Dans les rues de Fort-le-kirch

Forum strictement RP

Dans les rues de Fort-le-kirch

Messagede Machuthu le Mar 28 Nov 2006 13:43:44

Maeva fonce à travers les rues de Fort-le-kirkch... Elle tente de se repérer aux odeurs, aux vents, mais elle doit bien admettre que cela n'est pas évident...

Heureusement pour elle, elle tombe rapidement sur les rues commerçantes et les odeurs de pains, d'épices et de bois y sont nombreuses...

Elle laisse donc les odeurs de levures et de pain derrière elle pour se diriger vers le quartier des forgerons dont l'odeur de fumée un peu acre lui parvient aux narines... (Jet n°4381 : Réussite exceptionnelle... )

Pourtant, à un moment, Maeva s'immobilise, elle entend des pas derrières elle, des pas qui semblent la suivre...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Mar 28 Nov 2006 16:06:12

Soudain Maeva s'arrête, elle pose sa main sur le mur d'une bâtisse. Son toucher est rugueux. La pierre lui transmet le peu de chaleur qu'elle contenait. Le visage de l'aveugle semble se tournait lentement. L'oreille gauche se tient au travers de la route. L'écoute est très attentive. Les battement de son coeur s'apaise. Maeva ne veut que se concentrait sur les pas, la respiration de l'individu qui est dans son dos.
Un pincement d'effroi se reserre dans sa poitrine. Puis elle se calme.

La pierre se réchauffe, Maeva gagne en confiance. Lorsqu'elle fait volte-face. L'allure statufiée de l'aveugle entrave le pavé glacial. Elle prend la parole aussi rigide que se dresse les murs qui l'entoure.


Qui va là ? Sortez de votre ombre !

La main sénestre agrippe le pan de mur. Elle sait qu'elle est seule face à son destin. Elle l'affrontera de toute manière dont elle saura disposer.
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Machuthu le Mer 29 Nov 2006 13:34:58

Silence... Le poursuivant s'est arrêté... Voyant que la prophétesse l'a repéré, il s'avance à nouveau mais ne dit toujours rien... Maeva repère rapidement que la démarche de l'individu est irrégulière... Il doit boiter... Le froissement de sa cape lui rappelle étrangement quelque chose...

L'intuition de la jeune femme au sujet du personnage est des plus mauvaises... Elle fouille sa mémoire pour retrouver ce froissement précis et ne tarde pas à retrouver... C'est si frais dans son esprit... C'est le froissement de la cape de l'homme qui décapitait Drakken dans sa vision... C'est lui, il est là... A quelques mètres à peine... Il s'approche, lentement, sur de lui...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Mer 29 Nov 2006 14:21:08

Maeva de sa main droite agrippe sa poitrine à l'emplacement du coeur. Le supplicier est à quelques pas. Elle ne peut le combattre. Elle ne peut que lui échapper. Mais comment ?

Elle doit trouver une aide, n'importe laquelle qui fusse pour la sortir de cette impasse. La rue est sombre. Les ombres croissent. Leur démarche est froide. Le mur qu'elle palpe ne peut rien lui offrir de plus que ses toutes derniers souffles de chaleur. Puis soudain, elle sent une source de chaleur importante. Un foyer s'active près d'elle. Son coeur la convainc de la suivre. Quelques pas en arrière, lents... très lents.... Sa main glisse sur la pierre, jusqu'à une ouverture. Cette forge dont l'odeur l'avait guider sur la voie du palais. Quelqu'un s'affaire-t-il ?

Elle passe par le porche et s'empresse de pénétrer à l'intérieur des lieux. La poignet lui échappe. L'homme mauvais continue à s'avancer. Va-t-elle trouver l'échappatoire tant convoitée. Y-a-il au juste une porte ? Son regard ne peut lui convenir. Elle se guide à la source de chaleur, lorsqu'elle arrive dans cette endroit luminescent. La force de la lumière chaleureuse caresse sa peau suinte de peur. Elle écoute attentivement. Sa course l'emmène sur un sol différent de celui de la rue.

Ses jambes peinent à suivre son mouvement saccadé. Elle manque de tomber plusieurs fois. Elle butte sur quelque chose. Mais qu'est-ce au juste. Elle n'a pas le temps de s'en assurer. La source de chaleur se fait de plus en plus importante. Elle entend même le vrombissement des flammes pourlêchant la pierre. Dans un cri désespéré...


A l'aide ! Sauvez-moi ! Quelqu'un me poursuit...

Maeva trébuche, elle choit sur le carrelage enduit d'une substance qu'elle ne saurait reconnaitre. Elle se laisse glisser, essayant de se réfugier derrière un pan de mur, quelque chose, n'importe quoi... Une fois caler, elle mets tous ses sens aux aguets. Sa respiration, elle essaie de la calmer. Elle écoute...
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Machuthu le Jeu 30 Nov 2006 13:40:35

Maeva sent la peur lui nouer le ventre... Personne ne réponds à sa supplique.. L'homme semble s'amuser de la situation et continue à s'avancer, pas à pas sans se presser...

La Rêveuse s'en remet alors au Prophète, elle l'appelle de ses voeux... Sans lui, elle est perdue, elle le sait...

Le pouvoir qui coule en elle s'exprime alors de nouveau... A la chaleur du feu s'ajoute une nouvelle sensation, celle du danger... Sans savoir comment elle le sait, Maeva ressent le danger, elle ressent sa présence mais aussi le chemin le moins risqué...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Jeu 30 Nov 2006 22:00:18

Maeva, l'oreille attentive à la parole du prophète que le chant des vents lui apporte, ressaisit en sa mémoire, l'image... l'image...


"Maeva a alors 16 ans, elle est en admiration devant le numéro exceptionnel de son grand cousin, Bilial. Le Chapiteau de la Conciliacion accueille ce soir son public pour un spectacle tout neuf dont son père a le secret. Elle assiste au répétition du lanceur Bilial en compagnie de sa femme, Catarina.

Le clou du numéro est lorsque Catarina se trouve prisonnière de liens, une planche décorée lui bloquant le dos. Bilial fait venir son matériel. Une arbalête dorée de très bonne facture dont les carreaux d'acier de plume en pointe se chroment d'un bleu azuréen. Une torche est non loin. Bilial trempe les pointes dans une substance inflammable. Un assistant vient bander les yeux alors que le grand cousin bande son arbalête au flêches ignées.

Catarina est à un peu plus de 100 m. Des cibles ont été disséminées autour de la silhouette féline. Bilial se concentre. Il semble englober d'une aura céleste qui lui permet de diriger son arme. Il s'imagine intérieurement tout ce qui entoure son espace. La table, les balots de paille, la scène, les sièges, et surtout la silhouette de son aimée. Tout autour de lui n'est que sons crépitant et dictant sa place propre. Et soudain, le carreau se décoche.

Le suspens est à son paroxyme. L'atmosphère est tendue à un opiniâtre silence, un danger sans précédent. Aucun souffle, aucune parole, aucun... Lorsque la cible est atteinte à quelques centimètres du visage. Une liesse intense se répercute dans les coulisses. Maeva, le sourire émerveillé, s'impreigne de cette collégialité. Comment peut-on comprendre ce qui nous entoure le regard aveugle ? Maeva a toujours eu une très grande admiration pour ces numéros où seul le son guide le chant de sa destinée."


Le courage de Maeva ne doit dépeindre que du courage de son grand cousin. Elle s'en inhibe. Elle analyse intérieurement tout ce qui l'entoure. Son dos repose contre un pan de muret, près duquel elle s'est recroquevilée. La forte chaleur d'un feu provient d'un peu plus haut au dessus de sa tête. Le mécréant est au chevet de la porte. Le feu crépite. Là une étincelle rougeoyante vient d'éclaboussait la pierre. Près de la pierre un paumeau ou un manche de tison laisse baigner sa lame au confin des braises. Maeva parcourt le bac à foyer sur son pourtour. La chaleur est très vive. Elle faufile ses doigt près de ce qu'elle espère trouver. Trouver-t-elle cette arme de fortune ? Le foyer est puissant, sa main peine à la supporter. Elle l'enveloppe donc dans sa manche.
Lorsque qu'elle saisit ce qu'elle désire elle se relèvera précipitément. Elle défiera alors l'homme sombre avec le courage d'une amazone exorbitant son regard vide .


N'APPROCHEZ PLUS, OU JE VOUS CONSUMME !!!

Son arme effectue des mouvements circulaires devant la pauvre aveugle afin d'intimider le supplicier.
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Machuthu le Lun 04 Déc 2006 14:32:06

Calmement, l'homme approche... Un frisson parcourt l'échine de Maeva... Il semble s'amuser de la situation...

La prophétesse entend la lame de son adversaire foueter le vent puis tout à coup, elle ressent une vive douleur au poignet...

L'homme, par une passe d'ame efficace, vient de désarmer Maeva...


Allons petite sotte, tu pensais réellement pouvoir te jouer de moi ainsi ?

C'est à ce moment que Maeva perçoit une seconde présence... Un pas léger, discret, un souffle connu... Changeur... Il est là...

Je vais t'occire comme je l'ai fais pour ton compagnon... Vous mourrez tous, un à un...

L'homme ne l'a pas entendu... Il ne l'a pas vu non plus... Maeva peine à comprendre, Walan est presque dans l'axe de son regard... Comment peut-il ignorer sa présence ?
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Lun 04 Déc 2006 21:57:21

Maeva pousse un râle de douleur, prenant son poignet dans sa main. La mine déconfite, elle libère son esprit. Son dernier souffle, dans un excès de zèle, semble refléter l'image du Changeur qu'elle désirerait voir arriver. Son imagination lui fait défaut. Est-elle réellement désespérée ?

Comprenant qu'elle devient folle ! Elle se dresse face au supplicier.


Vous qui venez des ombres afin d'ôter la vie qui s'infiltre en mon âme ! Je vous maudis ! Et même si mon temps s'égraine, la mort vous emportera avec moi !
Je ne suis que poussière dans ce monde fragile. D'autres me succèderont ! Je ne puis rien pour l'heure ! Mais bientôt sonneront sur vous les trompes de l'enfer !
C'est dans cette forge que votre premier pas passe dans l'abysse infernal. Et je vous offre ma tête en guise de maigre contemplation...

Maeva pose un genou à terre...

Car après cette exécution, plus rien ne vous sauvera ! Les forces divines, le souffle, la tempête, l'ouragan, la tornade du chant des vents déferleront de par en par de votre être, transperçant de sa brise acérée la moindre particule de votre corps poussièreux...

L'aveugle pose son deuxième genou à terre...

Qui donc êtes-vous pour oser souiller la terre qui vous a vu naître ? Qui donc commande à vos actes ingrats ? Est-ce que Drakken...

Maeva a les larmes aux yeux, citant le nom de celui qui la sauva et qu'elle désignait de "Téméraire"... Une déferlantes d'images vient alors en sa mémoire...
Maeva est perdue, elle essaie de se contenir. Se concentrant à nouveau... une oreille attentive... elle sait maintenant que quelqu'un est là pour la protéger. Elle doit continuer à gagner du temps !


Drakken était... et Vous ! Oui vous ! C'est vous le sombre sot qui n'a pas choisi la voie de l'absolut pour exister ! Rien, ni personne ne saura détruire toute la vie, tout l'amour, toute la nature que représente notre monde ! Que vous le vouliez ou non, le monde est un rêveur.

Et quoique vous pensiez, vous ne saurez affronter le malheur qui vient à vous. Ma vie n'est rien ! Je vous l'offre ! Moi Maeva, fille des vents, regard sur le temps ! Je suis la voix et la voie ! La parole et le chemin de la prophétie ! Prenez donc cette tête ! Elle ne saura que vous faire jouir d'un mal qui vous évincera...

Maeva, le regard vide révulsé planté dans celui du bourreau, ouvre ses bras, paumes vers le ciel. Elle patiente, la stature noble, angélique. Son visage est impérial. Le dénouement, aussi funeste qu'il soit, est proche.
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Walan le Mar 05 Déc 2006 21:54:30

Voyant la Prophetesse menacée par le spectre, Walan utilise à nouveau son pouvoir, tout en restant camouflé, et prend l'apparence de Maeva. Profitant de la tirade de l'aveugle pour récupérer de l'effort nécessaire, il attend qu'elle ai fini de parler pour prononcer quelques mots d'une voix très basse, espérant que l'ouïe de la jeune femme sera plus fine que celle de leur ennemi.

Je vais passer devant vous et le distraire, lorsque je parlerai, remuez les lèvres comme si c'était vous qui pronociez les mots, puis quand je dirai "prophète", fuyez aussi vite que vous pouvez vers l'arrière et essayer de regagner le château au plus vite. Faites un petit signe de la main gauche si vous m'avez compris.
"Tout ce qui est or ne brille pas,
Tous ceux qui errent ne sont pas perdus [...]
Des cendres, un feu s'éveillera.
Des ombres, une lumière jaillira. [...]
Le sans-couronne sera de nouveau roi."

J.R.R Tolkien
Avatar de l’utilisateur
Walan
Historien des plans
 
Messages: 1396
Inscription: Mar 18 Mai 2004 18:09:03
Localisation: Nancy en semaines/Vosges en WE

Messagede Machuthu le Mer 06 Déc 2006 14:35:19

Maeva entend la voix de Walan, juste à côté d'elle, comme s'il parlait dans le creux de son oreille et pourtant leur adversaire semble ignorer totalement sa présence... Il lève son arme, prêt à l'abattre sur la prophétesse...

Votre heure a sonné, Prophétesse, la votre et celle des opposants à l'Ire... Il est plus que temps que les Rêveurs obtiennent la place de choix qui leur revient...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Mer 06 Déc 2006 17:44:08

Maeva sent le doute s'installer. Lorsqu'elle entend la voix de Walan. L'instant est crucial. Elle ne doit pas faire mine de réjouissance pour l'instant. Elle sourit intérieurement. Ses doigts fins de la main gauche semblent brasser lentement l'air enduit de son manteau de chaleur. Puis elle laisse le vide autour d'elle alors que le supplicier lève son épée. Elle ne se concentre que sur le signal, ce mot qui denouera les mailles du filet assassin. Ce simple mot : Prophète...
Son heure n'a pas sonné, elle le sait...
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Damch le Mer 06 Déc 2006 19:38:23

Maeva exécute alors le plan de Walan. Elle s'empresse de gagner l'arrière de la forge. Elle doit se concentrer afin de trouver la sortie la plus proche et gagner la route du palais...

"Que la force des vents soit avec toi Changeur !"

Maeva file à taton...
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Messagede Walan le Mer 06 Déc 2006 21:23:55

Walan s'avance alors sans bruit devant Maeva et commence à parler en imitant la voix de la jeune femme.

L'Ire n'a pas encore gagné, Spectre. Je connais les possiblités de l'avenir et sache dès maintenant que tu n'es dans aucune d'entre elle. Tu ne survivra pas à cette journée, quoi qu'il arrive, sache le, car je l'ai vu et je suis Prophète !

Sur ce dernier mot, Changeur abandonne sa dissimulation et une deuxième Maeva apparait devant la première, conforme en tout points, mis à part deux détails : celle-ci voit et tient une dague dans chaque main.
Sans attendre la réaction de son adversaire, Walan utilise l'une de ses dagues pour parer le coup destiné à la Prophétesse et passe à l'attaque avec l'autre.
"Tout ce qui est or ne brille pas,
Tous ceux qui errent ne sont pas perdus [...]
Des cendres, un feu s'éveillera.
Des ombres, une lumière jaillira. [...]
Le sans-couronne sera de nouveau roi."

J.R.R Tolkien
Avatar de l’utilisateur
Walan
Historien des plans
 
Messages: 1396
Inscription: Mar 18 Mai 2004 18:09:03
Localisation: Nancy en semaines/Vosges en WE

Messagede Machuthu le Jeu 07 Déc 2006 14:06:55

Surpris par le léger changement dans la voix de Maeva, l'homme poursuti néanmoins son attaque... Il ne perçoit qu'au dernier moment les deux armes de Walan...

Changeur en profite donc pour parer avec facilité son coup (Jet n° 4503 Belle réussite), déstabilisant totalement le Spectre qui lui fait face... Le jeune noble profite de la surprise pour enfoncer sa seconde dague dans les flancs de son adversaire et une nouvelle fois, il fait preuve d'une grande dextérité (Jet n°4504 Belle réussite)... Le coup prend le combattant au dépourvu et l'homme, qui ne voit arriver la dague que bien trop tard esquisse un geste de recul brutal et maladroit (Jet n°4505 Echec critique)... Il se prend alors les peids dans une barre métallique attachée à la cuve et chute tête en arrière, s'assommant lui même...

Totalement inerte, l'homme est à la merci de Changeur...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Messagede Damch le Jeu 07 Déc 2006 18:13:22

Maeva est presqu'aux portes de la forge lorsqu'elle entends une masse tombée heurtant une objet de métal. Le son s'étouffe sur le sol dalé.

L'aveugle a peur pour Walan. Elle hésite à sortir, cherchant à savoir si tout va bien.
____________________________________________________________________________________________
Quand le Noir Baiser souffle, je m'offre tout mes désirs...
Avatar de l’utilisateur
Damch
Tavernier
 
Messages: 671
Inscription: Jeu 13 Mai 2004 16:31:52
Localisation: C'est une île perdue au milieu de l'océan...

Suivante

Retourner vers La Voie des Ombres...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 10 invités