VAMPIRE DARK AGES : De Verdure et de Sang

Cette partie se compose de scénarii de "table" créé par les membres du forum et pouvant etre joué sur forum

VAMPIRE DARK AGES : De Verdure et de Sang

Messagede Efflam le Mar 26 Mar 2013 16:05:34

Cette chronique débuta en fin en 2008 et se poursuit encore (après avoir connue une pause d'un an en 2012.)

Elle est extrêmement complexe, il est difficile de la retranscrire en terme de Scénariis.
Ce que je propose donc c'est d'en lire le résumé afin de pouvoir vous en inspirer pour vos propres maitrises.
Il est obligatoire pour une bonne compréhension d'en lire le Liber Eire auparavant.
Le liber Eire est un outil que je vous laisse en libre accès pour créer vos propres chroniques ou à mettre sur vos propres sites à l'unique condition d'indiquer clairement que l'auteur en est Efflam.

Il faut aussi noter que la chronique ne débute pas aux dates canons de la 1ère et 2de édition, mais en 1170
A l'heure actuelle mes Joueurs sont en 1222

Bonne Lecture à tous. :coeur:
Efflam
 

Liber Eire : Histoire d'une Irlande de ténèbres (1)

Messagede Efflam le Mar 26 Mar 2013 16:11:49

-7500 premières traces humaines. (civilisation dite des tourbes)

Alentours de -400 Arrivée des premières populations dites celtiques. (venues d'Écosse )
Les premiers gangrels prennent pied sur l'ile.

D'autres envahisseurs (toujours celtes) arrivent jusqu'au 1er siècle avant Jésus christ.
Arrivent avec eux en sus de Gangrels, les premiers Toréadors et Malkavians ainsi que quelques Ventrues ou Brujah.

Les temps sont durs , ses derniers mettent plus de 5 siècles à véritablement conquérir l'ile. (pour les cainites les Garous furent un obstacle encore plus majeur) Absorbant les concepts de civilisation pre-gaelique ainsi que leur panthéon les ajoutant à la propre complexité du leur.

Les clans ou tribus naissent sous le sens d'une famille élargie parfois jusqu'a la 5eme génération autour du père. Ce que l'on nomme une FINE.
C'est dans cet entourage bien souvent qu'a l'instar des Kumpania pour les Ravnos, évoluent en marge les Gangrels ou que les FINE se font dominer par les Lhiannans.Quand bien sur il ne s'agit pas de Fine composée de parentele/kinfolk garous.
Les faées vivant un certain antagonisme avec les lupins, ces derniers retiennent trop souvent leur attention sur elles et n'ont plus vraiment la possibilité de tenter de s'unir ou combattre efficacement les débuts marginaux de l'influence vampirique.

Les cellules politiques nommées TUATH regroupent plusieurs Fine et peu a peu se stratifie une société tripartie comme dans toutes les arrivées des civilisation Indo-européenne. La caste ouvrière, les druides (autorité spirituelle) dont font partis dans une certaine échelle les bardes. et la noblesse (Caste guerrière et pouvoir temporel )
L'on y trouve la un premier système de royauté mais aussi précurseur de féodalité. Les Fine accordant contrat au RI . C'est dans les bases de ses strates politiques qu'évoluent essentiellement les rares ventrues ou gangrels issus de la lignée de Bran aux yeux d'argent, toréadors et brujah.

Le problème est qu'il n'y avait pas de système de succession automatique, ce qui déchirait les caïnites entre eux, sans compter les luttes avec les Fines ou les Tuath contrôlées par/ou alliée des garous.

A ce moment l'Irlande est divisée en sept royaumes.
parmi les caïnites deux puissants se déchirent, sur un accord.
Culagh O' Anislas un ventrue et le gangrel Feïn mac Bran.
Le paradoxe vient que le premier réfute une vision d'unité alors que le second l'estime nécessaire et sous sa conduite, ainsi qu'une possibilité d'entente avec les garous.
Le débat fut réglé par une ordalie a mort.
Feïn sortit vainqueur et réussit a prendre contact avec cheveux d'or le plus influent garou de l'ile.
La rencontre fut tendue, mais malgré la divergence du pourquoi la réponse aux ennuis était la même. Une trêve pour admettre que les humains devaient organiser une unité de royaume.

Le premier Ard-Ri (haut Roi ) fut celui de Tara. Son autorité fut plus nominale qu'autre chose, mais cela évolua et donnait à Feïn, les prémices d'un pouvoir politique puissant.

Dans un parallèle vient la christianisation de l'Irlande, une menace à laquelle ne s'attendait pas les caïnites insulaires.

Depuis quelques temps la parole du christ commençait à résonner par la voie d'un certain Patrick.
L'empire romain était à l'agonie ses frontières menacées de toutes part par les " barbares " . Les irlandais eux aussi profitèrent de cet état de fait et lançaient fréquemment des raids pillant ainsi les romains sur les frontières de l'empire les plus proches de leurs côtes.
C'est ainsi qu'il ramenèrent parmi leurs prisonniers réduits en esclavage un jeune romain.
Ce dernier 6 années durant fut berger en Antrim. Un jour il fut visité en songe par Dieu.

Il s'enfuit de l'ile et rejoignit la gaule ou il fit des études.
Un autre songe ou il eu la vision d'irlandais venus réclamer son aide le décida à repartir sur la verte Erin, en tant qu' évêque avec la bénédiction de Rome.
Il fonda près d'Emain Macha (capitale des Ulates "Ulster actuel" ) l'église d'Armagh. Et évangélisa le peuple. Les créatures surnaturelles était tout aussi furieuses qu'impuissante. Eux qui n'avaient jamais été latinisé ni conquis par Rome, voyaient la le signe de la revanche des caïnites romains.

Rien n' arrêtait le futur saint, les toutes puissantes faées fuyaient folles de terreur, les garous connaissait a son approche la frénésie du renard, quand aux caïnites qui avait la volonté de s'approcher trop près de lui ils s'enflammaient et mourraient réduits en cendre.
Par un geste ultime st patrick débarrassa l'ile des serpents, et de ce jour plus aucun serpent ne put vivre sur l'ile.
Finalement de nombreux caïnites finirent par suivre cette foi. Sauf un certain nombre de gangrels et surtout les quelques lihannans de l'ile que ses derniers pourchassaient.

Les ventrues y virent la une possibilité de contrôle d'autant que la nouvelle foi divisait les gangrels, les toréadors s'exprimèrent dans l'art de l'enluminure ou des écrits hagiographiques (on leur prête même la création du book of Kells ) et les malkavians l'inclue dans leurs jeux. Et les brujah des concepts philosophiques intéressant à étudier.

Feïn verra le risque de mourir tout ce qu'il avait construit. Les druide furent assimilés et entreront dans les monastères et des accords ce concluaient, mais il était trop faible pour résister a une unité de seigneurs ventrues. Ses derniers au final organisèrent savamment un guet-apens et Feïn termina déchiqueté et diablé par des lhiannans en furie.
C'est ainsi que naquit la base de l'inimité entre la lignée de Bran aux yeux d'argent et le clan ventrue.

Dé leur coté les angles et les saxons envahirent la Bretagne (Angleterre) et coupèrent les ponts à un christianisme certes jeune mais florissant.
De nouveau les caïnites insulaires était isolé et divisés.
Les moines forment ainsi leur propre Tuath. Une toile d'araignée d'ermitages sur toute l'ile. Les caïnites finirent par s'en accommoder et évitaient simplement de trop s'approcher de certains refuges d'ermites touchés par la vrai foi .

A ce moment un certain Kollombkill (Colomba le futur st Colomban) part sur l'ile d'Iona et créera en 564 le premier vrai grand monastère irlandais. Il deviendra rapidement l'épicentre religieux irlandais a la place de l'église d'Armagh. Ce fut l'un des phares rayonnant culturel et intellectuel de toute l'Europe.
Il est intéressant de noter que Kollombkill fut parfois même au risque de sa vie l'un des plus farouches défenseurs de la cause bardique. Chose logique quand l'on considère qu'ils étaient les derniers a véhiculé toute une culture par tradition orale et leurs poèmes furent de toute première importance pour les récits hagiographiques. Les toréadors se précipitèrent sur Iona, de rares lasombra y firent des passages.

Les 3 siècles suivants ont un intérêt pour la paix relative de l'ile mais surtout pour son développement culturel et artistique. Les toréadors posaient véritablement leur marques ainsi que dans une moindre mesure les malkavians.Et les liens avec le continent pour les ventrues se réaffirmèrent en cet age d'or et Charlemagne lui même enverra son neveu étudier à Clonmacnoise " une autre importante université irlandaise " . Les gangrels par contre se divisaient de plus en plus entre les passéistes et les partisans (entre autre la lignée de Bran) de l'assimilation comme arme politique.
Mais l'Irlande restait toute chrétienne soit elle, indépendante de Rome malgré une forte influence bénédictine (règle de st Benoit)

En parallèle les deux Tuath principalement opposés les O'neill du nord manipulés par le ventrue Liam O' Neill lui même né mortel dans cette famille et les O' Neill du sud sous l'influence du gangrel Sean "Tueur de peintures" un infante de Feïn. Cette lutte intestine et guerre larvée finalement trouvera un compromis et une fragile trêve à la fin du VIII eme siècle lorsqu'il est décidé que les deux familles se partageront le pouvoir d'Ard-Ri en alternant d'un règne a l'autre (inutile de dire que certains Ard-Ri ne connurent pas une mort aussi naturelle qu'elle ne paraissait)

PUIS VINRENT LES VIKINGS.
Efflam
 

Liber Eire : Histoire d'une Irlande de ténèbres (2)

Messagede Efflam le Mar 26 Mar 2013 16:24:21

A la différence des angles et saxons les vikings eux furent loin d'épargner l'ile. Les premiers raids commencèrent a la fin du VIII ème siècle. Ses raids sporadiques donnèrent naissance aux fameuses tour rondes ou les moines allaient se protéger.

Il faut avant tout prendre en considération une petite chose. Les vikings étaient biens les loups des mers. Mais pas dans le sens que le romantisme fin XIXeme lui donna. Non a l'instar du prédateur attaquant la bête faible, les vikings commerçaient avec les plus forts et pillaient ou attaquaient lorsque leur victoire était certaine. Ce n'était pas non plus les guerriers invincibles que l'imagerie populaire leur a donnée. La plupart des vikings étaient des Bondi (Paysans libres possédant une terre) Qui a la saison ou se terminait les cultures partaient en expédition laissant a leurs épouse la gestion du domaine. La supériorité des anciens scandinaves venait de deux choses un la crainte qu'ils inspiraient. Et surtout deux leur maitrise du métal qui offrait alors supériorité en armes, armures et boucliers. De plus le peu de tirant d'eau des drakkars et des Knarrs (sortes de péniches) leur permettait de s'aventurer loin dans les rivières et fleuves.

En 795 Iona est pillée et dévastée une première fois puis en 801 et 806. Quoi de plus facile que de s'attaquer a des moines et partout ailleurs s'instaurent des razzias de monastères.
Le poncif DIEU PROTÈGE NOUS DE LA FUREUR DES HOMMES DU NORD. N'est pas vain.
D'autant que derrière ses assauts répétés se trouvent parfois des garous ou des Einherjars (Gangrels scandinaves) voir des Ventrues ou de très rare Brujahs. ( Les Brujahs restant plus axés sur l'intellectualisassions que le côté brutal de ce type d'attaque) En face les monastères n'avaient rien pour se défendre si ce n'est à l'occasion quelques goules ou un caïnite Cappadocien, Toreador ou autre de passage en étude.
En 806 l'abbé Ceillach finit par faire abandonner aux survivants l'ile d'Iona pour les envoyer se réfugier dans d'autres monastères plus entrés dans les terres. Lui même partit pour Kells avec les reliques de st Colomban. Ceillach n'avait pas la vrai foi et ce furent en fait les toréadors et cappadociens sur la voie du paradis qui lui permirent de sauver certains trésors dont le fameux book of Kells encore inachevé et divers objets d'arts tandis que d'autre furent perdus caché dans des endroits oubliés.
En 830 Torgeist un Kinfolk get of Fenris parvient même a saccager Armagh redevenus depuis la désertion d'Armagh le centre religieux de l'ile.

Dubh-Lin (l'eau noire) Nom due sans aucun doute à la couleur épaisse et sombre de la Liffey.
Fut même dévastées en 837. La crise était grave et les Ventrues et Gangrels incapables de s'accorder virent peut de temps plus tard se poser les premiers forts côtiers des scandinaves (essentiellement des norvégiens Les danes étant occupés à pourrir le reste de l'europe et les sueves "moins bellicistes" à coloniser ce qui sera plus tard la Russie. ) Les Einerjhars et les ventrues derrière, rapidement commencèrent à fleurir des colonies (Dubh-Linn , Cork, Limery etc. )
La division régnait tant chez les caïnites qu'ils finirent par suivre les choix des gaëls certains résistaient, d'autres au contraire commencèrent à adopter le choix de l'assimilation. mêmes la noblesse concluait des mariages et finalement les caïnites contraint par la force des choses finirent peu à peu par accepter cet état de fait. Mais il est difficile pour des immortels de s'adapter aussi rapidement que les humains et des tensions préjudiciables à un compromis aimable vont perdurer.

Ceci dit la seconde moitiés du IX ème siècle et l'intégralité du X ème furent une séries de batailles sanglantes noyées dans un chaos belliciste. Les garous n'étaient pas épargnés de leur cotés entre les fianna et les gets of Fenris essentiellement. Pour les caïnites se fut encore plus sombre. Ce n'était plus moi contre mon frère, mon frère et moi contre mon oncle et mon frère mon oncle et moi contre l'étranger. Mais moi contre mon frère, mon oncle, et l'étranger. Ce qui miraculeusement sauva les caïnites de l'ile de l'extinction totale fut sans doute que les garous étaient trop occupés à leur propre guerre pour profiter de la situation. Par contre cette guerre totale sonna définitivement le glas des Lhiannans puisqu'une seule représentante de cette lignée survécut Magda. Il y eu aussi nombre de remaniements dans les hautes positions sociales. Il fallait absolument sortir de ce chaos.

C'est alors a l'aube du XI ème siècle tandis que les choses d'elle même commençaient à se calmer. Les colonies viking sédentarisées devenues de vrai villes et que si les populations étaient las de ce chaos les vampire eux de leur côté étaient la d'être de moins en moins nombreux à table aux repas de famille. Il faut noter qu'au milieu de cette tourmente la cultures et les arts continuaient a être florissants entre autre grâce aux toréadors qui scandinaves ou insulaire mêlèrent leurs connaissances et leurs savoir. D'autre part les vikings n'avaient pas de monnaie propre et gérait la valeur de la monnaie au poids. Ce qui était un vrai problème car toutes le monnaies n'ayant pas le même taux d'or, d'argent ou même de platine cela tronquait leur dimension de valeur économique (Une pesée de 10 grammes reste une pesée de 10 gramme mais dedans les morceaux de pièces n'avaient pas toute le même quota d'or ou d'argent quand au platine tout dépendait de la dose de cuivre mise dans l'alliage ;) . C'est alors qu'à Dublin sous l'égide du roi Olaf le blanc la première monnaie viking fut frappée.

Dans ce climat qui commençait à s'adoucir l'un des gangrels de l'ile parmi les plus importants d'Irlande Angus mac fein, eu l'idée d'utiliser un chef de guerre nommé Brian Boru qui en 976 grâce à son ambition et son énergie avait conquis le Munster. Lui même ( Angus) à cette époque s'occupant des O' Neill du sud tandis que le Ard-Ri du moment était un O'Neill du nord. Donc en envoyant indirectement une troisième force servir ses projets il devenait difficile de connaitre son implication dans son plan, de plus tous penserait qu'il s'agirait d'une manipulation en sous main des Gangrels passéistes voulant prendre les renes du pouvoir. Il se servit donc de ce seigneur de guerre qui a la tête de son armée attaqua la position de souveraineté des O'Neiil du nord, mais la est la ruse aussi le sud de l'Irlande (Cork, etc. ). La victoire éclatante de Clontarf en 976, malgré l'alliance contractée auprès des danois de Sigurd le comte des Orcades par Mael Morda le roi du Leinster, ouvrit à Brian Boru les portes du pouvoir et il gagna en peu de temps assez de puissance pour usurper la position de Ard-Ri fédérant ainsi l'Irlande comme un état souverain. La réalité est plus complexe, Brian Boru ne fit pas totalement l'unité qu'on lui prête. Tout d'abord les normands étaient en désaccord. Si l'église d'Irlande était indépendant les vikings installés sur l'ile c'étaient christianisés, pour la Norvège en elle même il faudra attendre en 1016 le règne de Olaf Harraldson (le futur St Olaf) Note du MJ: Bon la j'ai un gros doute sur la datation. De mémoire j'ai rien pour verifier sous la main il me semblait que le christianisme fut officialisé lors de l'Althing de 990 ??? (sorry pour l'amateurisme), hors il ne dépendaient pas de l'Église d'Irlande, mais de Rome, donc de l'archevêché de Canterbury et s'opposèrent à Brian Boru, Dublin (Dubh-Lin) ne fut jamais prise et d'autres villes parvinrent a garder leur indépendance (Wexford, Cork, Limerick etc... ) , Les Gaël eux non plus n'étaient pas si unanimes que ca derrière Brian Boru et pour finir la victoire de Clontarf avait été remportée au prix de nombreux emprunts à l'étranger. Les ventrues avait vu clair dans le petit jeu d'Angus et sachant qu'ils ne résisteraient pas à la tempête et qu'une nouvelle guerre ouverte inter-caïnites sonnerait le glas des vampires en Irlande, il décidèrent d'agir sur un plan a moyenne échelle (dans le cadre de l'échelle de temps vampirique s'entend, ils poussèrent donc les ventrues du continent avec qui il avaient contact à discrètement financer Brian Boru pour que ce dernier puisse armer convenablement ses troupes. A cela s'ajoute le fait que l'Irlande n'était peux être pas encore prête pour se voir diriger par un pouvoir fort et surtout centralisé. Si Brian Boru avait été légitimement roi peut être les choses se seraient elles passées différemment, mais ce n'était pas le cas et c'était la tout le génies du plan des ventrues. En 1014 Brian Boru meurt à la bataille lors de la rébellion de Mael Morda et des danois, la révolte est matée mais Brian Boru tué.
L'Irlande fut de nouveau plongée dans la confusion la plus totale, mais pour une fois plus politique que guerrière, les ventrues profitèrent du célèbre adage diviser pour mieux régner afin de reprendre les influences qu'ils s'étaient eux même laisser rogner.
Mais Angus n'avait pas tout perdus, certes la frange passéiste du clan lui en avait au départ voulus de leur faire porter le chapeau, mais au sein du clan ainsi que de membres d'autres clans la réussite fulgurante de Brian Boru leur valut un regain de prestige et de respect. Angus mac Fein en profita pour rapprocher les deux tendances passéistes et progressistes. Ce qui détendit considérablement les grandes assemblées du clan, et une baisse singulliere d'ordalies fut enregistrée.

A divers égards l'Église irlandaise était le reflet de la société politique. Les abbés avaient toujours préséance sur les évêques; la dignité abbatiale continuait à appartenir à des familles nobles, et souvent , les abbés étaient des laïcs qu'on ordonnait après leur élection. Par exemple pendent un siècle et demi à daté de 957, tous les abbés d'Armagh appartinrent à la même famille. En terme caïnite les Ventrues et encore moins les gangrels avait une influence minime. C'était plutôt le terrain de jeu des toréadors et de quelques cappadociens ou malkavians.

Pour résumer, ayant peu de rapports avec l'Angleterre et le continent, qui avaient dorénavant leurs propres écoles et universités, l'Irlande vivait trop repliée sur elle même prise a nouveau dans le cercle vicieux de leurs querelles intestines.

Donc après Brian Boru, les premiers appel a se réformer vinrent de l'étranger. Via Dublin, les archevêques de Canterbury pressèrent les rois et les évêques irlandais de suivre les principes grégoriens: Reconnaissance des l'autorité suprême du pape, adoption d'un seul rituel, mariage canonique, célibat du clergé, indépendance de l'Église par rapport aux pouvoirs civiles et pour conclure obligation pour les moines du port de la tonsure.
Ceci n'était pas pour plaire aux hautes instances du clergé irlandais, ni au pouvoir temporel de la noblesse. Ce n'était pas les seuls à apprécier moyennement ceci les caïnites investit dans le contrôle du clergé n'étaient pas spécialement enthousiastes a l'idée qu'on vienne toucher à leurs pions.
Certes l' Église irlandaise ne reconnaissait pas Rome,le terme schisme n'a donc pas lieu d'être ; mais nous n'étions pas loin d'une crise similaire au schisme de l'Église d'orient et d'occident.

Certains compromis furent tout de même décidés lors des synodes de Cashel 1101 et de Rathbreasail 1111. Lors de ses deux synodes en parallèle le clan toréadors organisa deux grand conclaves invitant tous les caïnites de l'ile, y comprit ceux issues de la culture scandinave dorénavant assimilés (d'autant que la politique des toréadors bien qu' extrêmement discrète avait souvent fais tampon entre les insulaire et les colons) .

Les réformes furent complétés par le futur canonisé Malachie. Les caïnites eurent préféré des mesures moindre mais Malachie avait une foi puissante et contre mauvaise fortune ils firent bon cœur car mine de rien ils avait quand même pas mal sauvé les meubles. ( Note d'Efflam: Désolé mais l'étendue de ses réformes seraient trop longue à être mises en pages) .Le premier Primat d'Irlande fut Cellach de la dynastie des abbés d'Armagh élevé au rang d'évêque auquel au grand déplaisirs des vampires succéda Malachie, ceci dit sa démission pour aller s'occuper du diocèse de Down fut une manœuvre orchestrée par le cerveau tordus des malkavians

Une dernière note a propos de St Malachie Sur le continent en mission pour le pape ils rencontrera Bernard de Clairvaux (1140) A son retour il fondera la première abbaye cistercienne à Mellifont, ce fut le début de la fin pour les actuelles monastères irlandais le (Saint) clou finissant d'être enfoncé en 1148 lors du synode de Kells. Bizarrement cela ne dérangeât pas outre mesure les toréadors plutôt émus et attirés par l'art cistercien.


NOUS ARRIVONS EN 1168!
Efflam
 

Liber Eire : Histoire d'une Irlande de ténèbres (3)

Messagede Efflam le Mar 26 Mar 2013 16:25:42

En 1167 Dermott Mac Murough actuel roi du Leïnster était dans une position délicate, il avait été vaincus et déposé lors d'une guerre "civile" . Il partit pour l'Angleterre demander de l'aide au roi Henry II, ce dernier avec l'appui de Rome (Le pape était Adrien IV le seul pape anglais de l'histoire) pour légitimer son droit d'ingérence (La bulle Laudabiliter) et offrit son soutient a se dernier. Dermott Mac Murrough revint en Irlande satisfait de ses tractations secrètes . En fait Mithras n'était sortit de torpeur que depuis une trentaine d'année, il avait sans trop de difficultés réussit à rassoir sa souveraineté mais grand adversaire du christianisme et de plus devant faire face à certaines séditions parmi les caïnites, y comprit ceux de son clan. Il utilisa ce moyen pour éloigner ses adversaires ou ce représentant une menace potentielle.

C'est ainsi que lorsque le comte de Pembroke Richard FitzGilbert de Clare surnommé strongbow débarqua près de wexford avec son armée d'archers et de fantassins en 1168 pour rejoindre Mac Murrough, il traina dans son sillage quelques goules et caïnites.

Les caïnites irlandais pour la plupart n'apprécièrent pas du tout cet état de fait mis à part une faible minorité de ceux infiltrés dans le clergé qui eux réclamait un pouvoir fort.
Ceci dit, il furent surpris par la brutalité et la rapidité de l'attaque.Wexford tombe immédiatement.

Les caïnites de tout bords de l'Ile commencent à sérieusement s'inquiéter. Mais les anciens se terrent en effet les caïnites Normands suivant l'armée de strongbow font le ménage tuant tout caïnites insulaire sur lequel il parviennent a mettre la main.

Un conclave d'urgence vient d'être convoqué près de Cork. Les dirigeants caïnites y envoient
leurs représentants.

Voila ou en est la situation début Septembre 1170 .
Efflam
 

Liber Eire :Des clans sur l'île

Messagede Efflam le Mar 26 Mar 2013 16:37:18

L'Irlande a ses particularités claniques et ses propres division. L'on ne réfléchit pas en distinction haut clans et bas clans mais en factions.

Par exemple les Toréadors impliqués dans la religion n'auront aucune méconsidération pour un malkavian éveillé ou sauras surmonter sa répugnance envers un ermite Nosfératu acceptant de partager d'égal à égal sa sagesse.
Certains Ventrue (ou même toréadors ) aimeraient assez que ce clivage soit plus mis en valeur, mais c'est délicat sur une petite ile à la faible démographie vampirique, ou qui de plus est le clan le plus influent est justement un low clan.

GANGRELS:
Le clan le plus nombreux sur l'ile. Ils se découpent en trois grosses tendances
Les Passéïstes: Plus proche du gangrel générique de Dark Age.

Les progressistes: Plus implantés dans la politique de l'ile. Leur tête de file sont les représentant de la lignée de Bran. Les descendants de Bran aux yeux d'Argent sont des gangrels atypiques et purement politiciens. La plupart d'entre eux développent la domination ou la présence en discipline hors clan. Bien que la plupart des progressistes soient christianisés, La lignée de Bran demeure (pour les plus anciens du moins) fondamentalement païenne.

Les Scandinaves: Le terme est un peu usurpé actuellement. Ils s'agit de descendants des Einerjhar norvégiens. La plupart sont christianisés.

NOTE: Les Einherjar n'appréciant pas spécialement l'urbanisation et encore moins la christianisation. Ceux qui ne sont pas morts s'en sont repartis vers la Norvège. Il n'en reste qu'un ou deux sur l'ile plus ou moins proches de la mouvance passéiste. Ils sont ancien et non accessible comme P.J.

VENTRUES:
La plupart (mais pas la totalité) des Ventrues navigues autour des influence du Nord et de la dynastie des O'Neill du Nord. Christianisés pour la plupart leurs influences se trouvent essentiellement au niveau du temporel. Une division est en train de naitre entre ceux qui tiennent a garder la main mise sur l'ile et ceux minoritaires qui font de l'oeil à la faction normande des Ventrues.

Certains ventrues sont relativement proches de certains progressistes mais l'inimité des ventrues avec la lignée de Bran, gène quelque peu se rapprochement.

TORÉADORS:
La plupart se sont urbanisés totalement (comme nombre de caïnites y compris gangrels) pour se préserver de la menace lupine ou encore des crises de folie sauvage de certaines faées. Un certain nombre cependant est infiltré dans l'église, et se servent de cette dernière pour nourrir leurs arts.

CAPPADOCIENS:
Rares sur l'ile une rare frange s'assimile aux ventrues comme conseillés mais la plupart vivent reclus dans des monastères tout à leurs études.

MALKAVIANS:
éclectiques lunatiques, ils sont parmi les quatre clans les plus représentés avec les Gangrels, Les ventrues et les Toreadors. Si certains d'entre eux parcourent les villes ou les campagnes crasseux comme des poux en bafouillant, les plus éveillés d'entre eux (et surement pas les moins fous) se sont exprimés a travers la richesse de la poésie et de la littérature celtique.

NOSFERATUS:
Certains sortent du carcan habituel et un nombre peu commun des membres du clan on rejoint le clergé ou encore sont devenus ermites. Ils sont écoutés et acceptés leur laideur n'étant pas considérée même par les plus anciens et païens vampires insulaires comme un handicap physique (NOTE D'EFFLAM: Entendre par la qu'une personne qui perdait une partie de son intégrité physique, amputation etc. perdait aussi sa légitimité a diriger. Mais la laideur n'entre pas dans ce cadre. Pour exemple dans les épopées mythiques irlandaises, lors de la seconde bataille de Mag Thuired Dagda (le dieu bon) perdit un bras. Il fut faconé "je cite de mémoire" par Lug le Sahllamidinach " que nous pourrions traduire en généralisant par l'universitaire" un bras d'argent magnifiquement ciselé. Mais Dagda avait perdus son intégrité physique, et si il conserva ses pouvoirs divins , il n'en fut pas moins vrai que ce fut son fils Diancecht qui repris sa place dans le rôle des dieux. Bon OK ca c'est de la mythologie et on est plus de 1000 ans plus tard, même si la christianisation "exotique", est la ce genre de donnée a du mal à disparaitre de l'esprit des gens, et puis on est dans le WOD tout de même... ;) )

Les autres clans ne sont pas ou peu présents sur l'ile a part quelques Brujahs.
Si certains veulent en jouer un il y auras certaines choses a respecter et je risque de me montrer terriblement restrictif. (J'aime pas ca mais bon faut bien faire son boulot correctement)

A voir donc au coup par coup.

CLANS INTERDITS:

TREMERES : Ils viennent a peine de se creer eux même et pour le moment ils sont suffisamment occupés en Europe de l'est a survivre.

BAALIS : HEIN! Quoi? J'ai mal entendus... Par contre un infernaliste sous de GROSSES conditions peut être envisageable pour un joueur mature et dont je serait-sur de pas avoir le grand n'importe quoi.

ASSAMITES : Que viendraient ils faire sur l'échiquier politique irlandais en 1170?

LHIANNANS : Il en reste une sur l'ile. Magda. Elles sont pourchassées à mort par les gangrels.

SETHITES : Il est vrai qu'il existe une faction de séthite chez les anciens scandinaves vénérant Jormungandr. MAIS! St Patrick a fait disparaitre tous les serpents de l'ile. Un Séthites ne peux accoster en Irlande ou alors il mourrait dans d'atroces souffrances.
Efflam
 

Liber Eire : Caïnites importants de lîle

Messagede Efflam le Mar 26 Mar 2013 16:43:43

La mention Mort ne cncerne que ma chronique et non la votre si vous décidez d'utiliser mon Liber comme supplément de contexte.


RUADHAN : Clan Ventrue.

Ruadhan parait la trentaine bien avancée, le visage agréable, les cheveux d'un blond soyeux longs et tressés des yeux verts émeraude et une fine bouche au dessus d'un menton pointu prolongé d'une fine barbiche. D'assez petite taille sont corps est sec et noueux.
Sont gout raffiné se fait sentir par ses toilettes de soie et ses parfums importés à grand frais d'orient via l'Angleterre ou actuellement le continent depuis le début des hostilité avec les normands.

Ruadhàn est le légat du prince d'Emain Macha.
C'est un habile politicien à la réputation d'être on ne peux plus retord.
Il est de notoriété publique qu'il a écrasé bien des doigts pour grimper les échelons du pouvoir et brisé bien des statuts, en compagnie de Cathual son amant membre du clan de la rose.
Ce qui fait que malgré ou plutôt grâce à son statut il c'est fait de nombreux ennemis au sein de son clan. Mais il a l'oreille et la protection du prince d'Emain Macha et le soutien des rares toréadors du Tuath.

MORT


BRANWEN : Clan Gangrel.

Image
Elle est quand même moins transformée que ça.

Branwen est prince du Comté de Clare et Ri du Munster.

C'est une femme paraissant la quarantaine elle porte généralement une voilure d'où ressort de long cheveux roux tressés lorsqu'elle ôte cette derniere l'on remarque des oreilles de Renard.
Impeccablement vêtue de toilettes de laine ou de tissus, elle respire une grâce animale.

Ses yeux noisette dénotes dans son regard une certaine malice. quand à ses sourcil roux épais qui forment une épaisse barre sans rupture, c'est peut être la seule chose qui porte atteinte à la grâce de son visage pale et agréablement parsemé rares de taches de rousseurs.


Branwen est une puissante Caïnite de la lignée de Bran puisque son pouvoir s'étend sur tout le comté de Clare.
Bien que son influence se fasse moindre aux abords du Connaught ou se trouve Magda et ses rares infantes ayant échappés aux chasses des Gangrels et des lupins.
Bien que Gangrel sa puissance politique se fait surtout sentir dans les structures urbaines, puisque comme dans le reste de l'ile le domaine rural est plus sous l'influence des tout puissants garous de l'ile.

Politicienne habile et avide tenant son tuath d'une main de fer dans un gant de velours.

L'inimité réciproque de Branwen et du clan Ventrue est connue de tous les caïnites présents au conclave, et de biens d'autres.


UISNACH : Clan Ventrue

Image

Uisnach parait avoir à peine plus de la vingtaine.
Bien fait de son corps son visage est cependant peux gracieux conséquences de nombreuses cicatrice datant d'avant son étreinte. Ses cheveux tombants aux épaules sont blond cendré avec une étrange longue mèche blanche.
Des yeux bleu pales étrangement beaux sembles incongrus au milieu de se visage couturé au nez tordus.
Constamment vêtu d'une broigne, et portant au coté une fort belle lame forgée et ciselé par Siobhan O'hara du clan de la rose et qui est le plus grand forgeron d'Irlande.

Image

Uisnach infante d'Eoghan Prince de Killarney dit L'aiguillon puisqu'il est l'un des rare prince Ventrue du sud de l'Irlande et fait ombre à la toute puissance en ses régions à l'hégémonie Gangrel du sud.
N'est pas ou plus à proprement parler un guerrier mais plus un habile stratège militaire.
L'ancilla a connus bien des remous depuis ses deux derniers siècles et c'est entre autre grâce à lui que Killarney a tenus face aux tentatives de divers princes gangrels du comté du Kerry (soutenus par Branwen) de faire prendre le pouvoir de Killarney par des Gangrels, lorsque la politique et les coups fourrés devaient s'effacer devant un conflit plus militaire.

MAGDA : Lhiannan

Image

Image

Pas de description physique. Ceux qui la voit, survivent rarement à la rencontre.

Magda surnommée la sorcière du Connaught est peut être la caïnite la plus ancienne et la plus puissante de l'ile encore active.
Elle terrorise et tue tous les caïnites qu'elle croise. Activement pourchassée par les Gangrels et les lupins de l'ile elle parvient encore et toujours a leur échapper.

La plupart de ses infantes ont été détruits ce qui fait qu'il ne reste plus qu'elle et deux ou peut être trois autres Lhiannans sur l'île.

CRUIDEACH : Clan Ventrue

Un homme âgé de la soixantaine vêtus de robe de lin blanc écrus, ses cheveux blancs avec de vagues mèches encore blondasses, se font rare et son teins cireux dénotant sans nul doute la fatigue de l'age avant son étreinte plus qu'autre qu'autre chose. Des yeux noirs et cernés.
Petit de taille et vouté, il respire cependant d'un certain Charisme.

Cruideach est le sénéchal d'Ergil Haraldson. Un Ventrue à la botte d'un Brujah à la botte des Gangrels soutenant les O'neil du sud.
Fait que malgré son statut il soit assez mal vu de ceux de son clan. Malgré son age mortel apparent il n'est qu'un ancillaé d'à peine un siècle d'existence.


ERGIL HARALDSON : Clan Brujah
Un homme grand et puissamment battis. De long cheveux blond/roux ne cachent pas une légère calvitie. Il parait avoir la quarantaine, mais ses yeux sombres indique par leur regard un age bien plus profond.
Sa taille est impressionnante plus d'1,80m. Le Jarle a un charisme naturel profondément intimidant.
Il est vêtue d'une pelisse de peau d'ours et amuré de maille.

Ergil descend des Eïnerjars qui arrivèrent de Norvege.
Son caractère est peu impulsif par rapport a ceux de sa lignée, et il a réussit à devenir Prince de Cork tout autant grâce a sa redoutable hache qu'à son opportunisme.
D'aucun sait qu'il est plus ou moins sous l'influence des gangrels de la lignée de Bran aux yeux d'argent.

Ceci dit c'est un Prince redoutable qui gère avec fermeté son domaine ayant même remis en place des rites punitifs comme l'aigle de sang. Châtiment pourtant interdit même chez les scandinaves, ceci dit il n'est pas mortel pour les caïnites.

MORT (assassiné durant sa torpeur. )
Efflam
 

Re: VAMPIRE DARK AGES : De Verdure et de Sang

Messagede Efflam le Mar 26 Mar 2013 16:59:33

SIR THOMAS PEABODY : Clan Ventrue



Adversaire politique de Mithras, depuis l'eveil et la reprise du controle de la grande bretagne de ce dernier, il a tenté un raprochement avec la cour d'amour courtois d'Anjou tenue par Dame Melusine. Mais d'anciens griefs on fait barrage a la naissance d'une véritable alliance.
Il a donc fait ami ami avec Meerlinda et les tremeres que Mithras ne porte pas non plus dans son coeur.

Mithras s'en est débarassé subtilement en l'envoyant en Irlande. Il à visiblement eu raison. Car il eloigne un adversaire politique et conserve un feal de valeur.
Depuis son arrivée Peabody a réussis a prendre le controle de Dublin, saboter le conclave de Cork et placé Doomshire comme véritable maitre de Cork.

Il parvient a garder un controle assez ferme sur une bonne partie du Pale .
Il soutien le Prince d'Ulster face aux agissements d'Eileen comme il peux, mais il a deja fort à faire sur son domaine tout particulierement à Dublin ou malgré quelques purges sanglantes. Tout le monde ne le reconait pas. Une coalition de Nosferatus, de Malkavians,de gangrels, de quelques Brujah et de très rares Toreadors et Ventrues irlandais continus à lutter. Et ce malgré l'anatheme lancé sur plusieurs d'entre eux (dont Sir William Monahan Prince schismatique de Dublin. )

DAME ADA DOOMSHIRE : Tremere

Une main de fer dans un gant en peau de caméléon.

Envoyée par Meerlinda avec de très rares autres Tremeres en Irlande, elle c'est grandement accoquinée avec Peabody dont elle semble être l’âme damné.
Elle a avec l'aide et la trahison du vieux servant humain malade du conclave put prendre connaissance des plans du havre d'Ergill et mener l'assaut sur Cork.
Malgré le fait qu'elle n'ai réellement pus ( voulus serait plus juste) empêcher Cruideach de devenir Prince (il détenait la régence en attendant que le cas d'Ergill soit définitivement statué. )
Elle est devenus régente de la minuscule chantry tremere de cork, mais chacun sait que c'est elle le véritable maitre de la région.

A l'heure actuelle elle s'évertue à miner l'influence et le pouvoir de Branwen et d'Eoghan "l'aiguillon"Prince de Killarney et Ri du Connaught. Et ce avec un certain bonheur.

Un bruit a courut sur elle dans toute l'Irlande. Lors de l'assaut de Cork ses mains projetaient des flammes dans tous les sens en célérité ! (ceci dit. On dit tant de choses... )

SIR WILLIAM MONAHAN : Clan Malkavian.

A la chute et la mort du Prince lors de la prise de Baile Átha Cliath (Dublin " ou Dubh Linn) par les normands en 1170 William Monahan qui était l'ami et le conseiller du prince pris les armes dans l'ombre aidé par les nosferatus avec lesquels il était de notoriété publique qu'il était grand ami .

Proclamé (et autoproclamé) Prince de Dublin. il se mit a combattre le pouvoir de Peabody et sa légitimité usurpée.
Au départ Peabody fit bonne figure, tentant de raisonner les insurgés.
Mais une fois que la capitale de l'Irlande fut déplacée de Tara à Dublin (1171) la donne ne fut plus la meme.
Peabody centralisait le pouvoir en Irlande, le conclave de Cork ou plein d'espoir William avait envoyé Lowry.

Le conclave fut saboté du début a la fin et quelques années et autant de tas de cendre , et les deux principales forces irlandaises moribondes ou anéanties (Branwen et sa main mise sur les O' Neill du sud et L'a quasi extermination des O'Neill du nord. ) plus tard.
William c'est retrouvé du jour au lendemain avec la proclamation d'une chasse au sang sur lui et toute sa descendance. Depuis il a continué a combattre. Sur un mode de guérilla farouche mêlant actes de terreur, et sanglants assassinats, ainsi que de manière plus subtiles " merci aliénation et pour les nosferatus dans une moindre mesure chant de la bête" déclaré des frénésies de caïnites normands en pleine foule les poussant ainsi a de purs bris de mascarade et autres actions du genre.

La recherche contre William et ses vassaux c'est d'autant plus accrue que ses petits jeux on finit par attirer l’œil de la toute jeune inquisition. Ce qui fait que même parmi ses partisans il ne fait plus l'unanimité.
Ce qui est fort dommage pour les partisans irlandais, car sous son égide les gangrels progressistes et les passéistes avaient réussis a mettre leurs querelles de coté un court moment.

A l'heure actuelle William a disparut de la circulation, même dans les connexions clandestines.
Nul ne sait si il est vivant et caché ou plus vraisemblablement mort.

Pabody actuel Prince de Dublin ( donc par extension indirecte d'Irlande) a fait savoir que quiconque retrouverait les cendres de Peabody recevrait récompense en or et domaine. Et que quiconque le ramènerait vivant gagnerait de même et pourrait une fois qu'il aurait finis de l’interroger disposer de son sang à sa guise.
Le prince de Dublin a aussi fait savoir que quiconque commettrait l'outrage de l'amaranthe, sur un descendant de William ne recevrait que la marque de son mépris pour une telle vulgarité, mais ne subirait aucunement les lois du lextalionis a propos de l'amaranthe.

DISPARUS. PRÉSUMÉ MORT

EOGHAN "L'AIGUILLON" : Clan Ventrue

Eoghan n'a pas l'air d’être ce qu'il est, physiquement il parait à peine 15 ans.

Prince de Killarney et fidèle au O' Neill du nord il a réussit a maintenir durant plus de deux siècles sa position de Prince dans un lieu géographiquement difficilement situé. Au cœur de l'influence de Branwen et des O' Neill du sud.

Son petit fils naturel ( il fut père biologiquement parlant a l'age de 14 ans ) Uisnach est son infante et son commandant militaire lui même préférant ce centrer sur la politique ne pouvant être sur deux fronts a la fois. Même si se deux fronts au final ne résultent que d'un seul conflit.

Pour le conclave de Cork, il envoya un émissaire Uisnach. Et ce malgré la présence d'un émissaire des O' Neill du nord (Ruadhan) .
Depuis la situation a bien changée.
Les O'neill du nord furent exterminée a part un ou deux rares survivants qu'il a recueillis. IL est selon son droit de sang et d’ancienneté le Ri du tuath des O'Neill du nord.Mais toujours géographiquement parlant et au vu de l'instabilité actuelle de la situation irlandaise. Il ne peut faire valoir ses prétentions ni sur L'actuel Prince d'Ulster, ni sur Eilleen . Donc il a finalement accepté la main tendue par Dame Branwen. un faible face au forts est condamné. Deux faibles peuvent valoir un fort.
Pour le moment l'union fait la force et l'ennemie d'hier est l'alliée d'aujourd'hui.


EILEEN : Clan Brujah
Prince d'Ulster, Eilleen est la dirigeante d'une toute petite coterie quasi intégralement composée de ses infantes, de goules a son service et de un ou deux autres caïnites.
Réputée pour ses dons en thaumaturgie elle soulève grandement l’intérêt du clan Tremere. Il est de notoriété publique qu'aucune personne lui ayant posé clairement des questions a se sujet n'a survécut.
( alors la soupçonner d'infernalisme on ose même pas y penser. )
Talon d’Achille contestataire en Ulster face a la toute puissance des O'Neill du nord (elle n'entrait pas dans le jeu de guerre entre les ventrues et Branwen) Eileen se contentait de faire prévaloir ses droits au même titre que le puissant Tuath ventrue, puis les normands sont arrivés. Eileen est restée un certain temps sans réagir. cette petite gueguerre affaiblissait tout le monde et en bonne stratège elle attendait le bon moment pour attaquer. Mais la mise en place quasi mathématique du puzzle anglo-normand la poussa à réagir. Cela devenait trop dangereux. Mais l'alliance fut trop tardive et les O'neills malgré une aide (du moment) devenue sincère ne put empêcher la bascule de tomber à l'avantage des normands. Ses derniers sur l'ulster furent tout de même bien affaiblis et Eilleen sauva les meubles en leur en faisant voir de toutes les couleurs et se proclamant Prince d'Ulster, Mais cela n'a pas suffit.
La rigueur Anglo_Normande était déjà trop avancée et elle avait des forces trop disparates et cruellement en sous nombre.
Un Prince fut nommé.
Depuis Eileen c'est recluse près de Doire Cholm Chille (Derry) d'ou elle tente de maintenir un semblant d'autorité ( surtout une guérilla politique) .
D'un côté elle soutiens la rebellion, et d'un autre elle s'accomode de l'envahisseurs, payant même un tribut annuel à Londre.

Elle est assistée par 4 vampires un Sherif (Faeluen ), un Fleau (Yoric), un Gardien (Suibhne "Son infante")Qui est aussi le capitaine de la soldatesque, et un Senechal ( Ornat )

TOKYOTEL : Goule Independante.

Image

Image

Tokyotel est un immense corbeau ( il atteint quasiment ailes déployées l'envergure d'un grand condor des Andes) plutôt avenant, il a des airs et des expressions qui dénote un profond cynisme.
Cette goule étrange parle la langue humaine.
Il semble profondément trouver ridicule ce nom que les irlandais lui donne de Corbeaux de tenebres.

Ancienne goule d'une Lhiannan a la disparition de celle ci durant trente années il devint une goule indépendante et combat sauvagement l'envahisseur normand.
Son nom devient même en Ulster synonyme de terreur chez l'envahisseur.
Pourquoi ? Il semble pourtant se ficher de tout et s'amuser d'autant de choses.
Il est cependant parfois capable de parler avec une sagesse profonde.

Mais quel est le vrai et le faux sur cette prophétie qui semble le concerner ?

Tokyotel reste un mystère.
Efflam
 

Liber Eire : Caïnites importants de lîle (suite)

Messagede Efflam le Mar 26 Mar 2013 17:07:10

WOLFRAM VON ESCHENBACH : Clan Ventrue

Cet ancien Ventrue d'origine germanique est une sorte d'excentrique.

Exilé des cours ventrues du saint empire romain germanique, il a trouvé refuge au sein de la cour d'Eoghan.

Il c'est prit de passion pour les hagiographies des saints irlandais, des légendes des épopées mythiques et aussi d'écrits gallois dont le fameux Mabinogion et compte bien en adapter la légende.

Son antipathie envers Mithras n'est un secret pour personne tout autant que son mépris pour les tremeres qu'il ne considère même pas comme un bas clan.

Il se murmure que sa disgrâce des cours germaniques fut du a sa farouche opposition aux accords et alliance entre les ventrues germains et les tremeres.


BRAN AUX YEUX D'ARGENT : Clan Gangrel

Bran fut étreint durant la guerre des gaules c'était un vieux Druide au larges domaines de compétences mais qui comme de nombreux druides avait sa spécialité la sienne étant la politique et la diplomatie.

Il a ensuite combattus les armées romaines avant de se retirer du monde pour ne plus faire que manipuler ses pions sur le grand djihad caïnite.

Il est apparut a quelques reprises durant de longs périples.
Son refuge est inconus, et nul ne connait les destinations de ses périples ni ou il se trouve durant ses décennies ou siècles d'absence.

Nul ne sait pourquoi ce vieux gangrel s'attire l'inimité instinctive de tous le clan Ventrue.
Cela dépasse l'entendement et même le fait de son opposition politique pour agrandir la toile d’araignée de son pouvoir temporelle n'est pas suffisant pour expliquer cela.

Mithras est son ennemi intime, il le nomme sa chère némésis.
Nul ne sait d’où est exactement né cette discorde qui aboutit a cette guerre totale entre Bran et sa lignée et celle de Mithras.

Bran est aussi depuis quelques siècles chanté dans la litanie garou.
Il y a 300 ans il revint d'un de ses voyages et vit près de son havre le village qui lui servait de troupeaux décimé par un raid viking purement meurtrier visiblement mené par des garous.

Il partit seul et parvint au village de Danes qui avait perpétré le massacre il attendit seul sur la plage puis le chef du village un get of fenris de haut rang vint l'affronter.

Aux première lueur de l'aube Bran repartit sur son frêle esquif laissant le garous mort sur la grève.
Il est depuis honoré comme un ennemi respectable de par ses prouesses guerrière.

Il est de notoriété publique que c'est un maitre thaumaturge (bien antérieure aux tremeres) discipline que comme la domination, la présence et l'auspex. Il n'hésite pas a enseigner ou faire transmettre a son lignage.


TERNOC : Goule Ventrue

Le sénéchal d'Eoghan semble pour le moins déplacé au sein d'une cour de la noblesse rurale irlandaise.

Cet homme obèse et adipeux aime tout ce qui est précieux bijoux comme soieries qu'il fait importer a grands couts.
Mais il se trouve être un excellent comptable et avoir une intelligence d'une acuité remarquable, ainsi qu'un don inné pour l'organisation.

Toutes ses qualités professionnelles font que l'on fait semblant d'oublier son opportunisme, sa veulerie et sa cupidité.

RORRY O'GALLAGHER : Nosferatu

Rorry est un mystère pour beaucoup.
L'on dit qu'il était une sorte de vagabond gagnant sa pitance et a boire en chantant dans les rues ou les tavernes.

Sa voix exceptionnelle aurait surement pus faire de lui un Toreador de qualité.
Hélas une nuit a Dun Laoghaire trop enivré il tomba a la renverse et se mit a vomir. Il était en train de mourir étouffé par son propre vomi quand un Nosferatu qui le connaissait et l'observait parfois donnant quelques unes des piécettes qu'il glanait aux mendiants du port ou de Dubh Lin se décida a l'étreindre.

Depuis Maintenant quelques siècles Rorry a rejoint le clan Nosfératu dont il est peut être le plus puissant représentant en Irlande ( c'est pas trop difficile doit pas y'avoir plus de 10 Nosfé dans toute l'ile.)

Ce qui est sur c'est qu'il est le maitre des souterrains de Dublin et un ennemis farouche des Anglo-normands. Il était un grand ami de l'ancien Prince de Dublin et de William Monahan.

Declan O' Dannan : Gangrel
A faire

Frère Scatach : Nosferatu
A Faire
Efflam
 

Liber Eire : Ireland for dummies

Messagede Efflam le Mar 26 Mar 2013 17:19:37

L'Irlande se découpe en 5 Régions (qui plus tard deviendront 4 )

Au nord l'Ulster, a l'est le Connacht, au sud le Munster et à l'ouest le Leinster.
A cela s'ajoute une région centrale (Ou se trouve Tara) le Meath (ou centre)


Chacune des 4 régions cardinale a un Prince Principal qui regne en théorie sur les autres (en théorie car les conflits entre tuath sont courants.) Chacun de ses 4 Prince a le titre de Ri (Roi en gaélique)
Le Meath est spécial car c'est à Tara que siège le Ard-Ri (Haut Roi)
Le haut roi est par définition humain, et se trouve être en réalité un instrument entre les mains de Branwen ou Eoghan. qui se partagent le pouvoir entre les familles O'Neil du Nord et (Ventrue) et O'Neil du sud (Gangrels progressistes) en alternant celui qui sera roi. Ce fut le cas jusqu'à Brian Boru qui usurpa le trone (en réalité un coup en douce de William Monahan pour prendre la place de Ard-Ri d'Irlande)


Ensuite ses régions se subdivisent en Comtés il y en a 34
Dans l'Irlande des ténèbres il y a donc 34 Princes en fait un peu moins (car une partie du Connacht est tenue par la Lhiannan Magda) mais certains Princes ne règnent de manière effective que sur 1ou 2 caïnites et oui les caïnites insulaires sont tout au plus une centaine.
D'autre part une partie de ses comtés qui sont tenus par les garous, le Prince vampirique n'y a donc aucun pouvoir temporel réel.

Chaque comté est un Tuath ou royaume qui se subdivise en Fine (Des cellules familiales au sens Large du terme)

Les Princes de chaque Régions sont nommés Ri par simplicité et/ou Prince suivis du nom de la vile ou ils siègent.
Les Princes des Tuath nommés législativement comtés eux sont nommés Princes même si de fait ils règnent seulement sur deux caïnites, 3 goules et 5 chiens.

Jusque la c'est assez simple mais l'arrivée de la grande Bretagne et de la création du pont anglo-normand bouleverse un peu cela.
La création du Pale
Toute cette région est passée sous contrôle anglo-normand direct.
Pour le reste il y a une intrusion caïnite Anglo-normande certaine dans les principaux ports (Exemple en jeu les dernières turpitudes sur la ville de Cork) qui sape le pouvoir des Princes sur leurs principales mannes économiques.

Pour l'heure voici qui dirige quoi et quels comtés sont rattachés.

ULSTER :
Ri : Dame Eileen. Brujah
COMTES :
Antrim (Tenu par Declan O' Danan et Tokyotel ainsi que Aisleen et son ami prêtre)
Armagh
Derry
Down
Fermanagh
Tyrone
Cavan
Donegal
Monaghan

CONNACHT :
Ri : Eoghan. Ventrue (et partiellement Magda)
COMTES :
Galway
Leitrim
Mayo
Roscommon
Sligo.


MUNSTER :
Ri : Branwen Gangrel (Progressiste) sauf comté de Kerry.
COMTES :
Cork Prince Cruideach (anciennement Ergill et anciennement tenu par Ada Doomshire)
Waterford Siège de Branwen
Clare
Tiperrary
Limerik
Kerry Deux choses a noter :
1- Il n'est pas inféodé a Branwen mais à Eoghan
2- La capitale est Tralee Mais Eoghan siège dans sa demeure familiale à Killarney

LEINSTER :
Ri : Sir Peabody Ri Schismatique Lowry Monahan
COMTES
Carlow, Ceatharlach en irlandais
Dublin, Áth Cliath en irlandais Siège de Peabody
Kildare, Cill Dara en irlandais
Kilkenny, Cill Cheannaigh en irlandais
Laois, le même en irlandais
Longford, an Longfort en irlandais
Louth, Lú en irlandais
Offaly, Uíbh Fhailí en irlandais
Westmeath, an Iarmhí en irlandais
Wexford, Loch Garman en irlandais
Wicklow, Cill Mhantáin en irlandais
Pour note tous ses comtés son tenus par des caïnites anglo-normands et/ou des sympathisants.
Par en dessous un vaste mouvement clandestin contestataire soutenant Lowry existe.

MEATH
Ri : Ard-Ri (tour à tour Eoghan ou Branwen)
Cette région dont la capitale est Tara est en fait un simple comté.
Plus tard elle sera rattachée au Leinster.

Alors je met par simplicité ici toutes les cours connues par la coterie, Mais certaine de ses cours ne sont connues que de certains d'entre-vous.

ULSTER :
Ri : Eileen
Pour l'heure maintient officiellement un statut de neutralité.(Paie même chaque année un faible tribut d’impôt à Londres)
Officieusement aide Eoghan et Branwen à travers l’envoi de deux caïnites
Officiellement elle est l'ennemi et pourchasse les caïnites d'Antrim
Officieusement elle leur fiche une paix royale
Important neutralité ou pas, Eileen fait tuer à vue tout tremeres entrant sur son territoire.
Il y a de nombreux gangrels en Ulster car ceux qui fuient Magda dans le connacht y trouvent souvent refuge et passent des accords avec Eileen.


Cour de Derry :
Siège du Ri Eileen Prince de Derry.
-Eileen Brujah (Note : réputée Thaumaturge.)
Elle est assistée par 3 vampires : un shérif, un gardien et un sénéchal

Il s'agit en fait de Faeluen, Yoric et Séarlait
-Faeluen Nosferatu Légat de Eileen
-Yoric Nosferatu Infante de faeluen Fléau de Derry
-Séarlait Gangrel Prevôt de tout l'Ulster C'est une femme.
-Kennoc'ha Brujah infante d'Eileen Chef des armées d'Ulster et commandant des forces de Derry. Réputé d'une rare et grande beauté.
-Bouc "Le bien membré" Goule Sergent d'arme d'Eileen
Une dizaine des hommes d'arme d'Eileen sont des goules.


Cour d'Antrim :
Ce n'est pas réellement une cour le caïnite la dirigeant réfutant le titre de Prince.
Elle pourchasse et détruit tout anglo-normand entrant sur son territoire. Dans les faits les anglo-normands n'envoient plus que d'importants détachements pour passer en Antrim et plus personne n'y stationne.
Declan O'Dannan pour protéger la population, interdit tout autre vampire que lui de s'installer dans le comté. (Mais il tolère les visites et les vampires de passage.)

Siège Pas de Siège.
-Declan O'Dannan Gangrel Protecteur d'Antrim
-Tokyotel Goule indépendante corbeau volubile
-Aisleen Mage
-Père Seamus Mage
-Meshkal Faëe Firstborn de la cour d'Hiver

MUNSTER :
Ri : Dame Branwen Siège à Waterford (En ce moment est régulièrement à Killarney)
Les principales villes portuaires sont sous contrôle disputé des anglo-normands (Cork vient d'être libérée) Les terres elles restent sous influence irlandaise.
Siège des gangrels progressistes, Eoghan y a aussi un comté source de discorde et de lutte entre Branwen et lui.

Comté de Cork :
Le comté de Cork a une histoire récente agitée. La ville à accueillie le premier conclave de la question anglo-normande, peu après Ergill sont Prince fut assassiné. Cruideach prit la succession mais était un pantin entre les mains de la régente de Chantry Ada Dommshire Cette dernière étant tombée, Cruideach peut réellement enfin régner sur le comté.

Nul ne sait pourquoi mais il y a un nombre non négligeables de garous Black Spiral Dancer dans la ville.

-Cruideach Ventrue Prince de Cork et du comté de Cork
-Scatach Nosferatu Dirige une maladrerie à Cork réputé être un saint homme.
Gère une toile d'informateurs sur toute l'Irlande.
-Martine "La reine des docks" Nosferatu. D'origine française, elle teint un bordel sur les quaies du fleuve. Elle sait tout sur la ville.
-Keelin Toreador a demi folle elle peint des choses étranges et cauchemardesques qu'elle dit voir.
-Ercheus Gangrel vivant aux environs de Cork se mêle peu à la vie de la cité c'est un des rare gangrel non progressif de la région.
-Esras Malkavian A le génie des affaires et malgré sa folie gère plusieurs sociétés marchandes il est même plus riche que Cruideach. Durant l'occupation tremere à fait le dos rond.

Comté de Kerry :
Prince Eoghan "L'aiguillon de Killarney"
Forces Anglo-normandes Eric de Branswick Prince de Tralee

Killarney
Siège d'Eoghan
-Eoghan l'aiguillon de Killarney Ventrue Prince de Kerry Ri du Conacht (Délègue a son infante Uisnach les affaires du Conacht)
-Earl Caellagh Ventrue Infante d'Eoghan Legat de ce dernier. Maitre d'arme du Kerry.
-Ternoc Goule d'Eoghan Senechal de Killarney
-Invitée Dame Branwen Gangrel

Comté de Waterford
Prince Dame Branwen Gangrel
-Aghaistin : Gangrel infante de Branwen tente de maintenir le contrôle de la ville de Dungarvan face aux anglo-normands qui la tienne.

LEINSTER
Ri : Sir Thomas Peabody

Comté de Dublin
Pour le moment vous ne savez pas grand chose.
Prince : Sir Thomas PeabodyVentrue Occupant


Rebellion
Prince symbolique : Lowry Monahan
Chef des activistes de la rebellion : Rory O'Gallagher Nosferatu
Efflam
 

De Verdure et de Sang : Résumé de la chronique

Messagede Efflam le Mar 26 Mar 2013 17:33:42

En 1170 suite au début de l'invasion normande, un conclave d'urgence est organisé a Cork et présidé par Ergill Haraldson prince de la ville et de notoriété publique sous l'influence de Dame Branwen qui contrôle le puissant clan de O'Neil du sud.
représentant de cours, clans,factions politiques, ou institutions, vous vous y etes rendus.

Le conclave a rapidement été tendus, premièrement la venue d'une représentante de Magda (Deirdre)
ce qui "mit bien l'ambiance" et surtout la venue surprise d'un ventrue et d'une caïnite au clan inconnus tous deux normands. (Peabody et Ada Doomshire.)
Peabody leur expliquera entre autre qu'il est le nouveau prince de Dublin et que sir William Monahan sire de Lowry et ancien conseillé (et ami) du défunt ancien prince de Dubh-Lin est en fuite.

un troisième point vient troubler le conclave, un paquet est reçus contenant la tête d'un salubrien.
Ezekiel un sage qui devait venir comme médiateur au conclave

Puis c'est le grave incident qui avortera le conclave.
Le comportement d'Ergill se fait de plus en plus erratique et il finit par entrer en frénésie.
Le résultat fera deux morts un prince venus du comté du leinster (Eamon Seaned ), et le représentant des O'Neill du nord ( Ruadhan) .

Peabody invoque alors le lextalionis (code de loi vampirique) et demande l’exécution d'Ergill.
Après enquête l'on s’aperçoit que le sang qu'il buvait avait été drogué de sang de lupins.
( des choses contrariantes+ la faiblesse de clan Brujah + du sang de garou = la frénésie était inévitable. )

s'en dégage aussi autre chose: Maitre Siobhan grâce a ses don d'Auspex c'est aperçue que le salubrien Ezekiel, avait été décapité par un maure.

il a donc été décidé de partir enquêter sur le terrain, Scatach le moine Nosferatu est restée en retrait enquêter par le biais de ses réseaux. (en fait il vous a quitté en chemin pour retourner gérer ses réseaux d'information)
La route fut périlleuse et vous avez refait a l'envers le chemin que le salubri aurait du suivre et enfin avez découverts ou il avait été tué.

Malheureusement le hameau ou vous étiez était un vivier de parentelle garous (kinfolks) et le Caern du coin a pas tardé a débouler.
une course poursuite c'est engagée et grâce a une intervention de Deirdre qui a décidée de servir d’appât, vous avez put quitter leur territoire.

La nuit suivante vous avez retrouvée Deirdre qui semblait vous attendre.
Elle était entrée dans un royaume féerique et vous invitais à l'y suivre, sur invitation du seigneur des lieux.
Le fait que Declan avait à la base été missionné, pour servir d'intermédiaire et ambassadeur par son clan auprès des lupins et des fées, termina de décider tout le monde a suivre la petite Lhiannan.
(sauf exceptions notables Scatach dont ce fut le départ effectif et Tokyotel le corbeau goule qui refusait de s'aventurer dans un lieu qu'il estimait d'un mal plus ancien que le mal lui meme.)

Le passage a la cour d'Hiver du baron Hexxog, fut un échec diplomatique sans précédant.
Déclenchant la fureur d'Hexxog et brisant un lien entre lui et l'ïle dont il était un des protecteurs.
En tant qu'invités et diplomates vous avez pus ressortir indemnes.

Vous vous êtes alors rendus compte que vous étiez dans les glens of antrim au nord ouest de l’île (alors qu'en entrant dans la lieux féerique vous étiez au centre est de l'île)

vous y avez retrouvé Declan qui avait quitté plus tôt que vous cette succursale de l'enfer qu'était la demeure d'Hexxog, et rencontré une étrange femme aveugle "la vieille Aslinn" ).

vous avez appris que vous étiez en 1202 !!! (un saut de 32 ANS)
-que les normands étaient maitre d'une bonne partie de l'île
-que Ergill avait été assassiné durant sa torpeur dans un assaut mené par Dame Ada Doomshire en fait une tremere.
-Le prince de cork est Cruideach l'ancien sénéchal, d'Ergill. ( il n'est clairement pas un traitre et fait ce qu'il peux, mais malgré un soutien discret de Branwen, il n'est qu'un pantin entre les mains d'Ada régente de la chantry de Cork et véritable maitre de la ville
- les O'neil du nord ont été décimés par les normands, les O'neil du sud ne valent guerre mieux. Dame Branwen a perdue une grande partie de son autorité et influence politique, et se cache chez le Prince de Killarney son ancien adversaire politique.
- L'ulster résiste encore vaguement chez les caïnites via Eileen une brujah et sa coterie.
-un immense mur le pale a été construit.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pale_(Irlande)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Ireland_1450.png

- Des nouvelles indirectes a propos de scatach, vous apprennent qu'aucun maure n'a été repéré, mais qu'un Autark malkavian. Une sorte de mercenaire et tueur sans foi ni loi a été aperçus à Dubh-lin embarquant pour l’Angleterre en 1170. (pas récente l'info :) )
- la famille Monahan a un contrat de chasse au sang sur toute l'île.
William serait devenus prince schismatique de Dublin et aurais clandestinement resisté au mieux.
Il est présumé mort, mais la chasse s'éttend sur toute sa descendance.


Finalement Declan devenus le protecteur d'Antrim vous fera comprendre de partir car vous créez une importante surpopulation vampirique pour la région, nuisez à la discrétion de la résistance (lui Aslinn un curé qui est aussi mage et Tokyotel ) .

sont arrivés deux personnes, Faeluen un nosferatu envoyé d'Eileen et un gangrel un peu a l'ouest Cian qui a traversé l’Europe sentant que l'île l'appelait (enfin c'est ce qu'il dit ;) )

Vous avez décidés donc de vous rendre a killarney rejoindre Branwen en plein sud est de l'île, et pour plus de sécurité de reprendre le bateau qui a mené Cian d'Ecosse.
Ce dernier composés "d’honnêtes marchands" peux vous déposer soit prêt d'un endroit ou ils doivent déposer un surplus de marchandise au clair de lune, soit a Dun Laoghaire qui est à quelques miles de Dublin et lui sert de port maritime. ( centre ouest de l’Irlande et a l’intérieur du pale. ).
En réalité la situation se complique car ce sont des pirates et vous les calmez bien a grand renfort de mandales.

Image

Lien direct : gravidja.free.fr/cartechrono.jpg


Arrivé a Corks la coterie rencontre Eoghan dit "L'aiguillon" et Dame Branwen. Ils ont fait fit de leur rivalités et luttes intestines pour se liguer contre l'envahisseur normand.
Alors qu'une réunion d'information bat son plein, arrive un caïnite créant la surprise. Le "jeune" Mathusalem du clan Gangrel Bran aux yeux d'argent.
Ce dernier (par ailleurs étant le sire de Dame Branwen) coupe court aux discussions et emmène la coterie dans un lieux clôt (la roseraie d'Eoghan) pour discuter.
Eoghan n'apprécie guerre mais ne dit rien, en effet difficile de se lever contre un mathusalem, surtout quand celui ci est le membre politique le plus influent de l'île.
Bran tache alors de convaincre la coterie d’œuvrer pour lui. Il leur dévoile que sa vie est un échiquier et que parmi ses pions il y a la coterie. Il a de grands projets pour eux.
C'est à ce moment la que Amoraoibghen la fée insupportable depuis le début de la soirée dit une remarque de trop. La moitié de la coterie s’apprête alors à la défier en ordalie, mais Juan Sixto Serquada le lasombra légat de Dame Mélusine d'Anjou a la primeur. Il plonge d'un seul magistral coup de bâton l'inanimae de la cour d'automne dans le coma.

En dehors de cet incident, la réunion est assez constructive.
La coterie est maintenant consciente d’être les jouet du marionnettiste Bran, dans le grand Djihad.
A eux de développer alors leur propres plots pour avoir à leur tour des marionnettes. L'important est cette union scellée contre l'envahisseur de Grande Bretagne.
Il est a noter aussi que Bran prit Cian à part et qu'il semble y avoir une grande proximité entre eux. D'ailleurs Branwen ne l'appelle-t-elle pas son frère ?

Quoi qu'il en soit la réunion se poursuit autour d'Eoghan et la coterie reviens.
Il est finalement décidé d'aller a Cork voir leur ancien compagnon nosferatu Scatach, qui aurait des indices sur le meurtrier d'Ergill, mais aussi de voir la situation et comment aider Cruideach à se sortir de la mainmise de Dame Ada Doomshire sur Cork.
A cette réunion l'on apprend aussi la disparition (considéré mort) du Prince Schismatique de Dublin Sir William Monahan. De fait il y a une chasse au sang proclamé par Sir William Peabody prince normend de Dubh-Lin sur toute la descendance de W. Manahan.
Il en ressort aussi que Lowry devient le nouveau Prince Schismatique de Dubh-Lin.
Quand à Amoraoighen elle fut soignée par Dame Branwen, et une fois sortie de son coma partit se régénérer dans les brumes. Non sans avoir appris qu'elle était bannie de Killarney et de tout le comté de Kerry. Elle rejoignit ensuite les autres à Cork.

Arrivés a Cork, ils se rendent à la léproserie de Scatach, aviser de la situation.
Il devient clair qu'il va falloir éliminer la Tremere Ada Doomshire.
De la un premier piège se met en place, et l'on propose un échange à Ada du Prince Lowry. En fait une embuscade.
Peux de gens sont présents pour l'échange, mais Deirdre dorénavant officiellement Toreador et infante de Siobhan a retrouvée un viel ami d'enfance qui se trouve être un Danseur de la spirale noir.
Ce dernier mènera par l'Umbra les autres membres de la coterie pour piéger et tuer Ada Doomshire et sa troupe.
Malheureusement le piège échoue, la Ada étant en fait, une fausse Ada sous 1000 Visage.

La coterie décide donc de prendre d'assaut la chantry et commencent a la chercher puis la faire surveiller. Alors que leur plan est au point, Ada elle se décide aux représailles et leve une émeute qui massacre et incendie la léproserie de Scatach.
Ou se trouve le nosferatu et ou accours Lowry pour sauver sa bien aimée Onia.

Sans que nul ne comprenne pourquoi, le Maitre d'arme Conchobair, pourtant fanatiquement dévoué a Lowry préfère rester saigner du tremere, et c'est finalement Amoraoibghen qui partira aider le Prince et Scatach. Sauvant la vie du Prince, de Scatach et d'Onia au passage.

C'en est suivi l'assaut difficile de la chantry ou les "héros" survécurent mais a grande difficultés.
Chose étonante Ada qui avais la réputation d'être Maitre en Creo Ignem et de lancer des boulles de feu en célérité, fut étonament facile à vaincre. Comme quoi les réputations...

La coterie a la sortie de la chantry c'est donc réunis sur les cendres de cette dernière.
Nous sommes en l'an de grâce 1202 et l'année touche à sa fin.

Après 20 ans de Maturation ou chacun vaque à ses occupations.

Post de reprise et résumé général des maturation accessible à tous.


Ils c'étaient dit rendez-vous dans 20 ans.
Même nuit, même heure...


1222 20 années ont passées.
20 ans à ce préparer.

Durant ce temps le roi Jean est mort en 1216 son fils Richard III fut couronné à l'age de 9 ans.
Richard III né à Winchester, de la a y voir la patte de Dame Mélusine... Dans un univers vampirique ou paranoïa rime avec instinct de surie il n'y a pas loin.

En 1222 il a 15 ans tout juste.

L'Irlande du côté du Pale est toujours sous la directe domination des normands.
Lowry a disparut rejoignant le nosferatu Rory O'Gallagher, il poursuit la lutte.

De l'autre côté du Pale les normands s'y intéressent peux en dehors des ports marchands, il se mélangent à la populace par le biais de mariages et s’assimilent ainsi.

Eoghan et Branwen eux-mêmes doivent composer avec ses alliances mortelles, tout comme Eileen en Ulster qui joue carrément double jeu soutenant la rébellion d'un côté et composant avec les normands de l'autre.

Le connacht a vu mourir les dernières Lhiannan. Il n'en reste qu'une la terrible Magda, celle ci est déchainée et les derniers gangrels de la région ont fuis vers l'Ulster au grand bénéfice d'Eileen qui voit ses armées renforcées.

Sur le comté de Kerry ( Killarney) il y a une nouvelle équation en la personne du chevalier fantôme. Il erre à la nuit sur la lande avec son palefroi des enfers, un cheval immense aux yeux rouges dont les nasaux crachent de la fumée et la gueule des flammes. D'aucun disent que c'est un démon venus des enfers pour châtier l'envahisseur, d'autre que c'est une fée folle et ivre de vengeance.

En Antrim la lutte aussi est acharnée. Les normands se tiennent quoi mais la fureur vengeresse d' Hexxog fait trembler la région.

Cork ce stabilise et Cruideach compose lui aussi avec les normands. Il y a 15-20 ans il a échapé à une vague de tentatives de meurtres.
Un nouveau juge de la loi des Brehons a siégé et rétablis l'ordre, maintenant le siège à été hérité par sa fille. On la dit comme sa mère à la fois inhumainement belle et tout aussi terrible.
scatach ne voit plus personne, sa foi est devenue trop forte, mail il entretien diverse correspondances épistolaires.

Dans les campagnes de nombreux chants populaires vantent un certain Alastar (trad. le lointain) vagabond poète épris de justice et ami du peuple.
Alastar... Alastar... N'est-ce pas justement le nom de Cian ?

Voila où en est l'Irlande moderne, l'Irlande d'aujourd'hui.

Nos amis ont passés 20 ans, ils c'étaient donnés rendez-vous et chacun se rend à Kllarney.
Seul manque à l'appel Lowry trop occupé et Amoraoibghen interdite de séjour la bas.

Pour les autres.
Earl est bien sur au côté de son sire.
Yorick accompagne le sien.
Goffraidh lui rejoint Branwen il est toujours entre deux errances à Killarney
Quand à Aghaistin... Et bien Aghaistin a eu vent de cette réunion par Branwen et il s'y rend le coeur fatigué pour réclamer de l'aide.
Efflam
 


Retourner vers Scenarii de JDR

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité