TRAINING - PounetBF

Forum strictement RP

Modérateur: Astro Buck

Re: TRAINING - PounetBF

Messagede Astro Buck le Sam 10 Nov 2018 05:30:57

Oppenheim écarte ses mains dans un geste d'impuissance.

[FELIX OPPENHEIM] - J'aimerais pouvoir vous répondre sur les procédés de fabrication de cet étrange monument. Mais hélas je n'en ai pas la moindre idée. A-t-il été construit ici même ou bien a-t-il été déplacé ? Je ne saurais le dire non plus. En tout cas, la roche dont est constituée la partie circulaire ne provient pas du sol parisien.

Quant aux armes, les voici.

Il désigne un côté du socle en pierres sèches soutenant l'anneau vertical. Sur une de ces pierres, en effet, a été gravé le dessin dont Adélaïde a pu voir la reproduction. Des traces de peinture écaillée, rongées par la moisissure, confirment l'exactitude de cette reproduction.

[FELIX OPPENHEIM] - Vos hypothèses touchant à sa fonction sont tout à fait intéressantes. La terre dont ce monument était recouvert était relativement meuble. Je pense que le marquis d'Alveydre connaissait son existence et que, lorsqu'il a été contraint de vendre sa demeure pour les raisons que je vous ai expliquées, il l'a fait enfouir pour éviter que je ne le trouve. Mais je vous en conjure, n'allez pas le questionner lui-même sur ce sujet : attirer son attention sur vous, c'est prendre le risque d'attirer aussi l'attention de la société secrète, obscurantiste et criminelle dont je vous ai parlé. Je suis sûr qu'il y a d'autres moyens de percer le secret de ce monument. Si nous pouvions déterminer à qui appartenaient les armes gravées sur cette pierre...
MJ pour Défis Fantastiques
Avatar de l’utilisateur
Astro Buck
Champion des Plans
 
Messages: 2225
Inscription: Sam 23 Avr 2016 21:58:15

Re: TRAINING - PounetBF

Messagede Adélaïde NEFELUS le Sam 10 Nov 2018 11:09:33

Adélaïde regarde de plus près le monument, puis la cave autour d’elle.

[ADELAIDE] – Ce socle semble en effet très ancien, plus ancien probablement que les ruines de Mycènes. Il n’en a pas l’aspect cyclopéen. Par contre ce cercle semble en effet monolithique, d’une pierre que je ne connais pas.
La cave, elle, semble d’aspect médiéval. Elle a très probablement été construite autour de ce monument, pour le protéger ou le dissimuler.

Concernant ces armes, je propose de demander à André Têtard de les inclure dans ses investigations. Je crois que sa première étape serait de rechercher les propriétaires précédents de ce terrain. Peut-être l’un d’entre eux aura des armes évocatrices.

* et je vais lui demander de se renseigner discrètement, très très discrètement sur le marquis*

Adélaïde est montée sur le monument pour le regarder de plus près. Elle continue de palper l'anneau de pierre.

[ADELAIDE] – avez-vous fait des sondages, pour détecter la présence d’autres caves cachées, ou d’un souterrain d’accès ?
--
Le distrait fou va bientôt frapper.....
Le pinailleur fou aussi !

Insenlée (CO)
Adélaïde Nefelus (HEX)
Anne Rexit (INS/MV)
Pounet (???)
Avatar de l’utilisateur
Adélaïde NEFELUS
Explorateur des plans
 
Messages: 252
Inscription: Mer 15 Aoû 2018 14:09:37

Re: TRAINING - PounetBF

Messagede Astro Buck le Sam 10 Nov 2018 16:46:47

Palper la pierre n'apprend rien de plus à Adélaïde, si ce n'est qu'elle est parfaitement lisse, excepté sur les zones où sont gravés d'étranges symboles, rappelant vaguement ces alphabets imaginaires que l'on trouve dans des grimoires douteux.

Le baron tire une montre à gousset de sa poche et la consulte rapidement.


[FELIX OPPENHEIM] - Je ne voudrais pas vous donner le sentiment de vous congédier... mais j'ai d'autres engagements à honorer qui m'empêchent de prolonger notre délicieux entretien. Je suis en effet retenu à dîner chez mon ami Edgar Humann, le président du Yacht Club de France. Et puis, chère madame, il ne serait pas convenable que nous restions plus longtemps seuls dans cette cave, mon épouse qui ne va pas tarder à rentrer de sa sortie aux Grands Magasins du Louvre pourrait m'en faire le reproche...

Il se dirige vers la sortie et invite Adélaïde à le précéder dans l'escalier.

[FELIX OPPENHEIM] - Pour revenir à votre dernière question, non, je n'ai pas procédé à de tels sondages. Vous savez que le sous-sol parisien est un véritable gruyère : catacombes, galeries de carrières désaffectées, conduits d'égouts, tunnels de contrebandiers, puits artésiens... Faire des excavations dans le sous-sol de ma demeure serait risquer d'en saper les fondations et de la faire s'écrouler. Et puis évacuer toute cette terre qui a servi à enfouir le monument a déjà été d'une extrême nuisance : poussière, allées et venues incessante d'ouvriers... Non, cela suffit. Mon épouse ne pourrait en souffrir plus. Peut-être quand nous séjournerons à Deauville...

A présent, madame Néfélus, voilà ce que je vous propose : trouvez à qui appartenait le blason gravé sur la pierre et en échange de cette précieuse information, je vous confierai la direction d'une expédition qui devrait vous permettre d'honorer la mémoire de votre ami en trouvant ce qu'il cherchait. Car, je sais très précisément où cela peut se trouver...
MJ pour Défis Fantastiques
Avatar de l’utilisateur
Astro Buck
Champion des Plans
 
Messages: 2225
Inscription: Sam 23 Avr 2016 21:58:15

Re: TRAINING - PounetBF

Messagede Adélaïde NEFELUS le Dim 11 Nov 2018 00:29:46

Adélaïde accepte bien évidement la proposition du baron. Elle va le remercier de son accueil et prendre congé de lui.

[ADELAIDE] – Monsieur Oppenheim, je vous remercie beaucoup du temps que vous avez bien voulu me consacrer. Avec André Têtard nous allons définir un plan d’action et nous mettre au travail. Je m’empresserai de vous informer des que nous avons du nouveau. Puis-je garder une copie de ces armes ?

Le lendemain matin elle informe André Têtard des résultats de sa visite, lui faisant une description rapide du monument et des armes :

[ADELAIDE] – Monsieur Têtard, nous avons 3 points de recherches possible. L’historique des différents propriétaires du terrain, les armes et le monument avec sa forme si caractéristique. Je vais vous laisser chercher dans les documents administratifs, archive municipales, cadastre, etc. toute les informations concernant le terrain, les bâtiments qui y ont été construits et leurs propriétaires.
Je vais pour ma part enquêter sur ces armes en consultant les ouvrages spécialisés de la bibliothèque nationale et de la faculté d’histoire. Je vais aussi consulter les publications archéologiques pour voir si un monument similaire a déjà été découvert et ce que l’on saurait à son sujet.
Nous devons chercher en même temps le moindre indice concernant les autres sujets.

Le baron m’a parlé d’une société secrète, menaçante, à laquelle appartiendrait peut être le marquis d‘Alveydre. Renseignez-vous à ce sujet, mais soyez extrêmement discrets. Ils pourraient être très puissants.
--
Le distrait fou va bientôt frapper.....
Le pinailleur fou aussi !

Insenlée (CO)
Adélaïde Nefelus (HEX)
Anne Rexit (INS/MV)
Pounet (???)
Avatar de l’utilisateur
Adélaïde NEFELUS
Explorateur des plans
 
Messages: 252
Inscription: Mer 15 Aoû 2018 14:09:37

Re: TRAINING - PounetBF

Messagede Astro Buck le Mer 14 Nov 2018 21:58:04

[hrp]Petit coup d'accélérateur... ;-)[/hrp]

Le baron permet à Adélaïde de conserver une copie des armes mystérieuses.

La jeune femme et son secrétaire particulier très particulier se jettent à corps perdu dans de longues, patientes et laborieuses recherches.

Au bout de quelques semaines, pensant avoir exploré toutes les pistes possibles et imaginables, ils récoltent enfin les fruits de leurs investigations.

Concernant la société secrète, tout d'abord, André Têtard découvre qu'elle est entrée en contact avec le marquis d'Alvyedre en 1885, en la personne du brahman Hardjij Scharipf. A ce moment-là, l'occultiste était occupé à la rédaction d'un ouvrage intitulé La Mission de l'Inde. Un an après, au moment de publier ses travaux, Alveydre renonça et détruisit son œuvre. Pour expliquer son geste, l'occultiste affirma en avoir reçu l'ordre de "Maîtres secrets". Difficile de ne pas soupçonner derrière ces soi-disant "Maîtres Secrets" la présence du brahman Hardjij Scharipf...

C'est donc sur ce personnage que le détective a orienté la suite de ses investigations. Mais impossible d'en retrouver la trace, si ce n'est une simple photographie de presse :


Image


Sachant Alvyedre proche de l'ordre Martiniste fondé par le Dr Encausse alias Papus, André Têtard est allé à la rencontre du "mage". Il a été facile d'obtenir l'attention de ce dernier en lui faisant une démonstration de ses facultés parapsychiques, cet étrange don de préscience dont fait parfois preuve le détective.

De la bouche de Papus, Têtard a appris deux choses :

1° l'ouvrage détruit d'Alveydre comportait des révélations sur l'Agartha et c'est pour cette raison que le brahman Hardjij Scharipf le le força à le détruire.

2° Hardjij Scharipf appartient à une société secrète nommée la Terra Arcanum. (Mais hormis son nom et le fait qu'elle garde jalousement ses secrets et s'assure par tous les moyens qui nul ne les révèle, Papus ne sait rien de plus sur celle-ci.)

En ce qui concerne le monument, Adélaïde fait chou blanc. Elle ne trouve aucun document évoquant une architecture similaire.

Par contre, la recherche au sujet des armoiries est fructueuse. Cette représentation est assurément fantaisiste, elle est l'œuvre d'un poète qui s'est interrogé sur ses origines. Ce sont les armes (purement imaginaires) de la famille Labrunie. Et le poète en question n'est autre que Gérard Labrunie, dit Gérard de Nerval.

Enfin, les recherches cadastrales permettent de déterminer que l'intuition d'Adélaïde était juste : l'hôtel particulier d'Oppenheim est construit sur des fondations relativement anciennes, qui remontent au XVIIème siècle.
MJ pour Défis Fantastiques
Avatar de l’utilisateur
Astro Buck
Champion des Plans
 
Messages: 2225
Inscription: Sam 23 Avr 2016 21:58:15

Re: TRAINING - PounetBF

Messagede Adélaïde NEFELUS le Mer 14 Nov 2018 23:16:41

Adélaïde va immédiatement prévenir Felix Oppenheim de sa découverte
[ADELAIDE] – Voilà, Monsieur Oppenheim, j’ai pu identifier ces armes. Ce sont celles, fantaisie, dessinées par Gerard de Nerval pour sa famille, la famille Labrunie. Il est mort en 1855 donc ces armes sont très probablement antérieures. Je dirais, sans garantie, qu’elles ont été tracées entre 1830 et 1850. je ne sais pas encore qui était le propriétaire de ce lieu à l’époque mais monsieur Têtard ne devrait pas tarder à le découvrir.

Quant à cette maison, elle est bâtie sur les caves de la construction précédente, qui remonte au 17eme siècle. A l’époque Paris était loin, c’était un lieu isolé. André continue ses recherches, peut-être y a-t-il eu une construction encore plus ancienne. Il recherche aussi des informations sur les propriétaires de ces lieux.

Par contre je dois avouer un échec, je n’ai trouvé aucune trace d’un monument similaire à celui de votre cave. Il est vraiment unique.

Elle s’arrête quelque seconde, réfléchit à ce qu’elle peut dire et reprend :

[ADELAIDE] – Quelques noms très spécifiques sont apparus au cours de nos recherches. je citerais : le brahman Hardjij Scharipf, l’Agartha, ou une société nommée la Terra Arcanum. Ces noms vous disent-il quelque chose ?

Elle attend alors sa réponse, en l’observant attentivement.
--
Le distrait fou va bientôt frapper.....
Le pinailleur fou aussi !

Insenlée (CO)
Adélaïde Nefelus (HEX)
Anne Rexit (INS/MV)
Pounet (???)
Avatar de l’utilisateur
Adélaïde NEFELUS
Explorateur des plans
 
Messages: 252
Inscription: Mer 15 Aoû 2018 14:09:37

Re: TRAINING - PounetBF

Messagede Astro Buck le Ven 16 Nov 2018 16:40:04

Les yeux du baron brillent d'un intérêt passionné tandis qu'Adélaïde lui fait état de ses découvertes.

[FELIX OPPENHEIM] - Gérard de Nerval ? Intéressant. Ce poète au destin funeste aurait donc découvert l'existence du mystérieux monument. J'ai lu son œuvre dans mes jeunes années et je ne me souviens pas qu'il en ait parlé, pas même dans le récit de ses visions les plus hallucinées. Mais il faudrait peut-être prendre le temps de relire son œuvre. Ce genre de poète mystique est parfaitement capable d'avoir dissimulé des indices dans ses écrits. Il est possible également qu'existent des textes inédits... Dans ce cas, il faudrait découvrir qui fut le légataire de Nerval afin de les retrouver. Mes recherches ne font que commencer ! Je tâcherai aussi d'en apprendre plus sur le compte d'Hardjij Scharipf, ainsi qu'au sujet de l'Agartha et de cette Terra Arcanum dont vous m'apprenez le nom.

L'homme s'incline avec un grand sourire.

[FELIX OPPENHEIM] - En tout cas, grâce à votre concours, chère Adélaïde, nous venons de faire un pas de géant.

Je suis certain que nous pourrons aller plus loin encore si nous explorons aussi l'autre piste : celle de l'Homo Atlanteus. Puisque vous avez trouvé la solution de l'énigme que je vous ai proposée, voici venu le moment d'honorer ma promesse.

Moi aussi, j'ai fait de petites recherches. Et voici ce que j'ai découvert...

Le spécimen d'anthropoïde qui a disparu du fonds Cuvier provient d'un don qui lui fut fait par un certain Paul-Marie Leroy, ingénieur et auteur d'un ouvrage intitulé : Mémoire sur les travaux qui ont rapport à l'exploitation de la Mâture dans les Pyrénées.

Tenez, je vais vous en lire un extrait fort intriguant.

Le Baron fait glisser son index sur les reliures de cuir des livres qui s'entassent sur les rayonnages de sa bibliothèque, pour s'arrêter sur le dos d'un épais volume. Il en feuillette rapidement les pages.

[FELIX OPPENHEIM] - Ah ! Voilà. C'est ici. Ecoutez :

Il n'y a pas deux ans que les Pasteurs voisins de la forêt d'Iraty, proche de Saint-Jean-Pied-de-Port, aperçurent souvent un homme sauvage qui habitoit les rochers de cette forêt. Cet homme étoit de la plus grande taille, velu comme un ours, et alerte comme les isards, d'une humeur gaie, avec l'apparence d'un caractère doux, puisqu'il ne faisoit de mal à rien. Souvent il visitoit les cabanes sans rien emporter ; il ne connoissoit ni le pain, ni le lait, ni les fromages ; son grand plaisir étoit de faire courir les brebis, et de les disperser en faisant de grands éclats de rire, mais sans jamais leur faire du mal. Les Pasteurs mettoient souvent leurs chiens après ; alors il s'enfuyoit comme un trait, et ne se laissoit jamais approcher de trop près. Une seule fois, il vint un matin à la porte d'une cabane d'ouvriers qui faisoient des avirons, et qu'une grande abondance de neige tombée pendant la nuit retenoit ; il se tint debout à la porte qu'il tenoit des deux mains, et regardoit les ouviers en riant. Un ce ces gens se glissa doucement pour tâcher de le saisir par une jambe ; plus il le voyoit approcher, et plus son rire redoubloit ; ensuite il s'échappa. On a jugé que cet homme pouvoit avoir trente ans : comme cette forêt est d'une grande étende, et communique à des bois immenses appartenant à l'Espagne, il y a à présumer que c'étoit quelque jeune enfant qui s'y étoit perdu, et qui avoit trouvé les moyens d'y subsister avec des herbes.


Le baron referme le livre en le faisant claquer d'un coup sec.

[FELIX OPPENHEIM] - Un enfant perdu ? Billevesée ! De nombreux témoignages circulent toujours aujourd'hui au sujet d'hommes sauvages vivant dans les Pyrénées. Je suis à peu près certain qu'il s'agit là des congénères de l'Homo Atlanteus de Cuvier. C'est pourquoi j'entends mener une grande expédition sur ses traces. Un chasseur béarnais, qui a pu observer une de ces créatures et sait où la trouver, se tient à ma disposition dans la ville de Pau.

Voici donc ce que je vous offre : la direction de cette expédition qui vous permettra peut-être de mettre la main sur le "chaînon manquant". Alors, qu'en dites-vous ?
MJ pour Défis Fantastiques
Avatar de l’utilisateur
Astro Buck
Champion des Plans
 
Messages: 2225
Inscription: Sam 23 Avr 2016 21:58:15

Re: TRAINING - PounetBF

Messagede Adélaïde NEFELUS le Dim 18 Nov 2018 15:45:03

En entendant la proposition Adélaïde pâlit puis rougit. Elle se tait un moment mais ses yeux se sont mis à briller. Diriger une expédition, sur un tel sujet : trouver une créature inconnue, organisée et financée par une personnalité aussi importante, c’est un rêve. Même si cela reste en France, cela peut être une première étape pour des expéditions plus lointaines.
* L'occasion d’une vie peut être, ca ne se refuse pas ! Père devrait être fier de moi *

Elle se lève et esquisse un début de révérence
[ADELAIDE] – Monsieur Oppenheim, je suis honoré de la confiance que vous me faite. Je ne peux bien évidemment qu’accepter une aussi généreuse proposition. Et avoir avec nous un chasseur qui sait ou trouver cette créature est un avantage indéniable; soyez en sincèrement remercié.

Une série de questions commence à se bousculer dans sa tête :
[ADELAIDE] –Vous parlez d’une grande expédition : combien de personnes pour combien de temps? Quels domaines scientifiques souhaitez vous inclure ? Avez-vous déjà des noms en vue ?
Et, plus important encore: Quand voulez vous partir?

L'esprit d’Adélaïde n’écoute qu’a moitié les réponses, elle est déjà à préparer l’expédition

* Le seul regret c’est qu’on va être séparés quelque mois, peut-être pourrais je la faire venir a Pau*
--
Le distrait fou va bientôt frapper.....
Le pinailleur fou aussi !

Insenlée (CO)
Adélaïde Nefelus (HEX)
Anne Rexit (INS/MV)
Pounet (???)
Avatar de l’utilisateur
Adélaïde NEFELUS
Explorateur des plans
 
Messages: 252
Inscription: Mer 15 Aoû 2018 14:09:37

Re: TRAINING - PounetBF

Messagede Astro Buck le Jeu 22 Nov 2018 23:17:40

Une séparation de quelques mois ? Si seulement Adélaïde avait pu savoir ce qui l'attendait...

Oppenheim lui laissa toute liberté pour constituer son équipe, ne lui imposant qu'une seule chose : qu'elle emmenât avec elle Oscar. Ce majordome aux épaules massives et aux mains épaisses comme des battoirs à linge était visiblement apprécié pour tout autre chose que l'art de tenir une maison. En effet, de crainte que la Terra Arcanum ne s'intéressât de trop près à l'expédition, voire envisageât de la compromettre manu militari, le baron avait confié à Oscar la mission d'en protéger les membres.

Enfin, à la mi-octobre, vint le jour tant attendu du départ. L’itinéraire de Paris à Pau traverse un territoire ferroviaire que se partagent trois Compagnies des Chemins de Fer : la CF de l’Ouest, la CF d’Orléans à Bordeaux et la CF du Midi. Aussi ce n’est pas un, mais trois billets qu’Adélaïde dut acheter ! Heureusement, cela n'impliquait pas pour autant de changer de train.

Le baron Oppenheim avait réservé pour Adélaïde une place en première classe à bord du train express qui passe par Bordeaux.

Le départ se fait en gare d’Austerlitz. C’est une véritable cohue sur les quais de gare. En effet, le trajet ferroviaire jusqu’à Pau est fort bien desservi, en raison d'une part de l'essor des stations thermales et salines des Pyrénées (notamment celle de Dax), et d'autre part depuis qu’une certaine Bernadette Soubirou a prétendu avoir vu la Vierge Marie lui apparaître dans la Grotte de Massabielle à Lourdes.

La ligne est devenu un axe de pèlerinage et certains trains, dont le fameux "Train Blanc", où s'entassent mourants, souffreteux, grands malades, cacochymes et valétudinaires, encadrés par des prêtres Assomptionnistes et les Sœurs de l’Hospitalité de Notre-Dame-Du-Salut, sont mêmes à l'usage exclusif des pèlerins. La halte ferroviaire de Pau se trouve en effet cinq ou six stations avant Lourdes

Au terme d'un trajet de 819 kilomètres, réalisé en 18 heures, Adélaïde arriva à la Gare des Pyrénées dans la cité paloise.

Image


L'ancienne capitale du Béarn est une ville charmante et coquette. De la terrasse de la Place Royale, presque taillée à pic en cet endroit, la vue s'étend sur l'un des plus beaux panoramas que l'œil puisse contempler. A vos pieds, sur une vaste étendue, se déroule la capricieuse vallée du Gave de Pau dont le courant scintille au soleil comme une ceinture de pierreries. Là s'étalent à leur aise de gros villages et de nombreux hameaux.

A l'horizon se déploient les divers plans des Pyrénées, quelquefois perdues dans les lointaines vapeurs et la région des nuages, d'autres fois si rapprochées qu'elles paraissent surplomber la ligne des coteaux. L'œil se promène ainsi des montagnes de la Haute-Garonne, où Luchon s'abrite, au massif d'Anie, dans le Pays Basque, et s'arrête en face de Pau sur le cône abrupte et isolé du pic d'Ossau.

L'équipe d'Adélaïde passa sa première nuit à Pau à l’hôtel Gassion.

Image


Il est possible d'y être nourri et logé à partir de 12 francs par jour. Le grand hôtel Gassion comporte 20 salons de famille, 240 chambres de maître. L'ameublement est des plus confortables. Plusieurs appartements sont très richement meublés. Le service hydraulique est complet à tous les étages ; à l'entresol, on trouve des cabinets de bain avec douches très confortablement installés.Toutes les chambres sont en communication téléphonique avec un bureau central d'où les ordres se transmettent immédiatement à un nombreux personnel. Un ascenseur hydraulique communique à tous les étages. La façade de l'hôtel, sur le boulevard du
Midi, est bordée par un beau jardin d'hiver communiquant avec les salles de table d'hôte et
de restaurant où l'on donne aussi quelquefois des concerts.

Là, Adélaïde eût l'occasion de prendre son dîner en compagnie de l'illustre aviateur Américain Orville Wright, frère de Wilbur, et de sa sœur Katherine.

Image


En effet, les frères Wright ont entrepris de construire leur nouvel aérodrome dans la Lande de Pont-long à quelques kilomètres de Pau. Orville ne se révéla pas d'agréable compagnie. Il faut le comprendre : assis sur un fauteuil roulant, lui l'homme volant, il était réduit à rester cloué au sol. La cause en était un accident survenu lors d'une démonstration à Fort Myer, qui coûta la vie de son passager, et auquel Orville lui-même ne réchappa qu’avec une jambe cassée et plusieurs côtes enfoncées.

Au dîner était aussi présent un Parisien d'un âge avancé et à l'air maladif. De fait, il était venu séjourner ici, expliquait-il, pour bénéficier de cures thermales.

Image


Quelque chose d'indéterminable intrigua Adélaïde dans ce personnage, comme si son visage lui avait été familier dans une autre vie. Mais l'homme se montrait peu causant et la jeune femme avait d'autres chats à fouetter... ou plus exactement une cryptide à chasser : l'Homme Sauvage des Pyrénées, alias l'Homo Atlanteus de Cuvier, alias Jean de l'Ours, alias le Basajaun comme l'appelaient les Indigènes du Pays Basque.

C'est en effet dans cette dernière région, en Basse-Navarre, aux environs de St Jean Pied de Port que le guide employé par Oppenheim emmena Adélaïde et son équipe. Ils firent une ascension jusqu'au Col d'Aphanicé (1044 mètres). Et c'est là qu'ils tombèrent dans une embuscade. Non seulement Oscar, qui était censé protéger l'expédition, ne leva pas le petit doigt pour la défendre, mais surtout il révéla son vrai visage. L'employé du Baron était un traître à la solde d'un certain Aetos qui avait pour projet de capturer Adélaïde.

Elle fut conduite dans ce qui semblait être une carrière. Là se trouvait une étrange machine tubulaire, aux dimensions colossales, et dont le nez en forme de vis sans fin était dirigé sur le flanc de la montagne.


Image


Adélaïde fut conduite jusqu'au pied de l'immense foreuse. Elle parvint au bas d'une échelle qui permettait d'atteindre une porte ouverte sur le flanc de la machine.

Image


C'est au prix d'un effort considérable, contrainte sous la menace des armes, que la jeune femme dut gravir les échelons. Parvenus enfin à la porte, elle fut introduite dans un habitacle qui était loin de ressembler à ce que l'on aurait pu imaginer depuis l'extérieur. C'était un vestibule richement décoré. Mobilier finement marqueté, tableaux, tapisseries, bibelots et statuettes décorent harmonieusement l'environnement.

La lumière était tamisée, l'habitacle est plongé dans la pénombre. Adélaïde distingua une silhouette. Il s'agissait vraisemblablement d'un homme qui lui tournait le dos. Il avait toutefois quelque chose d'étrange dans sa manière de se tenir, et dans les longs cheveux qui tombaient sur sa nuque.


Image


Lorsqu'il se retourna, Adélaïde réalisa qu'il ne s'agissait pas de cheveux mais de plumes. L'homme portait de toute évidence un masque d'oiseau, un masque à l'intérieur duquel sa tête était entièrement renfermée :

Image


C'est avec une voix à l'accent fort étrange, d'une origine inconnue, que l'homme à masque d'oiseau se mit à parler. Son masque était d'ailleurs remarquablement articulé, car lorsqu'il parlait, le bec s'ouvrait et se fermait sur chaque syllabe.

[AETOS] - Voilà donc la fille du professeur. Parfait ! A présent que vous êtes ma prisonnière, votre père devra reconsidérer son attitude. C'est lui qui a inventé cette prodigieuse machine, voyez-vous. Je la lui ai... disons... empruntée. Malheureusement elle ne fonctionne pas, car Mr Néfélus est un facétieux personnage, comme un enfant qui n'aime pas prêter ses jouets, il a provoqué des dysfonctionnements que lui seul saurait réparer.

Même lorsqu'il aura remis le Prospecteur - ainsi qu'il a baptisé son œuvre - en état de marche, étant donné qu'il est le seul à pouvoir le piloter, je crains être dans l'obligation de vous garder avec nous à bord, afin de nous assurer la pérennité de sa coopération.

Sur ces mots, Aetos se fendit d'un rire dont les aigus retentissaient comme les notes flûtées d'un oiseau.

Adélaïde fut conduite dans le compartiment des réservoirs (essence, oxygène, eau, liquide de refroidissement...). Elle y fut enfermé à double tour, avec des réserves de vivres en abondance. Adélaïde passa dans de temps dans la solitude de ce local métallique, qu'elle finit par perdre la notion du temps. Elle se sentait basculer inexorablement au bord de la folie. Et puis soudain le sol s'inclina, les parois se mirent à vibrer autour d'elle...


[hrp]Si ce trop long post n'a pas eu raison de ton courage, la suite peut être lue par ici :

http://forum.ventsombre.net/viewtopic.php?f=294&t=15040&st=0&sk=t&sd=a&start=135

Il t'est également possible de faire une visite virtuelle de la Foreuse en cliquant sur ce lien :

http://forum.ventsombre.net/viewtopic.php?f=294&t=15046

BON COURAGE ! :sifflote:[/hrp]
MJ pour Défis Fantastiques
Avatar de l’utilisateur
Astro Buck
Champion des Plans
 
Messages: 2225
Inscription: Sam 23 Avr 2016 21:58:15

Précédent

Retourner vers HEX - Surface de la Terre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité