumette, il détermina une explosion et l’apparition d’une flamme bleue à l’extrémité du tube. Sa joie ne connut plus de bornes en voyant une bourse de cuir, renversée au-dessus des roseaux, se gonfler et s’envoler.

[NEFELUS] - C'est un gaz inflammable et sensiblement plus léger que l’air... je n’hésite pas à affirmer qu’il renferme une proportion considérable d’hydrogène libre.

Le ballon dégonflé fut traîné, avec grande difficulté, jusqu'au bord du geyser. Dans la valve d'admission du ballon, jointée avec de la résine, furent insérées plusieurs cannes de bambous reliées à des entonnoirs d’argile qui recueillaient les gaz du geyser. le ballon commença peu à peu de se détendre ; bientôt, elle montra une telle propension à s’enlever que le professeur, pour la maintenir, dut nouer aux arbres le bout des lanières. Plus tard, c'était devenu un ballon de bonne taille, dont on pouvait juger la force ascensionnelle considérable à la façon dont il
tirait sur ses attaches.

Après de soigneux préparatifs, Franco, Adélaïde, Digby et le professeur montèrent dans la nacelle. D'un coup de bec, Sycrat trancha les liens qui retenaient le dirigeable au sol. L'appareil bondit aussitôt vers le ciel, dépassant rapidement la canopée. L'homme oiseau leur avait dessiné une carte qui devait les aider à se diriger, mais sans boussole, cette carte, très mal dessinée au demeurant, s'avéra très vite dénuée de toute utilité.

Alors que le temps avait été clément depuis leur arrivée dans la Terre Creuse, des lambeaux de brumes s'amassèrent petit à petit autour d'eux, jusqu'à rapidement les recouvrir. Une véritable purée de pois. Ils ne pouvaient plus rien discerner, c'était comme s'ils volaient au milieu du néant.

A en juger d'après le nombre de repas et de sommeils, ils restèrent fort longtemps prisonniers de ces nuages opaques.

A un moment, la brume s'obscurcit jusqu'à devenir presque aussi noire que la suie. La nacelle fut ballotée en tous sens. Pris dans un mouvement giratoire irrésistible, les quatre aventuriers eussent vomi trippes et boyaux si leurs estomacs vides avaient eu autre chose à rendre qu'un peu de bile acide...

Le retour au calme fut aussi brutal.

Lorsque le rideau nuageux, enfin, finit par se déchirer, il s'ouvrit sur une vaste étendue glaciaire. Un froid insoutenable assaillit les compagnons de voyages qui n'eurent pour seule ressource que de se blottir les uns contre les autres.

A la banquise succéda l'étendue bleu, un bleu sombre et profond, d'un océan à perte de vue.

Tout espoir de regagner un jour le monde des vivants semblait anéanti lorsque, tel un mirage, surgit au milieu des eaux une île grisâtre hérissée de monts enneigés. Sa configuration, familière aussi bien au professeur Néfélus qu'à sa fille, tous deux versés en géographie, les fit s'écrier d'une même voix :


[NEFELUS père et fille] - Le Svalbard !

Risquant le tout pour le tout et amorçant une descente, leur audace fut récompensée car bientôt, brillèrent à leurs yeux mouillés de larmes de joie, les toitures d'un petit village de pêcheurs norvégiens.

Ils étaient sauvés ! Et de retour sur la surface de la Terre.


************************************************************************************************************************
[hrp]Je dois avouer que le passage de ce récit qui concerne le geyser de boue et la manière dont le gaz en est extrait pour gonflé le ballon est honteusement pompé dans le roman d'Arthur Conan Doyle intitulé Le monde perdu[/hrp]
MJ de Hollow Earth Expedition
Avatar de l’utilisateur
Astro Buck
Héro des Plans
 
Messages: 1845
Inscription: Sam 23 Avr 2016 21:58:15

Précédent

Retourner vers HEX - Terre Creuse

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité