BackGround

Zone HRP

BackGround

Messagede Didlith le Ven 16 Juil 2010 16:39:17

Il y a plus de 250 ans, l’Univers Connu (UC) regroupait 626 systèmes solaires habités et plus de 1200 systèmes solaires déserts. Sur ces planètes vivaient 127 races différentes d’humanoïde dit « Intelligentes » et plus de 200 races dites « primitives ». Des gouvernements locaux dirigeaient une ou plusieurs planètes sous l’égide du Conseil Galactique (CG), chargé de gérer et d’arbitrer les échanges interstellaires. Le système était loin d’être parfait mais globalement cela fonctionnait, il suffisait souvent de prendre patience. Il y a des planètes sur lesquelles il ne fallait pas vivre, évidement, mais elles n’étaient pas nombreuses, et cela n’intéressait que ceux qui y vivaient.

Personne ne sait vraiment d’où ils venaient, ni quand ils sont arrivés. Mais il y a 150 ans. Des vaisseaux sans pilotes, les Drones, attaquèrent la principale planète Humaine. Elle fut rasée en quelques heures.
La planète n’était pas située en périphérie de l’Univers Connu, les forces militaires Humaines, sans être les plus puissantes, étaient réputées pour leur performance.
Les survivants demandèrent l’aide du Conseil Galactique mais il fallut 10 ans, et 12 systèmes solaires habités, avant que le CG ne décide d’une action de soutiens combinée.
Et 10 ans de plus et 235 systèmes pour que la Grande Guerre soit déclaré. Presque 10% de l’Univers Connu était alors tombé aux mains des Drones et aucune nouvelle des systèmes pris n’était disponible.
60 ans après, les Drones avaient gagnés 70% et avaient une présence militaire sur 90% de l’Univers connu. Le moral des résistants était au plus bas, rien ne semblait pouvoir arrêter les nuées de Drones.
Quand l’un était détruit, il explosait souvent, libérant une onde Electromagnétique neutralisant les vaisseaux alentour. Et pour chaque Drone détruit, il semblait que 10 prenaient sa place.
Il restait alors environ 180 planètes ou stations spatiales habitées, retranchées derrières de véritables bunkers orbitaux. Le Conseil Galactique n’avait presque plus aucun moyen d’action, les informations étaient difficilement transmises entre les mondes. Mais les défenses tenaient, les survivants reculèrent les frontières de l’Univers Connu en s’exilant sur de nouvelles planètes, au-delà de la Bordure.
20 ans de plus, les planètes tombent peu à peu mais le rythme est plus lent. Les Drones contrôlent maintenant 80% de l’Univers Connu et sont présent sur presque 100%. Les informations ne passent quasiment plus.
Mais une information passe, un vaisseau Drone particulier a été découvert par une équipe d’espion. Ce vaisseau dépasse les 5km de long, son activité de communication semble le lier à quasiment tous les vaisseaux amiraux Drones et surtout, il semble être un véritable chantier spatial volant capable de sortir un vaisseau amiral de plus d’un kilomètre de long en quelques jours. Son existence avait été suspectée mais jamais détecté : un Vaisseau Mère. Mais là, en plus, il semblait endommagé.
L’occasion ne pouvait pas être laissée de coté. Une attaque massive fut mise sur pied. Chaque vaisseau disponible fut envoyé, du plus gros Croiseurs au plus petit vaisseau de villégiature. Toutes les forces disponibles furent envoyées. Et avec eux, le peu d’espoir qu’il restait.
Et ce fut une victoire, après plusieurs heures de combats le Vaisseau Mère fut détruit, réduisant quasiment à l'impuissance les nuées de Drones.

Quasiment, car la destruction du Vaisseau Mère entraîna une réaction en chaîne qui fit s'autodétruire tous les Drones simultanément dans un dégagement massif et puissant d’ondes électromagnétique.
Bien que le dégagement d’onde électromagnétique lors de l’explosion d’un Drone fut habituel. L’ampleur que pris l’explosion simultanée de l’intégralité de la flotte Drone prit tout le monde au dépourvu.

Cet évènement est connu sous le nom de Grande Impulsion.

Nombreux furent les morts, les vaisseaux spatiaux qui ne furent pas détruits dans les combats ou disloqués par l’onde de choc de la Grande Impulsion devinrent des épaves volantes quand l’électronique de bord fut détruite par les ondes électromagnétique.

Sur les planètes, des civilisations entières furent aussi anéanties, soit par l’écrasement des immenses vaisseaux chutant depuis l’espace, soit par le chaos engendré par la perte des données numériques et des infrastructures technologique, soit par l’impacte de la Grande Impulsion sur les climats et le géomagnétisme.
Nombre de technologies furent perdues, complètement ou partiellement. Les voyages spatiaux devinrent presque inaccessibles.

L’ère qui suivit la Grande Impulsion est généralement appelée l’Age Noire.

Partout dans la galaxie, les planètes qui le pouvaient se reconstruisirent matériellement, culturellement et socialement. Les autres s’effondrèrent encore plus et se refermèrent sur elles même.

Et, il y a environ 100 ans, la technologie des voyages spatiaux fut redécouverte.

Et avec elle, on découvrit la décharge qu'était devenu l'espace. Les épaves, les champs de batailles, tout était encore là, dérivant dans l’espace en immense amas de débris.
Le premier réflexe fut de se servir dans les épaves, des connaissances perdues furent retrouvées et un bond technologique fut effectué.
Malheureusement on s'aperçu aussi que certains Drones n'étaient pas complètement détruit et que l'approche de sources d'énergie pouvait les réactiver, et généralement ils reprenaient le combat, ou s’autodétruisaient.

Les peuples, alors suffisamment développé pour voyager dans l’espace, signèrent le traité de Défense et de Surveillance des Champs de Débris (DSCD). Chaque champ de débris devait être identifié, répertorié, surveillé et protégé.
Les champs de débris furent encerclés par des satellites équipés de toutes sortes d’armes, programmés pour faire feu sur toute source d'énergie à leur portée, la seule exception étant les autres satellites de défense.
Chaque système devait mettre en place des patrouilles pour s’assurer que les champs de débris étaient sous contrôle.
Le bond technologique s'arrêta net, il y a 50 ans.

Aujourd’hui, l’Univers Connu se limite à 87 systèmes habités par des peuples, « Intelligents » ou « Primitif », et tous n’ont pas encore la possibilité de voyager dans l’espace. Il y a aussi environ autant de systèmes déserts. Seuls 10 systèmes, représentés par 5 Races, ont retrouvé assez d’influence pour avoir un poids à l’échelle de ce qu’il reste de l’UC. Les autres races restent nombreuses, souvent au sein d’enclave de réfugiés ou intégrées dans des villes, mais le nombre de leurs représentants est limité et bon nombre sont considérées en voie d’extinction.

En fonction des systèmes, la technologie est soit réservée aux militaires, soient partagés avec des groupes commerciaux, en fonction de qui a financé les programmes spatiaux. La découverte d’un champ de débris non répertorié est souvent la source de nouveaux savoirs, pour ceux qui prennent le risque d’y entrer, de réveiller un Drone ou de se faire arrêter par une patrouille du système voisin.

Seuls les particuliers les plus riches possèdent des vaisseaux a titre personnels et c'est devenu un sport de jeunes riches en mal de sensation forte que de tenter des incursions dans les champs de débris.
Les rares indépendants possédants un vaisseau ont soit le sponsor de grands groupes, commerciaux ou militaires, soit des vaisseaux d’occasion en très mauvais état.
Récupérer des épaves ou simplement des pièces dans les champs de débris est bien entendu illégal et les inspections de vaisseaux ne sont pas rares dans les spatiaux ports. Les peines encourues dépendant de la politique locale.
Avatar de l’utilisateur
Didlith
Dame de la Lune (admin)
 
Messages: 2447
Inscription: Sam 17 Avr 2004 16:18:49

Retourner vers Galaxie - Derrière les Brumes.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité