Bifurcation risquée...

Forum strictement RP

Bifurcation risquée...

Messagede Machuthu le Jeu 08 Nov 2007 17:53:22

Vladimir ne se fait pas prier et s'engage dans les rues de New-York jusqu'aux entrepôts de la 59ième... Natalia le fait s'immobiliser devant une ruine...

On y est... Passe par derrière...

Arrivé à l'arrière, Natalia actionne un portail métallique automatique qui vous permet d'entrer le véhicule dans l'entrepôt qui semble visiblement abandonné depuis belle lurette.

D'un pas assuré, la jeune femme se dirige ensuite vers une pile de cartons éventrés, jetés au hasard dans un coin... Voyant la mine surprise de Vladimir, Natalia insiste...


Bon, alors, tu viens ?

La jeune mercenaire disparaît alors derrière la pile de carton et Vladimir, qui la suit découvre bientôt une trappe blindés au sol qui dissimule un escalier qui s'enfonce dans es profondeurs de l'entrepôt...

Après une descente de cinq à six mètres, l'escalier débouche sur un couloir puis sur une porte, blindée, elle aussi, avec digicode à l'appui...

Quelques secondes plus tard, les deux mercenaires se trouvent dans le salon d'un appartement au standing tout à fait correct... Si la décoration est relativement discrète, Vladimir y perçoit vite quelques notes de la vieille Russie... Certainement des souvenirs d'enfance de sa camarade... Etrangement, ce spectacle le laisse froid... Il aurait pensé y trouver un plus grand réconfort... Vladimir n'a guère le temps de s'attarder sur cette idée, d'autant que Natalia, visiblement calmée et ravie d'avoir surpris son nouveau chef présente succinctement les lieux...


Voilà mon antre... Salon, cuisine, atelier, armurerie, chambre et salle de bain... Comme tu vois, c'est pas particulièrement grand, mais c'est suffisant, efficace et facile à protéger... Ah, oui, j'oubliais...

Natalia désigne une peinture moderne accroché sur le mur le plus large du salon...

C'est la sortie de secours...

La jeune femme prend une bouteille de Vodka dans le bar à l'angle du salon...

Vodka ?
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

vodka?

Messagede Vladimir Ivaniev le Ven 09 Nov 2007 00:53:48

Et comment!

Vladimir se souvient des quelques verres partagés avec ses collègues garous. Mais peu de regrets quant à leurs abscences. Meme Mil et Enia le laisse indifférent.

Pour le moment sa curiosité est piquée au vif. Comment diable a-t-elle pu se dénicher un tel havre de sécurité? Déjà il faut le trouver, ce trou à rat, et puis l'aménager. Ca a du couter bonbon sasn compter les relations pour effacer ecla de tout les registres de la ville. Des contacts elle en a la gamine!

C'est une alliée de taille

Dis voir, dans toutes tes aventures, as tu déjà eu a faire a des trucs bizarres; des trucs que tu préfère garder secret pour ne pas passer pour folle?

Tu vois, dans notre enquête, l'inspecteur, il me parait comme hypnotisé, comme si il était possédé. Tu as toujours eu une explication à tout?

Moi je crois qu'on nous cache des choses et que notre rationalité nous arrange bien...
Les haines de race ne sont au fond que des haines de place.
Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivaniev
Conteur GN
 
Messages: 1595
Inscription: Mer 12 Avr 2006 18:59:44
Localisation: Reims

Messagede Machuthu le Lun 12 Nov 2007 17:12:19

Natalia observe Vladimir un instant puis fixe à nouveau son regard sur la vodka.. Puis, semblant regarder au travers de son verre comme si elle se focalisait sur un souvenir vraiment étrange, elle poursuit...

Des drôles d'histoires, j'en avais entendu... Des trucs vraiment pas nets, aux sujets de créatures vraiment étranges... Jusque là, j'avais jamais prêté attention... Les mecs sont comme ça, toujours à vouloir frimer et à raconter des histoires pour te faire flipper... Encore plus quand t'es une nana...

Ca faisait quatre ou cinq mois que j'étais avec ce groupe de mercenaire... L'affaire était bizarre et on devait agir en ville... C'est toujours la merde en ville, tu sais, cette tension qui résulte de l'environnement, le fait que derrière n'importe quel mur, on peut trouver un ennemi, armé jusqu'au dent... La nécessité d'avancer étape par étape, avec une prudence hors pair... Tout vérifier avant de poursuivre... L'équipe était tendue, l'histoire s'annonçait mal... On devait rentrer dans un entrepôt dans le même genre que celui-ci... Y devait y avoir une vingtaine de type à l'intérieur... Aucune issue possible... Ils s'apprêtaient à faire la fête... On devait retrouver une nana qu'ils avaient enlevée... D'après ce que l'on savait, elle n'était pas seule... Y'avait au moins une dizaine de fille dans son cas...

On s'est positionné autour de l'entrepôt, histoire de sécuriser la zone... La fête a commencé... Après quelques minutes, les filles se sont mises à hurler... Il était trop tôt pour qu'on puisse entrer, on s'est dépêché... J'avais une drôle d'intuition... L'intuition qu'aucune d'entre elle ne s'en sortirait vivante... Me demande pas comment ça m'était venu, c'était comme ça... Puis tout à coup, des coups de feu ont été tirés de l'intérieur... Nous, on était à l'extérieur... L'échange était nourri, les cris se sont intensifiés... On entendait des grognements et des hurlements terrifiants dans l'entrepôt... Cinq minutes plus tard, il n'y avait plus un bruit... Notre chef a lancé l'assaut... Clairement, ça ne devait pas être beau à voir, mais c'était encore pire que ce que j'avais imaginé... Le sol était couvert de sang... Les filles avaient toutes été égorgées, les vingt mecs étaient là, tous morts... Y'en a même qu'y étaient arrachés en deux, comme si on les avait pris par les bras et les jambes et qu'on avait tiré avec une force herculéenne... Y'en a à qui il manquait la moitié du visage, d'autres qui avaient perdus des membres, d'autres qui étaient à moitié mangé... Mais le pire, c'est qu'on a fouillé l'entrepôt de fond en comble, on a tout retourné... Y'avait rien, pas le moindre signe de vie... Tout ce qui était dans l'entrepôt était mort et bien mort... Totalement incompréhensible...

Plus étrange encore, on a cherché la fille, histoire de s'assurer qu'elle était morte... On ne l'a jamais retrouvé... Deux jours plus tard, sa famille mettait fin au contrat... Ils nous ont même payés... On aurait juré qu'ils voulaient qu'on lasse tomber l'affaire... Ils avaient l'air serein...

Depuis ce jour, j'ai ressassé toutes les histoires qu'on a pu me raconter... J'en ai pas trouvé une seule qui soit plus étrange que ce que j'ai vu alors...

Natalia plonge son regard dans celui de Vladimir...

Non, je ne jure de rien... Y'a des trucs que je ne peux pas expliquer...

Un peu comme la première fois que je t'ai vu...

Cette fois, le regard de Natalia sonde celui de Vladimir... Visiblement, elle cherche à provoquer une réaction chez son interlocuteur...

Lorsque je suis rentrée dans le bureau, j'ai senti ce frisson qu'on sent toujours à l'approche d'une bataille... Ce sentiment étrange d'être en danger... Le genre de choses qu'on ne ressent pas sans raison lorsqu'on pratique notre métier...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

etonne

Messagede Vladimir Ivaniev le Mar 13 Nov 2007 16:09:02

Vladimir sentait que son interlocutrice cherchait un vérité. QUe lisait-elle exactement dans ses yeux. Il ne pourrait pas lui mentir éternellement, pas a elle; trop intelligente, trop efficace.

Un jour ou l'autre il faudrait bien la mettre au parfum.

L'affaire en cours avait ses zones d'ombre. Suffisamment en tous cas pour la préparer à une éventuelle rencontre mystique.

Son histoire pouvait faire intervenir n'importe quoi...vampire, danseur. Vladimir lui-même n'était finalement au courant de pas grand chose. Il n'avait vécu que peu de temps avec les garous et le caern. Il y avait l'umbra. Un jour il tenterait seul le voyage pour parler à nouveau à ses protecteurs spirituels. Mais le moment n'est pas venu.

Il sourit à Natalia. Elle ferait une bonne femelle. Bon sang! Vlad s'en voulait de raisonner ainsi, mais il ne pouvait s'empêcher de penser à sa descendance. A chaque fois qu'il voit une femme, cette question revient. Pas d'amour véritable


Un jour , je te raconterais moi aussi une histoire...

Vlad laisse de coté ce sujet et revient à la vodka.

Buvons à notre rencontre
Le succès nous attend, j'en suis sur

Le russe se détend et pose son portable en attente d'un coup de fil d'une agence interim.
Les haines de race ne sont au fond que des haines de place.
Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivaniev
Conteur GN
 
Messages: 1595
Inscription: Mer 12 Avr 2006 18:59:44
Localisation: Reims

Messagede Machuthu le Mer 14 Nov 2007 13:49:48

Tandis que le gaou tente de détourner la conversation, le portable résonne... Immédiatement, Vladimir décroche...

Agence interim Protectia

Je souhaiterais parler à monsieur Ivaniev...

Ah! C'est vous... Nous avons reçu votre CV aujourd'hui et nous aurions effetivement un poste à vous proposer seulement il nous faudrait quelqu'un disponible très rapidement... Demain si possible...

La conversation se poursuit quelques temps, juste assez pour permettre à Vladimir de vérifier qu'il s'agit bien du poste de vigile dans l'immeuble de leur suspect...

Lorsqu'il raccroche, le Russe a obtenu le poste... Il doit se rendre le lendemain, directement à l'immeuble ou le vigile précédent le biefera sur la conduite à tenir...

cela laisse à Vladimir et Natalia, une vingtaine d'heures de temps libre... Apprenant cela, Natalia, qui semble avoir oublié ses questions désigne la salle de bain d'un signe de tête...


Tu n'as qu'à aller te décrasser un peu... J'vais voir ce que j'peux dégotter à manger... Après, je pense qu'un peu de repos ne nous fera pas de tort...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

douche froide

Messagede Vladimir Ivaniev le Ven 16 Nov 2007 01:12:24

Le russe obeit à l'injonction de Natalia et vas se laver. Il en a bien besoin.

Mais en otant ses vêtements, son passé le rattrappe brusquement. Les blessures du flaiel sont encore présente sur lui. Cette satanée bestiole, abattue de ses propres mains qui ont encore les traces des acides.

Petit à petit, elles s'effacent mais cela sera encore très long.

Il se regarde dans le miroir une fois sortis de la douche. Il s'essaye un moment aux transformations partielles. Il ne le faisait pas souvent mais il devait garder la main. Ne pas oublier ce qu'il est. Il parait que certain deviennent fou à force d'oublier ou de vouloir oublier.

Il se prend à rire tout seul en voulant ... non rien!

Il sort de la salle de bain en peignoir, en observant discrètement la réaction de Natalia.

Il faut que je sois prêt, frais et dispo pour demain.

Quoi qu'il arrive, le russe sera à l'heure demain, pour l'entretien.
Les haines de race ne sont au fond que des haines de place.
Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivaniev
Conteur GN
 
Messages: 1595
Inscription: Mer 12 Avr 2006 18:59:44
Localisation: Reims

Messagede Machuthu le Ven 16 Nov 2007 12:26:31

Malgré un manque évident de soin, les blessures de Vladimir commence à se refermer peu à peu... La guérison prendra certes encore du temps, mais cette douche est la bienvenue, Vladimir se sent comme régénéré... (hrp : Désormais, il ne te reste plus qu'un point de blessure aggravée... )

Après s'être livré à quelques exercices de transformations, assez peu efficace il faut le dire, le garou enfile un peignoir et quitte la salle de bain...

La première chose que Vlladimir aperçoit en sortant, c'est le verre de Vodka de Natalia, à moitié vide... ou à demi plein puisqu'il se rappelle l'avoir vu vider complètement son premier verre...

Ses sens surdéveloppés l'informent que la jeune femme est à quelques mètres de lui, dans la cuisine probablement... Vladimir se retourne, Natalia s'est changée, elle aussi... Elle prend un plateau sur lequel on peut apercevoir quelques toasts, va le déposer sur la table basse sur laquelle trône déjà les deux verres de Vodka... Une fois le plateau déposé, elle se dirige à nouveau vers la cuisine, bifurque au dernier moment pour s'approcher de Vladimir...

Puis, sans l'ombre d'une hésitation, elle saisit des deux mains le col du peignoir, se hisse sur la pointe des pieds et écrase sa bouche contre celle de Vladimir, plaquant le mercenaire contre le mur derrière lui...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

yesss

Messagede Vladimir Ivaniev le Dim 18 Nov 2007 00:41:28

Vladimir se laisse faire. C'est une femme de caractère, que pouvait-il faire?
Il se laisse prendre au jeu. Après tout, il a mené les débats alors il laisse la main.

Les haines de race ne sont au fond que des haines de place.
Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivaniev
Conteur GN
 
Messages: 1595
Inscription: Mer 12 Avr 2006 18:59:44
Localisation: Reims

intermede

Messagede Vladimir Ivaniev le Lun 19 Nov 2007 01:16:51

Après cet intermède qui doit s'averer fort sympathique, le russe reprend ses esprits. Un peu de tendresse quand même et il va se coucher.
Demain, l'entretien d'embauche puis le briefing pour le boulot.

Il devait d'abord s'imaginer sur place au bureau...ils allaient lui demander ses papiers! Merde, il allait devoir casser la tête a un type qui lui ressemble juste pour se faire embaucher. Mais bon, il ne volerais que ca donc il n'y aurait pas de recherche particulière pour une carte d'identité.

Il allait aussi se présenter en costard cravate et se faire teindre les cheveux (en fonction de la carte d'identité) histoire de ne pas être reconnu au cas ou des caméra le surprennent.

tard dans la soirée, pour s'endormir, Vlad allait devoir ennuyer un peu Natalia.

Les haines de race ne sont au fond que des haines de place.
Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivaniev
Conteur GN
 
Messages: 1595
Inscription: Mer 12 Avr 2006 18:59:44
Localisation: Reims

Messagede Machuthu le Lun 19 Nov 2007 14:54:24

Pour tout dire, l'interlude se poursuit quelque peu... Natalia sa se montrer persuasive et en guise de lit, Vladimir se voit invité d'une façon plus qu'incitative à partager le sien... Ce réconfort, cette douce tiédeur du corps d'une femme, cela fait tellement longtemps qu'il ne l'a pas ressenti qu'il ne résiste pas à la tentation, d'autant que Natalia est bel et bien son genre de femme...

S'ils sont intenses et enflammés, les ébats des deux jeunes mercenaires les laissent néanmoins reposés... Dans les bras de Natalia, Vladimir sombre alors dans un sommeil réparaeur comme il ne se rappelle pas en avoir connu...

Pourtant, après quelques heures de repos, un étrange Rêve vient pertuber son sommeil...

Vladimir aperçoit dans son Rêve des milliers d'aneaux de fer, tissés entre eux comme ils le seraient pour une côte de maille... A côté de ces milliers d'anneaux, il y a un anneau seul, un anneau qui n'est relié à rien... Puis soudain, un second anneau, vient s'unir au premier... Dans son Rêve, Vladimir sait que le premier anneau, c'est lui... Mais ce second anneau, il ne peut s'agir de Natalia... Aussi cruel que cela puisse paraître, il sait que les relations qu'il entretient avec elle sont de l'ordre physique... Il ne se sent pas attaché à elle... Alors qu'est ce donc que ce secodn anneau... Cet anneau qui est lié à lui...

Après quelques temps, Vladimir se réveille en sursaut... Natalia n'est plus à ses côtés... Elle se tient debout dans la cuisine... Elle adresse un regard étrange à Vladimir... Elle a de nouveau revétu sa cuirasse d'indifférence... Vladimir comprend aisément ce que cela veut dire... Si la nuit ils sont amants, le jour, ils sont coéquipiers... Vladimir n'a rien à redire à cela... Une tasse de café à la main, la june femme s'approche, son bustier un peu court dévoile le bas de son ventre et l'espace d'un instant, Vladimir y perçoit clairement le dessin d'un maillon tel que celui qu'il a vu dans son Rêve...


T'as le sommeil agité dit donc... Café ?
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

réveil

Messagede Vladimir Ivaniev le Sam 24 Nov 2007 01:33:13

Vladimir reste songeur face à ses rêves , ses angoisses. Y avait il quelqu'un dans le bas ventre de Natalia?

Cette simple évocation le fit sourire gentiment. Mais malgrés tout, il y pense. Il secoua la tête pour chasser cette idée stupide. Mais l'idée s'accroche...

*Et merde*

Il avale rapidement son petit dej et s'habille pour l'entretien. Il ne s'agissait pas d'être en retard.



Je part maintenant et je t'appelle si j'ai le job.

soit prudente

Sur le chemin, le russe pense à cette recommandation inutile...
Les haines de race ne sont au fond que des haines de place.
Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivaniev
Conteur GN
 
Messages: 1595
Inscription: Mer 12 Avr 2006 18:59:44
Localisation: Reims

Messagede Machuthu le Lun 26 Nov 2007 17:50:42

Inutile, inutile... Pas si inutile que ça en fait... Sur tout le trajet, Vladimir ressasse l'idée en lui... Depuis quelques jours, il était indifférent au monde entier... Indifférent à ce qui pouvait arriver... Mais là, c'est différent... Vladimir ressent un lien... Le seul en fait qui l'unisse à ce monde... Un lien entre lui et cette chose... L'espace de quelques instants, Vladimir perçoit tout ce qu'il a perdu, symbolisé par ce lien... Il a perdu des frères, des amis, des alliés... Tout cela n'existe plus en lui... En lui ne demeure que cela... Ce petit morceau de chair qui se développera si Gaïa veut bien lui donner droit à la vie...

Rapidement, une pensée frappe Vladimir... Si Natalia meurt, il perdra à nouveau ce qui le rattache au monde... Il perdra à nouveau la seule chose qui compte pour lui...

Plongé dans ses pensées, le Russe parvient rapidement à son rendez-vous... Il dispose de quelques minutes d'avance et après avoir vérifié son allure, il se dirige vers le bureau de recrutement...

Une vieille femme, dissimulée derrière d'épais verres de lunettes, observe Vladimir méfiante...


Oui... C'est pourquoi...

Le ton est froid, pour ne pas dire glacial et même une fois que Vladimir lui a donné la raison de sa venue, elle semble hésiter à le faire entrer... Comme à contrecoeur, elle appuie sur une touche de son téléphone...

Oui madame, j'ai un monsieur qui affirme avoir rendez-vous...

* La voix au téléphone *

Oui, oui, faites le entrer...

A regret, la femme te désigne une porte...

Vous pouvez y aller...

Sans trop faire attention à la vieille femme, Vladimir s'avance vers la porte et frappe pour signaler son arrivée... Après y avoir été invité, Vladimir entre... Il découvre un bureau de petite taille et une femme d'une bonne trentaine d'année assise derrière un bureau assez sommaire... Dès son entrée, la femme le jauge du regard et l'invite à s'asseoir... Vladimir sent immédiatement le frisson qui lui parcourt l'échine... Même en ayant quitté les troupes de Gaïa, il reste pour l'instinct des humains un redoutable prédateur... Toutefois la femme se reprend vite...

Je vous en prie, asseyez vous...

La femme consulte alors le dossier de Vladimir et approuve du chef...

Vos références et votre savoir faire sont excellents et je suis assez surprise que vous vous contentiez d'un poste de simple gardien... Auriez-vous rencontré des problèmes lors de vos précédents postes ?

La question n'a rien d'agressif, la jeune femme cherche visiblement a expliqué pourquoi un homme de la trempe de Vladimir échoue chez elle... Sur un ton d'excuse, elle poursuit...

Comprenez moi, je me dois d'être exigeante, nos clients attachent une importance toute particulière à leur sécurité...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

sourire

Messagede Vladimir Ivaniev le Jeu 29 Nov 2007 01:59:43

Vladimir sourit à la dernière question de la secrétaire

Bien sur que non, mais je m'installe et j'ai besoin de me loger rapidement. Il est clair que plus tard, je compte bien faire mieux que simple gardien. Et puis la, ce n'est qu'un remplacement et cela ne dérange personne que je ne souhaite rester longtemps à ce poste.

Il est clair qu'ensuite, je suis plus à même de gérer une équipe. De plus, je suis mobile. Si vos clients peuvent se le permettre, je suis prêt à prendre l'avion dès ce cet après midi...

LE russe passe en mode charme

J'aime les voyages vous savez, ca forge le caractère. Mais je m'égare, si nous parlions de ce travail. Il se situe ou déjà?

Biens sur qu'il le sait, mais bon, il fallait faire comme si ne rien n'était.

Il sera malade longtemps le pauvre homme?

Le lupus avait bien tenté de ne pas arraché tout les tendons, il n'avait surtout pas l'intention de faire carrière dans cet immeuble. Donc il espérait une blessure superficielle.
Il ne fallait pas quitter le travail, une fois les info réunies...

Les haines de race ne sont au fond que des haines de place.
Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivaniev
Conteur GN
 
Messages: 1595
Inscription: Mer 12 Avr 2006 18:59:44
Localisation: Reims

Messagede Machuthu le Lun 03 Déc 2007 14:01:35

Ah, je comprends mieux... remarquez, je pourrais vous mettre en relation avec des employeurs à la recherche d'une expérience similaire à la votre...

En attendant, vous tombez à pic...

Le gardien habituel ne devrait pas en avoir pour plus d'un jour ou deux à s'en remettre, il m'a affirmé vouloir aller faire examiner une blessure... dès que celle-ci sera soignée, il reviendra...

La femme repète alors l'adresse du travail, qui correspond bien à celle que Vladimir souhaitait et donne les dernières recommandations...

Vous devrez y être à 20h ce soir, Tom, le gardien en place vous donnera les instructions sur place...
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5062
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

ok

Messagede Vladimir Ivaniev le Lun 03 Déc 2007 17:12:07

LE Loup-Garou aime quand ses plans se déroulent sans croc. (ok je sort!)

D'un sourire ravageur, il quitte le bureau, promettant de revenir au plus vite pour prendre d'autres contrats.

Une fois dehors, il range son sourire de circonstance et se concentre sur la mission.

Dsn sa voiture, son arsenal de guerre, pour humains, vampires et garous. Il ne sait pas sur quoi il va tomber, on n'est jamais trop prudent. Il se rend sur place vers 19h30. Il se gare de façon à garder un oeil sur son hammer.

Tout les sens en alerte, il va prendre les consignes auprès du gardien de jour, non sans avoir tenu au courant Natalia.
Les haines de race ne sont au fond que des haines de place.
Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivaniev
Conteur GN
 
Messages: 1595
Inscription: Mer 12 Avr 2006 18:59:44
Localisation: Reims

Suivante

Retourner vers Loup-Garou, l'Apocalypse : RP - Amérique du Nord

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron