Plus de races... Et pourquoi pas une loi...

Forum dédié à l'écriture collective de nouvelles.
Ce forum est restreint en écriture aux seuls participants inscrits.
Dans l'Agora nous rassemblons les idées.

Si vous êtes intéressé, venez nous le dire sur la Taverne

Plus de races... Et pourquoi pas une loi...

Messagede Machuthu le Mer 26 Oct 2005 08:24:12

(Pour développer le space-opéra, je vous propose le petit truc suivant, le plyus interressant étant l'article premier évidemment car il permet aux peuples conquis de rester libre...)


A partir du premier contact jusqu'à nos jours, la politique expansioniste des deux races n'a pas cessé d'évoluer.
En conclusion, de nombreuses planètes se sont retrouvés anexées aux Isaakiens et aux terriens.
La Fondation souhaitant défendre le droit des peuples natifs des planètes anexés propose le vote d'une nouvelle d'éclaration des droits de l'homme, du citoyen et de l'extra-terrestre.
Grâce à la formidable popularité de la fondation, cette loi pourrait avroi été acceptée à 50,01% par le système politique terriens et les méta-corps.


Fondation Artemis : Année 87 APC


Déclaration des Droits de l'homme, du citoyen et de l'extra-terrestre du 17 septembre 87 APC






Les Représentants du Peuple terriens ont résolu d'exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de
l'Homme, du citoyen et de l'extra-terrestre, afin que cette Déclaration, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que
leurs actes respectes une ethique, que chaque représentant, quel que soit sa race ou son origine, puisse demandé à être jugés selon ces lois.
Et demander ainsi à ce que justice lui soit faite.

Chaque homme, citoyen ou extra-terrestre sera représenté ici par le terme Individu.

En conséquence, les représentants du peuple terriens déclarent reconnaître face à tous que :

Art. 1er. -

Aucun Individu ne peut maintenir un autre Individu en esclavage si le peuple de ce dernier a choisi d'abolir l'esclavagisme.

Art. 2. -

Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'Individu. Ces droits sont la liberté, la
propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression.

Art. 3. -

Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans le bien général. Nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane
expressément.

Art. 4. -

Tout Individu doit se soumettre aux lois en vigueur sur la planète qu'il foule. Si toutefois ces lois venaient à être en désaccord avec le
principe de cette déclaration, il serait libre de les refuser.

Art. 5. -

La Loi n'a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n'est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne
peut être contraint à faire ce qu'elle n'ordonne pas.


Art. 6. -

La Loi est l'expression de la volonté générale. Tous les Individus ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa
formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les Individus étant égaux à ses yeux sont également
admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs
talents.

Art. 7. -

Nul Individu ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi, et selon les formes qu'elle a prescrites. Ceux qui
sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la
Loi doit obéir à l'instant : il se rend coupable par la résistance.

Art. 8. -

La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu'en vertu d'une Loi établie et promulguée
antérieurement au délit, et légalement appliquée.

Art. 9. -

Tout Individu étant présumé innocent jusqu'à ce qu'il ait été déclaré coupable, s'il est jugé indispensable de l'arrêter, toute rigueur qui ne
serait pas nécessaire pour s'assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.

Art. 10. -

Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.

Art. 11. -

La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Individu : tout Individu peut donc parler, écrire,
imprimer librement, sauf à répondre à l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

Art. 12. -

La garantie des droits de l'Individu nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non
pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.

Art. 13. -

Pour l'entretien de la force publique, et pour les dépenses d'administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être
également répartie entre tous les Individus, en raison de leurs facultés.

Art. 14. -

Tous les Individus ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement d'en suivre l'emploi, et d'en déterminer la quotité, l'assiette, le recouvrement et la durée.

Art. 15. -

La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.

Art. 16. -

Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n'est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution.

Art. 17. -

La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n'est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l'exige évidemment, et sous la condition d'une juste et préalable indemnité.
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Luniel le Mer 26 Oct 2005 08:56:59

T'as mangé des vitamines toi :)

Bon en parlant de lois, concernant la robotique, applique t-on les lois Asimoviennes ou pas ?
¤ Nous tisserons nos pas de silence, et vous nous oublierez... ¤
Devise de la Maison Ventsombre
Avatar de l’utilisateur
Luniel
Tisseur d'Ombres (fondateur)
 
Messages: 1844
Inscription: Jeu 15 Avr 2004 20:55:39
Localisation: A la frontière du visible et de l'invisible...

Messagede Machuthu le Mer 26 Oct 2005 09:30:07

Je pense que ça ne se prête pas... Les lois Asimoviennes visant les robots dotés d'IA et on a dit que dans notre cas, il s'agirait de Robot inoffensifs par nature...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Walan le Mer 26 Oct 2005 09:35:42

Pour les lois d'Asimov, j'ai considéré soit qu'elles avaient été ignorées pour les premiers Androïdes, soit qu'elles avaient été inefficaces. (ça c'est la raison officielle, l'officieuse c'est que je m'en rappellais plus et que c'était génant pour m'en servir ^^ :cheesy: )
Donc pourquoi pas les utiliser avec la seconde génération ?

Sinon c'est du beau boulot Maku, juste une remarque, c'est que je trouve que "Déclaration des Droits de l'homme, du citoyen et de l'extra-terrestre" c'est pas terrible comme titre, je verrai plus qqch comme "Déclaration des Droits des peuples libres" ou approchant, parce que sinon ça met l'homme d'un côté et les ETs de l'autre ...
"Tout ce qui est or ne brille pas,
Tous ceux qui errent ne sont pas perdus [...]
Des cendres, un feu s'éveillera.
Des ombres, une lumière jaillira. [...]
Le sans-couronne sera de nouveau roi."

J.R.R Tolkien
Avatar de l’utilisateur
Walan
Historien des plans
 
Messages: 1396
Inscription: Mar 18 Mai 2004 18:09:03
Localisation: Nancy en semaines/Vosges en WE

Messagede Blackwolf le Mer 26 Oct 2005 09:39:43

Et bien toi au moins le café ça te réussi, sinon je suis d'accord avec Walan sur le nom de la Déclaration.
"La vie est faite pour être vécue ! Alors bouges ton cul, sors, fais la fête, éclates-toi ! Et on t'éclatera pas !"
Mélanie
Avatar de l’utilisateur
Blackwolf
Explorateur des plans
 
Messages: 369
Inscription: Lun 22 Nov 2004 20:01:42
Localisation: Orléans

Messagede Machuthu le Mer 26 Oct 2005 09:40:31

Ok pour la remaque Walan mais dans ce cas, on part sur le droit des peuples.. (sans le libre) parce que sinon, on induit dans le titre le fait qu'il y ait des peuples en esclavages...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Walan le Mer 26 Oct 2005 09:44:11

pas bête ^^
je n'ai pas eu d'histoire géo depuis un moment, mais il me semble me rappeler de quelque chose comme "le droit des peuples à disposer d'eux mêmes", ça pourrait être un truc comme ça non ?
"Tout ce qui est or ne brille pas,
Tous ceux qui errent ne sont pas perdus [...]
Des cendres, un feu s'éveillera.
Des ombres, une lumière jaillira. [...]
Le sans-couronne sera de nouveau roi."

J.R.R Tolkien
Avatar de l’utilisateur
Walan
Historien des plans
 
Messages: 1396
Inscription: Mar 18 Mai 2004 18:09:03
Localisation: Nancy en semaines/Vosges en WE

Messagede Machuthu le Mer 26 Oct 2005 10:23:24

Oui, tout à fait...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Gabroth le Dim 06 Nov 2005 17:05:50

Redirection de la nouvelle discussion adaptée pour la suite :

http://www.ventsombre.net/forum/viewtopic.php?p=15474#15474
Avatar de l’utilisateur
Gabroth
Historien des plans
 
Messages: 1009
Inscription: Ven 30 Avr 2004 14:30:44
Localisation: Jamais bien loin ........ de la taverne !


Retourner vers Le Marathon du Parchemin : Agora

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 0 invités

cron