[RP Taverne]: Les jours se suivent et se ressemblent

Information diverses concernant le fonctionnement du Roman Public (Points de Regles, Contexte, Descriptifs des clients, etc... )

[RP Taverne]: Les jours se suivent et se ressemblent

Messagede Alex le Dim 10 Aoû 2008 10:58:22


** Les jours se suivent et se ressemblent **


Avec la participation des clients de la Taverne




La journée avait été éprouvante.

Non seulement ils avaient appris des choses qui allaient désormais changer leur existence, mais en prime ils s’étaient battu avec un adversaire redoutable dont ils ignoraient tout, exception faite de sa haine envers Luniel et Earalia, les deux propriétaires de la Taverne.

Lorsque tout était revenu à la « normal », les dégâts étaient lourd. Aussi bien matériel que physique car si une grande partie du bar était détruit et en désordre, Maku avait eu la jambe transpercé par une flèche, et Ea l’épaule par une flèche identique. Tous deux savaient que seul le repos viendrait à bout de tel blessure et il fallait laisser le temps au temps. C’est pourquoi, après avoir retiré la flèche et nettoyé la plaie à l’alcool, ils s’étaient affalés épuisés dans un des fauteuils….La vie avait repris son court au sein de la Taverne, le Tavernier rouspétant sur ses clients afin que tous s’unissent pour ranger le foutoir qui régnait maintenant dans ce lieu paisible. Mais c’était sous les rires et les chants que les clients, inconscients de ce qui venait d’avoir lieu, s’exécutait afin de ne pas être privé d’hydromel à leur retour au comptoir.

Ex fut la première a être atteinte de fatigue, et celle-ci refusa bien entendu de s’affaler dans un des fauteuils. Ils étaient à ses dires, bien trop sale et pas à la hauteur de son standing. Rien ne l’était à vrai dire et elle se contenta d’une chambre à l’étage et d’une modeste couche. Elle déposa sa robe de qualité sur le revers d’une chaise, et fit un brin de toilette non sans pester sur la propreté de la bassine et la qualité de l’eau. Elle avait passé plusieurs minutes à crier depuis l’étage pour qu’on lui apporte de l’eau fraîche, des serviettes propres et des bassines convenablement rincées. Mais malgré les efforts du Tavernier et des femmes de chambre, elle n’avait pas l’air ravie et passait son temps à parler de son Palais Doré dont personne ne savait rien…

Ea fut la deuxième à sombrer et bien qu’elle ne fut point gênée par le confort du fauteuil, elle préféra imiter Ex afin de dormir au calme et de ne pas trancher la langue à un de ces pseudo chanteurs qui avait une constante envie de pousser la chansonnette.

Maku fini seul, affalé dans un fauteuil, la jambe soutenue par un petit tabouret, incapable de trouver le sommeil non seulement à cause du bruit et des discussions dans lesquelles ont l’incluait, mais également à cause des évènements passés. Caressant sans cesse le pendentif accroché à son cou, son regard se posait constamment sur l’un ou l’autre client, enviant secrètement leur inconscient et étonné par leur énergie.


- Mais ils ne dorment jamais ?

- Qui ?…Les ratons laveurs ou plutot les castors ?


La voix de Duncan venait de résonner à ses oreilles et il se rappela soudain que ce dernier était plongé dans une théorie de reproduction des Castors et des Ratons laveurs. Incrédule face à la question, Duncan le regardait d’un air hébété, ses grandes moustaches blanche pendant sur son visage ridé



- heu, non désolé Dunc’…Je voulais dire les mecs là au bar…Et toi d’ailleurs t’es pas fatigué.

- Hahahahaha….tu plaisantes l’ami ? Je suis dans une forme du tonnère !…Si je m’écoutais j’irais même faire un peu de sport avec la petite elfette assise là bas, si tu vois ce que je veux dire…



Il fit un clin d’œil à Maku en pointant Tanakyelle du bout de son nez et avala une gorgée de sa pinthe. Maku ne pouvait que rester attentif à ce qui se passait autour de lui, étonné de voir que personne ne semblait fatigué à part Ex, Ea et lui à un niveau plus modéré.

C’est une bonne chose si tout ce petit monde ne dors pas…Cela résoudra le problème des lits !! - se dit-il en avalant une gorgée d’hydromel

Il fini par somnoler quelques minutes, mais ne put réellement trouver le sommeil

La voix mélodieuse d’Ex lui arriva aux oreilles et le sorti de ses pensées




- Ah bien bravo ! C’est comme ça que vous montez la garde ?! …Dire que j’ai osé aller fermer les yeux un petit moment.


Il ouvrit les yeux pour la découvrir face à lui, le tapotant du bout des doigts comme s’il portait la peste. Elle avait une fraîcheur tel qu’on avait du mal à croire qu’elle avait combattu quelques heures auparavant. …

Maku se redressa, non sans faire une grimace et soupira en la regardant



- Vous avez dormit bien plus d’un « petit moment »

- Ca cela m’étonnerais beaucoup très cher…Figurez vous que, moi, j’ai médité pratiquement tout ce temps en implorant la grande Déesse de la Nuit de nous donner la solution

- C'est ça oui...Et qu’avez vous appris ?

- Rien…

- Nous voilà bien avancé.


Ea arriva à son tour, le regard dur, la mine sérieuse. De toute évidence elle avait aussi eu du mal à trouver le sommeil et tout semblait dire à son entourage « qu’il ne fallait pas la déranger au levé du lit ». Elle se dirigea vers Damch, pris un bol de lait et revint vers Maku pour s’asseoir à ses cotés. Maku lui fit part de ses observations et de celle d’Ex. Mais Ea semblait ailleurs, complètement détachée. Elle les regarda après la troisième gorgée et ouvrit enfin la bouche



- J’y ai pensé plusieurs heure avant de dormir et je me demande toujours ce que l’on doit faire exactement.…Et si nous faisions quelques choses qui altérait notre futur ? …Je ne vois vraiment pas par ou commencer!!!!…


Comme pour répondre à sa demande, le pendentif de Maku se mit à briller et le fantôme d’un papillon de la taille d’une main s’extirpa doucement et se mit à voler dans la taverne sous le regard admiratif d’Ea, Maku et Ex. Le papillon s’arrêta sur l’épaule d’un jeune homme maigrichon, assez petit et de constitution assez frêle. Ses cheveux ébouriffés et sales était bruns avec des reflets cuivrés, courts. Un vêtement plutot large et souple en tissu noir semblait lui servir de pantalon tandis qu'un petit gilet sans manche recouvrait une chemise aux manches amples dans les tons grisonnants.

Le papillon s’envola de son épaule, laissant le jeune homme tourner sur lui même en regardant autour de lui comme s’il découvrait ce lieu pour la première fois. Des moitiés de phrases sortaient de sa bouche mais très peu en comprenait le sens du fait qu’aucune n’avait de fin. Maku regarda le papillon, puis un sourire en coin , il se tourna vers Ea toujours occupée à tenir son bol de lait


- Hé bien, si nous commencions par nous faire notre petite « armée » ? Je pense que cela serait un bon début non ?
Avatar de l’utilisateur
Alex
Conteur tentaculaire
 
Messages: 11926
Inscription: Jeu 28 Sep 2006 14:43:43
Localisation: Sur www.auberginn.net

Re: [RP Taverne]: Les jours se suivent et se ressemblent

Messagede Jahwa le Dim 10 Aoû 2008 23:56:54

Cela faisait maintenant plusieurs heures que le jeune homme était assis dans un coin tranquille à la taverne. Il ne se souciait pas vraiment du temps qui passait, il voulait juste se reposer de sa longue marche.

Jahwa, affalé sur sa table, avait le menton posé sur un main tendit que l'autre grattait lentement le bois de la surface ou était posé une petite choppe d'hydromele. Ses traits tirés semblaient indiquer qu'il avait manqué de sommeil ces derniers temps. Et pour cause, la nuit précédente avait été plutôt sanglante et mouvementée...

Maintenant qu'il y repensait, Jahwa huma l'air quelques secondes. Pas la peine de coller son nez contre son gilet pour s'apercevoir que ses vêtements puaient le sang des victimes. La rage avait une fois de plus prit le dessus et "il" eut tôt fait d'expédier ces malheureux dans l'au-delà. Qu'avaient-ils fait pour mettre en colère Jahwa? Il ne parvenait pas a se souvenir, tant le nombre des victimes du loup garou était important. Cette bête immonde tapissait quelques part dans son esprit, attendant une occasion pour tuer son prochain. Désespéré, le jeune homme noya son visage entre ses mains en tentant de trouver une solution pour maîtriser cet être qu'il considère comme maléfique, en vain... Il n'avait d'autre choix que de fuir, fuir le plus loin possible en restant a l'écart de la société.

Jahwa passa ses mains dans ses cheveux sales et les tira un peu en arrière, les rendant encore plus ébouriffés qu'a l'accoutumé, puis posa son menton sur le bois de la table et observa les clients d'un air désolé. Beaucoup d'entre eux étaient oisifs et heureux. Ils chantaient et dansaient sous l'impulsion du tavernier qui distribuait un nombre incalculable de pintes d'hydromel. Visiblement gêné qu'on prête ne serait-ce qu'une seconde un regard sur sa personne, même amical, le jeune homme ne pouvait s'empêcher de détourner le regard. Son naturel craintif et timide ne l'aidait pas a se faire des amis. Ils ne survivaient pas longtemps a sa bête intérieure de toute façon. Le jeune homme était contraint a rester seul.

Il se sentit soudain mal a l'aise, comme si une quelconque force agissait sur lui. Le jeune garçon cligna des yeux et se releva sur sa chaise, l'air stupéfait:


"Qu'est-ce qu..."

Qu'est-ce qu'il s'est passé? ou suis-je? finit-il par se demander.

L'aspect des clients avait changé. Ils étaient tous différents. La bonne humeur était toujours présente mais sans comprendre pourquoi, Jahwa voyait ce qui était caché a ses yeux depuis un certains temps.

Il tourna la tête en tout sens, cherchant du regard le responsable et dévisageant les client, frais de leur nouvelle apparence. Son regard se posa sur un groupe de trois personne qui regardaient dans sa direction. Malgré leur éloignement, Jahwa pouvait distinguer la direction précise du regard des trois comparses: un peu au dessus de lui. Il leva rapidement la tête au plafond pour vérifier de lui même:


"HAAAA!!!"

Dans un cri de terreur, le jeune garçon tomba a la renverse et s'étala sur le sol en reversant sa chaise, surpris par l'étrangeté de sa rencontre avec le papillon fantomatique. Des rires parvinrent jusqu'aux oreilles de Jahwa, un peu étourdis par sa chutte. Tous le regardaient avec amusement. Avec ses allures de gamin de 13 ans, ses traits juvéniles et gênés prêtaient encore plus au rire.

"P-Pardon..."balbutia-t-il en s'empressant de redresser sa chaise.

Une fois réinstallé, Jahwa releva doucement la tête vers le plafond. Le fantôme du papillon voletait toujours au dessus de lui. Il jeta un regard interrogateur aux trois comparses qui commençaient a discuter puis reporta son attention sur le papillon. Il n'était plus là et voletait déjà vers un autre client. Jahwa arqua un sourcil lorsqu'il vint se poser sur l'épaule d'une personne, habillée étrangement. Il s'agissait d'une femme aux cheveux noirs attachés en queue de cheval et dont le corps athlétique était bradé d'un blouson en cuir noir.
"Il y a de la fiction dans ta réalité, et de la réalité dans ta fiction. Pour connaitre la vérité, tu dois tout risquer..."
Avatar de l’utilisateur
Jahwa
Marcheur des plans
 
Messages: 80
Inscription: Sam 05 Juil 2008 01:51:42
Localisation: In the space between two worlds

Re: [RP Taverne]: Les jours se suivent et se ressemblent

Messagede Alex le Lun 11 Aoû 2008 13:50:51

Ea se leva, portant la main à son épaule blessée. Elle s’approcha du jeune homme assis dans le fauteuil et il ne fallait pas être fin psychologue pour se rendre compte que ce dernier était perdu

Elle avait connu se sentiment et elle n’était pas convaincu d’en être débarasser

Mais, elle et se deux compagnons devait montrer l’exemple avant tout. Pas question de montrer de quelconque signe d’hésitation ou de faiblesse qui pourrait miner le moral des nouveaux « éveillé ». Et s’ils retombaient soudain dans ce monde d’illusion ? Elle ne doutait pas un instant que cela soit impossible malgré qu’elle n’avait pas encore vécu la chose.

Sa main se tendit en direction du jeune homme. Il retourna la tête dans sa direction et la regarda avec sur le visage, un air qui en disait long sur sa tentative de remettre un nom sur le visage qui se trouvait face à lui


- Earalia c’est ca ?…Je…enfin…si

- Oui c’est bien ca. Je suis Earalia Patronne de ce lieu

- Je...ou...qui ca avec...

- Ca commence bien. Il n'y a plus qu'à éspèrer que pour le prochain, 'il' choisira quelqu'un qui sait parler.


Dans un soupire, Ex se leva à son tour et s’approcha d’Ea en lui attrapant le bras de la main droite. Ses trois yeux se posèrent un instant sur le jeune garçon qui se demandait déjà à quelle espèce appartenait cette fille à trois yeux.

- Si vous le permettez Earalia, il me semble dénué d’intérêt de vous fatiguer en lui racontant votre vie car de toute évidence, il y en a d’autres qui arrivent.


Dans un coin obscure de la salle ou se tenait une jeune fille en veste en cuir, les pieds sur la table avec un soda à la main, se trouvait maintenant une personne étonnée qui regardait à son tour la population hétéroclites qui se trouvait dans son champs visuel.

Le papillon, lui, s’était envolé depuis peu et tournait autour d’une jeune elfe souriante à la peau blanche et aux cheveux d’un noir aussi profond que ces yeux . Sa robe sobre de mage bleu et or flottait au grès de ses mouvements tandis qu’elle tentait vainement d’attraper le papillon. Sa main traversa le papillon de part en part et elle cessa alors de sauter, se demandant à son tour ce qu’elle faisait là.

Elle ferma les yeux et respira calmement

Mais lorsqu’elle les rouvrit, une expression de panique étant clairement lisible dans son regard, comme si on lui avait soudain coupé un bras.

Oublie les peurs, les doutes et les vraisemblances... Libère ton esprit et sors du Système !.
Avatar de l’utilisateur
Alex
Conteur tentaculaire
 
Messages: 11926
Inscription: Jeu 28 Sep 2006 14:43:43
Localisation: Sur www.auberginn.net

Re: [RP Taverne]: Les jours se suivent et se ressemblent

Messagede Didlith le Lun 11 Aoû 2008 15:06:20

Didlith reprend son souffle, ses esprits et son calme en prenant appuis sur la table proche d’elle puis regarde alentour. Elle connaît pourtant ce lieu par cœur mais semble le redécouvrir.

Elle ferme les yeux pour se concentrer mais les ré ouvrent, sceptique.
Elle regarde à nouveau le papillon en retrouvant son sourire.


Merci à toi.

Puis Didlith regarde à nouveau autour d’elle et sans hésitation se dirige vers Ea. Ignorant complètement Al’Ex.

Tsss, Ea, encore des ennuis ?

Didlith secoue la tête l’air blasée, et sans vraiment laisser le temps à Ea de réagir Didlith regarde sa blessure à l’épaule puis regarde Maku.
Elle ajoute avec un sourire taquin.


Un dracoliche ?

Ea rougit légèrement, comme honteuse face à se souvenir. Didlith en profite pour lui faire la bise.

Tu as le bonjour de Runia et de Math, ils s’excusent de ne pas pouvoir venir mais ils sont très occupés.

Didlith s’installe dans un fauteuil proche de Maku et de la cheminée d’où les deux panthères se lèvent pour venir faire la fête à une Didlith visiblement heureuse de les voir.
Didlith fini le vers de lait d’Ea. Pendant que celle-ci grimace en ajoutant.


On a suffisamment d’ennuis sans que ce Mage de Math ne s’en mêle. Et c’est Mon vers de lait … enfin s’était.
Avatar de l’utilisateur
Didlith
Dame de la Lune (admin)
 
Messages: 2894
Inscription: Sam 17 Avr 2004 16:18:49

Re: [RP Taverne]: Les jours se suivent et se ressemblent

Messagede Alex le Lun 11 Aoû 2008 17:03:40

Ex se tourna et toisa quelque peu la jeune fille qui venait de s’asseoir

Elle est forte celle là !…Elle a pas intérêt à me parler comme ça car on a pas élevé les vaches ensemble – se dit elle

Ea se tourna à son tour et lui sourit affichant un air ravi. Peut-être le seul depuis hier après midi ou ils s’étaient rencontrés pour la première fois.


Je vais bien merci– répondit Ea


Ex s’approcha un peu plus d’Ea, tournant le dos pour pas que l’on entende sa conversation et repris tout bas

-De quel verre de lait parle t-elle ?... Après un individu incapable d’aligner deux mots on a droit à une folle sortie de la court du roi ? Etes vous sur du choix de votre Mari Luniel ? Enfin je veux dire au travers du Papillon, bien sur ? Car je commence à avoir des doutes.

Ea eut un sourire et se contenta d’un clin d’œil. Elle revint sur le regard de l’elfe en face d’elle et repris


- Cela faisait longtemps Dame de la Lune. J’ai l’impression que cela fait des saisons. Nous allons t’expliquer ce qui se passe car je crains que tu en sache moins que nous. Ce qui, si c'est le cas, serait une première il faut bien l'avouer. Mais pour l’instant je pense que d’autres ne vont pas tarder à être dans le même cas que toi et ce jeune homme à tes cotés


Derrière eux, Damch était occupé à se plaindre de l’étendu des dégâts. Comment allait –il pouvoir réparer tout cela ? Il faudrait des pierres pour reformer le comptoir mais ou les trouver ? Duncan qui lui donnait un coup de main avec Lepropre semblait parti sur une étude pour refaire tout le bar depuis le début…

Oublie les peurs, les doutes et les vraisemblances... Libère ton esprit et sors du Système !.
Avatar de l’utilisateur
Alex
Conteur tentaculaire
 
Messages: 11926
Inscription: Jeu 28 Sep 2006 14:43:43
Localisation: Sur www.auberginn.net

Re: [RP Taverne]: Les jours se suivent et se ressemblent

Messagede lydia le Lun 11 Aoû 2008 17:53:48

Une jeune femme aux longs cheveux noirs se trouvait dans un coin de l'auberge. Ses long cheveux étaient noués en une queue de cheval qui pendant dans son dos. Elle portait un blouson de cuir qui laissait apercevoir une bosse significative sous son épaule. Elle jouait machinalement avec des lames en tirant de temps à autre une plus par tic que par recherche de quelque chose.

Elle murmurait pour elle même :


Les flux du destin se lient et se délient. Il faut agir sur la conjoncture.

Finalement elle se concentra sur son tas de lames. Elle l'observait.

Une conjoncture particulière. Lâcha-t-elle dans un nouveau murmure

Elle fixa le tas de carte comme si le destin était à l'oeuvre. Elle prit la lame du dessus avec lenteur. Elle posa son index et son majeur sur le dos de la lame. Et doucement tout doucement fit glisser la carte vers elle de ses deux doigts. L'annulaire et l'auriculaire replié, elle fit glisser son pouce sous la lame pour la saisir de trois doigts.

Elle s'immobilisa comme si elle craignait ce qui allait se produire.

Les éveillés purent alors voir le papillon comme aspiré par le néant et se dissiper comme un nuage de poussière qu'un aspirateur invisible engloutissait.

La jeune femme redressa la carte en la tournant face à elle. Le papillon fantomatique se mit à se reformer en sortant de la lame que tenait la jeune femme.

Le regard de la jeune femme changea comme si elle sortait d'un rêve. Elle écarquilla les yeux découvrant réellement l'endroit ou elle se trouvait.

Les éveillés virent l'apparition du papillon qui se mit à voleter en direction du pendentif de Maku.

Al'ex s'écria :


J'espère que celle là au moins sait faire usage de la parole.

Lydia lui fit un signe de tête.

Et pour preuve madame. J'ai le don de la parole et j'en fais usage si possible à bon escient. Enfin j'essaye.

Mais j'ai l'impression de sortir d'un rêve. Vous pouvez m’aiguiller sur ce qui se passe ici?
Avatar de l’utilisateur
lydia
Champion des Plans
 
Messages: 2045
Inscription: Mer 07 Juin 2006 17:54:57

Re: [RP Taverne]: Les jours se suivent et se ressemblent

Messagede Alex le Lun 11 Aoû 2008 23:44:12

Ea se tourna vers l’ambassadrice et lui fit un signe de main, lui faisant comprendre ainsi comprendre qu’elle pouvait prendre la parole. Même si elle ne le montrait pas, sa blessure devait la faire souffrir le martyre et nul doute que à une autre époque elle aurait utilisé un sort de guérison

Mais cette époque semblait révolue !

Ex leva les yeux au plafond comme si le fait de se dévouer à cette tache avait quelque chose de rabaissant. Elle ajusta sa coiffure et se plaça bien droite devant son auditoire. Devant elle se tenaient Dame de Lune, Jahwa et Lydia aux cotés de Angus, Efflam et Lynxie qui eux, n’avaient aucune idée de ce qui se tramait sous leur yeux mais qui étaient néanmoins intéressés par le spectacle


Bonjour à vous. Comme j’ai eu cette impression la première fois que je me suis reveillé, c’est à dire hier, je suppose que vous devait avoir la même sensation. Celle de nous connaître, sans réellement savoir qui nous sommes….Alors je vais vous faire l’honneur de faire ma connaissance ainsi vous aurez au moins un point de référence dans votre existence.

elle ajusta encore une fois ses cheveux en passant rapidement sa main dans sa nuque, faisant flotter ses cheveux blanc

Je suis la Conciliatrice Ex, héritière de la 2ème Maison du Chaudron Sacré des Mages d'Aurora, Membre Honoraire de la Haute Court des Instances Juridiques du Sénat, et Ambassadrice nommée officiellement pour le conté d'Eldrius. Accessoirement je suis également magicienne des ombres de la nuit.

Cette fois encore, elle ne fut pas surprise de lire sur le visage de son auditoire l’ignorance totale quant au conté d‘Eldryus »


Son auditoire la regardait avec attention, certains se demandant d'où elle pouvait provenir

Al est une Aonys de 1.80m et qui était âgé de 29 ans terrestre d'après Lydia. Sa race d'origine était caractérisés par un troisième au niveau du front. Bien proportionnée, elle possèdait une chevelure blanche et une coupe carrée qui s’arrêtait au bas des oreilles, des yeux noisettes et elle se tienait droite comme un « i », le menton assez haut. Elle était vêtu d’un semblant de robe de couleur vert/ noir assez aérée qui, sous certains aspect, ressemblait plus à une tenue d’exhibition qu’à un véritable vêtement. Celle-ci etait fait d’un tissus très doux et soyeux, sertis de plusieurs filament doré qui prouvait, même au plus grand des novices en matière de couture, que celui relevait d'une grande qualité. Enfin, elle tienait dans sa main droite un sceptre d’environs sa taille fait dans un alliage doré, sans doute de l’or. Celui-ci semblait tout autant précieux à ses yeuxa en juger par sa façon de le serrer fermement.

Son air hautin revint à la charge avec un mouvement des yeux


Oui je sais, vous n’avez pas la chance de connaître Eldryus mais ce n’est malheureusement point aujourd’hui que vous aurez cette chance car ce que je vais vous dire va autant changer votre vie quelle a changé la mienne. Je vous averti d’emblé que cela risque de vous faire peur, à moins bien sur que vous soyez capable de faire preuve d’autant de sang froid que moi



Ea se frotta les tempes et tourna son regard vers Maku.

Celui-ci dormait profondément


incroyable!, il a trouvé de quoi le faire dormir!!! - se dit –elle alors que les trois nouveaux éveillés découvraient les faits qui s’étaient produit quelques heures à peine

Oublie les peurs, les doutes et les vraisemblances... Libère ton esprit et sors du Système !.
Avatar de l’utilisateur
Alex
Conteur tentaculaire
 
Messages: 11926
Inscription: Jeu 28 Sep 2006 14:43:43
Localisation: Sur www.auberginn.net

Re: [RP Taverne]: Les jours se suivent et se ressemblent

Messagede Jahwa le Mar 12 Aoû 2008 23:52:56

Jahwa s'était rapproché du groupe d'un pas hésitant et mal assuré en poussant un fauteuil vers la cheminée. Il s'assit de la façon la plus convenable qu'il put et écouta les explication d' Ex. prit d'un ennuis profond, il n'avait guère l'habitude d'entendre de longue tirade, d'autant que son interlocutrice semblait insister tout particulièrement sur ses fait héroïques.

Jahwa, se risqua après plusieurs minutes a jeter un coup d'œil a Ea et ses panthères. Il écarquilla les yeux puis un sourire attendrit se dessina sur son visage. Le premier depuis longtemps, a vrai dire. Ce n'était tous les jours qu'on pouvait voir un couple de panthères et leur présumée maitresse avait l'air de bien s'en occuper. Tant mieux.


"N'hésitez pas à le dire si je te dérange!" s'insurgea Ex qui avait remarqué que les pensées volatiles et évasives du garçon ne se concentraient pas sur son récit.

"P-Pardon." dit a la hâte Jahwa et fixant le sol, comme si l'on grondait un enfant qui avait fait une bêtise.

Il leva lentement les yeux en direction d'Ex. Ses trois yeux le fixait d'un air hautain. Cette femme lui donnait la chair de poule, rien qu'a la regarder. Elle se remit a parler de la magie et des potentiels retour de flamme résultant de l'utilisation d'un sort. Jahwa l'écouta avec attention. Il est vrai qu'elle avait mentionnée avoir quelques connaissance en magie des ombres de la nuit. La nuit.... rien que ce mot plongeait le jeune garçon dans une torpeur sans nom.

Mais quelque chose était différent. Il sentait quelque chose en lui. Comme si le mal qui le rongeait se faisait plus oppressant. D'après l'ambassadrice, l'utilisation devait être limitée. Mais il sentait la présence du monstre en lui. Cette impression, il ne la ressentait que la nuit d'ordinaire, alors pourquoi? le fait de ne plus se trouver sur terre y était peut-être pour quelque chose.

Ne sachant trop comment appréhender cette sensation, Jahwa décida de la mettre de côté, puis en se touchant ses deux index nerveusement l'un contre l'autre, il prit sur lui pour poser une question en fixant le sol:


"Mais euh...enfin je veux dire....vous avez une idée de la position...enfin de l'endroit ou se trouve le... un des objets enchanté?"
"Il y a de la fiction dans ta réalité, et de la réalité dans ta fiction. Pour connaitre la vérité, tu dois tout risquer..."
Avatar de l’utilisateur
Jahwa
Marcheur des plans
 
Messages: 80
Inscription: Sam 05 Juil 2008 01:51:42
Localisation: In the space between two worlds

Re: [RP Taverne]: Les jours se suivent et se ressemblent

Messagede Alex le Mer 13 Aoû 2008 16:40:35

Les yeux mi clos, la Jeune fille à la coupe carré regarda le garçon un instant, se posant une question interieur dans le même moment

- Bonne question…Au moins vous suivez, c’est très bien…. Eh bien à vrai dire on a pas encore abordé la question

Ea qui s’était assise sur l’accoudoir du fauteuil, tenant de sa main valide son bras qui la faisait souffir, pris la parole. Sa voix était bien plus basse que celle de l’Ambassadrice qui par son attitude semblait prouver qu’elle avait déjà été amené à parler devant une foule…Ea ne semblait pas vouloir faire preuve d’une quelconque technique d’éloquence, bien plus concentrée pour ne pas bouger

- Comme elle vous l’a dit, tout ce qu’elle vient de vous raconter s’est produit il y a quelques instant. A peine moins de temps qu’il aurait fallu au Tavernier pour nettoyer toute ce lieu….Nos doubles du futur ont semblé persuadé que nous serions capable de retrouver leur trace et ils nous ont clairement demandé de ne pas demander « comment »…


Ex, toujours droite face à son auditoire repris.


- …et ce sans doute pour éviter de tomber sur la même pierre comme dirait certaines personnes. Autrement dit, en venant à notre époque avec l’intention de changer le futur, ils se sont eux même rendu coupable de la création de ces dits objets…On peut aisément imaginer que s’ils nous avaient dit « comment » les trouver, nous aurions modifié encore plus la trame du temps.

- Oui, c’est que je me suis dit et c’est bien pourquoi je n’ai pas posé de question supplémentaire. Rajouta Ea...Maintenant, ce que vous devrez absolument garder en mémoire est le fait que nous sommes tous issue d’univers diamétralement opposé et que certains d’entre vous possèdent sûrement des facultés dites magiques…Je ne serais que trop vous mettre en garde en répétant les paroles de l’Ambassadrice quant à l’utilisation que vous en ferez. Rien ne sera plus comme avant, je le crains, et j’en suis la première désolée. C’est d’ailleurs ce qui m’inquiète ici sachant que certaines personnes ici présentes me sont connus et même très proche. Dildith, par exemple, a plus d’une fois été à mes cotés et même si nous n’avons pas toujours été d’accord l’une avec l’autre, il est indéniable qu’une complicité est née entre nous. Et il est indéniable également que ses connaissance étroitement liées à son rang de Déesse ont toujours été utile, lorsque celles-ci furent partagée bien sur…


Ea semblait pénée, ou bien était ce la douleur qui lui donnait cette apparence. Mais le silence qui suivait était troublant et résonnait dans les oreilles comme une mélodie dont on aurait oublié d’écrire la fin. Des sourire s’échangèrent et des regards se portèrent discrètement vers l’Elfe vêtue de sa toge sombre pour lui faire quelques signes de tête anodin.

Ex soupira, comme si elle en avait soudain marre d’attendre pour ne rien dire, et elle coupa violement le silence

- Ce qu’elle veut dire, c’est que si vous êtes une Déesse, cela sous entend que vous pourrez surement nous aider!
Avatar de l’utilisateur
Alex
Conteur tentaculaire
 
Messages: 11926
Inscription: Jeu 28 Sep 2006 14:43:43
Localisation: Sur www.auberginn.net

Re: [RP Taverne]: Les jours se suivent et se ressemblent

Messagede Didlith le Jeu 14 Aoû 2008 09:36:50

Didlith regarde Al'Ex et Ea l'air songeuse avec une légère moue réprobatrice.

Du calme jeune fille.
Je ne vois pas en quoi le fait d'être une Déesse "sous entend" que je puisse aider.
Cela laisserait supposer que ceux qui ne serait pas de nature divine ne le pourrait pas.

Je dirais plutot que c'est le fait que papillon de Luniel m'ai réveillé qui sous entend que je puisse vous aider.

Ea lève les yeux aux ciels et ajoute, un peu énervée.

Elle recommence !!!

Didlith sourit.

Pour être exacte, vu qu'aucun d'entre vous ne vénère la Dame de la Lune, la seule chose qui m'autoriserai à utiliser mes pouvoirs Divins serait que votre libre arbitre soit en péril ou que les connaissances induite par cette expérience se perdent.
Et ce n'est de toute évidence pas le cas, pour le moment.

Plusieurs voix se lèvent alors plus ou moins simultanément, etonnée et incrédule pndant qu'Efflam tente de profiter que Damch soit en train de ranger la taverne pour subtiliser à boire. Les émotions, ça donne soif.

Vous ne nous aiderez pas ?

Didlith soupir mais c'est Ea qui enchaine, au grand étonnement de Didlith.

Ce n'est pas ce qu'elle à dit, elle n'utilisera simplement pas ses pouvoirs Divins.
C'est bien cela Did ?

Didlith

Tu commence à me connaitre, bien entendu que je vous aiderais, j'en ai fait le serment à Luniel et nous sommes amies.
Mais sans mes pouvoirs Divin, que je n'ai de toute façon plus.
Je pense que l'endrois ou nous sommes est coupé des Royaumes ce qui fait que le contact est rompu avec la Tour de la Confrérie ou la véritable Didlith siège.
Je ne suis que l'un de ces Avatars.
Elle ne peux pas non plus me fournir de pouvoir cléricaux.

Il me reste mes capacitées, dangeureuses, de magicienne mais je n'ai aucun équipement, pas même mon livre de sort.
Je peux, peut être, me servir de la magie ambiante de manière "brute" mais je n'ose pas m'y essayé tant que cela ne sera pas absoluement nécessaire.

Sinon, avez vous un quelconque plan ?
Avatar de l’utilisateur
Didlith
Dame de la Lune (admin)
 
Messages: 2894
Inscription: Sam 17 Avr 2004 16:18:49

Re: [RP Taverne]: Les jours se suivent et se ressemblent

Messagede Alex le Ven 15 Aoû 2008 16:34:49

Mwoué….Aller se chercher un bon café, ca me paraît un bon plan ça!!



Lydia, dont la veste de cuir lui conférait un petit air rebelle, se leva d’un mouvement de jambe et se dirigea vers le bar pour discuter avec le Tavernier attitré.

Les quelques membres présents autour du feu se regardèrent sans savoir quoi dire.

La trentenaire revint en serrant dans ses paumes un semblant de tasse à la main. Nul doute qu’elle avait l’air ravie, pour ne pas dire enchantée, et qe cet air contrastait sévèrement avec l’attitude des clients assis actuellement dans le fauteuil usés par les passages fréquents.

Elle se rassis dans un mouvement délicat, porta les lèvres à son bol, et mis son pied droit sous son fessier afin de rehausser un peu son assise.

Ses voisins n’avaient encore rien dit, et Dame de la Lune qui n’avait pas compris le sens de la réponse trouva bon de demander quelques explications



- Excusez moi mais…je n’ai pas cerné ce qu’un « café » pouvait amener de plus à Ea dans le cas présent.

- Bof, ce n’est même pas du café, « ca », fit elle en soulevant le bol. Mais bon on s’en contentera…Ou en étions nous ?…Ah oui le « plan »


Ex leva un sourcil en braquant son regard sur la brune qui, à ses yeux, se donnait un genre.


- On dirais que vous ne prenez pas cela au sérieux…Je me trompe ?


Lydia but une gorgée de sa mixture, non sans faire une grimace de dégout, puis porta son attention sur son interlocutrice



- Ben…comment pourrait il en être autrement ?…Non mais sans blague, regardez vous !…Une nana avec un « troisième œil », une Elfe à moitié blessé, là bas y a un pirate des Caraïbes, à l’autre table une donzelle avec des cheveux bleu et pour couronner le tout j’ai même une Déesse assise à coté de moi ! ..Hahahaha…Non mais vous n’allez pas me faire croire que tout cela est sérieux !

- Vous…vous…enfin comment dire…Vous pensez que nous… « rêvons » ? Le jeune Jahwa semblait tout autant décontenancé mais il semblait garder ses préemptions pour lui

- Ben woué !...enfin réfléchis trente seconde fiston !…T’as déjà vu ca ou toi que tu prend le thé avec un dieu Elfe ?…ahahah…non mais elle est trop bonne celle là…hahahaha…

- Alors…ca…serait quoi exactement? osa timidement Jahwa

- Je sais pas moi....Sans doute quelque chose comme dans « Matrix » Répondit Lydia en haussant les épaules


- « Ta Trix » qu’est –ce donc ???? questionna la jeune sorcière dont les yeux semblaient soudain remplacés pare deux points d’interrogation

- Mais quelle bande d'inclute quand même Lacha Liltih, la jeune roussette assise à la table voisine et dont le simple nom du film culte avait suffit à attirer son attention« M-A-T-R-I-X », c’est le film ou le super beau Keanus Reeve est dans un monde artificiel...Ho puré, si je l'avais entre mes mains celui là!!!! Grrrrr, je lui planterais bien mes crocs dans la carotide, huuummmmm.... Elle se lecha les lèvres rien qu'à l'idée d'une telle rencontre et disparu aussitot dans ses pensées sans plus faire attention à la conversation qui n'avait pas trop de sens à ses yeux, sans parler de son manque d'interet total


Ex regarda Earalia pour tenter de savoir si elle savait, elle, de quoi parlait ces deux étranges individus. Ea ne semblait pas savoir mais l’inquiétude de la question se lisait sur le visage lorsqu'elle observa Lydia.


- Vous pensez donc que vous êtes dans un songe Lydia si je vous comprend bien?..Une conception de votre cerveau et que vous allez en sortir lorsque vous serez éveillé


- Exact l’amie ! Tu as tout compris… Répondit Lydia souriante en déposant ses pieds sur la table de bois, comme si le fait de prendre ses aises allait de paire avec le fait de ne pas être « dans la réalité »

- Mais quelle impolitesse ! s’étonna l’ambassadrice

- Laissez Ambassadrice, cela ne me blesse pas. Au contraire, je comprend sa réaction car je l’ai moi même partagée. Et je n’aurais pas eu maille à partir avec ce Sorcier que j’aurai continuer à penser ma même chose

- Mais…donc heuuu…c’est possible ?…Je veux dire que…comment dire…heu…que je sois entrain de dormir s’aventura Jahwa

- Mais bien sur mon grand. Tiens tu vas voir...

- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAhhh !




Sans prévenir, Lydia versa le reste de son café chaud sur le pantalon du jeune garçon qui fit un bond en l’air au moment ou le liquide bouillant lui brûla les parties génitales. Il se leva d’un traite et commença à sautiller sur place, tournant sur lui même afin de se refroidir. Finissant sa danse par quelques déhanchement, il fini par reprendre le dessus sur la douleur, se tenant au dossier du fauteuil de Maku qui dormait tête en arrière et bouche grande ouverte.

Il souffla et lança un regard ahuri à Lydia qui semblait d’une part amusée, et de l’autre inquiéte




- Mais vous êtes complètement folle ou quoi ?!..Vous m’avez cramé la @&{# ?!

- La quoi ??? Qu’a t-il dit ? s’inquiéta Ex

- Bho…Pourquoi tant de cinéma pour si peu lança Lydia qui bien que amusée devait se rendre compte que tout le monde la regardait avec des yeux de merlans frits

- Ben, j’aimerais bien vous y voir vous !…Un « rêve » c’est pas supposé être inodore, indolore et pas faire mal ?!…Car là c’est raté !


- M’enfin pas tant de comédie voyons…Si vous avez eu mal, moi je n’ai rien senti…Et quand bien même, je vois mal comment le fait d’être entouré par des créatures issues du Seigneur des Anneaux ne tiendrait pas du rêve !…




le jeune homme devait bien reconnaître qu’elle avait raison. Jamais dans son existance il n’avait croisé de telle personnages et seul un rêve très réaliste pouvait en être la cause. Mais la douleur à son entrejambe lui indiquait pourtant bien l’improbabilité de cette option. Alors qu’il restait là à peser le pour et le contre de la situation, Lydia se leva et arriva dans sa direction en sortant une dague de l’intérieur de sa veste.

Jahwa fit un pas en arrière


- Bon fini la rigolade ici. dit elle en faisant une grimace prouvant qu’elle en avait assez de cette situation …Il n’y a pas 36 manières de savoir si oui ou non vous tous ici présent faite parti de mon rêve


Lydia empoigna sa dague d’un geste viril, lame vers le bas et manche vers le haut. Elle tandis sa main gauche et, d’un geste brusque, trancha l’air de sa main droite en direction de sa paume faisant mine de se planter la dague au travers de la main. Mais elle s’arrêta net à un centimètre et se contenta de se piquer le doigt du bout de la pointe



- Aïeuuuu !!!!



Lydia porta son doigt ensanglanté à la bouche en regardant son entourage avec horreur

La douleur était bien là…

Elle ne revait pas !

Oublie les peurs, les doutes et les vraisemblances... Libère ton esprit et sors du Système !.
Avatar de l’utilisateur
Alex
Conteur tentaculaire
 
Messages: 11926
Inscription: Jeu 28 Sep 2006 14:43:43
Localisation: Sur www.auberginn.net

Re: [RP Taverne]: Les jours se suivent et se ressemblent

Messagede Machuthu le Dim 17 Aoû 2008 14:18:24

Réveillé en sursaut, Maku ouvre les yeux rapidement.

Puis, à peine éveillé, sa main droite vient se plaquer sur le haut de sa poitrine, histoire de calmer les quelques craintes inexplicables et pourtant bien réelles du vieil homme. Immédiatement, un sourire ravi illumine le visage du vieil homme. Il est toujours là.

Ce simple geste effectué, il démontre une nouvelle fois toute l’amabilité dont il peut faire preuve et se décide à calmer quelques peu l’enthousiasme général.


Fichtre de bordel de butor, t’en foutrais moi des donzelles pareilles.

Maku désigne sa jambe blessée lors du précédent combat. Puis s’adressant à Lydia.

Elle croit peut-être que je suis un amateur de plaisirs musclés ?

Alors on va être clair, le premier qui fait couler le sang ici au cœur de la taverne aura le droit et l’immense privilège de voir mon poing droit de TRES TRES près.

Lydia qui s’est rendu compte de sa bêtise, est pour le moins gênée et hoche la tête rapidement pour confirmer sa compréhension.

Maku tente alors de se lever, oubliant temporairement sa blessure. Cette dernière ne tarde pas à lui imposer l’immobilité et Maku se rattrappe du mieux qu’il peut à son siège, sans grand succès il faut le dire.

Al’ex, dubitative, voit le vieil homme s’effondrer et observe d’un œil soupçonneux la bouteille d’hydromel à moitié vide à quelques centimètres de la chaise du vieillard.

Jahwa en revanche ne prend pas le temps de la réflexion et rattrape Maku avant qu’il ne s’affale complètement. Le regard des deux hommes se croisent et Maku remercie le jeune homme d’un signe de tête.


On pourrait peut-être commencer par soigner les blessés. Il me semble que c’est comme ça que l’on s’y prend après un combat. Y’a des soigneurs dans le coins.

Si oui, faudrait voir à se bouger, parce que j’suis pas sûr qu’on va pouvoir se la couler douce très longtemps.

De son côté, Ea, mi-amusée, mi-inquiète répond à la question muette de Didlith.

C’est un vieil ami. Et en temps que tel, il a ses qualités et…

La demi-déesse sourit à son tour. L’allusion à ses propres défauts est claire et sans appel. Mais son sourire s’efface bientôt. Elle observe par-dessus l’épaule de l’archère et ajoute calmement, tel une sentence.

J’ai bien peur qu’il aie raison.
Puisse Gaïa veiller sur vos pas.
Avatar de l’utilisateur
Machuthu
Esprit du Conte (Admin)
 
Messages: 5132
Inscription: Jeu 22 Avr 2004 09:22:14
Localisation: ... d'un côté ou de l'autre du miroir... comme du goulet d'ailleurs...

Re: [RP Taverne]: Les jours se suivent et se ressemblent

Messagede Alex le Lun 18 Aoû 2008 11:20:39

Comment était il possible que cette Elfe soit une Déesse ?! Ex restait dubitative, regardant furtivement dans sa direction afin de percevoir en elle un soupson de moquerie ou de mensonge mais elle ne voyait rien. Non pas qu’elle aurait put se qualifier comme « experte du comportement Elfique », loin de là même car elle n’en avait jamais vu, mais c’était surtout que si prétention il y avait eu de sa part, nul ne semblait relever la question, et encore moins Earalia qui semblait « amie » avec cette Elfe.

Comment était –il possible d’être amie avec un Dieu ?!

Elle avait dès ses 18 cycles vénéré la Déesse de la Nuit, préférant sa compagnie à celle de son entourage et trouvant la chaleur dans son manteau étoilée. Sa colère avait curieusement été drainée dans ce néant obscure et elle était parvenu à canaliser son énergie à des fins mystiques des plus utiles…La confrérie des Sorciers avait même prétendu un moment qu’elle était elle, cette fille surgit de nul part pour être l’héritière d’un Sorcier ne pouvant avoir d’enfant, la « favorite » de la Déesse de la Nuit, appelée Shin.

Son monde, Eldryus, était un lieu où les Divinités étaient bien réelle et attentive à leur adorateur. On y trouvait Arnouk le dieu du ciel et de la magie, Nusku, le dieu du feu, Ishtir la déesse de l'amour et du plaisir, Eanki le dieu de la terre, de la vie et de la fertilité, Shamash le dieu de la lumiere et du soleil, Enmu > la déesse des eaux, des mers et des océans, Shin, le jumeau féminin de Shamash, dieu de la nuit et de la lune, Ner Gal le souverain des enfers et dieux des morts, Ish Gal , la souveraine des enfers Oul Gal, fils de ish Gal et de Ner Gal, dieu de la guerre. et Ourk Gal. Déesse de la magie noire. Mais parmi eux, aucun n’était jamais apparu dans une enveloppe physique, et encore moins pour s’allier d’amitié avec un mortel

Alors comment se pouvait –il que cette Elfe soit une divinité ?

Dans tout les cas, elle était sans aucun doute moins puissante que Shin, sa déesse, sans quoi elle n’aurait pas perdu ses pouvoirs ! Ex en était persuadée dans son fort intérieur mais elle se cacha bien de le dire.





- Bon, Dame et Seigneur, ne nous énervons pas – Repris Ex. Il semble évident que les questions que nous nous posons concernant la réalité de ce qui nous entoure va nous tirailler l’esprit pendant longtemps. Certain l’accepterons plus facilement que d’autre, et j’avoue que moi même j’ai eu du mal à le croire au début…Si je n’avais pas vu mon double et eu maille à partir avec le dit sorcier actuellement disparu, j’aurais été assaillit de doute.

- Mais cela ne change rien à la situation et si vous êtes ici, c’est que « quelqu’un » a présumé que vous pourriez nous être d’une aide précieuse…Ou plutôt devrais je dire que vous seriez d’une aide précieuse à « tout ces gens qui vous entourent ». – Elle fait un signe de la main pour montrer les clients de la Taverne qui continuait leur petite vie innocemment, écoutant pour certain la discussion d’Ex, mais sans curieusement y trouver d’intérêt quelconque



Elle se tourna vers Dildith et lui sourit poliment



- Alors vous vouliez savoir quel est le « plan »…Pour l’instant nous n’en avons pas. Nous n’avons pas encore eu le temps de mettre cela en clair, et il serait intéressant que des personnes d’expériences diverses puissent nous apporter leurs idées autant que leur soutient….A daté de ce jour, nous sommes unis pour le meilleur et pour le pire et bien que c’est Ea, Maku et moi même qui avons été alerté en premier, il est indéniable que chacun d’entre vous a une place prépondérante dans les évènements qui auront lieu

Nous sommes donc ouvert à vos propositions. conclue t-elle



A quelque pas d'eux, Damch gromela dans sa barbe comme disais le proverbe, jettant constament des coups d'oeil à Ea et ses compagnons. Luna accoudée au bar et occupé à déblaterer des blagues dans tout les sens vint s'enquérir de son état.

Damch se contenta de frotter son verre en soupirant


Ca parle, ca parle, ...Mais non seulement ca travaille pas mais en plus ca consome pas!...C'est pas comme ca que je vais gagner ma croute moi!

Oublie les peurs, les doutes et les vraisemblances... Libère ton esprit et sors du Système !.
Avatar de l’utilisateur
Alex
Conteur tentaculaire
 
Messages: 11926
Inscription: Jeu 28 Sep 2006 14:43:43
Localisation: Sur www.auberginn.net

Re: [RP Taverne]: Les jours se suivent et se ressemblent

Messagede Didlith le Lun 18 Aoû 2008 12:16:03

Didlith ne fait que peu attention au discourt d’Al’Ex, concentrée qu’elle est sur la troisième marche des escalier menant vers l’étage.

Al’Ex :

- J’ai pris la peine de répondre à votre question Dame, il serait de bon goût de faire au moins semblant de vous intéresser à la réponse.

Efflam, tout bas :
- Lydia, c’est ça ? Qu’est ce qu’une mignonne jeune femme comme vous fait ici ? Et si c’est un rêve, rien ne nous empêche de …
- Si tu tiens à tes bijoux de famille, tiens toi loin de moi.

Didlith en réponse à Al’Ex
- Désolé mais le portail en train de s’ouvrir là bas me semble plus intéressant.

Tous se tournent dans la direction indiquée par Didlith. Si certain semblent parfaitement distinguer le portail naissant ce ne semble pas être le cas de tous.

Jahwa :

- Pardon mais … que sommes nous supposer voir ?

Al’Ex :
- Mais enfin ouvrez les yeux, le miroitement d’énergie magique créé à la surface du portail est parfaitement visible sur la troisième marche des escaliers.

Jahwa rentre un peu les épaules mais ajoute, peu convaincu.
- Ah ! Oui, bien sur, pardon.

Ea ajoute l’air compatissante.
- Cela fait comme une onde de chaleur, légèrement lumineuse.

Didlith
- Il ne reste plus qu’à savoir si on attend que quelque chose entre ou si certain d’entre nous tentent de franchir le portail. Sachant que nous n’avons aucune idée du temps que le portail restera ouvert, de si ou pourra le traverser dans l'autre sens et de ce que nous y chercherons.
Et pour ceux qui se demanderait si nous sommes dans un rêve je n’aurais qu’une seule réponse à leur fournir : « risquerez vous votre vie là-dessus ? »

Un moment de silence se fait au sein du petit groupe comme si tous attendait que quelqu'un prenne une décision. Ce silence est perturbé par l’arrivé d’une serveuse demandant si certain désirent consommer quelque chose.
Avatar de l’utilisateur
Didlith
Dame de la Lune (admin)
 
Messages: 2894
Inscription: Sam 17 Avr 2004 16:18:49

Re: [RP Taverne]: Les jours se suivent et se ressemblent

Messagede lydia le Lun 18 Aoû 2008 20:44:58

Lydia se lève alors prestement.

Y a qu'un moyen de le savoir. Elle jette un oeil au comptoir.

Je crois que notre aubergiste va pas être content...

Elle attrappe sa dague et s'approche d'Al'Ex

Vous inquiétez pas ambassadrice ça va pas faire mal.

De sa dague elle taille un morceau du bord de la robe de l'ambassadrice.

Mais Mais que faites vous se débat Al'Ex en reculant alors que quelques centimètres de toiles sont prélevés de la robe.

Lydia lui sourit en attachant le tissus à l'oreille d'un bock.


Calmez vous très chère ce n'est rien de grave, c'est pour la bonne cause.

Lydia se dirige vers le portail tenant le tissus par lebout laissant pendre le bock dessous.

Allez on essaye...

Elle laisse descendre le bock dans le portail qui disparait. Elle reste ainsi le tissus à moitié hors du portail. Puis lle le retire pour ...
Avatar de l’utilisateur
lydia
Champion des Plans
 
Messages: 2045
Inscription: Mer 07 Juin 2006 17:54:57

Suivante

Retourner vers Roman Public - Taverne

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité