Conception du jeu de rôle ?

Poussez les portes de la Taverne !
On y cause de tout et de rien, la parole y est libre :)

Conception du jeu de rôle ?

Messagede Maellen le Sam 27 Oct 2012 22:36:36

Puisque qu'il semble important d'animer la taverne, voici quelques questions que je me pose et qui j'espère vous intéresseront.
Que recherchez vous dans les jeux de rôles ?
Qu'attendez vous d'un jeu de rôle ?
Pour vous un jeu de rôle doit il être basé sur des faits réels à la base ? Nécessite t il des recherches, ou doit il être basé seulement sur l'imagination du maître de jeu ?
Maellen
 

Re: Conception du jeu de rôle ?

Messagede Efflam le Dim 28 Oct 2012 12:00:26

Alors deux réponses très simples et une plus complète.

Que recherchez vous dans les jeux de rôles ?

C'est très simple ni plus ni moins que l'évasion. Nous vivons dans un monde triste et sordide, le JDR permet a l'instar du cinéma ou de la lecture de sortir un peu de ce monde pitoyable dans lequel on vie.

Que recherchez vous dans les jeux de rôles ?

Et bien la susdite évasion, mais pour ma part j'ai tout de même une nette préférence pour les univers noirs, le trash et le destroy. D'autre part je cherches des univers matures avec un jeu mature. (Star Wars c'était très sympa quand j'avais 15 ou 16 ans, maintenant je vais en avoir 40 dans moins de 3 semaines, ce type de jeu ne me correspond plus.)
Mes 3 jeux cultes sont tout de même Kult, Vampire Mascarade et Cyberpunk, avec en 4ème place du Cthulhu années 20.

Pour vous un jeu de rôle doit il être basé sur des faits réels à la base ? Nécessite t il des recherches, ou doit il être basé seulement sur l'imagination du maître de jeu ?

Alors la c'est plus complexe et il y a presque autant de réponses, que d'univers de jeu différents.
Lorsque l'on joue à un jeu historique oui c'est important que le MJ fasse de grosses recherches historiques (une de mes chroniques vampire Dark Ages m'a couté plus d'une centaine d'heures de lectures et de recoupages historiques sur l'Irlande,juste pour pouvoir lancer la chronique alors que je connaissait déjà pas trop mal le sujet.) et dans ce type de campagne ou chronique les joueurs doivent aussi investir du temps en lectures historiques sur l'époque. (Wikipedia est le strict minimum )

Ensuite sans se montrer élitiste l'on peut jouer à deux niveaux (je ne parle pas de qualité de RP, mais de culture générale)
Le niveau basique ou nous pouvons jouer et faire jouer n'importe qui sans grosses connaissances historiques.
Et le level up ou il faut que les joueurs aient de bonnes connaissances du sujet joué. (Pour exemple sur table j'ai souvenir d'une campagne Cthulhu Golden Dawn ou le MJ était à la chaire d’ésotérisme de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes et doctorant en histoire et tous les joueurs étudiants en histoire ou en théologie "moi en tant que libraire dans la plus grande librairie d'éso à l'époque" le seul a ne pas être du "sérail" était doctorant en biologie et jouait un médecin)
Donc la c'était du très haut niveau de jeu inaccessible aux profanes qui n'auraient rien compris. (On le sait, on a essayé avec d'autres copains et ils ne panaient riens)
Mais n'y voyez rien d'élitiste en dehors de Cthulhu et Kult ou on jouait effectivement du lourd en connaissances, il y avait d'autre JDR accessibles à tous, souvent issus de mondes imaginaires, donc ne réclamant pas un travail de fond historique et hermétique aussi important.

Dans les mondes que je qualifierais d'imaginaires, que ce soit Cyberpunk, aussi bien qu'AD&D ou Warhammer.
Le MJ doit connaitre son univers sur le bout des ongles, ensuite pour les joueurs c'est differend, tout dépend du niveau de connaissances du monde demandé pour la campagne. Il y a même des cmpagnes et scénarios d'introduction à un univers faites exprès pour cela.
Selon moi le gros avantage des jeux dans des mondes imaginaires est que justement ils ne réclament pas un vrai travail historique de fond, ni des joueurs licenciés en histoire pour faire tourner la machine de manière cohérente.


Donc pour les jeux historiques ou à connotation ésotérique et hermétique, si cela vous amuse taxez moi d'élitiste, mais sans un MJ et des compagnons de jeu ayant une bonne connaissance du sujet je m'emmerde (idem pour les jeux contemporains, je suis nul en droit il ne me viendrais jamais à l'esprit de jouer un flic ou un avocat, ou a mage un virtual adept alors que je suis une buse en informatique, je ne serais simplement pas crédible dans mon RP)

Pour les jeux issus d'un monde totalement imaginaire par contre je suis nettement moins élitiste car cela ne réclame pas de mon point de vue les mêmes connaissances.
Efflam
 

Re: Conception du jeu de rôle ?

Messagede Maellen le Dim 28 Oct 2012 14:24:52

Pour ma part jouer, ou masteuriser un JDR nécessite un fort investissement personnel, un travail de longue haleine.
En effet, chaque jeu à son contexte historique, son ambiance, ses concepts et pour évoluer dans cet univers, pour ma part et cela ne concerne que ma vision des choses, j'effectue des recherches, je me documente, ou alors j'utilise les connaissances que j'ai acquis durant mon parcours scolaire et/ou professionnel.
D'autre part lorsque je créé un scénario, une campagne pour un jdr, j'aime avoir une base historique fiable, afin éventuellement de susciter un intérêt particulier des joueurs avec cette période. Cas du ONE-SHOT Chtulhu 1920 par exemple.
Une des choses que je déteste dans les jdr, c'est le concept "porte/monstres/trésors", au contraire j'aime être confrontée, ou susciter à la réflexion.
Comme le disait EFF, nous sommes déjà suffisamment confronté à la médiocrité dans notre vie réelle, inutile donc de vouloir tenter de la revivre dans les univers de JDR.
Donc comme le disait Alex, oui je suis une perfectionniste, mais je n'attends pas le 100%, car je sais pertinemment que ce n'est pas réaliste et sensée.
Maellen
 

Re: Conception du jeu de rôle ?

Messagede Didlith le Lun 29 Oct 2012 16:40:07

Maellen a écrit:Puisque qu'il semble important d'animer la taverne, voici quelques questions que je me pose et qui j'espère vous intéresseront.


On avait déjà eut un sujet similaire il y a un temps, c'est intéressant de relancer le débat, nous avons de nouveau joueurs, et on a pu changer. :)

Que recherchez vous dans les jeux de rôles ?


Rien de nouveau, laisser ma vie de coté un temps, m'évader.
Mais surtout, je recherche de l'interaction avec les autres joueurs (j’inclue le MJ, il joue aussi après tout)

Qu'attendez vous d'un jeu de rôle ?


J'attends de me sentir le héros (l'un des héros) de l'histoire. De me dire "ça ne pouvait être que nous".
J'attends aussi de pouvoir faire connaitre mon perso aux autres et de pouvoir le mettre "en scène" (sans tomber dans le RP social pur, on joue pas à Sims).
Bien entendu je préfère la réflexion à l'actions, mais il en faut un peu.
J'adore mettre mon perso/mes joueurs sur des "cas de conscience" ou qu'il ai une position "instable".

Le PMT, dehors ...

Pour vous un jeu de rôle doit il être basé sur des faits réels à la base ? Nécessite t il des recherches, ou doit il être basé seulement sur l'imagination du maître de jeu ?


Je suis bon Normand, je dirai donc oui, et non.

Mais avant tout, je dirais que cela dépend du monde dans lequel les personnages évoluent et du scénario. Les fait réel "de base" pour du D&D, ..., bof.

Pour ce qui est des recherches, si elles sont importante pour l'interprétation des perso (PJ/PNJs) ou pour la compréhension du scénar, alors oui, sinon c'est une perte de temps.

Enfin l'imagination du MJ est fondamentale. Un MJ pourra avoir fait autant de recherche qu'il veut, si il n'a pas l'imagination de se servir de ses recherches ou simplement de les adapter à sa façon de jouer (et à celle des joueurs) alors les recherches deviennent un boulet qui freine la partie.

Sans parler que si il y a trop de recherche, on perd énormément en flexibilité.
Et on aura forcément un joueur un peu trop zélé (ou chiant) pour sortir une référence à la con pour un détail. (parce que oui, si le MJ peut faire des recherches, les joueurs aussi, le pire étant le joueur qui te sort le livre de règle que tu n'as pas ou la référence à la bible (quoi, tu l'as pas lut ? :schock: )).
Sans parlé de la frustration des joueurs qui ne connaissent rien au sujet, alors que leur perso est censé le connaitre avec un MJ qui veut du "détail" dans les descriptions. (Alors que bon, tant que c'est crédible, ..., pour le coté "exacte" il y a le jet de compétence)
Avatar de l’utilisateur
Didlith
Dame de la Lune (admin)
 
Messages: 2431
Inscription: Sam 17 Avr 2004 16:18:49

Re: Conception du jeu de rôle ?

Messagede kamui le Lun 29 Oct 2012 18:07:09

des questions avec des reponses simples et complexes

ce que je recherche... oui l evasion, je pense comme tout le monde, mais tout en etant dans des situations non simples ou pas de deja vu
ca me rappelle que j ai joue trois fois le meme scenar de Reve de Dragon en m en apercevant que vers le milieu et que chaque fois l histoire tournait de facon differente

ce que j attends... un peu de diversite, du sympa, du changeant
je suis tres monde des tenebres mais pas en tres dark
j aime faire des surprises a mes joueurs pour les scenars ou lors des parties, voir modifier la trame pour aller dans leur sens mais en modifiant divers points (je le fais pas a chaque fois, mais il m arrive aussi de faire en sorte qu ils reviennent sur certains points)
puisque ca a ete evoque, oui je suis pareil, le PMT out, mais y a pas que ca dans du donj et je le decouvre facilement via Pathfinder ou l univers est encore plus vaste que celui des Royaumes et plus complexe car on a des continents et des peuples completements differents
j admets que de se faire un scenar ou y a un peu de PMT ca me derange pas
par contre, quand je propose pendant un temps une sorte de labyrinthe qui pourrait faire penser a du PMT, c est qu il y a des solutions entre les mains des pjs pour pouvoir s en sortir en quelques manoeuvres (oui, a condition d y avoir pense)
c est ce que j ai propose pour mage a deux groupes de personnes

un jdr peut avoir des faits reels
personnellement, je fais pas dans l historique (n etant pas un feru d histoire, ca peut se comprendre) donc du Chuthulu annees 20 ou du vampire dark ages, j ai du mal a entrer dans le sujet en tant que mj, en tant que joueur, c est different
apres si je propose un scenar de ce type, je me documente bien sur
mes domaines de mastering sont le mdt de white wolf, le futuriste et heroic fantasy
donc j utilise beaucoup plus mon imagination (en meme temps en tant que graphiste, je fais que ca de ma vie)



Je voudrais revenir sur un deuxieme point perso
starwars, j en ai peu fait (futuriste et heroic comme theme), mais j ai toujorus considerer que de jouer pendant des periodes des films etait completement depasse car les vrais heros sont ceux des films pendant cette periode
pour faire des heros, il faut que ce soient les persos, mais aussi qu ils soient dans une periode differente
on m a fait jouer peu de temps apres la chute de la deuxieme etoile noire, puis peu de temps apres que le dernier fils Solo soit revenu du cote obscur (donc les heros de cette periode sont peu connus du grand public, peut etre des fans qui lisent les romans)
la ou j ai ete completement accro a starwars, c est pendant une campagne partant de la periode avant episode 6 et se terminant juste a la fin
on etait passe dans une sorte d univers parallele ou on combattait une autre race extraterrestre inconnue
on avait appris a la connaitre, mais aussi a lutter contre elle
a la fin, en fait, on avait les outils pour permettre d affaiblir la deuxieme etoile noire avant qu elle soit attaquee (ce dernier passage a ete raconte en quinze minutes mais pour nous c etait pas le plus important)
et parmi les races, que le mj pouvait prendre du jeu, il a choisi une race issue d un jeu video qu il a modifie a fond
ce sont ces experiences qui font que lorsque je me mettrais a masteriser starwars, ce sera de facon plus mure que certains scenars pour gamins et dans une periode peu voir pas developpee (ormi certains bouquins encore)
j aimerais faire quelque chose qui se passe entre episode trois et quatre (la periode de presque 20 ans ou Luke grandit), commencant durant episode trois pourchasse et survivant, pour devenir des sortes de rebeles renegats tentant d aider les peuples, mais aussi de survivre dans cette periode noire ou tout les derniers Jedi sont pourchasses
j en dit pas plus car je laisse le reste en surprise
"Celui qui défit l'autorité Divine."
"Celui qui chasse l'autorité Divine."

Il y a deux Kamui comme il y a deux Epées Divines.

Lavinia a Stargate / Damien a Vampire Dark Ages
Avatar de l’utilisateur
kamui
Historien des plans
 
Messages: 1193
Inscription: Dim 27 Nov 2011 19:25:41

Re: Conception du jeu de rôle ?

Messagede Krass le Lun 29 Oct 2012 20:15:19

Que recherchez vous dans les jeux de rôles ?

Comme tout le monde je crois un peu d'évasion. Même si je le pratique plutôt en dilettante, mon métier me permettant déjà d'un point de vue artistique de m'évader quelque peu et de souvent voyager.

Qu'attendez vous d'un jeu de rôle ?

De biens me marrer entre copain et de passer un bon moment entre pizza, joints, bières et jets de dés.

Pour vous un jeu de rôle doit il être basé sur des faits réels à la base ? Nécessite t il des recherches, ou doit il être basé seulement sur l'imagination du maître de jeu ?

Alors dans le cadre d'un jeu purement historique ou ce passant sur notre monde, je suis tout aussi élitiste que Eff' j'ai trop vu de personnes jouer des flics ou des avocats sans rien connaitre en droit, ou des gens jouer des hermétistes sans toucher une bille en ésotérisme. Cela me navre et gâche mon plaisir.
J'ai joué au mêmes tables qu'Efflam, et c'est clair que de jouer avec des gens qui ont un réel bon niveau de connaissance par rapport aux personnages qu'ils incarnent est un réel plus, sinon c'est assez navrant.
Donc oui moi aussi je suis très élitiste, et je l'assume totalement. :cheesy:

Pour les jeux qui ne réclament pas de connaissances spécifiques, la bien sur c'est différend.
Mais quoi qu'il en soit j'en demande beaucoup car si les joueurs et le MJ doivent avoir le bagage intellectuel pour jouer ou maitriser leurs personnages, ils doivent aussi avoir un bon RP (et pour le MJ un bon talent narratif)
Avatar de l’utilisateur
Krass
Arpenteur des plans
 
Messages: 150
Inscription: Dim 03 Juin 2012 12:17:17

Re: Conception du jeu de rôle ?

Messagede Maellen le Mer 31 Oct 2012 12:09:11

Didlith pour répondre au cas que tu as évoqué, à asvoir les petits malins qui prennent le bouquin de règles et te le mette sous le nez, je vais raconter une anecdote au quel j'ai du faire face en tant que MJ
Aimant bien le côté Vampire Dark Age, j'avais crée deux campagnes, la première se déroulant lors de la prise de toulouse de Toulouse durant la croisade des Albigeois et l'autre au prémice de la création de l'ordre des chevaliers teutoniques.
Dans la première campagne j'avais un joueur qui me tenait tête sur des points historiques, comme la création de de l'inquisition et les raisons implicite de la création de cet ordre, et pas mal d'autre choses du même acabit. En fait j'ai 2 joueurs sur les 6 qui m'ont fait éclater la camapgne après 8 séances de jeu.
Ayant préparé l'autre campagne et estimant que ce qui était survenu lors de la précédente campagne pouvait provenir de ma façon de masteuriser, de présenter le contexte, de détailler les évènements, les actions, .... Je me suis donc lancer dans l'autre campagne.
Même résulats, aucune implication des deux même jouers qui me reprenaient dur les dates, sur les intérractions entre les pnjs et les joueurs, etc
Je pris donc le taureau par les cornes et décidais de faire une troisième campagne (oui je sais vous allez vous dire, elle est tarée, oui c'est vrai et je l'assume pleinement. D'où le côté perfectionniste). Mais pour pallier à toutes éventualités de véléhités de mes deux joueurs, l'histoire se déroulait en 3600 après JC (donc plus de critique historique possible). Il était possible de joeur aussi bien des loups garou, vampire, mage, humain normaux, ou cybernétisé (mélange donc de mage, loup garou, cyberpunk, vampire, shadow-run), mais finalement les joueurs ne pouvaient être que des fugitifs, le monde étant à 80% contrôlé par des Bali et le reste étant au mains des sethites. Je n'en dirais pas plus car cette campagne existe toujours, bien que cela fasse un certain temps que je ne l'ai pas fait jouer. Enfin le résultat est que les deux joueurs faute de critiques constructives se sont fatigués et sont parti d'eux même.
Il est donc utile d'avoir des règles, mais tout en faisant comprendre aux joeurs que ces règles ne sont en aucun cas figées et peuvent être sujet à interprétation de la part du MJ. Car c'est au MJ de fixer les règles, tout en veillant à en informer les joueurs.
Maellen
 

Re: Conception du jeu de rôle ?

Messagede Didlith le Mer 31 Oct 2012 12:53:07

Moi ce que j'aurais fait, c'est que j'aurais "modifié l'histoire" pour que les informations que le DM donne soit "la vérité".

Un problème de date, les référence des joueurs sont fausses, un expert PNJ le leur confirmera si il font des recherche.
Gros avantage, tu peux ajouter par exemple ajouter un "ordre secret" dont le but est de modifier les références historiques. Et ainsi rebondir sur des intrigues secondaires.

Mais le maitre mot est "le MD à toujours raison" quelque soit ce que sortir un joueur (même quand le MD à tord de façon flagrante)

Dans quasiment tous les livre de règle que j'ai lut, il y a la mention "cette règle est optionnelle, le MJ peut ne pas l'utiliser ou la modifier". Pas forcément écrit comme cela, mais c'est l'esprit.
Avatar de l’utilisateur
Didlith
Dame de la Lune (admin)
 
Messages: 2431
Inscription: Sam 17 Avr 2004 16:18:49

Re: Conception du jeu de rôle ?

Messagede kamui le Mer 31 Oct 2012 17:27:53

bon vampire dark ages etant un peu a part, je pourrais aussi rajouter la chose suivante:
c est un jeu fantastique, donc les donnees historiques peuvent etre modifiees par le mj pour le bien de l aventure et de l histoire, pour s amuser

mais je te rassure, j ai eu le cas d un pj qui se retrouvait dans un de mes mondes futuristes, son perso militaire policier, avait tente de se droguer, acheter de la drogue a des dealers et au final une tentative de suicide
je lui ai bien fait comprendre direct que le but n etait pas du tout ca vu que les persos sont la pour proteger l humanite d entites inconnues, et que prendre des risques aussi grands (dans cet univers en allant voir des dealers qui sont l equivalent de groupes mafieux) risquait de mettre en peril tout le groupe
discussion sur plus d une demi heure, il a plombe le jeu, je l ai jamais repris, mais lui a grandi mentalement pour un jeune de moins de 20 ans (dommage pour l univers car j avais passe quelques heures dessus)
"Celui qui défit l'autorité Divine."
"Celui qui chasse l'autorité Divine."

Il y a deux Kamui comme il y a deux Epées Divines.

Lavinia a Stargate / Damien a Vampire Dark Ages
Avatar de l’utilisateur
kamui
Historien des plans
 
Messages: 1193
Inscription: Dim 27 Nov 2011 19:25:41

Re: Conception du jeu de rôle ?

Messagede Alex le Mer 31 Oct 2012 21:15:34

perso je pense qu'il ya deux conception dans le jdr

1) etre entouré de pote qui nous sont sympatiques et avec qui ont rigole bien, généralement autour d'une table

2) avoir une histoire en tete dont on se creuse les méninges pour parvenir à résoudre l'enigme.

Sur VS, c'est plutot dans cette optique là que je viens, sans oublier le plaisir....de faire plaisir en créant chez autrui les situations qui créé les émotions (le stress, la joie, le soulagement etc...). Mais bon, ce n'est réalisable qu'avec un rythme soutenu je pense

Oublie les peurs, les doutes et les vraisemblances... Libère ton esprit et sors du Système !.
Avatar de l’utilisateur
Alex
Conteur tentaculaire
 
Messages: 10748
Inscription: Jeu 28 Sep 2006 14:43:43
Localisation: Sur www.auberginn.net

Re: Conception du jeu de rôle ?

Messagede Magnus le Jeu 01 Nov 2012 17:24:15

Que recherchez vous dans les jeux de rôles ?


Ce que je cherche dans un jeu de rôle c’est l’évasion comme à peu près tous le monde et une façon d’exprimer mon côté artistique par l’écriture (après j’ai jamais dis que j’étais doué mais moi ça m’éclate et au final c’est bien ce qui compte :p )

Qu'attendez vous d'un jeu de rôle ?


Les attentes sont un peu différentes selon si on porte la casquette de joueur ou de hemji mais au final elles sont si proches qu’on pourrait presque les résumer à :
s’éclater avec d’autres personnes qui ont la même passion. :love:

Pour vous un jeu de rôle doit il être basé sur des faits réels à la base ? Nécessite t il des recherches, ou doit il être basé seulement sur l'imagination du maître de jeu ?


Mmm…ca dépend de l’univers.
C’est sûr que pour du Cthulhu que ce soit en 1890 ou en 1920 ca rend la chose plus crédible et apporte un plus au scénario mais je pense qu' il est suffisant de connaitre son époque, sans pour autant la maitriser pour prendre du plaisir ou en faire prendre à ses joueurs (après ca ne reste que mon avis ^-^ )

Pour d’autres genre d’univers l’imagination du hemji est primordiale pour moi, c’est ca "capacité" à rebondir sur les actions et les attentes de ses joueurs qui va faire la différence entre un scénar’ sympa à jouer et celui dont on parle encore de temps en temps même plusieurs mois plus tard.

Mais il y a un autre facteur important à mes yeux, c’est le feeling entre les joueurs et avec le hemji. C’est le genre de truc qu’on sent tous de suite, sans pouvoir l’expliquer avec des mots, c’est juste comme une espèce de symbiose qui se fait et qui fait toute la différence.

J’ai apprécié toutes les parties que j’ai jouer sur VS et celle que je joue pour le moment, mais il y en a quelques unes qui sortent du lot comme par exemple :

La partie Bitume de Ner Gal, Macadam et Macabés.
Un très bon souvenir avec une équipe du tonnere !

Celle de Sweck à Cthulhu 1920, Coup de Blues à Chicago.
Pareil que du bonheur avec quelques délires tarantinesques !

Ou encore celle de Blue à Vampire la Mascarade en Russie.
De très bon délires malkaves et un bon groupe.

Bon, il y en a encore d’autres mais on va arrêter là je pense :sifflote:
----------------
Hawkmoon : Alfrid Diesdorf
Cthulhu-No Man's Land : Anthony Parks
Cyberpunk : Hemji

http://www.youtube.com/watch?v=y4hPnZUMBwA
Avatar de l’utilisateur
Magnus
Champion des Plans
 
Messages: 2111
Inscription: Jeu 08 Avr 2010 22:27:10
Localisation: Si seulement je savais !!!

Re: Conception du jeu de rôle ?

Messagede Alex le Ven 02 Nov 2012 09:11:47

Pour vous un jeu de rôle doit il être basé sur des faits réels à la base ? Nécessite t il des recherches, ou doit il être basé seulement sur l'imagination du maître de jeu ?



pour moi ce n'est pas indispensable. tout dépend de l'effet que veut faire ressentir le MJ. Je me souviens d'une partie INS qui se déroulaient à BXL et ou j'avais pris soins d'analyser les lieux et les batiments afin de faire jouer les perso dans les environs. A partir de ce jour, chaque fois qu'on passe dans les rues, on se voient encore poursuivre des loups garous et des anges. :D

Donc je dirais que je suis parvenu à faire ce que je voulais.

Mais ce n'est pas obligatoire en mon sens, sauf si le MJ veut prendre le role d'instit. Mais je dirais qu'on vient avant tout jouer au jeu de role afin de se détendre, et pas se prendre la tete....


c'est un peu comme regarder un film. Moi quand je regarde, je ne me pose aucune question et je contemple le "spectacle". D'autres finissent le film en expliquant les sens cachés, les incohérences, les détails subtiles, les relations bibliques qui souvent n'existent pas...etc.

Autrement dit, que le scénar ai des incohérences, je ne trouve pas ca important tant que l'AMBIANCE du jeu est présente et qu'elle fait naitre DES EMOTIONS


Parceque pour moi c'est ca avant tout le JDR.

Ressentir des émotions comme si nous étions au centre de l'action, alors que cette action n'existe même pas.


Le JDR n'est pas à mes yeux un lieu ou le MJ vient montrer sa "science" en écrasant les autres, faire son kéké pour montrer son niveau d'étude ou faire étalage de sa connaissance générale au risque...de frustrer les autres. Dans toutes parties, qu'elle soit sur forum ou sur table, cela se fini par d'inlassable et interminable discussion qui ne mènent à rien...si ce n'est empêcher tout le monde de JOUER


Je dirais pour terminer la réponse à cette question, qu'il vaut mieux à mes yeux etre un musicien capable de créer une ambiance et d'émouvoir autrui avec 5 notes de musique, que d'être un virtuose jouant une musique parfaitement, mais en étant incapable de faire naitre aucune émotion chez son publique

Oublie les peurs, les doutes et les vraisemblances... Libère ton esprit et sors du Système !.
Avatar de l’utilisateur
Alex
Conteur tentaculaire
 
Messages: 10748
Inscription: Jeu 28 Sep 2006 14:43:43
Localisation: Sur www.auberginn.net

Re: Conception du jeu de rôle ?

Messagede sweck le Ven 02 Nov 2012 11:43:13

hou là!

Je crois bien que tout a été dit: ambiance / évasion, action / réflexion, recherche /imagination.
Bref, il faut un peu de tout dans un JDR à des degrés plus ou moins différents en fonction du groupe de joueurs. En tout cas, c'est clair qu'on ne peut pas être dans le 100% historique ou dans le 100% imaginatif faute de quoi on se retrouvera dans un univers stérile ou tout est figé (le 100% historique) ou tout est chaotique (le 100% imaginatif). Je pense que c'est bien d'avoir des repères. C'est même indispensable pour se projeter dans un univers. Donc qu'il y ait un film ou des livres sur le sujet et avoir lu ces livres est un prérequis pour bien aborder le sujet et ne pas rester à côté. Par contre, en effet l'imagination est indispensable pour surprendre le joueur et l’accrocher au scénar!

Idem pour le couple réflexion/action. Pour un scénar 100% action, autant jouer à la console, ça sera mieux fait. Et si l'on veut faire 100% reflexion, un jeu de plateau ou un bouquin c'est bien. Ce qui est bien dans le JDR, c'est de pouvoir alterner toute ces phases et surtout, de ce dire qu'il n'y a pas de limites.

Enfin, on n'a pas parlé du couple role play / jet de dés. Mais la encore il faut trouver le bon dosage entre les actions qui sont résolues en RP et celle qui le sont grâce à un JD. Faire un JD à chaque phrase serait assez fastidieux tout comme tout faire en RP sans jamais faire de JD serait assez frustrant dans le sens ou l'on n'a plus de limites ni de surprise. Les JD fait que le JDR est un jeu et pas une histoire à raconter. La dessus je dirais que le RP doit primer sur le JD dans le sens ou si le PJ a les bonnes idées il doit y arriver. Le JD nous dira si ça se fait avec plus ou moins de difficultés. Je ne peux pas imaginer un scénar raté à cause d'un jet de dé (c'est pour ça qu'on a inventé le point de force ou le jet derrière le paravent). Par contre je vois bien de grosses galères provenant d'un fumble :twisted:

Bref, pour que ça marche il faut bien doser tous ces éléments. Le MJ est là pour donner la trame et cadrer les joueurs. Par contre les joueurs doivent s'impliquer et sentir qu'ils ont la possibilité de modifier/influencer le cours de 'histoire sans que pour autant ça puisse trop déraper.
sweck
 

Re: Conception du jeu de rôle ?

Messagede kamui le Ven 02 Nov 2012 16:17:31

tiens, suivant les jeux, je fais faire des jets a tout va, et d autres, quasiment pas
exemple ici, j ai juste fait faire un jet pour une epreuve de course de moto (au moins, etre sur que le pj pouvait gagner), depuis, plus rien
"Celui qui défit l'autorité Divine."
"Celui qui chasse l'autorité Divine."

Il y a deux Kamui comme il y a deux Epées Divines.

Lavinia a Stargate / Damien a Vampire Dark Ages
Avatar de l’utilisateur
kamui
Historien des plans
 
Messages: 1193
Inscription: Dim 27 Nov 2011 19:25:41

Re: Conception du jeu de rôle ?

Messagede Efflam le Ven 02 Nov 2012 18:05:17

Par contre je ne suis pas d'accord avec Alex sur le dernier point.

Si il est vrai que le MJ et les PJ doivent avoir un talent narratif, je le redit la recherche est-elle aussi très importante.

Prenons l'exemple du flic dont le joueur ne connait rien droit, ou de l'informaticien dont le joueur est une bille en informatique.
Et bien je suis désolé mais cela gâche mon plaisir. Le joueur même si il est bon, ne sera pas crédible et je perdrais rapidement de l’intérêt pour la partie.
Certes je jouait sur table à un haut niveau intellectuel qui n'était pas toujours accessible à tous, mais dans ce cas l'on choisit un personnage dans lequel l'on sera crédible de par nos connaissances, ou alors l'on joue à des univers imaginaires (qui ne réclament pas de connaissances spécifiques pour jouer un médecin, un avocat ou un hermetiste.)

D'autre part le Maitre de jeu dans un jeu réaliste ou dans un univers de jeu se passant dans notre monde se doit d'avoir une connaissance en béton sur le sujet.

Exemple je maitrises sur l'Irlande au moyen age (Vampire Dark Ages) Sujet sur lequel j'ai déjà des bases, il n’empêche que j'ai tout de même lu plusieurs ouvrages, fait des recherches internet, recoupé des données etc. Cela m'a pris plus d'une centaine d'heures de travail mais bon, mon sujet est bétonné et la plupart de mes joueurs ont pris en sus quelques heures pour ce documenter.

Idem ma compagne maitrise en l'an 33 à Jérusalem, elle a lue plusieurs ouvrages d'histoire sur le sujet, lue et relue divers passages de la bible, et fait des recherches internet.

Je ne conçois pas de jouer avec un MJ qui n'est pas solidement documenté sur la période et/ou le lieu ou il fait jouer. Pareillement je ne conçois pas par respect envers mes joueurs de faire jouer dans un domaine ou je ne suis pas solidement documenté.

Bien sur ceci vaut pour les univers dit historiques ou réalistes.
Pour les mondes imaginaires on s'en tape. Il suffit juste d'être un bon joueur. ;)
Pour le reste je le revendique et sans honte, je suis particulièrement élitiste.
Efflam
 

Suivante

Retourner vers La Taverne

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités